Les Royaumes de Feu

Thème LRDF © Tome 6
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour au royaume des ailes de nuits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 13 Fév - 19:33

    Volcan releva le museau à la remarque de Colombe et regarda autour de lui... non, jusqu'à présent, il n'avait absolument pas fait attention à la décoration du palais, trop occupé à admirer et à profiter de la présence de sa douce. Mais effectivement, maintenant, il pouvait observer la décoration de tableaux représentant chacun un dragon différent des ailes de nuit. Nuage, elle, les observait depuis un moment, ainsi que les quelques objets décoratifs qui étaient parsemés par-ci et par-là. Volcan répondit :

    -Oui... je me demande qui sont tout ces dragons qu'ils représentent.

    D'anciennes reine et rois ? Des saints ? Des héros de guerre ? Une chose était sûre : depuis qu'ils ne vivaient plus sur un volcan, dans une éternelle fumée suffocante, les ailes de nuit avaient retrouvé leur fierté, et ils prenaient plaisir à le montrer dans leur palais. A-côté de celui-ci, celui des ailes du ciel, creusé à-même la montagne, faisait encore un peu rudimentaire.

    Ténébreuse invita Pourpre à la suivre. Ce dernier le fit sans hésité, heureux de s'être fait l'ami d'une collègue de travail dont il appréciait le caractère. Et puis, c'était vrai, le vieux dragon n'était pas contre, si ce n'est qu'on s'occupe de lui, un peu de compagnie. Depuis que Chouette, sa compagne, l'avait quitté, l'année dernière... emportée, par chance, comme bien peu de dragon : par simple maladie dut à sa vieillesse... c'était son petit fils, Cumulonimbus, qui s'occupait de sa santé, de temps en temps, mais le dragon, fier, n'appréciait que peu qu'on le traite comme un dragonnet sortant de l’œuf, ou encore un vieux machin incapable de voir devant lui ou de se débrouiller tout-seul. Il tâchait fièrement de vivre sa vie normalement et se débrouillait du mieux qu'il pouvait, attendant son heure, lui-aussi. Mais Ténébreuse serait d'une plaisante compagnie, il espérait pouvoir partager avec elle leurs expériences en-tant que chefs guérisseurs.

    Uranus parla, il avoua, répondit à toutes les questions de son futur roi, et se montra honnête, malgré son petit accrochage de la fin. Maintenant, il attendait le verdict. Le roi lui expliqua qu'il n'avait jamais fait venir Pleine Lune : elle était venue d'elle-même, malgré son état, pour supplier le roi de l'épargner.
    *Oh, chérie...*, songea-t-il, se retenant de tourner la tête vers elle. Il aurait préféré qu'elle ne le fasse pas, si ce n'est par honneur, c'était surtout parce qu'elle se mettait en danger, ainsi que les œufs, et il se battait pour que jamais ils ne soient en danger... mais il était vraiment touché, et même heureux : bien qu'elle sache, maintenant, qu'il était un criminel, elle l'aimait toujours et ne supportait pas l'idée de le perdre. Oui, Ombre avait raison : il avait de la chance d'avoir Pleine Lune, sa cuisinière d'amour...

    Et c'est là que le verdict tomba : gracié. Uranus était gracié. Xyria resta dans son coin en souriant : elle savait que Ombre réagirait ainsi. La détresse de la dragonne était trop grande, il aurait trouvé un moyen de laisser Uranus en vie, pour elle. Uranus eut du-mal à saisir ce qu'il avait dit, au début... puis ce fut comme si une pierre tombait dans son estomac, toute la pression qu'il ressentait s'effaça : son futur roi l'épargnait. Il n'allait même pas se faire emprisonner. Il resta un moment immobile, sous le coup de l'émotion...


    -Je... je ne sais pas quoi dire, bredouilla-t-il.

    Avant de se jeter à-terre, au pattes d'Ombre.


    -Merci, mon roi, merci énormément.

    Xyria nota qu'un peu plus tôt, il l'appelait "intendant", et maintenant, comme la plupart des ailes de nuit, il l'appelait "mon roi". Ainsi, ce devait être une question de respect envers lui : ceux qui lui étaient vraiment fidèles le voyaient déjà comme un roi, les autres le voyaient encore comme l'intendant. Ainsi, Ombre avait gagné le respect et la fidélité du prisonnier.

    -Je promet de ne plus jamais vous décevoir, ajouta-t-il. Je vous serais à-jamais fidèle.

    Il avait une horrible envie de courir serrer Pleine Lune contre lui, mais il savait qu'il ne pouvait pas s'en aller avant que Ombre ne l'y ait autorisé.

    Sa dragonne, elle, avait du mal à retenir ses larmes. Un énorme sourire au museau, et débordant d'émotion et de gratitude envers Ombre, elle ne quittait pas la scène des yeux... et, bien qu'elle sentait que la douleur de son ventre augmentait, elle ne se rendit encore compte de rien. Mais les guérisseurs, si...

    L'un des ailes de nuit qui s'occupait d'elle se tourna vers le procès : il fallait que ça se finisse vite, mais il ne pouvait pas interrompre son roi, ni intervenir, il n'en avait ni le pouvoir, ni le droit. Mais comment faire... il ne pouvait quand-même pas faire des signes de l'aile pour attirer l'attention de Ombre. Il décida de s'adresser à la plus haute autorité, après-lui, se trouvant dans cette salle... non, pas Xyria, il savait que n'étant pas encore couronnée, elle ne pouvait rien faire. Aussi se dirigea-t-il discrètement vers le général Galaxie pour chuchoter à son oreille :


    -Général, pardon de vous déranger, mais il faut que le procès se termine au plus vite. Le travail a commencé, et il est trop tard pour déplacer Pleine Lune.

    Xyria, tout près du général, avait entendu, et se tourna vers Pleine Lune. En effet, la dragonne enceinte commença à se tortiller, sentant que quelque-chose n'allait pas...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 13 Fév - 21:11

Colombe admiré les portraits et les objets décoratifs, elle répondit à Volcan d'amour:

Je l'ignore mon chérie, il y à pas les noms.....

En réalité il représenter différent roi et reine des ailes de nuit comme Conquérante, mais aussi d'ancien seigneur de guerre, des grand prophète tel que Loracle.
Des saints, des grand prêtres, des Matriarches et d'autre trucs.
Et un moment on tombé sur les parents de Ombre et à côté celle de Ombre.


Ténébreuse se mis à sourire à Pourpre et le laissa la suivre jusqu’à sa chambre privée.
Elle se mis bien en avant et elle posa une question simple:

Votre dragonne n'est pas trop triste que vous êtes partie 2 jours ? je sais que nous les femelles on à tendance à faire du sentimental quand nos mâles partent quelque jours

Les dragonnes ailes de nuit on tendance à être sensible quand leurs mâles partent quelque temps pour divers raison, même pour les dragonne ayant un sale caractère....

Ombre donna son verdict envers Uranus, Ombre ne voulait pas brisé une famille, puis il le devait bien à Uranus sur un point.
De plus il avait répondu à ses questions et sa fuit suffisant pour se racheter.
Uranus ne savait pas quoi dire et un moment il se mis aux pattes de Ombre pour le remercié, Ombre remarqua qu'il venais d'avoir un fidèle dans ses rangs.
Sa valait mieux en ce moment de toute façon.
Par la suite Uranus promis de faire plus un pas de travers, Ombre répondit:

Bon ça va Uranus, pas besoin de faire tout un plat. répondit d-il gêner
au lieu de me faire sa, va rejoindre ta dragonne, elle à besoin de toi, occupe toi bien d'elle et ta famille qui va se fonde.


Le procès fut terminé, les guérisseurs senti que Pleine Lune allait mettre bas, ils se mis en position pour protéger les yeux.
Un des guérisseurs avait fait une remarque à Galaxie, elle répondit:

Le procès est terminé puis elle s'adressa à Ombre:

Mon roi, Pleine lune est en train de mettre bas.....

Ombre tout surpris, quoi déjà, elle devait pas mettre bas plus tard ? enfin les mystères de la vie ne prévienne jamais.
Ombre resta en arrière pour observer la ponte.
c'était à Uranus de soutenir sa dragonne, Ombre reste en arrière en cas de besoin ...


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 9:42

    Colombe n'en savait pas plus que lui, et vu qu'elle n'avait pas fait de remarque, il supposa que Nuage non-plus, alors Volcan ne lui posa pas de question. Mais alors qu'ils arrivaient au niveau des derniers portrait, l'un d'entre-eux attira son attention. Surpris, il pencha la tête sur le côté, l'observa bien attentivement, et finalement le pointa de la queue en demanda :

    -Oh, bah, ce serait pas le roi Ombre, là ?

    Durant le chemin, Ténébreuse posa une question à Pourpre, une question qui ne pouvait que raviver que de tristes souvenirs. Bien malgré lui, l'aile du ciel eut un petit rire : c'était le genre de situation gênantes qu'affectionnaient les auteurs de parchemins épiques, et ça se passait toujours de la même manière. Le vieux dragon fit un sourire : il savait que la dragonne n'avait pas voulu dire quelque-chose qu'il ne fallait pas, elle ne savait pas, après-tout. Et lorsqu'il répondit, ce fut d'un ton calme et détaché. On ne pouvait lire qu'une profonde mélancolie dans ces yeux ambrés et fatigués :

    -Oh, hélas, ma compagne, Chouette, nous a quittée l'année dernière.

    Dans ce genre de situation, il savait très bien comment ça se passait : les gents se sentaient gênés, ils s'excusaient, mais il ne voulait pas que Ténébreuse se sentent mal. Alors il ajouta, sur le simple ton de la conversation :

    -Mais si elle avait été encore en vie, elle aurait surement été triste, en effet... quoi-que, triste n'est pas le terme exact. Disons plutôt méfiante, et elle m'aurait posé de nombreuses questions, dès mon retour sur le territoire. Je ne lui ais jamais donné de raison de se méfier de ma fidélité, mais elle était pourtant d'une jalousie sans borne et très attachée à moi.

    Lui aussi, d'ailleurs, avait été très attaché à elle. Aujourd'hui, il s'y était fait, mais sa perte n'avait pas été facile. Parfois encore, le matin, il lui arrivait de se réveiller en disant "bonjour, ma beauté", avant de se rappeler qu'il était seule dans le nid.

    Pas besoin d'en faire tout un plat ? Oh, le futur roi Ombre était vraiment trop modeste... combien de souverains auraient tué Uranus sans se poser de question, à sa place ? Les reines Scarlet ou Conquérante, en tout-cas, n'auraient pas réfléchi longtemps, peut-être même se seraient-elles moqué de la tentative de demande de grâce de Pleine Lune, avant de l'exécuter sous ses yeux. Et même de nos jours, des reines comme Tsunami ou Gloria, trop méfiantes, l'aurait emprisonné, mais pas nécessairement tué... Ombre avait permit à un dragon de vivre, mais surtout de retrouver son épouse et d'avoir la joie de connaître ses petits. Ce qu'il avait fait n'avait pas de prix. Et même si il n'était pas certain d'apprécier les couples inter-clans, plus jamais Uranus ne ferait rien contre Ombre. Il venait de gagner un serviteur qui lui serait réellement fidèle, à partir de ce jour.

    Mais il avait raison : il avait plus important à faire, maintenant. Ombre le libéra. Il se redressa et l’observa avec gratitude.


    -Je vous le promet, votre altesse, dit-il. Encore merci.

    Et il se dépêcha de courir vers sa dragonne. Il voulait la prendre dans ses pattes et ne plus jamais la relâcher. Mais il fut, cette fois-ci, arrêté par les guérisseurs, qui formaient une sorte de mur autour d'elle, empêchant qu'on la voit. C'est alors qu'il comprit que quelque-chose n'allait pas...

    -Que se passe-t-il ?! S'exclama-t-il. Pleine Lune... ?
    -Elle va bien, lui dit un guérisseur. Ça a simplement commençait. Venez.

    Les guérisseurs s'écartèrent et laissèrent passer Uranus. De derrière les guérisseurs, on ne voyait rien... normal, bien qu'on ne puisse pas la déplacer, la dragonne méritait bien un peu d'intimité... mais il s'approcha d'elle et prit sa patte dans la sienne. Il posa aussi son museau contre celui de son amour et lui murmura de douces paroles, pendant que les guérisseurs lui massaient le ventre pour faciliter la mise-bas, et se tenaient près à accueillir les œufs. Des coussins de velours avaient été préparés spécialement pour eux.

    On entendait, malgré-tout, les gémissement de Pleine Lune. Xyria se permit alors de s'approcher de Ombre et lui prit la patte, attendant aussi de voir comment les choses se passaient... elle n'interviendrait pas, mais elle voulait être près de lui. Elle lui chuchota :


    -Tu as bien agi, Ombre...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 12:47

Colombe remarqua lui aussi le dernier portrait, elle lui disait quelqu'un.....
elle répondit:

ah oui, il ma l'air de lui ressembler....

C'est le cas, c'est Ombre, ce portrait date de la Grande Guerre, on prenait tout les agents de L'Ombre vers la fin de la guerre. répondit d'une voix assez prononcé.
C'était le Général Von Richter qui justement passer par se couloir à l'opposer des ailes de ciel pour aller salué son amis Ombre et salué la futur reine Xyria.
Sur le portrait, Ombre avait un regard froid, il était dans son armure lourde noir avec plusieurs symbole en rouge qui représenté le sang et la terreur.

Colombe fut tout surprise de son intervention.....

Ténébreuse avait poser une question qui fit un peu mal Pourpre, Pourpre se mis à répondre à ténébreuse.
Tén,ébreuse s'arrêta se retourna et se mis à dire d'une voiux désolé:

Ah j'en suis navré, je ne savais pas, vous avez toute mes condoléances...

Sa fut le cas, elle était gêné...
Puis Pourpre continua le sujet d'un ton de conversation, Ténébreuse fit un sourire et elle répondit:

Je sens qu'elle vous aimez beaucoup et et voulez vous gardez pour elle toute seule, un amour assez pur à vrai dire.
Nous aussi on est du genre à réagir comme sa quand on aime notre mâle.


Ténébreuse à perdu son mari dans le sens qu'il à rejoins les conservateurs, Ténébreuse et lui n'avait pas les même idée et on décider de se séparé, mais sa il y a plus de 20 ans maintenant....
Pour Ténébreuse, son ancien époux est mort...
Maintenant elle avait sa fille et son fils et s'occuper de son travail....


Ombre fut surement modeste pour beaucoup, mais Ombre est un militaire, il n'a pas était un dragonnet pourri et gâté comme pas mal de dragonnet sous la fortune de leurs parents.
Et n'a pas reçu une éducation de noblesse.
Après la guerre il c'est refait une éducation plus digne, quand il retrouva ses parents, Ombre à laisser sa mère la refaire son éducation.
Aujourd hui il aime se qu'il est, sa à pris du temps, mais quand on est jeune, on réussi à changer.

Ombre voulait devenir un roi beaucoup plus mieux que les autres monarques, il voulait montré une autre facette d'évolution.
Plus digne et plus noble.

Ombre libéra Uranus, ce dernier se mis à remercié Ombre, Ombre fit un sourire pour montré sa bonne foi:

Je ne fait que mon devoir Uranus, va rejoindre Pleine Lune maintenant, elle a besoin de toi maintenant.

Mais Uranus ne put s'approcher, Pleine Lune allait mettre bas, Ombre le sentais, Galaxie aussi.
Galaxie demanda à Ombre:

Puis je disposer mon roi ?

Ombre répondit d'une voix joyeux:

Oui tu peux galaxie, des demain matin prépare moi notre prisonnier aile de ciel, je vais l'interroger moi même, par contre je veux qu'il sois bien traité comme les autres.

Galaxie s'inclina et répondit:

Bien mon roi.

Puis elle partie continuer à son devoir.
Ombre resta en arrière pour observer, il avait l'habitude, il à déjà aider des mères quand les guérisseurs était trop loin ou par manque d'effectif.
Les guérisseurs se préparé à recevoir les oeufs, Uranus se mis près de sa dragonne, Ombre resta à bonne distance pour ne pas les déranger.
Uranus disais de belle parole à sa dragonne, c'était une bonne idée de le faire, on disais non seulement se qu'on ressentais, mais aussi sa permettez à la dragonne de penser à autre chose.

Pleine Lune se mis à Gémir, la mise bas avait commencer, Xyria se mis à côté de Ombre et se mis à la chuchoter quelque chose.
Ombre se mis à sourire et répondit en chuchotant:

Tu comprends mieux pourquoi mon peuple m'aime beaucoup, je n'agis que par le coeur.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 13:51

    Volcan et Nuage se tournèrent vers le général Von Richter suite à son intervention. Nuage était alors en-train de se dire que ce dragon ressemblait à Ombre, mais que ce ne devait pas être lui, sans-doute l'un de ses ancêtres... car ce dragon, une armure inquiétante sur le dos, des symboles de couleur sang et menaçant dont elle ressentait les maléfices sans avoir besoin de savoir ce qu'ils signifiaient gravés sur le métal, et un regard aussi froid que le souffle givrant d'un aile de glace, avait beau lui ressemblait physiquement, il n'avait pas le même comportement que Ombre. Et pourtant, cet aile de nuit à l'étrange accent le confirmait, il leur annonçait même de quand datait ce portrait.

    Mais tout-le-monde n'était pas au-courant de l’hibernation de Ombre. Volcan cligna des yeux, surpris, regarda encore le portrait, puis se tourna vers Von Richter :


    -Ah ? Vous êtes sûr ? Demanda-t-il. Car il me semblait que la grande guerre avait finie il y a cinquante an, et ce dragon, sur le tableau, n'a pas beaucoup changé par-rapport au Ombre d'aujourd'hui...

    Volcan se gratta la tête. Il ne mettait pas en doute la parole de l'aile de nuit, mais dans ce cas, il se demandait si il n'avait pas encore mal compris les cours d'histoire...

    Et comme Pourpre s'y attendait, Ténébreuse se sentit mal. Sous son caractère sévère et son nom effrayant, c'était visiblement une bonne dragonne. Pourpre lui sourit, et essaya de lui faire comprendre qu'il n'avait aucun ressentiment contre elle en lui disant :


    -Je ne vous en veux pas. Vous ne pouviez pas savoir. Après-tout, il semblerait bien que les dons de voyance des ailes de nuit aient leurs limites, n'est-ce pas ?

    Pourpre souriait et leva un peu les yeux, rêvant, revoyant le museau de sa douce Chouette. Oui, en-dehors de sa profonde jalousie, sa dragonne était parfaite...

    -Elle m'aimait, confirma-t-il, et je l'aimais aussi. Je l'aime toujours, d'ailleurs. Désormais, je finie mes vieux jours en attendant de pouvoir la rejoindre auprès de notre grande mère.

    Pourpre aurait pu poser la question à Ténébreuse, mais il ne voulait pas commettre la même erreur  : peut-être était-elle veuve, aussi, ou autre-chose du genre. Il ne lui poserait pas de question sur sa famille, attendrait que la conversation vienne directement à ce sujet...

    Xyria, contrairement à Ombre, n'avait jamais assisté à une mise-bas. D'ailleurs, elle remarqua que chez les ailes de nuit, ça se passait différemment de chez les ailes du ciel... peut-être parce qu'ils avaient un caractère moins sauvage et moins individuel. Lorsqu'une dragonne sentait le moment de pondre, elle commençait par chasser tous les mâles qui se trouvaient à proximité d'elle. Les femelles du ciel ne voulaient pas qu'on les voit, peut-être parce qu'elle se sentait généralement menacées par la présence des autres, qui pourraient s'en prendre à elles ou aux œufs. Seule était tolérée auprès d'elle une dragonne, généralement, une guérisseuse en qui la future mère avait confiance, une amie, sa mère ou sa sœur. Là, la dragonne était entouré par de nombreux dragons qui l'aidaient. Par son mâle, qui lui chuchotait de douce paroles réconfortantes, auxquelles elles répondaient tout l'amour qu'elle lui portait... ils avaient visiblement décidé, d'un commun-accord, de ne pas parler des crimes d'Uranus. Et par les guérisseurs, dont certains la soulageaient, d'autres la cachaient, et les dernier recueillaient les oeufs pour délicatement les poser sur les coussins.

    Les premiers oeufs arrivèrent. Xyria avala sa salive. Assister à cela était une expérience... déstabilisante, à la fois belle et effrayante. Elle qui n'était pas guérisseuse, elle n'aurait jamais pensé assister à cela, dans sa vie. Elle se demanda si elle aurait la force de résister, le jour de sa ponte, 0 chasser tout-le-monde, ou si elle suivrait son instinct...

    Elle resta un moment stupéfiée devant le spectacle qui s'offrait à elle, mais les paroles de Ombre finirent par monter à son cerveau, et elle lui répondit :


    -C'est vrai, mais tu es aussi aimé de ton peuple parce que tu le mérites, Ombre. J'espère être en mesure de devenir une reine digne de toi, que ton peuple aimera tout-autant...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 15:28

Colombe ne compris pas non plus les propos du général Von Richter, Se n'est pas possible, sa ne peux pas être Ombre dans se portrait.
Le regard froid, une armure qu'elle reconnaissez bien, les symbole de terreur, on pouvait apercevoir une dent dépassé de Ombre, se qui intimidé pas mal de dragon durant la grande guerre et encore certain aile de nuit....
Le général Von Richter répondit à Volcan:

Ah j'oublie que tout le monde n'est pas forcément au courant... Ombre à subi une hibernation juste après la fin de la guerre.
Il voulait se reposer et se mettre en quête de retrouver sa famille, mais les choses ne sont pas passer comme prévu.
Il ne c'est réveiller il y a presque 2 ans aujourd'hui.
Donc vous avez en face un jeune soldat de la Grande Guerre si vous préféré.
Son vrai age est 60 ans, mais comme il a conserver sa jeunesse, il a garder son age de 10 ans.


Puis von Richter se mis à admiré le portrait de son amis....

Ténébreuse est une dure au travail, comme la plus part des femelles aile de nuit, elle ne sont pas méchante.
Dominante et sévère oui, mais pas méchant, bien entendu se n'était pas tout le monde.
Pourpre n'en voulait pas à Ténébreuse, il se mis à poser une question, Ténébreuse répondit:

Tout dépend de notre évolution, mais moi je peux connaitre votre avenir, mais pas en profondeur et précision.
Mais je suis une très excellente guérisseuse.


Ténébreuse comme elle c'était mis un peu dans l'intimité de Pourpre, elle se mis à dire:

Moi mon ex époux est un conservateur, on n'avait pas les même idées et on c'est séparé, sa fait 20 ans qu'on c'est séparé, il ne me manque pas du tout.
J'ai maintenant ma fille et mon fils.


Ombre ne dérangea pas les guérisseurs, tant qu'ils avaient pas besoin d'aide, il n'interviendrais pas.
Il resta en observation avec Xyria.
Il est vrai que chez les ailes de nuits, les mères était aider, sois par des guérisseurs ou juste leur mâle.
Sa risquais de poser souci avec Xyria, Ombre voudrais aider sa dragonne, mais si elle veux rester seule à ce moment là, il se conteras de rester à la porte pour protéger tout intrusion ou autre...

Ombre fit les yeux doux, il aimait voir des naissance, il trouvais sa beau, au début quand il a vu sa la 1ere fois, il en était dégoûté, mais au fil du temps sa allait mieux.
Il vu que Uranus seras un bon père, il agissais bien avec sa dragon e qu'il aime tant.
Ombre vu le 1er oeufs sortir, les guérisseurs le poser délicatement sur le coussin près du feu.

Un moment Xyria se mis à répodnre à la remarque de Ombre et posa aussi des question; Ombre tendit une patte sur son dos pour la tenir contre lui et il dit:

Tu seras aimais par le peuple aile de nuit, ne t'en fait pas, je serais là pour te guider et tu seras une bonne reine.



Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 16:50

    -Une hibernation ? Demanda Volcan, se montrant sincèrement intéressé par ce que leur racontait l'aile de nuit. Je ne savais pas que c'était possible...

    Nuage, elle, avait entendu parler de ce genre de choses, mais elle ne savait pas non-plus que c'était réellement possible, surtout pendant aussi longtemps. Elle pensait que ce n'était que des légendes, et même en imaginant que cela puisse arriver, que ça ne durait que quelques mois, pas soixante années entières.

    La guérisseuse se permit de s'approcher un peu, pour regarder le tableau de plus près. Elle fit ensuite une remarque :


    -Votre roi avait l'air plus... dure et féroce, à cette époque.

    Et elle s'empressa d'ajouter :

    -Sans vouloir me montrer irrespectueuse. Et j'imagine que c'est normal : un guerrier, durant la grande guerre, se montrait toujours dur. Ça laisse des marques.

    Elle-même avait connue cette grande guerre. Elle était alors toute petite, à l'époque, mais elle l'avait connue, et elle ne tenait pas vraiment à se remémorer de cette époque.

    Ténébreuse répondit à la question de Pourpre. Aimablement et sincèrement intéressé, il l'écouta, et lui répondit :


    -Oh, je n'en doute pas une seconde. Votre façon de mettre mes novices au pas dès votre première rencontre avec eux montre clairement que vous êtes une chef guérisseuse qui sait se faire respecter et qui sait où elle va.

    Et pour ce qui était de ses dons de voyance, il la croyait sur parole, mais il ne demanda pas plus de détail. En fait, connaître son avenir ne l'intéressait pas : il préférait laisser passer les choses et vivre au jour le jour, jusqu'à se que son heure sonne.

    Cela-dit, ce qu'elle lui raconta sur son ex-compagnon lui donna matière à réfléchir... oh, la pauvre, il considérait sa situation bien-pire que la sienne... enfin, en logique, mais elle lui disait qu'il ne lui manquait pas. En revanche, si elle l'avait sincèrement aimé, cela devait être dure. Lui, sa femelle était morte, mais elle, son mâle était passé du côté des ennemis du clan, et il faudrait surement qu'il soit arrêté par Ombre, et peut-être exécuté.


    -Je suis désolé que votre histoire se soit terminée ainsi, dit Pourpre, ignorant ce qu'il pouvait ajouter, ignorant simplement si se montrer de la compassion pour son histoire serait apprécié de la dragonne.

    Effectivement, Xyria aussi ressentait un léger dégoût, pour sa première fois où elle assistait à une ponte. Surtout que la dragonne semblait avoir mal, malgré les massages des guérisseurs. Ce qui la soulageait visiblement le plus, en fait, c'était la présence et les paroles de son compagnon. Une dragonne s'habituait cela-dit toujours plus facilement à ce genre de spectacle qu'un dragon : Xyria savait très bien qu'un jour, ce serait à elle de le faire.

    La mise-bas semblait se passer plutôt bien, si ce n'est que...


    -Oh, par les trois lunes ! S'exclama un guérisseur au bout d'un moment. Nous n'avons pas assez de coussins !

    Et il se dépêcha de quitter la pièce pour aller en chercher. Le quatrième œuf venait de sortir, et visiblement, encore un autre, et surement plus, arrivaient. La dragonne faisait une ponte assez exceptionnelle, vraiment un grand nombre d’œufs, ce qui n'arrivait que rarement, chez les ailes de nuit. Mais Xyria, ignorante de ce détail, chuchota à son dragon :

    -Ouah ! Ça en fait déjà cinq ! Les ailes de nuit sont drôlement fécondes.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 18:54

Pourtant oui c'est possible, tu as la preuve devant toi et Ombre lui même. répondit Von Richter à Volcan.

Mais les hibernation comme Ombre à subi n'est pas le fruit d'un hasard ou climatique, vu que c'est la Grande Dragonne qui fait se cadeau.
Mais sa Von Richter le sais pourquoi elle à fait sa, il en avait parler avec la Matriarche et Ombre.
Mais il le dirais au aile de ciels si ils voulaient le savoir.
Mais pour l'instant les guérisseurs s'approcher du portrait pour voir de plus près.
Une guérrisseuse se mis à commenter, Von Richter rigoler d'un air amusé et il répondit:

oh oh oh ah, ne vous en faite pas, il l'ai toujours, si vous dite sa c'est que vous l'avez jamais vu en colère et dans un procès très dure.
Mais il est vrai que aujourd'hui Ombre est plus tendre, grace à l'amour que Orca la avais donner à l'époque, l'amour que son peuple lui porter, ses parents, certain dragonne aile de nuit qui le draguer et Xyria.
Dite vous que j'ai participer au même titre au programme des agents de L'Ombre, dite vous que nous avions eu le droit d'avoir une femelle et on était complètement couper des femelles.
Sa à fait un choc à nous tous la 1ere fois que nous avons vu une femelle pour la 1er fois quand nous sommes aller sur le terrain pour la 1er fois.
Mais sa c'est une autre histoire, surtout celle de Ombre....


Il y avait rien de irrespectueux, les fait était comme sa, Ombre le savait, Richter aussi...

Ténébreuse se mis à sourire au compliment de Pourpre, elle se mis à répondre:

Je vous remercie pour vos compliment monsieur.
Vos élèves arriverons bien à apprendre, je sens qu'ils sont un peu stressé à cause de moi.
Ils seront accompagné par des guérisseurs et guérisseuse du palais.


Pourpre avait l'air d'être un peu triste pour Ténébreuse, il se mis à lui répondre, mais ténébreuse n'avais pas mal au fond.
Maintenant elle le haïssez, avant elle l'aimez, mais son ex époux était très arrêter et sa ne plus pas Ténébreuse.
Ténébreuse répondit:

Ne vous en faite pas, sa ne me fait pas du tout mal, je n'ai aucun regret... mais merci de votre compassion, sa me touche vraiment

Pour Xyria et ses pensée, Ombre serais là pour elle, si elle souhaite sa compagnie lors de sa ponte, il seras là.
Ombre seras très protecteur à ce moment là........

La mise bas se passais bien, Ombre n'a pas eu besoin d'intervenir pour l'instant....
Mais un moment un guérisseurs s'exclama, il manquais un coussin, le guérisseur courrais en chercher d'autre.
Ombre n'intervenais pas, il fait confiance à ses guérisseurs et guérisseuse....
Ombre n'étais pas surpris de voir autant d'oeufs, xyria avait l'air d'être impressionné, elle fit la remarque à son amour, Ombre se mis à la sourire et répondit:

Oui, les femelles ailes de nuits peuvent avoir 10 oeufs, notre recors est de 12, mais on a garde 10 en nombre officiel.




Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 20:28

    Personne ne posa la question à Von Richter, car Nuage, comme Colombe, qui toute-deux savaient que ce genre de choses était possible pour les avoir lu dans différents parchemin sur les cas rares et inexpliqués de la médecine, avaient toujours pensé que c'était provoqué par une blessure corporelle, ou par un climat trop froid pour les dragons qui n'étaient pas de glace. Elles imaginaient que Ombre avait dû être blessé durant la grande guerre et avait mis son corps au repos le temps de se soigner... ce devait être une importante blessure, cela-dit, pour qu'il hiberne soixante ans. Cela n'était pas un phénomène très connu des ailes du ciel, ils ne pensaient donc pas que cela venait de la grande mère en personne.

    Seul Volcan fit un commentaire :


    -Et bien, la guerre devait avoir sacrément fatigué le roi Ombre, pour qu'il dorme pendant soixante ans...

    Ça alors... si ce que disait ce dragon était vrai, alors les agents de l'ombre étaient coupés du monde, mais aussi de la tendresse et de l'amour jusqu'à se qu'ils sortent de leur caverne pour la première fois. C'était bien triste, en sommes. Nuage observa encore un peu l'expression du Ombre du tableau, et commenta :

    -Et bien, si ce que vous dites est vrai... et je vous crois sur parole... et que le roi Ombre est comme-ça quand il est en colère, je préfère ne jamais le voir ainsi, ni à un procès.

    Xyria l'avait déjà vu ainsi, elle, quand elle avait assisté à l'exécution de Second. Elle n'avait pas peur de Ombre, elle savait qu'il ne lui ferait jamais de mal, mais elle était plutôt contente que sa colère ne s'abatte jamais sur elle...

    Volcan, lui, posa innocemment une autre question, par simple curiosité :

    -Orca ? Ce n'était pas une princesse aile de mer ?

    Pourpre répondit à la remarque de Ténébreuse :

    -Oh, je n'en doute pas un instant. Ils sont jeunes, parfois dissipés, mais ils ont tous un potentiel. Ce n'est pas que vous, qui les inquiétez : c'est la première fois qu'ils quittent le territoire et découvre de nouvelles terres. Ils sont impressionnés, je pense, par le royaume de la nuit, et à juste-titre. Votre cité, ainsi que votre palais et votre temple, sont splendides.

    Et pour le reste, les dragons du ciel resteraient attentifs en cour, il ferait en sorte que ce soit le cas, et voyant comment était la vieille dragonne de la nuit, il supposait qu'elle reprendrait ceux que lui ne verrait pas.

    La dragonne disait ne pas souffrir de ce que son mâle était devenu. Après-tout, ça s'était passé il y a vingt ans, elle avait dû avoir le temps de s'y faire. Et puis, il ne savait pas ce qu'il s'était passé entre-eux, comment ils en étaient arrivé là. Elle disait le haïr, mais peut-être le haïssait-elle déjà au moment de la séparation.

    Le cinquième œuf fut pondu, puis déposé sur le dernier coussin en velours, et un sixième commença à sortir. Effectivement, les pontes étaient très grosses, chez les ailes de nuit, sauf que depuis leur vie sur le volcan, les dragons n'avaient plus l'habitude à ce qu'autant de petits viennent au monde à la fois... sous la fumée, le tôt de mortalité des dragonnets alors même qu'ils étaient dans leurs œufs, dans le ventre de leur mère, était trop grande, et il avait fallu du temps pour que l'organisme des dragonne revienne à la normale. Mais depuis peu, les ailes de nuit reprenaient leurs forces entièrement. Et les dragonnes recommençaient à pondre abondamment. Il fallait juste que les guérisseurs se réhabitue à ça.

    Le sixième arriva, et un septième commença. Le guérisseur qui l'avait réceptionné se retrouva gêné : sans coussin, hors de question de le poser à-même le sol. Alors il resta debout et le garda entre ses pattes, tendis qu'un de ses collègues prenait sa place pour recevoir le suivant. Pleine Lune avait les yeux en larme à-cause de la ponte et de l'émotion. Elle gardait son museau au creux du cou de son mâle.


    -Dix ? Demanda Xyria.

    Cette dernière était impressionnée : chez les ailes de nuit, le maximum était de trois à quatre œufs. Mais elle savait que certaines espèces, comme les ailes de boue, pouvaient en avoir beaucoup plus. Maintenant, elle savait que les ailes de nuit également.

    Elle se demanda si ce nombre venait des gênes du mâle ou de la femelle. Vu que Ombre était un aile de nuit, aurait-elle le même genre de couvée que les ailes de nuit ?



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 21:20

Von Richter vois que personne ne lui poser la question, dans tout les cas ils le sauront tôt ou tard.....
Volcan fit une remarque, Richter répondit:
Il ne voulait que dormir quelque heures, mais la Grande Dragonne à décider autre chose pour lui.....

Nuage se mis à faire une remarque, Colombe répondit aussi:
Moi non plus .... je l'ai déjà vu à l'oeuvre, sa fait peur...., Von Richter souris et répondit pour les rassurés:

oh ne vous inquiétez pas, personne n'aime le voir en colère, on essaye de le calmer quand il pète son cable.


Un moment Volcan posa une question, Von Richter le souris et répondit:

oh nein se n'est pas elle, la princesse Orca était déjà morte ce jour là, Orca n'est pas oune nom unique, il avait d'autre aile de mer qui s'appelais comme sa.
Non Ombre à connu une aile de mer qui s'appelais Orca et c'est la toute 1ere femelle qu'il à vu la 1er fois.
serte il avait déjà vu la reine, mais il ne voyais pas oune femelle aussi près, on penser que la reine conquérante était une sorte de deesse.


Pourpre se mis à rassuré Ténébreuse concernant les ailes de ciels présent, Ténébreuse en douter pas, elle savait qu'ils allaient se tenir à carreaux.
Elle se mis à répondre:

Je les comprends, j'espère que vous aurez bon souvenir de nous et si après j'espère re avoir de vos nouvelle monsieur.

Ténébreuse c'était engueuler avec son ex époux, sa était assez violent que même son ex époux la mordu et frapper, Ténébreuse c'est défendu en lui mordant à sang la queue, lui crachant du feu sur le dos et en le griffant près de l'oeil.
Après sa il partie et ne donna plus signe de vie.

Ombre vu que Pleine Lune avait une bonne ponte, déjà la cinquième oeufs sortie, les coussins manquer, donc il certain guérisseurs garder les oeufs dans leurs patte.
durant un temps le taux de mortalité chez les ailes de nuit avec les dragonnet était très élevé.
Avant Ombre, la mortalité à diminuer légèrement et très vite diminuer à la suite suite au réforme de Ombre.
Mais maintenant les ailes de nuit avait une bonne croissance démographique.

Un 6ème, un 7 eme ? Ombre fut assez impressionné, sa lui arriver pas souvent de voir autant d'oeufs, mais la c'était la 5eme dragonne pondre autant.....
Ombre vu aussi que Uranus et Pleine Lune était super heureux pour leurs oeufs....

Concernant Xyria, sa pouvait être possible, Filante avait dit qu'elle voyais Xyria Pondre 7 oeufs.
Mais elle n'a pas précisez si c'était en 1 fois et plus.
Tout dépendais du corps de la femelle.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 14 Fév - 23:58

    Les deux dragonnes et Volcan écoutaient avec la plus grande attention Von Richter raconter l'histoire de Ombre. Les agents... c'était à la fois une histoire triste et passionnante. Nuage se demanda, sans oser le demander, ce qu'était devenue cette Orca-ci... car il lui était forcément arrivé quelque-chose, autrement Ombre aurait été avec elle, pas avec Xyria.

    "Pête son câble" ? "Nein" ? "Oune" ? Volcan finit par rire en entendant parler le général Von Richter : il trouvait qu'il avait une façon très amusante de parler. Il n'allait absolument pas dire ça méchamment, ni pour se moquer, ni pour le vexer : ce n'était qu'une remarque amusé dut à son simple et curieux esprit, et sa mauvaise habitude de dire tout ce qu'il pensait sans réfléchir, même lorsqu'il ne faudrait pas. Il ne se moquait pas, il ne faisait que dire ce qu'il pensait :


    -Vous avez vraiment une drôle de façon de parler, monsieur.

    Pourpre trouvait la conversation avec Ténébreuse des plus agréable, malgré leur échange sur leurs mauvaises expériences concernant leurs vies de couples : lui avait fini par perdre sa femelle, morte la première, et elle s'était battu avec son compagnon avant de se séparer de lui et de ne plus jamais le revoir. Après que la dragonne lui ait fait part de son espérance, il lui répondit :

    -Oh, je pense que ce séjour sera effectivement inoubliable, chacun d'entre-nous allons l'apprécier comme il se doit. Et je vous avoues que l'accueil est des plus agréable. Votre compagnie et notre discussion sont les bienvenus. Nous pourrons toujours garder le contact par messagers...

    Il avait craint de rester seul dans son coin, à observer, pendant que les plus jeunes apprenaient, durant ces deux jours. Lui aussi aurait appris, mais il ne pratiquait plus tant que ça, maintenant, il enseignait, surtout, et donnait les directive. La présence Ténébreuse allait rendre ce séjour intéressant.

    Deux des guérisseurs étaient maintenant immobiles, tenant délicatement un œuf chacun et faisant très attention à ne pas le faire tomber, tendis qu'un troisième se mettait en place pour accueillir le huitième. Ce fut à ce moment-là que l'autre guérisseur revint avec des coussins en plus et les disposa, et on déposa les œufs dessus, près du feu. Quelques minutes passèrent encore, et finalement...

    -Onze ! Annonça haut et fort un guérisseur.

    Le dernier œuf fut déposé sur un coussin, et il s'approcha du couple pour leur annoncer, tout ému par ce qu'il se passait :


    -Félicitation. Vous avez une belle portée de onze œufs. C'est la plus grosse depuis que nous sommes arrivés sur Ottika.

    C'était à la fois un bonheur pour les parents, mais aussi un message d'espoir pour les ailes de nuit : ils retrouvaient toutes la capacités de leur corps, désormais. Les séquelles dus à leur vie sur le volcan disparaissaient au fur et à mesure des générations. La dragonne était épuisée. Elle avait la tête basse et haletait. Si Uranus n'était pas là pour la maintenir sur son aile, elle serait allongée à-même le sol.

    Xyria serrait fort la patte de Ombre en souriant, toute émue. C'était vraiment quelque-chose de magnifique, et elle était heureuse pour le couple...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 15 Fév - 1:50

Tout le monde écouter le Général Von Richter avec attention, y compris Colombe...
Colombe trouvais l'histoire des agents de L'Ombre triste et douloureuse, mais il est vrai qu'elle n'avait jamais entendu parler de ces dragon là.
Qui était t-il, quel était leurs rôle ?, qui les a mis en place, les conditions, beaucoup de question en réalité.....
Mais elle se demander aussi comme sa mère, qu'elle était devenu cette Orca l'aile de mer qui à guéris le cœur de Ombre et qui la donner une libre conscience ?

Le langage et l'accent de Von Richter amusé bien Colombe aussi et surement à d'autre ?
Volcan n'hésita à dire une remarqué, Colombe serra les dents de peur que le général Von Richter le prenne mal.
Mais ce dernier souris et répondit:

Ja, beaucoup de mounde me le dise, mais c'est si qui fit mein charme.

Ténébreuse trouver la conversation avec Pourpre très agréable, Ténébreuse voulait maintenant s'occuper de lui durant son temps libre.
Elle le ferais et elle n'hésiterais pas, Pourpre avait perdu un être chair, sentant c'est son petit fils qui s'occupe de lui.
Mais Ténébreuse allait s'en charger, peut être quand c'est une femelle qui s'occupe de lui sa seras plus agréable...
Elle répondit à Pourpre:

Oui bien sur et je n'hésiterais pas à vous rendre visite et vous aussi elle jeta un sourire charmeuse et fit les yeux doux.

Ils arrivent à la chambre privé de Pourpre, un lit douillé l'attendais, de l'encens parfumer la Chambre, un tapis doux.
Il faisais chaud, une fenêtre à la vue au marché aile de nuit...
Ténébreuse laissa Pourpre rentrée le 1er...

Ténébreuse ne ferais que la cours pratique avec les ailes de ciels, sa seconde s'occuperas de les apprendre les maladie et les différent mixture à faire pour contré la maladie.
Ténébreuse s'occuperas de Pourpre....

Les guérisseurs aile de nuit arriver bientôt à la fin de leurs travail, Ombre continua d'observer la ponte.
Au bout de quelque minute, la ponte fut terminé, Ombre fut surpris le nombre d'oeufs...11 oeufs, belle portée...
Tous se mis à félicité le couple, Ombre vu le bonheur dans les yeux de Uranus et Pleine Lune.
Ombre serras fort la patte de sa dragonne, imaginant eux à leurs place.
Il fut émue, il aime voir des naissances et sa fut bien un espoir pour les ailes de nuits.....

Ombre s'approcha du couple et Ombre s'adressa à eux:

Félicitation à vous 2, vous avez une belle portée, je suis heureux pour vous


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 15 Fév - 19:29

    Colombe ne fut pas la seule à serrer les dents. Beaucoup des ailes du ciel présents qui entendirent la remarque de Volcan firent de-même, et certains, exaspérés, mirent leur patte sur leur museau. Certains se demandaient quelle idée le roi Ombre avait eu d'emmener ce dragon avec eux. Il n'était pas méchant, mais si il faisait l'andouille comme-ça, il allait faite honte au clan ! Mais la réaction de Von Richter rassura tout-le-monde : il ne le prenait pas mal. Au contraire, il semblait assez fier de sa particularité.

    Volcan souriait et il répondit :


    -Oui, c'est bien vrai. C'est bien d'avoir une particularité. Ça vous rend unique.

    C'était ce que Cheftaine répétait souvent à Volcan, quand il était petit : "n'écoute pas ceux qui se moquent de toi et te disent que tu es stupide. Tu as juste un esprit plus curieux et ouvert sur les autres. Tu es unique, et c'est une bonne chose". Et aujourd'hui, Volcan croyait en ces paroles : c'était parce qu'il était unique que Colombe l'aimait, après-tout... enfin, c'était ce qu'il pensait.

    Après ce petit incident, rassurée, comme les autres, que l'innocente remarque de Volcan n'ait pas insulté l'aile de nuit... elle n'avait beau ne pas le connaître, elle était l'épouse de haut gradé, et voyant sa façon de se tenir, elle devinait que c'était également son cas... Nuage se permit de lui demander, curieuse, et continuant s'observer le tableau montrant un Ombre plus guerrier que ce qu'il l'avait habituée :


    -Pouvez-vous en dire plus sur les agents de l'ombre ? Qui sont-ils, exactement ?

    Une unité militaire, elle s'en doutait, sans-doute aux entrainements difficiles, et elle avait compris que Ombre en avait été un, mais elle était encore loin d'imaginer tout ce qu'il y avait à savoir à leur sujet...

    Disons que Pourpre trouvait humiliant que son jeunot de petits-fils veuille l'aider à se déplacer, préparer ses proies pour lui, ou encore lui demande de prendre sa retraite pour pouvoir finir ses derniers jours au repos. Pourpre ne voulait pas avoir l'air d'un boulet, que les plus jeunes s'occupent de lui, il voulait prouver qu'il était encore capable de tenir la distance, dans la limite de ses capacités, et qu'il ne serait jamais un boulet pour son clan... cela-dit, pour ce qui concernait Ténébreuse...

    Que sa famille le voit comme un dragon ayant besoin qu'on s'occupe de lui était humiliant, mais la chef guérisseuse aile de nuit avait le même âge que lui, bien qu'elle se porte mieux. Elle allait lui apporter son soutien, et il ferait de-même pour elle... si elle en avait besoin. Sa compagnie, amicale et plaisante, serait plus agréable, et il trouverait ça moins gênant d'être aidé par une dragonne qui le comprenait que par un jeune qui le ferait parce qu'il s'y croyait obligé. Et puis...

    Oh, mais quel était ce sourire et ce regard qu'elle lui jetait ? Essayait-elle se le charmer ? Mh... si c'était le cas, qui sait, ça pourrait peut-être marcher. Il lui rendit son sourire... qui sait, peut-être ne serait-il pas contre une petite romance, au-delà de leur amitié...


    -Je vous accueillerait avec plaisir, répondit-il, lorsqu'elle proposa qu'ils se rendent visite. Mais moi... je tâcherais de venir, mais je ne vieillis pas aussi bien que vous, chère madame. Sans l'élixir de votre clan, je n'aurais pu voler jusqu'ici...

    Et, à moins que les ailes de nuit n'enseignent la création de cette mixture aux ailes du ciel, il aurait du mal à voler seul jusqu'au royaume de la nuit...

    Pourpre entra dans la chambre et y jeta un coup d’œil. Mh, accueillante, chaleureuse, et douillette...


    -Une chose est sûre, commenta-t-il : les ailes de nuit savent bien recevoir.

    Il resta sur le pas de la porte et la maintînt aimablement ouverte de la queue pour laisser entrer Ténébreuse.

    Ombre s'approcha des deux nouveaux parents pour les féliciter, et Xyria le suivit. Elle aussi s'imaginer le jour où ils vivraient la même chose, tout-les-deux. Normalement, Xyria refuserait la présence de Ombre pendant la ponte, elle pourrait même se montrait violente et le chasser. Mais après la ponte, elle serait épuisée et calmée, il pourrait la rejoindre. Alors, tout-deux pourraient, comme actuellement Uranus et Pleine Lune, s'échanger leur bonheur et leur affection...


    -Oui, félicitation. Une magnifique portée, renchérir Xyria, ne sachant quoi dire de plus.

    Elle admirait les onze sombres oeufs reposant sur les coussins. Les flammes de la cheminée jetaient sur eux une lueur spectrale. Uranus releva les yeux vers le couple royale. Il observa sa future reine. Bien évidemment, il avait été contre leur union... mais elle semblait éprouver un grand intérêt pour son peuple et un désir sincère de faire ce qu'il fallait. Finalement, peut-être que ça pourrait marcher...

    Il s'inclina devant eux et répondit :


    -Merci, vos altesses.

    Pleine Lune ne répondit pas. Elle ne réussit qu'à lever un peu le museau et faire un léger sourire. Elle avait les yeux un peu dans le vague, mais Xyria comprenait parfaitement pourquoi : pondre onze œufs d'affilé, ça devait être une épreuve.

    D'ailleurs, un guérisseur s'approcha de Ombre et demanda :


    -Mon roi, autoriseriez-vous Pleine Lune à dormir dans la grande salle, cette nuit ? La ponte l'a épuisée, je crains qu'il soit dangereux de la faire se déplacer tout-de-suite.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 15 Fév - 20:59

(désolé pour le temps de réponse, mais sa à bogué et sa à tout effacé .....)

Tout les ailes de ciel se mis à sérré les dents à la remarque de Volcan, mais Von Richter ne pris pas mal.
Il le répondit et Volcan fit un compliment.
Von Richter souris et répondit:

Danke petite hé hé hé

Colombe eu chaud, Volcan avait de la chance que Von Richter n'étais pas comme son père, son père avait tendance à ne pas apprécié se genre de remarque.....
Puis Nuage avait l'air s'intéresser aux agents de l'ombre, elle posa une question à Von Richter en regardant le portrait de Ombre.
Von Richter avec un regard neutre, il répondit:

Je ne connais pas grand chose à ce sujet, je n'ai participer qu'au entrainement de base qui n'était pas extrême.
Mais demandez à Ombre sur les détail, n'ayez pas peur de lui poser la question.
Sur ce que je sais, les agents de L'Ombre n'était pas des volontaires, on retiré les oeufs des parents, Les femelle était rendu aux familles et les mâles ils étaient gardaient.
Les Agents de L'Ombre était un organisation militaire secrète, leurs rôle faire la guerre secrètement.
Ils faisaient toute genre de chose, comme l'espionnage, contre espionnage, sabotage, assassinat, génocide, prise d'otage et plein d'autre.
La reine les utilisé pour alimenter la guerre donc c'était simple, on envoyer les agents de L'Ombre tuer un seigneur de guerre, donna des preuve qu'il s'agis de tel clan et sa monter une puissance de haine et la guerre continuer encore plus.
Je vais vous dire un secret... Les agents de L'Ombre était une expérience militaire, Ombre faisais partie des victimes de ses expérience sur eux.
Sa à crée quelque chose de nouveau chez eux ... je ne sais pas lequel, Ombre à refuser de me le dire.....
Voila c'est tout se que je sais, je sais que les entraînements avancé était très cruel


Colombe trouvais sa triste cette petit partie d'histoire, elle n'aimait pas la guerre, Pauvre Ombre, elle commençait à avoir pitié pour lui.
Elle se demande comment il n'a pas sombrer dans la folie, mais l'histoire des expérience militaire sur des dragons l’inquiétait, elle voulait savoir de quoi ?

Ténébreuse était bien en train de charmer Pourpre, elle voyais qu'il était un peu comme elle.
Puis elle le trouvais mignon, elle voulais passer un peu de temps avec lui et s'occuper de lui.
Ténébreuse était une veille dragonne qui c'était bien entretenu parce que elle à accès à des mixture que Pourpre n'a pas encore.
Elle voulait voir leurs relation plus que amical, des aventure à la limite....

Tenébreuse s'arrêta et se mis à caresser la joue de Pourpre et elle lui dit:

Ne vous inquiétez pas, on va vous donnez quelque mixture pour les vieux dragons comme vous et moi.
Et je vous donnerez en cadeau personnel l'huile que je vais vous masser sur tout votre corps.
Vous verrez, vous vous sentirez bien.


Elle fit un clin d'oeil et un moment quand ils rentraient dans la chambre, Pourpre fit un compliment.
Ténébreuse fit un sourire et répondit:

Merci de votre compliment.

Ombre s'approcha du couple pour les félicité, Xyria fit de même, Uranus eu un regard réfléchis et fini par comprendre au fond de lui..
Il se mis à répondre à l'intendant et à la futur reine....
Ombre vu que Pleine Lune les souris, Ombre avait compris.
Un guérisseur se mis à s'adresser à Ombre, ce dernier répondit:

Je n'avais pas l'intention de les laisser partir solaire, elle auras besoin plus que 1 jours pour se reposer, fait leurs un coin avec une intimité bien forte.
Si demain elle peux se déplacer, elle et Uranus irons dormir dans l'une des chambres d'amis et ils pourrons partir chez eux des qu'elle iras mieux.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 16 Fév - 7:00

(Pas grave Wink C'est pénible, quand ça fait ça -_-')

    "Petite" ? L'intonation du mot sonnait faux avec l'accent de Von Richter. La plupart des ailes du ciel comprirent que ce n'était qu'à-cause de son accent, mais bien évidemment, pas Volcan. Il pencha la tête sur le côté, surpris, et avant que quelqu'un n'ait pu comprendre ce qu'il s'apprêtait à dire, il le sortit :

    -Vous savez, je ne suis pas si petit que ça. Je suis même le plus grand des ailes du ciel, au camp militaire. Et puis, je suis un mâle...

    Certains des ailes du ciel rirent de bon cœur, d'autres, comme Nuage, couvrirent leur museau pour cacher qu'ils riaient. Le forgeron regarda autour de lui, en se demandant ce qu'il avait dit, encore. Oh, pauvre Volcan... il était vraiment à-côté de la plaque à chaque-fois.

    Colombe, tout comme Nuage, Volcan, et quelques autres ailes du ciel qui les entouraient, écoutèrent avec attention ce que disait Von Richter. Ainsi, ils avaient maintenant la preuve de ce que beaucoup pensaient depuis des années, sans en avoir pouvoir en être sûr : indirectement, et pas uniquement à-travers leurs prophéties, les ailes de nuit participaient à la guerre, et même ils l’alimentaient, sans-doute pour leurs différents projets personnels d'expérimentations et de conquêtes. Il était surprenant qu'après tout-cela, en effet, Ombre ne soit pas devenu fou, et soit en-train de devenir le meilleur roi que les ailes de nuit n'aient jamais eu. Il fallait croire qu'il était né sous une bonne étoile... non, ce n'était pas le bon terme, car il avait atrocement souffert, dans son enfance. Mais il possédait un esprit fort et un grand sens de la justice, ce qui n'avait pas de prix. Ces douleurs n'avaient pas changé le grand dragon qu'il était, peut-être même que c'était ce qui l'avait fait devenir ainsi...

    Nuage était reconnaissante au général d'éclairait leur lanterne. Les ailes du ciel commençaient un peu mieux à comprendre Ombre et les nouveaux ailes de nuit, maintenant. Cela-dit, Volcan avait encore une question :


    -Je ne comprend pas, admit-il. Pourtant, dans nos parchemins d'histoire, il est dit que les ailes de nuit n'avaient jamais rejoint la guerre. Alors pourquoi vous faisiez tout-ça, à l'époque ? Pourquoi faire en sorte que la guerre continue ?

    En fait, sa question n'était pas bête et intéressait pas-mal d'autres ailes du ciel. Il disait "vous", mais il voulait bien-sûr parler des ailes de nuit en général de l'époque, pas spécifiquement de Von Richter ou d'Ombre. En fait, son esprit était surtout tourné vers les meneurs de l'époque, à savoir Loracle et la reine Conquérante...

    Ouuuh... une chose était certaine : les dragonnes de la nuit étaient très entreprenante, elles savaient ce qu'elles voulaient et elles n'hésitaient pas. Et Pourpre n'avait plus l'ombre d'un doute, maintenant : il plaisait à Ténébreuse. Il frissonna un peu lorsque cette dernière lui caressa la joue. Il n'avait plus eu de relation, ni amicale, ni plus qu'amicale, avec une femelle depuis Chouette... mais il avait toujours espéré ne pas finir seul, et la chef des guérisseurs aile de nuit était vraiment charmante, il ne pouvait le nier.

    Elle allait lui offrir ce qu'il fallait pour qu'il se sente vite aussi bien que elle. Très reconnaissant, il prit sa patte qui lui caressait la joue, la posta à son museau et lui donna un baise-patte en vrai gentledragon.


    -Madame, une telle attention de votre part m’honore. Je vous remercie d'avance.

    Aux paroles de Ombre, Uranus releva le museau, tout ému de l'attention qu'il portait à sa femelle et à ses œufs :

    -Oh, roi Ombre, dit-il.

    Avant de revenir sur sa belle. Solaire se doutait très bien que Ombre ne l'aurait pas laissait partir comme-ça, mais il demandait, car cela faisait plus protocolaire. Un sourire au museau, il quitta la pièce. Pendant ce temps, Pleine Lune chuchota faiblement :


    -Où sont-ils... ?
    -Ils sont tous là, répondit Uranus. Et ils sont magnifiques. Attend...

    Il s'éloigna d'elle et, l'un après l'autre, il poussa tout les coussins de velours comportant ses œufs contre elle. Rapidement, ils furent tous collés les uns contre les autres, contre le chaud ventre désormais vide de leur mère. Pleine Lune pouvait les admirer tout son saoule, et avait juste assez de queue pour tous les entourer. Uranus s'allongea face à elle, heureux d'être avec elle, heureux d'être libre, heureux d'être un jour le papa de onze dragonnets.

    Solaire revint, suivit d'un groupe d'aile de nuit. Chacun portait une cloison en bois sombre. Avec, ils commencèrent à monter un mur temporaire autour du couple, pour les cacher des regards extérieurs. La grande salle serait privée de sa cheminée pour cette nuit, tout-simplement...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 16 Fév - 12:51

(oh oui sa, sa m'énerve x), un jour je vais cracher du feu sur le Pc et on verras si il va continuer bogué. XD)

Colombe avait comprit le mot du général Von Richter, c'était rare d'entendre ce genre d'accent.
Elle se demandait d'où sa venais ? puis Von Richter avait tendance à dire des mots pas de leurs langage.
Bien entendu certain était facile à traduire, mais pas tous.
Volcan se mis à faire une remarque au général Von Richter, ce dernier se mis à rire et répondit:

OOr je sis bien herr (monsieur), mais avec mein accent j'y du mal à me compreindre, ich bin (je suis) désolé et j'y remarque voue êtes le plus grand aile de ciel que j'y jamais vu.
Vous avez dou avoir une sacrée croissance, on vous y à bien nourris.
Et j'y sais que vous êtes oune mâle


(Je suis mort de rire quand tu imagine l'accent MDR)

Colombe riais aussi, surtout avec l'accent du général Von Richter, elle se demandais si il arriver à ce faire comprendre parfois.
Colombe caressa son amour et fit la remarque:

Mon pauvre amour, c'était une expression mon chérie hé hé

Tout le monde écouter le général attentivement sur l'histoire basique des Agents de L'Ombre, tous compris.
Colombe fut heureuse que Ombre n'est pas sombrer dans la folie, elle se demande comment il à fit sa, mais elle n'oser pas poser la question.
Mais beaucoup de questions se poser les ailes de ciels, Volcan n'hésitas pas à poser la sienne en tout cas.
Le général Von Richter avait compris le sens de la question, il répondit:

Hé bien nous avons toujours su que oune moment on divrais partir de notre île, en voulait surtout faire en sorte que les autres clans s'affaiblissent au maximum.
Pour ensuite envahir la totalité de Pyrrhia, notre ancienne rine enfin Koing n'était qu'assoiffé de pouvoir et de vengeance, enfin contre les ailes de glace.
Elle pensait que nous étions plus supérieur aux autres.
Mais les choses ne sont pas passé comme prévu pour elle, se qui à sauvez l'avenir de tout les autres clan.


La question effectivement pas bête du tout, la Grande Guerre avait encore ses questions sur le pourquoi.
Que sa sois envers les ailes de nuit ou les autres clans.
Comme pourquoi avoir laisser des centaine de millier de dragon mourir en espace de 20 ans pour un trône ? alors que les 3 princesse ailes de sable pouvait tout simplement sois en parler sois se battra à titre personnel et non interclan.

Les dragonnes ailes de nuit savait très bien charmer et entreprenante.
Bien entendu Ténébreuse ne se montras pas dominante ou soumise, sa c'était quand elle était jeune.
Mais elle vu que Pourpre apprécier ses avances indirect, cette dernière se mis à sourire entendu.

Pourpre frissonna à la caresse de la dragonne de la nuit, il se mis à complimenter la dragonne, Ténébreuse se mis à sourire et répondit:

Vous avez bien besoin d'attention, je le sens en vous.
Donc dés ce soir je m'occupe de vous, là pour le moment je vais vous laissez vous installez, ce soir avec vos élèves vous mangerez avec notre futur roi et notre futur reine avec quelque invitée.

Elle parlait bien de Pleine Lune et Uranus

(j'ai un projet pour eux en plus, donc tu risques de encore les joué plus tard XD)

Uranus fut émue de se que le futur roi Ombre avait dit à Solaire concernant sa femelle et ses œufs.
Chez les ailes de nuit les progéniture était très important et très protéger.
A ce niveau là ils ne plaisantaient pas, puis le sociale augmenter chaque année.

Les guérisseurs pendant qu'ils installaient la matériel pour le couple.
Un chercheur venu voir Ombre, il s’inclinât et il dit:

Mon roi, nous avons localiser un monde de charognard évolué comme vous avez demandez, il faut maintenant trouver le moyen d'y accéder et mettre en place vos plan.

Ombre s’inclinat en réponse de son respect du chercheur, il souris et il dit:

D'accord, merci, je m'en chargerais demain matin

Le chercheur répondit et s'incliant à la fin:

Bien mon roi puis il partie.

Pendant ce temps Pleine Lune voulait voir où était ses oeufs, Uranus se mis à la rassuré et à les pousser près d'elle.
Il est vrai que les œufs était magnifique pensa Ombre, quelque chose de très beau....

Puis Ombre s'adressa au couple:

Si vous êtes en Etat de vous levez madame, je vous invite à vous et à votre époux de venir manger avec nous avec nos invitée.
Il nous reste 4 bonne heures avant le dîner.


Il savait que certaine femelle mettait longtemps à se remettre pour se lever, d'autre non, sa dépendais des femelles ...


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 16 Fév - 21:15

(Oh, tu es cruel : pauvre innovent petit PC. Ce n'est pas de sa faute, si son programme est pourri xD )

    Le général Von Richter s'exprimait réellement dans un accent et avec une façon étrange qui n'était pas simple à saisir pour tous les dragons, surtout ceux qui ne l'avaient jamais entendu, comme les ailes du ciel. Et tout particulièrement pour le pauvre Volcan, qui se sentait réellement à la ramasse, quand il l'entendait parler. Il comprenait certaines choses, croyaient comprendre certaines autres choses... et pour d'autres choses, il était complètement à la ramasse. Il se frotta le museau, sentant pointer la migraine. Si il devait demander ce que signifiait chaque mot qu'il ne comprenait pas, ils en auraient pour la nuit... pourtant, il ne demanda pas de traduction, il comprenait qu'ils n'avaient pas le temps. Et au moins, il comprit l'essentiel : l'aile de nuit le complimentait pour sa taille et lui disait savoir qu'il était un mâle...

    -Oh, dit-il, j'ai donc juste encore mal compris...

    Pour le reste, Colombe lui dit que ce n'était qu'une expression. Il fit un sourire penaud et dit :

    -Oh, navré, monsieur, je ne comprend jamais les expressions. On dit de moi que j'ai l'esprit trop simple. C'est peut-être un peu vrai, mais c'est juste parce que je ne vois pas le monde comme les autres...

    Il reprenait les expressions qu'on utilisait pour lui. Il n'avait plus honte de ce qu'il était, maintenant. Et pour ce qui était de sa taille, il fit un grand sourire... il avait toujours été fier d'être grand et fort... et répondit :

    -Oui. J'ai toujours été très grand, peut-être parce que j'ai toujours mangé beaucoup...

    Ou inversement : il mangeait beaucoup parce qu'il était très grand.

    -D'ailleurs, quand j'étais plus jeune, les autres dragonnets avaient peur de moi à-cause de ça. Mais aujourd'hui, on a plus peur : ils savent que je n'aime pas me battre, alors on me fait confiance.

    Le général Von Richter n'hésita pas à raconter ce que voulait entendre Volcan, et confirma donc ce que beaucoup pensaient : les ailes de nuit, autrefois, et aujourd'hui encore pour certains, voulaient tous les dominer. Il répondait aux bons dragons : certains, comme Vétéran, auraient pu profité de savoir cela pour encore parler contre eux auprès de leur clan. Les guérisseurs étaient surpris, choqués, mais ne se retourneraient pas contre les ailes de nuit. Volcan écouta, comprit plus ou moins, pencha la tête sur le côté, et commenta simplement :

    -Et bien, les dragons de nuit de l'époque de la grande guerre n'étaient pas très sympas. Mais si on en croit les parchemins, durant le guerre, aucun clan n'était sympa...

    Ténébreuse annonçait sentir que le vieux Pourpre avait besoin qu'on s'occupe de lui, et qu'elle avait l'intention de le faire. Le dragon eut un petit sourire, soupira et avoua :

    -Bah, vous n'avez surement pas tors : je commence à me faire vieux. Mon petit-fils passe son temps à vouloir s'occuper de moi, mais je n'aime pas être un boulet, et il est déshonorant de ne plus pouvoir s'occuper de sois-même. Si un jour, je devais être incapable de manger seul et qu'un jeune doive toujours me suivre, je pense que j'irais dans le cimetière des ailes du ciel et que je me laisserais paisiblement mourir. Tout, sauf qu'on se souvienne de moi comme d'un boulet. Mais...

    Il plongea ses yeux un peu gris, pas aveugles, mais à-moitié, sur elle, en souriant :

    -Je pense que vous devez me comprendre. En outre, vous êtes bien plus jolie que mon petit-fils. Votre présence sera moins gênante que la sienne, je pense même la trouver agréable. J'espère que nous pourrons faire plus ample connaissance, durant ce dîner, ce soir...


(Je comptais juste les faire apparaître le temps de cette petite histoire, mais si tu as un projet, je t'en pris, fait toi plaisir ^^)

    Pendant que les dragons mettaient en place la parois pour protéger l'intimité de Pleine Lune et Uranus, avec une petite porte simplement pour qu'ils puissent sortir, un dragon vint voir le roi Ombre. Xyria, toujours à-côté de lui, observait le mur se monter, mais elle entendit malgré-elle ce qu'il se disait. Quand le dragon partit, elle se tourna vers Ombre et lui demanda :

    -Un monde de charognards évolués ?

    Elle se souvenait que Ombre lui en avait parlé, mais...

    -Je savais que tu en cherchais un, mais je ne pensais pas que tu en trouverais un aussi rapidement. Est-ce donc si simple, pour les ailes de nuit, de voir au-travers des dimensions ?

    Ombre invita Uranus et Pleine Lune à se joindre à lui pour le dîner. Uranus était surpris, il regarda Ombre avec de grands yeux. Non, là, c'était vraiment trop... il le graciait, il l'autorisait à rester auprès de sa belle, et maintenant, il l'invitait à dîner. Hier matin, encore, Uranus était un ennemi de l'état... Ombre n'avait-il donc aucune rancune contre lui ? Le pire, c'était qu'il se sentait vraiment mal : il était clair, à ses yeux, que Pleine Lune ne pourrait pas se lever, ce soir. Comment refuser son invitation sans avoir l'air insultant ?

    -Hum, dit-il... vous comprenez, votre majesté, Pleine Lune a pondu onze œufs. Je ne sais si elle sera en état, ce soir...
    -Ce n'est pas une offre que l'on peut décliner, Uranus, la coupa Pleine Lune.

    Elle avait du mal, mais elle releva les yeux vers Ombre. Cela-dit, elle semblait à-moitié endormie, il était clair qu'elle le regardait sans le voir, elle était trop groggy. Mais elle tenait à essayer, c'était déjà pour remercier Ombre de tout ce qu'il avait fait pour elle :


    -Je vais me reposer quatre heures, continua-t-elle, et peut-être que les guérisseurs pourront me préparer un remontant. Je demande juste à être près de la cheminée, afin de pouvoir garder un œil sur mes œufs...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 16 Fév - 22:59

(roo je joue sur Skyrim en qualité moyen c'est déjà bien XD)

Les ailes de ciels avait du mal avec l'accent du général Von Richter, au début on à beaucoup de mal, mais après on commence à mieux comprendre ses mots.
Sa fut le cas de Ombre et des autres au début ils ne le compris pas, mais après on le comprenais.
Von Richter avait remarquer que Volcan était un esprit simple et avait tendance à prendre trop au sérieux les expressions.
Volcan se fit même la remarque sur lui même....
Colombe se mis à tenir sa patte et fit une remarque:

Mais on t'aime comme tu es mon amour

Von Richter répondit aux excuses de Volcan:


Arfh ne vis en faite pas, j'ai un accent très prononcer et beaucoup de mounde on d'y mal à me comprendre argh mein goot, j'y suis désolé....

Volcan avait l'air d'aimer les compliments, Von Richter se fit juste un sourire compris.
Von Richter se mis à donner des explications sur la Grande Guerre le liens avec les ailes de nuits.
Vétéran aurais eu cette information, sa serais du pain béni pour lui.
von Richter fit une remarques à tout les ailes de ciels:

Mais ne ny juger pas, nous étions jouste endoctriné, on croyais tous se qu'oune nous disais....
Quand nous avons pris conscience, nous avons eu honte, nous y avons payer nos crimes envers notre peuple et nous sommes prêt envers les autres clan


Même Ombre l'avait dit à Camunia et les autres concernant le crimes de guerre lié aux agent de L'Ombre et leurs clans.
Mais ils prendraient chère, très chère....

Ténébreuse fit une remarque à Pourpre, ce dernier se mis à faire répondre à sa remarque, il se mis à jeter un compliment à la dragonne de la nuit.
Elle souris et elle répondit:

Je serais heureuse de m'occuper de vous et nous ferons plus connaissance, qui sais on pourrais découvrir entre nous et passer une belle soirée tout les 2. Elle fit un sourire entendu avec lui.
Ce vieux aile de ciel la plaisais et avait une envie de s'occuper de lui....

(Oui je vais te spoiler par MP enfin te donner des gros détail, tu me diras se que tu en penses ^^ )

Les guérisseurs se mis à s'occuper du couple pour leurs intimités , et a côté un savant venez prévenir de quelque chose à Ombre.
Xyria fuit surprise et impressionné, elle fit une remarque à son époux, ce dernier le souris et répondit:

non ma chère, sa fait quelque mois que nous cherchons, mais nous avons trouver

Ombre fit une proposition à Uranus et Pleine Lune.
Uranus fut surpris, mais Uranus allait vite connaitre mieux son roi, N'est pas grâce à Uranus que Galaxie est pu envoyer à temps des gardes du corps et prévenir des futurs agissement des conservateurs ?
Il l'a regretter au fond de lui, donc Ombre après avoir tous se qu'il à eu, il n'avait aucune raison d'être rancunier.
Uranus se mis à répondre mais Pleine Lune la coupa et fit une remarque et s'adressa à Ombre.
Ce dernier le souris et il répondit:

Ne vous inquiétez pas pour vos oeufs, on vous aideras, je ne sais pas si vous le savez, mais j'ai mis un programme pour aider les mamans, donc vous ne serez pas seule.

Il s'approcha de Pleine lune pris ses pattes avec les sienne et il continua:

Reposez vous en attendant, vous l'avez bien mérité.
Et ne me refaite plus jamais ce coup Pleine Lune, la prochaine fois envoyer moi un message privée et je viendrais à vous.


Puis Il s'adressa à Uranus:

Je ne vous oblige à rien, je ne ferais pas prendre de risque à votre dragonne, je ne suis pas égoïste comme d'autre ancien reine et roi croyez moi.
Mais vous, n'essayez plus jamais de vous mettre dans de tel problème avec des organisations extrémiste, vous avez une merveilleuse dragonne qui à tout risqué pour vous.
Une belle dragonne et qui vous à donnez des enfants, ne gâcher pas pour des fanatiques.
Vous vous surement des questions, mais sachez que je suis pas rancunier, vous m'avez donnez se que je voulais, vous avez assumez et regrettez vos actes.
Et vous avez tout abandonné pour votre dragonne et vos enfants, c'est quelque chose que je respect.
Donc pour moi vous n'êtes plus un conservateurs, mais tachez de ne pas recommencer.
C'est tout se que je vous demande.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 17 Fév - 16:20

    Volcan sourit à la remarque de Colombe et serra fort et avec affection la patte de sa belle dans la sienne. Il posa son museau sur le sien, et lui dit :

    -Je sais, Colombe. Et c'est parce que tu m'aimes comme je suis que je m'aime aussi comme je suis, maintenant.

    Puis Von Richter s'excusa pour son accent... Volcan pensa à lui, qui s'excusait souvent pour son esprit simple. Mais maintenant que Colombe était auprès de lui et passait son temps à lui dire que ce n'était pas grave, qu'il était bien comme il était, que c'était comme-ça qu'elle l'aimait... et bien, autant il avait toujours cru le mal qu'on disait de lui, autant maintenant, elle commençait à le convaincre. Aussi répondit-il :

    -Ne vous excusez pas, monsieur. On est comme on est. Et puis, il est sympa, votre accent. Il est amusant.

    Von Richter fit une remarque. En réalité, ceux envers qui ils avaient fait le plus de crimes restaient les ailes de pluie, d'après les parchemins historiques... mais si ils avaient, effecticement, fait en sorte d'alimenter la grande guerre, qu'ils étaient donc en partie responsables de tous les morts de cette dernière, certains étaient en droit de leur en vouloir. Mais...

    -Je ne vous juge pas, affirma Volcan. Tout le monde fait des erreurs...
    -Ce que veux dire mon futur gendre, continua Nuage, c'est que durant cette guerre, la plupart des dragons ont commis des crimes et tous les clans étaient endoctrinés par tel ou tel dragon et par ces années de ravages. Je vous rappelle que nous avions Scarlet, comme reine, qui était loin d'être une sainte. Mais le plus important, c'est que nous soyons en paix, aujourd'hui.

    Le regard appuyé de la dragonne, ainsi que sa demande, ne laissait planer aucun doute sur ce qu'elle voulait essayer... qu'ils essayent tout les deux. Pourpre avait un large sourire. Il était veuf depuis maintenant plus d'un an. Chouette lui manquait toujours autant, mais dans le fond, il était peut-être temps pour lui d'aller de l'avant. Il s'était toujours cru trop vieux, qu'il devait simplement attendre le fin de sa vie, qu'il était arrivé en bout de course... mais elle lui faisait douter sur cette vérité, maintenant. Temps qu'il était vivant, un dragon n'était jamais trop vieux, après-tout.

    -J'en serais ravi, répondit Pourpre à la proposition de Ténébreuse.

    Ces deux dragons avaient, qui plus est, le même métier, et ils semblaient suivre le même genre d'enseignement avec leurs novices. Ils avaient beaucoup de points communs qui les rapprochaient.

    Oh, quelques mois ? Ainsi, l'intendant Ombre s'intéressait à ses petits charognards depuis bien avant qu'il ne la rencontre et accepte de devenir roi. Elle ne s'était jamais vraiment intéressée aux charognard, les prenant jusqu'à présent pour de simples proies. Mais elle allait sûrement s'intéresser d'un peu plus près aux expérience de son amour, ne serais-ce que pour se rapprocher de lui...

    Disons que dans la tête de bien des dragons, dont celle d'Uranus, le pardon n'était pas dans leur nature, ils étaient quand-même une espèce sauvage et rancuynirere. Mais c'était des stéréotypes, comme ceux qui disaient que les dragons étaient incapable de s'entre-aider... c'était peut-être vrai durant la grande guerre, où les clans en conflits étaient à-crans et se méfiaient de tous, se concentraient sur leur propre survie, mais ce n'était pas vrai pour ceux qui n'avaient pas été en conflit. Temps que les dragons étaient en paix et ne craignaient pas pour leur survie, ils pouvaient se montrer solidaires... et même pendant, tout dépendait des individus.

    Pleine Lune sourit à la réponse de Ombre... non, elle n'était pas au courant de ce programme, mais c'était une bonne chose. Pour les dragonnes ayant une grosse portée, comme la sienne, il pouvait être difficile de se remettre, il était donc bien d'avoir quelqu'un pour veiller sur elles. Elle serra la patte que Ombre lui donna, et répondit :


    -Merci, mon roi. Je vous le promet...

    Quoi qu'elle doutait d'avoir un jour une raison de recommencer. Elle avait agi en craignant que Ombre n'exécute les conservateurs sans attendre, dans l'urgence de la situation, parce qu'elle voulait sauver Uranus. Mais elle était certaine que son mâle avait compris la leçon et ne recommencerait pas ses erreurs....

    Elle allongea la tête sur un coussin proche et ferma les yeux. Pour la laisser se reposer, Uranus s'approcha de son roi, qui voulait lui parler. Il l'écouta avec attention, la tête basse par respect, et répondit :


    -Je vous crois, mon roi. Je me rend compte que je n'ai cru qu'a des mensonges, maintenant. En fait, vous êtes sûrement ce qui pouvait arriver de mieux aux ailes de nuit, après la reine Gloria. Et vous avez raison : j'ai une femelle et une famille merveilleuses, et je me sens stupide à l'idée que j'ai faillite perdre tout-ça...

    Mais il avait compris son erreur en voulant se sacrifier pour eux, et maintenant, il avait droit à une seconde chance. Il n'allait pas la gâcher...

    -Je vous le promet : je ne ferais pas deux fois la même erreur. Je vous resterais fidèle, à vous et à la reine Xyria.

    Et il était même près à l'aider, dans la mesure de son possible, bien qu'il ne soit qu'un jardinier. Il aurait aimé avoir des choses importantes à lui apprendre, comme la cachette des derniers conservateurs... mais il n'avait pas était assez important, dans l'organisation, pour le savoir.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 17 Fév - 18:06

Colombe se mis à sourire à la réponse de son tendre mâle, elle frotta son museau contre le siens et elle réponds:

Je suis heureuse pour toi mon amour.

Von Richter s'excuser pour accent, comme Colombe, Pleine Lune la servante le disais la même chose "ce n'est pas grave mon amour", " sa fait ton charme" et d'autre phrase pour rassuré son amour.
Volcan se mis à rassuré et à compliment Von Richter, ce dernier souris et répondit simplement:

danke

Von Richter parla des détails sur le rôle des ailes de nuit durant la Grande Guerre, après sa, Von Richter demanda qu'on ne les juge pas et donner des explications des faits...
Volcan se mis à répondre et par la suite Nuage..Von Richter se mis à répondre:

Nous avons tous du sang sur les pattes, nous voulons plus jamais de guerre tel que celle ci......

Puis Von Richter se mis à toussé à sa fameuse fumer noir, Von Richter avait toujours son problème de santé...

Pourpre avait vu dans le regard de la dragonne, cette dernière fit un sourire à sa réponse émotionnel.
Ténébreuse avait vu que Pourpre avait compris, elle fit même un clin d’œil...
Puis elle se met à dire:

Bien je vais vous laissez vous reposez, je vous dit à ce soir....

Ténébreuse comme la servante qui accompagne les autres ailes de ciels ne seront pas là au dîner, elles mangent sois chez elles ou dans la petite salle réservé au personnel.

Le pardon n'est pas réellement une nature chez une espèce, c'est un geste tout simplement positive, comme être rancunier.
Mais Ombre voulait se montré encore clément malgré les problèmes.
Mais là ils s'agissaient de la survie de tout le monde et fil fallait se souder....
Ombre fit une remarque à Pleine Lune, cette dernière serras la patte de son roi et la remercia et promit, au roi de ne plus recommencer une tel folie.

Puis Ombre laissa pleine Lune se reposer et Ombre s'adressa à Uranus, il mis les choses au clair avec lui.
Uranus se mis à répondre au roi et promis de ne plus recommencer, Ombre sourit et répondit:

Bien, dans ce cas nous allons nous entendre, vous gardez votre travail précédent dans 3 semaines.
Oui vous prenez vos congé de paternité.


Après tout sa, Ombre fit une remarque au couple:

Bien je vous laisse, encore mes Félicitation et je vous dit peut être à ce soir si tout va bien pour vous.

Puis le capitaine arriva, salua son roi et dit:

Mon roi, désolé de vous dérangez, mais le conseil de guerre vous attends.
Ombre le re salua et répondit:

Bien, j'arrive tout de suite.

Il salua les guérisseurs et s'adressa à Xyria:

Tu veux venir avec moi mon amour ?

Il se tenais prêt à partir pour le conseil de guerre là où Von richter, Galaxie, des seigneurs ailes de nuit, les autres généraux, des officiers, des vieux conseillé et plein d'autre monde.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 17 Fév - 19:54

    "Danke" ? Oh, encore un mot que Volcan ne comprenait pas... mais son esprit avait beau être simple, il n'était pas non-plus si bête que ça : il pouvait lui-aussi avoir des éclairs de lucidité. En outre, l'aile du ciel venait de faire un compliment à Von Richter, et ce dernier souriait en lui disant cela... il devina alors que ça devait vouloir dire "merci". Il était d'ailleurs assez fière de ce qu'il avait déterminé. Aussi sourit-il également, et lui répondit-il :

    -Oh, mais de rien.

    Von Richter commenta les dernières paroles sur la grande guerre, avant d'être pris de l'une de ses crises de toux. Les guérisseurs qui l'écoutaient l'observèrent, anxieux, se demandant ce qui lui arrivait. Et Volcan, de son côté, n'hésita pas à lui demander :

    -Oh, c'est plus noir que le charbon que j'utilise dans ma forge. Vous allez bien, monsieur ?

    Et Nuage se dit : *Oh... alors c'est lui, Von Richter.*. Et oui, elle connaissait ce détail de la vie de ce dragon, et ce pour une bonne raison : elle et Camunia étaient amies, et parfois, elles discutaient ensemble, en particulier ces derniers temps, lorsque la famille de Nuage était encore brisée, et qu'elle allait parfois chez elle pour boire une tasse de thé et oublier un peu ses traquas. Un jour, la mère de Xyria lui avait parlé de ses négociations avec un général aile de nuit à l'accent étrange et à la toux noire, et elle ne l'avait pas oublié... c'était ainsi qu'elle venait de comprendre qui il était.

    Ténébreuse lui accorda un petit clin d’œil, avant de décider de le laisser se reposer. Oh... déjà ? Pourpre comprenait que Ténébreuse avait des choses à faire, avant ce soir, cela-dit, avant ça, il espérait qu'elle ait un peu de temps à lui accorder :


    -Attendez, dit-il, avant, pourriez-vous simplement me dire si il existe des traditions, des gestes, une amabilité à faire lors d'un dîner avec le seigneur des ailes de nuit ? J'aimerais ne pas avoir l'air insultant, sans le faire exprès.

    C'est que le protocole pouvait changer d'un clan à l'autre. Pourpre était un grand connaisseur du protocole aile du ciel, et il voulait se montrer aussi doué chez les aile de nuit. Mh... peut-être aussi était-ce un petit prétexte pour passer un peu de temps avec elle...

    Un congé paternité ? Voilà quelque-chose qui n'existait pas, dans l’ancienne lois des ailes de nuit. Après qu'une dragonne ait pondu, on la laissait se reposer, ce qui était normal, ce n'était pas toujours facile et toujours épuisant, la mise-bas. Mais un mâle, bien qu'il pouvait assister à la ponte, devait immédiatement reprendre le travail, par la suite. La reine Conquérante ne tolérait pas les "fainéants".

    Tout content, Uranus répondit :


    -Merci beaucoup, mon roi.

    Puis prit congé pour aller retrouver sa famille. Il observa un instant sa femelle... elle dormait déjà. Alors il se contenta de silencieusement s'allonger près d'elle et caressa ses œufs du museau.

    L'heure était maintenant venu, pour les futurs roi et reine des ailes de nuit, de faire leur devoir et de préparer la guerre. Ombre demanda à Xyria si elle venait. Elle entoura sa queue de la sienne et lui dit :


    -Bien-sûr, mon roi. Désormais, je participerais à toutes tes obligations royales, même si cela touche à des choses qui me dépassent.

    Comme la guerre, par exemple...

    Elle savait, bien-sûr, qu'elle n'était encore qu'une aile du ciel invitée dans le royaume des ailes de nuit. Elle le serait temps qu'elle ne serait pas mariée à Ombre et couronnée. Alors, comme pour le procès, elle lui fit un clin d’œil et promis :


    -Et je n’interviendrais pas. Je ne fais qu'écouter et te soutenir moralement.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 17 Fév - 21:00

Colombe aussi avait deviner se que voulez dire "Danke" elle ne savait pas de quel langue c'était, mais c'étais assez intéressant...
Mais quand le général se mis à tousser, Colombe commencer à s'inquiéter pour lui, qu'es qu'il avait ?
Elle voulait l'aider, trouver quelque chose pour le soulager.
Volcan se mis à demander au général si il allait bien, le général Von Richter:

Ja ja je vis bien.. il continua à tousser encore..Se sont les conséquence de la Grande Guerre.

Et c'est à ce moment là que Pleine Lune la servante fit son apparition:

Chérie, te voila, sa fait un moment que je te cherche....

La dragonne était toute inquiète pour son mâle, elle s'approcha de son amour et lui donner une fiole, c'était son traitement pour le soulager de son petit souci:

roo mais regarde toi, tu es mal au point et tu continue à oublié ton traitement.

Von Richter avec le sourire pris la fiole et remercia son amour:

Danke mein weibliche Drachen, Pleine Lune la servante avait compris Von Richter, elle souris et se mis à embrasser Von Richter.
Von Richter faisais toujours exprès d'oublié ses fioles pour que sa dragonne les amènes et le permettre de câliner, embrasser, détendre sa dragonne.

Ténébreuse s'apprêter à partir et laisser Pourpre se reposer, Ténébreuse n'avait rien à faire, elle était toujours en avance dans son travail.
Elle voulait juste le laisser tranquille, elle répondit avec le sourire a la question de Pourpre:

Oh ne vous inquiétez pas sur sa, rester juste correct et vous même.
Les traditions protocolaire de la reine conquérante on était retiré des que Ombre est arriver en temps que Intendant.
reposez vous bien monsieur, moi je vais juste aller me détendre et préparé votre huile et votre élixir pour vos douleurs.


Elle se tenais pas à partir.....

Ombre avait mis plein de chose en place, surtout avec les parents qui ont beaucoup de difficulté et de dragonnets.
Puis pour que les parents puise profiter de leurs enfants, ils ont 1 mois pour les mamans, donc une fois en reprise de travail, elle mettais les oeufs dans la nursery et les père 3 semaines.
Se qui donner du temps de bien s'occuper de leurs oeufs et plus tard quand les oeufs éclos, les parents ont 2 mois de congé.
Se qui donner beaucoup de temps aux parents.
Uranus était content et remercier son roi, Ombre lui jeta un sourire avant de partir...

Ombre apprêtais à partir pour le conseil de guerre, il posa une question à sa dragonne, cette dernier souris son mâle et répondit.
Elle dit qu'elle seras toujours là à ses obligation et c'est aussi pour le soutenir.....

Ombre se mis à sourire et commenta:

Allons y alors

Puis il partie....

Le conseil de guerre était dans une grande salle dans le palais.
Quand Ombre arriva devant une grande porte, 2 Gardes aile de nuit bien costaud était là.
Ils se mis en garde à vous à la vue de leurs futur roi et reine.
Puis ils ouvris la porte.
On pouvait entendre des cris, des dispute, le conseil de guerre était en ébullition.
On parler de différent manière de traquer les conservateurs....
Un moment un crieur se mis à Hurler:

Messieurs le futur roi !!!!!!!

Tout le monde se tue, ils se mis tous à crier:

Gloire au roi Ombre !!!!!!

Ombre salua avec sa patte et dit:

Je vous Salut messieurs puis il se mis sur une estrade réservé au roi, il dit discrètement à sa dragonne:

Met toi la ma chérie. il y a avait de la place à côté de lui un peu en arrière, mais Xyria pourrais voir tout la salle.....


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Jeu 18 Fév - 14:16

    Les conséquences de la grande guerre ? Sur le territoire des ailes du ciel, il y avait aussi, encore, des victimes de la grande guerre. On ne trouvait pratiquement plus de dragon amputés, aux blessures éternellement handicapantes, car beaucoup étaient morts, soit emportés par le temps, par leurs blessures après la terrible guerre, ou lors du déluge qui détruisit Pyrrhia, incapables de fuir seuls et n'ayant personne pour les aider... les dragons en étaient encore à se remettre de la guerre et à considérer, pour beaucoup, que c'était chacun pour soit. Mais certains des plus vieux, comme Vétéran, portaient encore des cicatrices, physiques... ou moraux. Les dragons au caractère dure, qui n'arrivaient pas à faire confiance aux autres clans, qui voulait continuer à respecter les traditions, même les plus horribles comme le mariage arrangé, ou qui voulaient le retour des combats à-mort dans leur arène... tout-ça relevait de leur éducation, des chocs qu'ils avaient reçu durant la grande guerre. Mais en découvrant Von Richter, les guérisseurs ailes du ciel découvraient qu'il existait encore d'autres types de blessures qu'ils ne connaissaient pas...

    Nuage se demandait aussi ce qu'il lui arrivait, voulait l'aider, par instinct de guérisseuse... mais ce fut à ce moment-là qu'une servante arriva, toute inquiète, et donna une fiole au dragon. Personne ne comprit ce qu'il lui dit, mais même Volcan comprit leur lien. Le dragon sourit et posa son museau contre celui de Colombe. À les voir faire ça, il avait lui aussi envie de faire des papouilles à sa belle. Et Nuage posa un regard entendu avec un petit sourire sur le général Von Richter : "Tu continue à oublier ton traitement" ? Elle aussi avait un mâle vétéran de la grande guerre. Sommet pouvait avoir des douleurs aux articulations, et régulièrement, elle le massait pour le détendre et lui retirer son mal avec de la pommade. Elle n'était peut-être pas un aile de nuit, mais elle devinait que l'oublie de Von Richter n'était pas anodin, quand on le voyait avec la dragonne...

    Rien de particulier à lui apprendre, Ténébreuse allait préparer ce qu'elle lui avait promis. Bien, Pourpre n'insista pas. Il abaissa respectueusement la tête devant elle en lui disant :


    -Très bien. Je vous remercie, madame. Je vous dis à tout-à-l'heure.

    Il avait envie de passer encore un peu de temps avec elle, mais il ne fallait pas brûler les étapes. Il allait ranger ses affaires, se reposer, comme elle le lui avait dit, et ils feraient plus ample connaissance tout-à-l'heure, pendant qu'elle s'occuperait de lui...

    Xyria remarqua deux choses, tendis qu'elle suivait Ombre en direction de la salle du conseil : la première, les gardes étaient vraiment costauds, ce qui montrait que la sécurité était toujours de mise, malgré le départ des conservateurs. D'ailleurs, maintenant qu'elle y réfléchissait, ces dragons semblaient en bien meilleure forme que ce qu'elle avait pu lire dans les parchemins écrits par les anciens dragonnets du destin, sur les ailes de nuit et leur vie sur le volcan. Et ensuite, d'après ce qu'elle entendait, le conseil était nombreux, et surtout très énervé.

    La dispute cessa dès que l'arrivé de Ombre fut annoncée. Tous le saluèrent, mais elle remarqua qu'on ne la salua pas, à elle. Non, elle n'était pas du-tout vexée, ni déçue, elle le remarquait, rien de plus. Il lui faudrait surement encore gagner le respect des conseillers, ce qu'elle tâcherait de faire en se montrant la meilleure reine possible. En attendant, tout ce qu'elle pouvait faire, aujourd'hui, c'était écouter, être attentive, et n'intervenir que si on lui parlait. Elle accorda malgré-tout respectueusement un signe du museau aux dragons présents.

    Xyria s'installa là où Ombre lui dit de se mettre, tâcha de prendre une position confortable, puis observa, détailla chaque membre du conseil. Elle allait écouter, déjà tâcher de mémoriser les noms et les grades de tout-le-monde, et se faire une idée sur la façon des ailes de nuit de se préparer à la guerre...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Jeu 18 Fév - 15:16

Von Richter avait tout comme pas mal de dragon qui avait participer à la guerre on des souci de santé qui sois physique ou psychologique.....
Les ailes de nuits n'ont pas eu trop de mal à partir et aider les Ailes de pluie en dette de se qu'ils les ont fait durant la Grande Guerre.
Ils aidais tout ceux qui avait besoin d'aide et partie sur le grand bateau pour rejoindre l'autre île.

Von Richter fit des mamour à sa dragonne, Colombe comme sa mère fit un sourire, puis Pleine Lune la servante se mis à dire:

Mais tu devais pas aller au conseil mon amour ?

Von Richter avala vite sa fiole et réagis d'un air d'un dragon très en retard:

himmm.. Mein goot, je dois vite partir, à tout à l’heure mon amour il se mis à vite embrasser sa dragonne et salua les ailes de ciels:

Je vous laisse, je dois vite partir

Puis Von Richter couru vite dans la Chambre du conseil avant que Ombre n'arrive....
Puis Pleine Lune la servante devait aussi partir à son travail:

Je vous laisse aussi, bienvenue au royaume de la nuit mes dames et messieurs.
Bonne journée.


Elle fit signe par respect et partie à son travail.
Puis la servante qui accompagné les ailes de ciels commenta:

Bien suivez moi maintenant.

Puis elle continua le chemin vers les dortoirs....

Ténébreuse devait partir maintenant, elle voulait passer plus de temps avec Pourpre mais comme elle pensais comme lui, il ne fallait pas brûlée les étapes.
Pourpre salua la dragonne et la dragonne fit de même....

Xyria remarqua les 2 gardes très costaud à l'entré du conseil, la sécurité n'étais que plus élevée et 2 lois martiale sont actif, donc la présence militaire serais très présent et élevée...
Quand Xyria et Ombre rentré tout le monde se tue et salua leurs futur roi.
Personne ne salué Xyria justement parce que elle n'étais pas encore reine et n'avait pas encore gagné le respect de beaucoup.
Xyria s'installa et Ombre une fois le silence en palce il se mis à dire:

Mes dames et messieurs les conseillé merci de votre venu rapide.
Si je vous est amenez ici, c'est pour parler de la menace conservatrice....


Et c'est là qu'un conseillé coupa Ombre:

Pardonnez moi intendant Ombre, mais qui es cette aile de ciel derrière vous ?

Ombre n'en voulez pas pour cette coupure, il se retourna pris la patte de sa bien aimée et tiras doucement pour qu'elle se mettent à côté de lui.
Ombre répondit:

Je vous présente Xyria des ailes de ciels, elle est ma fiancée et c'est avec elle que je prévois de me mariée.
Elle est également votre futur reine...


Beaucoup se mis à chuchoté entre eux, certain était choqué comme certain seigneur....


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Jeu 18 Fév - 16:58

    Nuage poussa un petit rire devant la suite de la scène : ah, ces dragons ! Mais que deviendraient-ils sans elles ! En effet, elle avait l'impression de voir sa vie avec son Sommet d'amour : il lui arrivait souvent d'oublier qu'il avait une séance de massage à-faire, ou de faire exprès d'oublier... même si il appréciait beaucoup ces petits moment avec sa belle, il les trouvait un peu humiliants, de devoir laisser la dragonne s'occuper de lui. Et elle devait souvent lui rappeler un rendez-vous ou une obligation. Ça allait bientôt changé, cela-dit, elle supposait : Sommet était sensé prendre sa retraite pour pouvoir s'occuper d'avantage de sa famille.

    Bref, le moment était venu pour le général Von Richter de partir. Il les salua, tout les ailes du ciel le saluèrent, saluèrent la servante qui était visiblement sa compagne, puis suivirent à-nouveau leur guide vers leurs chambres...

    Quoi ? Xyria fut surprise : il y avait encore des ailes de nuit, dans le royaume, qui ignoraient que Ombre avait décidé d'épouser Xyria, qu'il avait demandé en mariage une aile du ciel ? Ils devaient surement venir de coins éloignés du territoire... mais qu'à cela ne tienne : Xyria allait se faire un plaisir de se présenter.

    Ombre l'attira près de lui et la présenta. La dragonne rouge inclina aimablement la tête devant-eux, sans pour autant se prosterner... si elle était une future reine, elle devait s'en montrait digne. Mais elle se montra malgré-tout bien polie. Et elle ne se permit que de prendre la parole que pour dire :


    -Conseillers et conseillères, je suis ravie de vous rencontrer.

    Il y avait des chuchotement, certaines choses qu'elle entendait, comprenait et qui l'agaçaient. Tous ne semblait pas mal réagir à la nouvelle, mais il y en eut assez pour qu'elle entende des phrases du genre :

    -Une aile du ciel ?
    -Ridicule !
    -Ce doit être une blague.
    -Elle n'a même pas l'allure d'une reine.
    -Dire qu'il a repoussé les avances de ma fille pour ça...

    Un "ça" sifflant particulièrement insultant...

    Derrière ses mâchoires fermées, Xyria serrait les dents. Mais elle savait que pour gagner leur respect, elle devait commencer par faire profil bas : elle leur prouverait sa valeur une fois couronnée. En attendant, elle faisait semblant de ne pas les entendre...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour au royaume des ailes de nuits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour au royaume d'Angmar(Pv Nightmar Cidwenn)
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Feu :: Monde RPG : Ottika :: Territoires des Royaumes :: Ailes de nuit (Temple lunaire) :: berge du temple-
Sauter vers: