Les Royaumes de Feu

Thème LRDF © Tome 6
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour au royaume des ailes de nuits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 17 Sep - 10:49

Wolfgang était sur de lui oui, mais sa montre sa détermination à gagner.
Il fit un petit résumé des ailes de nuit et un peu des ailes de ciel qu'il a vu.
La Grande Déesse fit savoir que les dragons était quand même diffèrent, malgré qu'ils sois aile de nuit ou non.
Wolfgang donna raison, il répondit:

C'est vrai, mais jusque la, je n'ai vu se que je viens de vous décrire.
Et pour les humains c'est vrai que nous avons aussi nos quelque defaut.
Mais il y a rien de mal à avoir la détermination de gagner.
Si on pense perdre, on est sur de perdre.


La Grande Déesse complimenta Wolfgang pour son intelligence et son sens de l'observation, mais elle fit la remarque que Wolfgang etait trop catégorique et fit savoir que certain aile de nuit assez different ont pris le temps de etudier en détail Wolfgang comme Merveille.
Wolfgang se mis à rougir quand la Grande Déesse plissa les yeux en disant ce nom, sa Wolfgang n'en douter pas.
Mais La Grande Déesse fit savoir que chaque clan avait des dragons spéciale.
Wolfgang souris et il dit:

Hé bien si je propose se défis à Ombre à toute la communauté présente dans la capitale aile de nuit, du moins ceux qui veulent y participer, sa seras une manière simple de voir se que vaux les ailes de nuit hé hé hé

Mais se qui est sur, si sa devais arriver, sa serais Merveille qui réussirais à attraper Wolfgang, malgré les difficulté.

Puis le sujet viens sur se qui c'est passé avec Merveille et Wolfgang.
Wolfgang fit la remarque que Merveille c'est enfuit, la Grande Déesse répondit et fit savoir que Merveille ne comprenais pas ses sentiments, qu'elle les craint aussi.
Mais elle donna raison de rendre le sac, mais elle fit la remarque de ne pas parler de se qui c'est passé, car elle risquerais de prendre peur.
Mais Wolfgang n'avait pas l'intention de parler de ce sujet de toute façon.
Puis la Grande déesse donna des conseil en donnant un clin d’œil.
Wolfgang rougissais encore et répondit:

Je n'avais pas l'intention de parler de cette accident de toute façon, puis je vais faire comme si de rien n'était et j'attendrais.
J'irais en parler avec la Matriarche, c'est une dragonne âgé très ouvert, je pense qu'elle pourras m'aider.
On ma demander de faire des démonstration des tactique militaire de mon pays et de l'utilisation d'un canon 88.
Je proposerais à Merveille de venir.
en tout cas merci du conseil.


Il est vrai que chez les ailes de nuit, c'était les mâle qui venais vers les femelle et non l'inverse en principe, mais pour Wolfgang et Merveille c'était différent et quelque chose de délicat....

Wolfgang fit une remarque sur les dragonnes, un groupe de dragonnes aile de ciel se mis à siffler, la Grande Déesse riais et fit une remarque.
Wolfgang ria et il dit:

Hé hé je me doute bien, même les femme le son aussi, mais comme on dit, seul la vérité blesse hé hé hé

Wolfgang posa quelque question aux dragonnet divin et tous se mis à le répondre pourquoi.
Wolfgang comprenais pourquoi et il répondit d'un simple sourire.
Puis Wolfgang fit une remarque aux dragonnet divin et la Grande Déesse intervenu, la visite était presque à son terme et la Grande Déesse avoua que Wolfgang n'était pas dangereux.
Il répondit:

Je ne suis hostile que si on m'attaque ou qu'on m'insulte, comme sa était le cas un nombre de fidèle de votre religion.

Mais maintenant sa c'est calmé....

Étincelante se mis invisible devant Cumulonimbus, se dernier sursauta à cette démonstration, il trouva sa impressionnant mais aussi perturbant.
Mais continua à complimenter et essaye de caresser sa dragonne.
Étincelante se remis visible, elle souris et elle dit:

Merci, je pourrais te surveiller comme sa hi hi hi elle plaisanter bien sur mais sa allait etre marrant.

et Cumulonimbus tourna envers sa belle grande mère et posa sa question.
Sirèna souris et elle répondit:

Moi mon pouvoir spéciale c'est de guérir les sentiments. d'où pourquoi je suis devenu une Sirène de la nuit.

Colombe voler tranquillement avec les autres, un moment elle voulu retourner vers la place du marché, alors elle se mis à voler vers cette direction.
Elle dit:

Je fait un petit tour au marché, qui viens avec moi ?


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 17 Sep - 13:43

    La détermination de gagner... oui, la grande dragonne était bien d'accord avec l'humain. Et elle comprenait une chose : la détermination de gagner, ça, Wolfgang l'avait clairement. C'était un être qui ne doutait jamais de lui et qui était près à tout pour gagner tout ce qu'il entreprenait.

    -Et il est clair que la détermination de gagner, tu l'as, lui assura-t-elle, et je pense que cela te mènera loin. Mais attention : ne confond pas détermination de gagner et trop grande assurance de sois-même. Tien-toi quand-même toujours près à te défendre et à devoir avoir à-faire à l'imprévu, et en plus de ta détermination, tu seras sûr de toujours gagner tes combats.

    Et ça, elle l'avait vu au fil des millénaires qu'elle observait ses enfants, leurs joies, leurs peines, leurs combats et leurs amours. Les dragons trop sûr d'eux finissaient toujours par se faire piéger, et elle se doutait que c'était la même chose pour les humains.

    Wolfgang rougit lorsqu'elle parla de Merveille. A ce moment-là, l'humain ne lui avait pas avoué ses sentiments pour la dragonne... et elle en était enfin certaine, elle avait bien deviné, et elle savait qu'elle commençait à ressentir la même chose pour lui.

    Et visiblement, l'humain avait très envie de défier toute la communauté draconnique des ailes de nuit à ce défit... dire que tout-cela n'était parti que d'une petite plaisanterie entre eux. Mais la déesse sourit et lui répondit :


    -Et bien, pourquoi pas. Je pense que si tu le proposes, beaucoup de dragons se jetterons sur l'occasion de relever le défit. En particulier les dragonnets... il me semble qu'un petit mortel est vraiment passionné par toi, non ?

    Elle se redressa et termina :

    -Et si tu gagnes, je pense que plus aucun dragon ne doutera jamais de tes capacités.

    Même si elle doutait qu'il soit capable d'échapper aux griffes d'un clan en tout entier.

    Wolfgang ferait ce que lui disait la grande déesse... il n'avait pas l'intention de parler de l'incident à Merveille, de toute-façon. C'était déjà un être malin qui comprenait tout-ça... :


    -Pour quelqu'un qui ne s'est intéressé qu'aux batailles toute sa vie, je te trouve drôlement ouvert aux sentiments des femelles.

    Et il eut une idée avec laquelle la dragonne ne pouvait qu'être d'accord. Elle lui avoua même :

    -La matriarche des ailes de nuit est sage, ouverte, et aussi très intelligente. Elle sait déjà ce que tu ressens pour Merveille. Et je pense qu'elle se fera effectivement un plaisir de t'aider si tu vas le lui demander.

    La dernière remarque de Wolfgang ne plus pas du-tout aux trois dragonnes du ciel : comment-ça, "il n'y a que la vérité qui blesse" ? Chez les dragons, on n'était pas vraiment d'accord avec ce dicton : se faire insulté était vexant, point final. Et elles considéraient que Wolfgang se moquait d'elles, là.

    Elle se retournèrent et demandèrent :


    -Mère ! Autorisez-nous à lui apprendre à respecter les dragonnes !
    -Allons, les filles, dit la déesse, ne prenait pas la mouche. Il est juste comme tous les mâles...

    Elle baissa les yeux vers lui :

    -Macho et trop sûr de lui.

    Les trois dragonnes se mirent à rire.

    Wolfgang n'était pas une menace pour ses enfants, elle n'était donc pas hostile à sa présence. Il avoua qu'il n'était hostile qu'envers ceux qui l'étaient avec lui... la déesse répondit :


    -Je regrette que mes fidèles religieux t'aient bousculé. Ils ont toujours peur que je me fâche pour différentes raison.

    Elle leva les yeux au ciel :

    -Pourtant, je suis une déesse ouverte, à ce qu'il me semble.

    Les dragonnets étaient déçus :

    -Oh, mère, fit la dragonnette de sable, est-ce qu'il doit vraiment déjà partir ?
    -Il ne peut pas venir faire un tour à la nursery ? Demanda l'aile de boue. Nos autres frères et sœurs ont aussi envie de le voir.

    La grande dragonne se tourna vers ses petit et leur dit :

    -Ce n'est pas à moi que vous devez demander ça. Wolfgang n'est pas un animal, il prend lui-même ses décisions.

    Alors l'aile de boue se tourna vers lui et demanda :

    -Vous voulez bien venir à la nursery ? Allez, juste un peu...

    Les dragonnets lui firent un regard suppliant.

    Ah, revoilà ce joli museau qui avait réussi à le charmer. Cumulonimbus remarqua qu'il avait posée une patte sur le front de la dragonne, et l'autre sur son nez, lui coupant la respiration. Il poussa un petit rire et posa ses pattes sur ses joues avec affection.

    La dragonne menaça de le surveiller, mais Cumulonimbus ne comptait pas avoir quoi que ce soit à se reprocher. Alors il lui répondit :


    -Suivit continuellement par un ange comme toi ? Mais ce sera avec plaisir !

    Il approcha son museau du sien et avoua :

    -Mais je préfère que tu me surveilles en restant visible. Sinon, je ne pourrais pas t'admirer.

    La réponse de Siréna intrigua Cumulonimbus. Il se gratta le museau et demanda :

    -Euh... "guérir les sentiments" ? Que voulez-vous dire par-là ?

    Les ailes du ciel volaient, et Colombe voulut retourner au marcher, demandant qui venait avec elle. Nuage baissa les yeux et remarqua que Volcan s'était posé. Il observait sa femelle en touchant une bourse autour de son cou. Cet air qu'il avait... elle crut comprendre qu'il voulait un petit moment seul avec elle.

    Les autres continuèrent leur chemin, et Nuage conseilla à sa fille :


    -Mh... je pense que tu devrais n'y aller qu'avec Volcan. Vous pourriez profiter des quelques heures qu'il vous reste pour passer du temps ensemble.

    Elle fit un clin d’œil entendu à sa fille.


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 17 Sep - 20:32

La Grande Dragonne sentais que Wolfgang a une grande détermination de gagner, elle donna une petite leçon à Wolfgang et ce dernier devais s'attendre à des imprévu.
Wolfgang rassura la Grande Déesse:

Ne vous inquiétez pas pour sa, je suis un officier de la Wehrmacht je suis entraîné à m'attendre à des imprévu.

Mais la Grande Déesse n'a pas vu tout le chemin que Wolfgang à traverser durant la guerre, malgré qu'il reculer avec son régiment.
Wolfgang à su vaincre, retarder, stopper une avancer ennemi.
Mais tout sa la Grande Déesse le verras aux 1er jour de la guerre quand les allemands vont intervention chez les ailes de ciel qui seras un des combat les plus féroce et lune des serré de la 2eme grande guerre.

Wolfgang se mis à rougir au sujet de Merveille, il n'avait pas fini de rougir.
Il se doutais pas que la Grande Déesse le savait déjà, du moins il s'en douter un peu.

Puis le sujet viens sur le défis que Wolfgang voulait lancer.
C'était oui a la base une plaisanterie, mais Wolfgang voulait juste s'amuser un peu et sa mettrais de l’ambiance dans la capitale des ailes de nuit.

La grande Déesse se mis à faire une remarque que Wolfgang devrais faire la proposition et la Grande Déesse fit une remarque sur la passion d'un dragonnet envers Wolfgang.
wolfgang souris et il dit:

Oui, il s'appelle Mars, adorable dragonnet.

Wolfgang fit savoir ses futur geste à la Grande Déesse concernant Merveille, la Grande Déesse complimenta l'ouverture d'esprit de wolfgang sur les sentiments des femelles.
Wolfgang souris et rougis a la fois et il dit:

Je suis un passionné des dragons, je dois vous l'avouer.... et mon grand père ma donner un livre sur les dragons.
Il n'a pas voulu me le dire d'où sa venais.


Et sortie le livre que son grand père lui à donner et le montra.
La Grande Déesse pouvait sentir une énergie draconique, car ce livre à était écris par un vieux sage dragon dans le monde de Wolfgang, il y à 1869 ans

Wolfgang fit savoir qu'il iras parler à la Matriarche, la grande Déesse donna raison et rassura que la Matriarche seras l'aider.
Mais se qu'elle dit par la suite troubler Wolfgang:

Hein elle le sais déjà mais comment ?..... je vous avoue que parfois elle me fait peur, elle sais tellement de chose que presque on ne peut pas la pieger....
Et surtout elle est très direct, car en 1 jour elle ma deja proposer ce rituel....


Wolfgang souris à la protestation des dragonne ailes de ciel.
Il avait touché, mais les humains et les dragons n'avait pas forcement le même vision des choses.
La Grande Déesse se mis à les calmer et fit savoir que Wolfgang ne faisais que plaisanter.
Wolfgang répondit:

Hé puis sa n'a rien de méchant de se que j'ai dit hé hé hé.
Et les mâles sont pas tous pareil hé hé hé.



Il ria de bon cœur avec les dragonnes ailes de ciel.

Wolfgang parla maintenant des souci qu'il a eu avec les fanatiques, la Grande déesse s'excusa et fit une remarque sur sa personnlaité.
Wolfgang répondit:

Ils ont besoin de ce calmer un peu, car a force ils vont croire que tout se qui est nouveau vous allez pas l'appréciez.
Mais bon les choses se sont calmer, un d'eux c'est excusez et voulait se rattraper en me faisans visiter le Temple Lunaire.


Puis il était l'heure de partir mais un des dragonnet divin voulais que Wolfgang reste et un autre fit une remarque.
Mais la Grande Déesse fit une remarque à ses petit et l'aile de boue fit une demande avec des yeux supplilant.
Wolfgang souris amusé et il dit:

Oui bien sur, je suis d'accord de venir.

Etincelante redevenu visible, Cumulonimbus fut content et répondit à la remarque de sa dragonne.
Cette dernière souris:

Oui et je te protegerais hé hé elle ne douter pas de Cumulonimbus

et Cumulonimbus fit un autre compliment, Etincelante fut charmer et elle le fit savoir:

t'es charmant mon amour.

Cumulonimbus avait du mal à comprendre au pouvoir de Sirèna.
Cette dernière souris et elle expliqua:

Hé bien ce pouvoir s'appelle comme sa parce que je peux guérir des dragons qui coupe leurs sentiment.
Comme ne plus aimer par exemple.


Les ailes de ciel se mir a voler, visitant la capitale.
Colombe fit une proposition, Nuage, sa mère souris et fit une suggestion.
colombe souris et elle dit:

Oui tu as raison maman.

Puis elle vole a côté de son amour et fit une léchouille sur la joue de volcan et elle dit

Sa va mon amour ?

Puis on pouvait entendre un crieur aile de nuit dire à un publique:

Oyez oyez chere peuple aile de nuit.
Dans moins d'une heure l'invité du roi Ombre, le Capitaine Wolfgang va faire une démonstration de tactique militaire Char.. humain et une démonstration d'une machine de guerre.
Tout ceux qui veulent voir cette démonstration son prié d'aller au porte de la caserne.
Les dragonnet doivent etre accompagné par un parents ou un adulte.
MErci à vous tous.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 18 Sep - 8:16

    Un "officier de la Wehrmacht" ? La grande dragonne se mit à rire et lui signala :

    -Oh, Wolfgang, il faudrait que tu comprennes que la plupart de vos termes humains ne signifient rien, pour les dragons. J'ai compris que cela signifiait que tu es un haut gradé militaire, mais j'ai peur que de nombreux de mes enfants aient du mal à comprendre ce que tu dis, même après les conférences de Ombre.

    Elle lui disait cela comme un conseil, en toute amitié.

    Quand son fameux défit serait lancé, si il était lancé, il était clair que tous les dragonnets auraient envie d'y participer, mené par Mars qui était un peu en-train de devenir le guide pour tous les fanatique de l'humain, principalement des jeunes dragons. Wolfgang commenta que c'était un adorable dragonnet, ce Mars. Et la grande déesse lui dit :


    -Oui. A cet âge, quand ils sont correctement élevés, tous les dragonnets sont adorables...

    Elle repensa tristement, durant un instant, à la façon que certains dragons avaient d'élever leurs petits durant la grande guerre, peu importe le clan dont ils faisaient partie, et en particulier chez les ailes de nuit où on apprenait aux dragonnets qu'ils étaient supérieur aux autres et qu'être cruels avec eux pour arriver à leurs fins était normal. Une chance que les clans évoluaient... sauf pour les conservateurs, malheureusement.

    -Et je trouve que tu agis bien avec les dragonnets, continua-t-elle. Tu es ouvert à leur jeu et à leur passion pour toi et vous t'y prêter, même. Je commence à comprendre pourquoi ils t'apprécient autant : tu représente le côté fantaisiste des légendes qu'ils aiment tant, et tu es un héros de guerre particulier auquel ils peuvent s'attacher. J'ai été touchée de te voir offrir cette décoration au petit. Il en est fier, tu peux me croire.

    Wolfgang avoua que son ouverture d'esprit lui venait de sa passion pour les dragons, que son grand-père l'y avait aidé en lui donnant un livre particulier. Quand il le sortit, la dragonne divine plissa les yeux en commentant :

    -Étrange...

    Elle tendit la patte et le prit doucement entre ses griffes. L'énergie dragonnique irradia à-travers ses écailles.

    -Vraiment très étrange. Tu es certains de na pas avoir idée de comment il a pu l'avoir ? Car cet objet ne vient pas ce ton monde, mais du mien.

    Wolfgang ne comprenait pas comment la matriarche pouvait déjà être au courant de l'amour que portait Wolfgang à Merveille, et vice versa. La matriarche n'était pas la seule à être direct... la grande dragonne lui avoua :

    -Tu sais que chaque aile de nuit possède un pouvoir. La matriarche possède le sien, et un très puissent, en fait. Elle sait certaines choses à l'avance. Et elle sait des choses te concernant. Elle saura t'aider et te guider...

    Et bien d'autres choses, mais qu'elle ne lui avouerait pas maintenant. Savoir ce qui l'attendait pourrait le pousser à tenter de changer son avenir.

    Finalement, entre Wolfgang et la grande déesse, les ailes du ciel réussirent à être calmée. Elle se mirent à rire, et Wolfgang aussi, et l'une d'entre-elle dit :


    -Oh que si, tous les mâles sont comme notre mère la dis. Même ceux de votre espèce, petit macho sans écailles.

    Pour ce qui était des fanatiques, Wolfgang fit remarquer que si ils continuaient comme-ça, ils allaient penser que tout ce qui était nouveau allait fâcher la déesse. Cette dernière fit un signe du museau et répondit simplement :

    -Hélas, entre ceux qui n'apprécient que peu les changements et les conservateurs, il n'y a qu'un pas...

    Ce qui signifiait que nombre de ces fanatiques avaient des idées de conservateur sans vraiment faire partie de leur groupe.

    Wolfgang donna son accord pour venir. Les dragonnet sautillèrent sur place :


    -OUAIS !!!

    Et le dragonnet de boue et celui du ciel lui attrapèrent chacun une main pour l'entraîner à-travers la plaine en direction de leur nursery. La déesse suivait calmement, leur disant simplement :

    -Doucement, mes petits chéries. C'est encore un mortel, n'allez pas lui faire mal.

    La nouvelle remarque de Étincelante piqua un peu Cumulonimbus. Il dressa fièrement le museau et lui assura :

    -Oh, mais je n'ai pas besoin qu'on me protège.

    Il lui donna un affectueux coup de museau sur l'épaule :

    -Au contraire, c'est moi qui veux te protéger.

    Et aux explications de Siréna, il demanda :

    -Vraiment ? Il y a des dragons qui bloquent leurs sentiments ? Quelle drôle d'idée...

    Mais il n'avait jamais rencontrée une dragonne comme Night, par exemple, qui aurait bien besoin de quelques séances avec Siréna...

    Nuage regarda sa fille rejoindre son amoureux en souriant. Non, décidément, elle n'était plus son petit bébé d'amour à elle, c'était une grande fille, maintenant. Les laissant tranquille, elle rejoignit le reste du groupe.

    Volcan fut surpris de la voir le rejoindre. Il sourit à son coup de langue et lui répondit :


    -Oui, ça va ma belle, et toi ?

    Il regarda un instant autour de lui :

    -On est seuls ? Les autres ne nous rejoignent pas ? Je suis content.

    Il posa son museau sur le sien :

    -J'avais envie de passer un peu de temps avec toi.

    Volcan entendit l'annonce, mais ne s'y intéressa pas sur le moment, seulement concentrer sur sa belle. En revanche, une clameur monta parmi les dragons du royaume, et en particulier les dragonnets, qui partirent à la recherche de leur parents pour demander si ils pouvaient y aller...

    Mars était avec ses amis et se pavanait encore avec sa médaille. Il entendit, et sauta sur place en s'exclamant :


    -Ouah ! Génial ! Il faut vraiment qu'on y aille ! Vous êtes partant, les copains ?


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 18 Sep - 10:45

La Grande Déesse se mis à rire et fit une remarque sur les terme des humains, malgre qu'elle comprenais se que sa voulait dire.
Wolfang souris eet il répondit simplement:

Je n'en doute pas.... même moi il y a des choses que je comprends, mais l'inconnu c'est se qu'il y a d'excitant.

Wolfgang savait bien que les dragonnet aller vouloir y participer et il parla de Mars et fit un compliment.
La Grande Déesse fit savoir que les dragonnet quand ils sont bien eduqué ils sont adorable.
wolfgang répondit:

Je n'en doute pas, l'Education est importante.

Mais Wolfgang n'avait pas encore lu les triste histoire du comment les dragonnet aile de nuit etait éduqué durant la Grande guerre.
Mais il vu une tristesse au visage de la Grande déesse, il se douter bien de quelque chose.

Et la Grande Déesse continua, il fit un compliment à Wolfgang pour son ouverture et sa gentillesse envers les dragonnet s qui se son attaché à lui.
Elle fit savoir pourquoi ils s'attaché tant à Wolfgang.
Wolfgang savait qu'il était un conte de fée vivant et la Grande Déesse fut touché par le cadeau que Wolfgang à offert à Mars, la fameuse croix de Fer 2eme Classe.
Wolfgang souris et il répondit:

Je suis touché par vos compliments, malgré que je fait partie d'un régime barbare, je reste quelqu'un de bien.
Les dragonnets son différent des enfant de chez moi, mais jouer avec les petits ma toujours fait plaisir.
Et j'en doute pas que Mars est très fière, il à montré un grand courage ce matin et j'ai trouver normal de lui donner un symbole pour l'aider a se souvenir du courage qu'il à fait.
Quelque chose qu'il se souviendras toute sa vie.


Wolfgang avoua son ouverture d'esprit au niveau de sa passion pour les dragons et il montra un livre.
La Grande Déesse senti bien l'energie de livre et trouva sa étrange....
Elle fit une remarque qui surpris Wolfgang et il répondit à la Grande Déesse:

non, mon grand père à refuser de me le dire, mais il ma fait promettre de ne rien à dire à personne sauf à des être ailés.
En faite il parlait des dragons....


Wolfgang ne comprenais pas au sujet de la Matriarche, elle était une dragonne mystérieuse et puissante.
La Grande Déesse fit une remarque sur la Matriarche et fit savoir que la Matriarche est une dragonne puissante mais qu'elle peux aussi aider Wolfgang.
Wolfgang comprenais mieux et il le fit savoir:

Je comprends mieux et je sais que les ailes de nuit on de grand pouvoir, j'ai eu la preuve quand Ombre est venu me chercher....

Wolfgang ne s'attendais pas à grand chose à part se battre seul au côté des dragons contre les conservateur.
La grande déesse savait maintenant que Wolfgang allait devenir un "seigneur de guerre " dans l'armée Royaliste et qu'il commanderais une force militaire impressionnante ?

Wolfgang n'était pas enervé, il aimais embêter les gens, surtout les femme et les femelles.
Mais Wolfgang fit une remarque à la dragonne aile de ciel, mais cette dernière était persuadé sur ses opinion.
Wolfgang souris et il dit simplement:

Penser se que vous voulez, moi y compris.

Wolfgang accepta de venir à la Nusery et les dragonnets etait tout content et l'aile de boue et aile de ciel pris une main de chaque de Wolfgang et le tiré vers la Nursery.
La Grande Déesse fit une remarque à ses petite.
La dragonnette aile de mers qui pousser wolfgang, elle répondit:

Mais on est la maman, il seras pas blessé.

Wolfgang fit une remarque:

Sa risque d'être dur hé hé hé.

Etincelante souris quand elle piqua Cumulonimbus, elle savait que les ailes de ciel on beaucoup de fierté et Cumulonimbus fit une remarque.
Etincelante souris et elle répondit:

Oh que t'es mignon, mais sache que je le ferais aussi que tu le veuille ou non.
Comme te dominé ah ah ah
elle prit un fou rire, sa mère aussi.

Puis Cumulonimbus ne comprenez pas sur une chose, Sirèna souris et elle dit:

C'est simple, certain peuvent être éduqué à ne pas pleuré par exemple, car il jugerons c'est une faiblesse, alors pleuré sa fait du bien.
Je libère des dragons.


Oui Night en avait bien besoin d'une séance et être plus heureuse avec Sangnoir.

Colombe alla voir son amour, ce dernier demanda si colombe allait bien.
Colomùbe souris et elle dit:

Oui mon amour, elle apprécia le baiser de retour de son mâle et voclan posa une question.
Colombe répondit:

Oui on est seul mon amour pourquoi ?

Et Volcan avoua qu'il était content en posa son museau sur celle de Colombe.
Cette dernière souris et elle dit:

Moi aussi

Beaucoup d'aile de nuit voulait voir cette démonstration plus poussé et des dragonnet partirent vite voir leurs parents.
Mars et ses amie avait l'air de vouloir y aller:

Oh oui allons demander à nos parents de nous accompagner


Et la dragonnete qui a vu Wolfgang aller faire sa caverne hier soir, corru voir ses parents au plus vite:

Maman, papa !!! il va avoir une démonstration dans 1 heure avec wolfgang, mais pour y aller je dois aller avec vous ou un de vous.
Si vous plait vous pouvez venir !!! on peux y aller ????


elle fit les yeux suppliant, la petite dragonette tout tistounet....


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 18 Sep - 18:57

    -Aaah... voilà qui marque une petite différence entre les dragons et les humains, commenta la déesse lorsque Wolfgang lui dit que l'inconnu, c'était excitant.

    Elle baissa le regard vers lui et lui expliqua :


    -Les dragons sont plus sauvages que les humains, très attachés à leur territoire, ou dans le cas présent, à leur clan. Je pense que mes enfants aiment les curiosités comme toi, mais en-dehors de ça, ils préfèrent rester chez-eux, vivre leur vie avec leur famille et faire simplement ce qu'ils ont à faire pour le clan.

    Il y avait bien-sûr des exceptions, et en particulier chez les jeunes : les dragonnets aimaient les découvertes et les aventures, ils s'assagissaient avec l'âge, c'était pour ça que Wolfgang les passionnait autant. Et d'autres avaient carrément peur de l'inconnu, c'était la raison pour laquelle certains, comme les fanatiques, y réagissaient aussi mal.

    -Ce n'est pas un mal qu'il y ait certaines différence, commenta-t-elle simplement. Ça nous permet de différencier nos espèces. Et j'ai beau dire ça, tous les dragons ne manquent pas de désir de découverte... sinon, Ombre ne serait jamais venu vous chercher.

    Mais pour les autres, c'était d'avantage de la curiosité, ils n'avaient pas nécessairement envie de voyager dans le monde de Wolfgang.

    En fait, on pouvait parfois être surpris de certaines personnes grandissant dans un milieu difficile. Ces personnes qui comprenaient la douleur des autres et voulaient les aider à se sentir mieux. Souvent, les personnes se contentaient de suivre le caractère général, comme presque tous les ailes de nuit qui étaient devenus mauvais à-force de vivre sur le volcan... mais certaines peuvent avoir l'illumination et savoir que cette douleur pouvait se transformer en force, faisant d'eux des héros. Ça avait été le cas de Justicier. Ça avait été le cas de Lassassin, qui par amour, avait finalement abandonné ses mauvais penchant et aidé les bons dragons. Et c'était le cas pour Ombre et Wolfgang.


    -En fait, ce n'était pas vraiment du courage, sur le coup, répondit la grande déesse, plutôt de la témérité, il faut savoir faire la différence. Mais c'est vrai, il a bien agi, et j'espère que cette aventure lui aura appris à se montrer plus prudent à l'avenir. Même si ce qu'il a fait été bien, il aurait pu mourir, et un dragonnet comme lui ne pouvait rien faire, il aurait mieux fait de laisser agir les adultes.

    "Les êtres ailés"... la grande dragonne resta un long moment silencieuse, à réfléchir. Elle se permit d'ouvrir et de feuilleter un instant le livre. C'était clairement un recueil sur les dragons de ce monde, comment ils étaient avant de s'organiser en espèces et en clans. Mais comment un humain d'un autre monde avait-il pu se procurer ce livre ? Elle ne voyait que deux explications : soit un humain était déjà venu dans ce monde il y a longtemps, soit un dragon était partie dans l'autre... l'un comme l'autre, il était étrange qu'un tel événement ait pu se produire sans qu'elle ne l'ai sentie... (n'hésite pas à me dire si je bloque quoi que ce soit avec mes hypothèses Wink )

    Non, la grande déesse ne savait pas encore exactement comment les choses allaient se passer, car l'avenir n'était pas écrit, comme beaucoup le pensaient : bien des choses pouvaient l'influencer, le changer. Et elle, elle regardait les choses se passer en espérant que ça se finisse bien. Elle comprenait, cela-dit, que Wolfgang jouerait un rôle bien plus important que lui-même l'imaginait...

    Les dragonnets affirmaient qu'ils ne blesserait pas Wolfgang... mais le terme exact, ce serait plutôt : "maman est là". La déesse suivait de près, veillant à se qu'ils n'aillent pas trop fort, prête à intervenir...

    Les dragonnets menèrent Wolfgang à un autre escalier doré, qui montait vers une plate-forme immense posée sur des nuages. Tendis que les dragonnets commençaient à monter, la déesse s'arrêta devant deux dragons allongés devant l'escalier. Ils regardèrent passer les petits avec un air gêné. Sans se montrer particulièrement sévère, elle demanda aux deux gardes :


    -Pouvez-vous me dire comment ces garnements ont pu échapper à votre surveillance ?

    Aouch... visiblement, les dragonnes de la nuit étaient du genre à vouloir se tenir au-dessus de leurs mâles. Après la remarque de Étincelante, elle et sa mère se mirent à rire. Ne sachant trop se qu'il pouvait dire, Cumulonimbus se tourna vers Savant, comme pour lui demander de l'aide : est-ce qu'il était piégé, ou les dragonnes de la nuit avaient-elles une faiblesse ?

    Cumulonimbus pensait un peu mieux comprendre le don de Siréna. Il commenta :


    -Et bien... vous êtes un peu comme moi, mais vous guérissez les esprits. C'est impressionnant. Et... c'est compliqué ?

    Pourquoi Volcan avait demandé si ils étaient seuls ? Et bien... :

    -Depuis ce matin, on a pas eu un instant pour toi et moi. J'avais envie d'être seul avec toi. Parce que en plus, j'ai quelque-chose pour toi...

    Il mit sa patte dans sa bourse et demanda à sa compagne :

    -Ferme les yeux...

    Le groupe de Mars se sépara, chacun partant la recherche de ses parents. La fille des deux soigneurs des dragons en fin de vie arriva auprès des siens... ils avaient entendu l'annonce, ils s'étaient attendu à la voir venir les supplier.

    Les deux parents se regardèrent... ils ne pouvaient pas faire ça à leur fille, tout comme ils ne pouvaient pas laisser les blessés seuls. Alors le père dit :


    -C'est bon, chérie, vas-y avec elle. Je peux m'occuper d'eux seul une heure.

    La mère sourit et baissa le museau vers sa petite :

    -C'est d'accord. Nous y allons.
    -Dites, monsieur-dame, intervint le vieux dragon.

    Ils se tournèrent vers lui :


    -Vous vous occupés de nous vingt-quatre heures sur vingt-quatre sans jamais nous quitter. Pourquoi ne vous accorderiez-vous pas une pause ? Demandez au roi Ombre de vous trouver un remplaçant et allez voir ça tout-les-deux avec votre petite.

    Le mâle se gratta le museau, réfléchissant :

    -Je ne sais pas... c'est notre travail... si il vous arrive quelque-chose, on pourrait nous le reprocher...


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 18 Sep - 21:56

La Grande Déesse fit une remarque sur la différence de l’inconnu entre les dragons et les humains.
Elle fit comprendre en clair que les dragons préférez rester chez eux et servir leurs clan comme ils le peuvent.
Mais que certain aimer l'aventure, Wolfgang répondit:

Oui je l'ai remarquer sa, beaucoup aime leurs vie simple comme d'autre aime l'inconnu.
Nous les humain on se développe ont veux toujours tout savoir.


Et il ajouta au sujet de Ombre:

Ombre oui sa m'a l'air d'un dragon qui aime découvrir plein de nouvelle chose.

Puis Wolfgang complimenta la bravoure de Mars, mais la Grande Déesse appela sa de la témérité et fit savoir qu'il avait une différence.
Et espère que Mars auras appris des choses, comme être plus prudent.
Wolfgang répondit:

La témérité ne peux exister sans le courage comme le courage ne peut exister sans la témérité.

Après sa c'était l'avis de Wolfgang, il le sais pas pur expérience militaire.

Wolfgang resta silencieux et laissa la Grande Déesse regarder le libre page par page.
(tkt je corrigerais, sa laisse du suspense hé hé hé, mais de base sa parle pas que de royaume de feu avec les different comportement mais des dragons en général)

Les dragonnet se mis à mener Wolfgang, ce dernier était bien tiré et il vu les escalier menant a une Nursery, Wolfgang etait impresionné.
La Grande Déesse se mis à s'adresser à 2 gardes.
Les 2 gardes rester debout, mais baisser le museau et un d'eux dit:

Désolé mère, mais on a essayer de les empêcher, mais il nous on joué un sale tour et sa nous a sonné.... Pardonnez nous mère...

Et l'autre posa une question:

vous allez nous punir mère ?

Les guerrier divin était en armure Jaune brillant à eblouir les yeux et on voyez une noblesse extrême.

Et un garde posa une question:

Mère vous avez amener un animal pour nos petit frere et soeur ?

Les dragonnes ailes de nuit était très dominatrice, Cumulonimbus se mis à demander de l'aide à son beau pere du regard.
Savant souris et fit la tête de manière de dire " tu l'as voulu, maintenant tu te débrouille he he"

Cumulonimbus avait du mal à comprendre le pouvoir de Siréna et il fit une remarque.
Siréna souris et répondit:

Oui c'est un peu sa.

Volcan répondit à la reponse de Colombe, cette derniere souris et fu surprise que volcan est un cadeau:

ah bon ?

Puis elle ferma les yeux et attendez et fit une remarque:

tu m'intrigue mon amour.

Les dragonnets ailes de nuit se mir tous à aller voir leurs parents.
Une des dragonnette venu voir ses parents à l'infirmerie et se mis à supplié.
Ses parents se mis à regarder et le père proposa a sa chérie d'y aller avec elle.
La dragonnette était contente, mais voulais que son papa venais aussi...

Mais le vieux dragons et fit une remarque, son petit discours plus à la petite dragonette, les parents avait l'air d'être d'accord.
Le papa hésita et la petite dragonette interviens:

Allons voir le roi Ombre, il est dans le petit parc a massage, je suis sur qu'il trouveras quelqu'un.
et se tourna vers le vieux dragon et demandas:

Vous ne voulez pas venir monsieur ? elle était petite et ne comprenez pas le souci du vieux dragon


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 19 Sep - 15:40

    -C'est bien d'être curieux et de vouloir tout découvrir, commenta la grande déesse à la remarque de Wolfgang. Mais pas de le faire au détriment de sa propre vie... ou de celle des autres.

    Comme le faisait Legénie, à l'époque e la première grande guerre. Contrairement à se que croyaient les scientifiques, l'excuse "c'était pour la science" n'excusait absolument pas les crimes et la torture.

    Et en outre, certaines personnes ne cherchaient qu'à évoluer, trouver de nouvelles technologies, plutôt que de survivre.


    -J'admet que vos découverte sont impressionnantes, ajouta-t-elle.

    Elle avait assisté à la première conférence avec ses petits à travers la marre de la nursery.


    -Mais ne découvraient pas au détriment de votre vie.

    Wolfgang sortit un avis assez philosophique sur le courage et la témérité. La déesse répondit :

    -Oui, je suis assez d'accord. Mais il faut savoir bien doser son courage et sa témérité. Et Mars à été plus téméraire que courageux.

    Car les courageux réfléchissaient avant d'agir, alors que les téméraires fonçaient, point.

    Le livre contenait des allusions à toutes sortes d'autres croyances humaines sur les dragons, mais trop de choses étaient proches de ses enfants pour n'être qu'une coïncidence. Elle termina de le feuilleter... puis le referma et le rendit à Wolfgang :


    -C'est une énigme, dit-elle.

    Une énigme sur laquelle elle avait l'intention de se pencher.

    Les deux gardiens qu'elle avait placés devant l'entrée de la nursery pour empêcher les dragonnet de sortir, mais aussi empêcher toute créature n'ayant pas sa place ici d'entrer, étaient confus : ils s'étaient laissé piéger par des petits. C'était bien le souci, avec les dragonnets : on ne se méfiaient pas assez d'eux, et ils arrivaient à nous surprendre.

    L'un des gardes s'inquiéta d'être puni. La grande dragonne le rassura :


    -Pour être honnête, c'est eux, que je devrais punir. Mais ils ont été poussés par leur curiosité d'enfant, j'ai promis de passer pour cette fois.

    Elle sourit à ses gardes :

    -Nous avons tous été des dragonnets, après-tout, même si c'était il y a longtemps.

    En revanche, il y avait bien une chose pour laquelle elle serait intraitable :

    -Un instant, jeunes dragons.

    Les petits s'arrêtèrent, alors qu'ils étaient au-milieu de l'escalier. La déesse tapota le sol de sa griffe, d'un air sévère, cette fois, et ordonna :

    -Revenez ici et présentez vos excuses à vos grands-frères pour le sale tour que vous leur avez joué.

    L'un des gardes posa une question à la déesse. Ça aurait été possible : la déesse avait agrémentée sa nursery de petits animaux que les dragonnet pouvaient câliner et s'amuser à pourchasser. Mais cette fois, elle répondit :

    -Pas vraiment, plutôt une curiosité. Wolfgang est une créature évolué, sauf qu'il est la création d'une autre divinité.

    Colombe dit à Volcan qu'il l'intriguait. Elle semblait surprise qu'il ait un cadeau pour elle. Il se demanda, lui, si elle le voyait du genre à lui acheter des bijoux ou si elle allait être totalement surprise. Il espérait aussi qu'il lui plairait et la comblerait. Il sourit, espérant qu'elle serait vraiment surprise, justement.

    Il fouilla dans sa bourse, en sortit le collier et le lui attacha délicatement autour du cou. Il accrochait magnifiquement le soleil et faisait éblouir ses écailles. Satisfait du résultat, il sourit et lui dit :


    -C'est bon, tu peux ouvrir les yeux.

    La petite semblait avoir tellement envie que ses deux parents viennent avec elle. Et leur travail leur prenait tout leur temps, ils ne faisaient jamais rien tous les trois, avec elle... ça lui ferait plaisir, et à eux aussi, et ce serait bon pour leur famille.

    -Bien, dit finalement la mère en souriant à sa petite, allons trouver le roi, dans ce cas.

    Bien-sûr, le père resterait là, à veiller sur les malades. Mais si le roi acceptait, alors ils assisteraient tous les trois à la démonstration.

    La dragonnette posa alors une question au vieux dragon qui pouvait être assez gênante. Dans son dos, ses parents firent la grimace : ils n'avaient jamais osé avouer leur véritable travail à leur fille, que eux s'occupaient de dragons destinés à mourir, apaisaient leurs douleurs, s'occupaient de leurs besoins et leur tenait compagnie jusqu'au dernier moment. Ils faisaient en sorte qu'elle ne voit jamais les cadavres. Si elle remarquait qu'un dragon n'était plus là, ils lui disaient simplement qu'il était parti... ce qui n'était pas vraiment un mensonge.

    Il serait peut-être temps qu'elle sache... le vieux dragon comprit la situation. Il sourit et lui répondit :


    -Non. C'est gentil, ma chérie, mais ce n'est plus de mon âge. Je suis trop fatigué pour quitter mon nid.


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 19 Sep - 20:56

La Grande Déesse trouva que c'est bien de vouloir tout savoir, mais elle fit la remarque que sa ne doit pas risqué la vie d'autrui.
Wolfgang répondit tout simplicité:

A vrai dire nous aimons le danger nous les humains et on recul jamais devant un défis.

Wolfgang ne connaissais pas les détail des crime des ailes de nuit envers les ailes de Pluie, mais le découvrais plus tard....

La Grande Déesse avoua qu'elle fut impressionné des invention des hommes, dont celle que Wolfgang à montré.
Elle fit une remarque sur le fait que Wolfgang ne doit pas faire des découverte qui pourrais nuir à sa vie.
Wolfgang souris et il répondit:

Le danger c'est mon métier.
Je suis en danger tout les jours
enfin du moins dans son monde.. Et qu'es qui vous à impressionné pour être précis Grande Dragonne..... euh au faite vous préférez que je vous appel comment ? ....

Car il n'a jamais appeler la Grande déesse par les noms que les dragons la donner ou autre....

Wolfgang fit un phrase très philosophique et la Grande Déesse fit une remarque à ce sujet.
Elle fit comprendre que Mars était plus téméraire et Wolfgang répondit:

Vous aurez beau être une divinité, mais sa m’empêcheras pas d'être en désaccord avec vous.
Car Mars est petit et n'a pas forcement la notion de bien réfléchir a une stratégie.
On apprend pas a un enfant ou a un dragonnet à courir ou a voler des le début.
On l'apprend d'abord à marché.
Mars c'est pareil, pour moi sa était courageux de sa part.


La Grande Déesse fini par fermer le livres, elle était pensif, Wolfgang se demander en quoi, elle rendit le livre et fit une simple remarque.
Wolfgang fut surpris et il demanda:

Une Énigmes ? mais sur quoi ?

Les 2 gardiens s'excusez auprès de la Grande déesse et un d'eux demander si elle allait les punir.
La Grande Déesse avoua que non et que c'était pluton les dragonnet qui allait gronder.
Mais elle fit la remarque que non au final.
Puis les 2 gardien souris et rougissais quand la Grande Déesse rappela qu'ils étaient tous dragonnet....
L'un des garde se souviens, il y a 1500 ans...

Mais la Grande Déesse exiger que les dragonnet s'excuse auprès de leurs grand frère.
Les dragonnet c'était arrêter au milieu de l'escalier, certain fire la grimace, mais un d'eux descendis, museau baisser et il dit:

Désolé Grands frères.......

Puis un des gardes divin posa une question sur Wolfgang, la Grande Déesse expliqua quelque chose sur Wolfgang et le garde répondit d'un air surpris:

D'un autre divinité ? mais mais .. vous allez pas avoir des problème et puis désolé mere mais je sens beaucoup de hostilité en lui.... c'était prudent de le faire rentrée ici surtout dans la Nusery ?

Colombe était assez intrigué par la demande de Volcan, elle aimais les surprises mais elle pensais pas que Volcan ferais ce genre de chose.
elle senti que Volcan mis quelque chose autour de son cou, sa l'intrigué et quand Volcan donna le feu vert de ouvrir les yeux.
Elle ouvris regarda le jolie, collier, elle fut ému, surprise elle dit:

Ohh c'est trop beau mon amour, merci, je t'aime mon chérie
et part la faire un câlin et l'embrasser.

Elle ajouta:

Mais tu l'as eu où mon amour ?

La petite dragonette avait envie faire quelque chose avec ses parents, ses parents la manqué.....
Parfois, la petite dragonette pleuré dans son coin discrètement, se sentais délaisser, abandonné, malgré qu'elle sais que c'est parents l'aime.

Mais la mère souris et disais qu'il devait aller voir le roi Ombre.
La dragonette sautilla et elle dit:

Oh oui !!! je sais où il est !!!

La dragonnette demanda si le vieux dragon ne voulais pas venir, mais les parents grimaça derrière et le vieux dragon compris la situation.
Il s'expliqua en trouvant une excuse à la petite dragonette et cette dernière demanda:

Et si il viens vous voir pour que vous le voyez, hier soir vous aviez l'air avoir envie de le voir non ?.




Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 20 Sep - 15:19

    -Oui, j'ai cru remarquer ça, répondit la grande dragonne lorsqu'il lui dit que son espèce aimait le danger. En tout-cas, je l'ai remarqué pour toi, en t'observant te battre contre ces deux conservateurs.

    Wolfgang avait en lui une part du caractère de chaque clan, à se qu'il lui semblait. L'évolution dans son monde avait créé différentes espèces avec chacune son caractère spécifique, alors que celles du monde de Wolfgang avait fusionnés tous ces caractères en une seule espèce. Quoi que, la grande déesse n'avait pas eu l'occasion de voir d'autres humains...

    -Tous tes semblables se ressemblent ?

    Wolfgang posa deux questions à la déesse. La seconde question la fit rire, et elle répondit à celle-là en priorité :

    -Mh mh mh, fit-elle. À travers le temps, on m'a donné de nombreux nom. Déesse, grande dragonne, grande mère, mère tout-court, divinité... certains, ceux qui sont fidèles au grand dragon, m'on déjà appelée la sorcière ou la fausse divinité.

    Ainsi que quelques sectes qui avaient tenté de mettre en place leur propre religion. Cela l'attristait, bien-sûr, mais il lui en fallait plus pour déclencher une colère divine.

    -Pour faire simple, termina-t-elle, appelle-moi comme tu veux.

    Et pour son autre question, elle lui répondit :

    -Sans vouloir me montrer blessante, Wolfgang, votre espèce n'est pas très impressionnante. Pas de crocs, pas de griffes, aucune arme ou défense naturelle, pas d'écailles. Mais...

    Elle lui fit un sourire :

    -... vous comblez cela par une grande intelligence, et le don de l'imagination. Je suis impressionnée que vous ayez pu créer tout ce qu'il vous fallait pour vous propulser au-sommet de la chaîne alimentaire.

    Contrairement aux dragons, qui étaient des prédateurs naturels, les humains ressemblaient plutôt naturellement à des proies.

    La remarque de Wolfgang fit ouvrir de grands yeux aux âmes... mais elle fit rire la grande déesse :


    -Et tu n'es pas obligé d'être d'accord avec tout ce que dit, affirma-t-elle. Tu as ton libre arbitre. Et je ne possède pas la connaissance ultime.

    Contrairement à ce que beaucoup croyaient. Elle avait mis ses œufs dans son monde, créé son monde, et laissée la nature évoluer en l'influençant juste un peu et en laissant les choses avancer seules, s'émerveillant devant l'évolution. Elle-aussi, elle en apprenait tous les jours.

    -Et c'est bien parce qu'il est jeune et s'est lancé devant le danger en ignorant les risques, que je considère qu'il est téméraire. Mais ce n'est mon avis personnel.

    Et elle lui fit un club d'œil.

    Wolfgang ne comprenait pas en quoi ce livre était une énigme. Elle lui expliqua :


    -Parce que ce livre vient de mon monde. Il se pourrait même qu'il ait été écrit par un dragon. Mais je ne comprend pas comment il a pu finir entre les mains des humains.

    Pensive, elle avoua :

    -Pour tout te dire, ça m'inquiète.

    Les dragonnets ne semblaient pas vraiment apprécier l'idée de venir s'excuser, mais un s'exécuta sur le champ sans se plaindre. La déesse lui fit un sourire et lui dit :

    -C'est bien, mon petit.

    Avant de lever les yeux vers les autres et de leur dire :

    -Vous aussi. Autrement, Wolfgang ne vous accompagne pas à la nursery.

    Les dragonnets commencèrent à descendre les uns après les autres et, le museau bas, ils dirent à leur tour :

    -Pardon, grands-frères.

    L'un des gardes s'inquiéta en apprenant ce qu'était vraiment Wolfgang. Mais la grand-mère lui assura :

    -J'ai passé tout ce temps avec lui pour m'assurer si il était l'ami ou l'ennemi des dragons. Son âme est noire et hostile parce qu'il à grandi dans un monde dur et en guerre. Il est méfiant envers tout. Mais il peut être sauvé. Et puis, il reste un mortel...

    Dans le paradis, la douleur n'existait pas. Même la faim, bien que les âmes pouvaient manger pour le plaisir. Seul un être divin pouvait faire mal à un être divin, c'était pour ça que le grand dragon pouvait les torturer. Autrement, il n'y avait que du bien-être, ici.

    Elle sourit et avoua :


    -Je m'inquiète plutôt que eux lui fasse mal en voulant jouer avec lui. Mais je vais rester avec eux, de toute-façon.

    Et pour ce qui était d'avoir des soucis :

    -Si c'était moi qui l'avait fait venir, ça aurait pu être le cas. Mais vu que c'est une action des mortels, on ne peut pas me le reprocher.

    Volcan vit d'abord la surprise, puis l'émerveillement dans les yeux de sa dragonne. Il sourit, tout content... oui, il comprenait qu'elle pensait qu'il n'était pas du genre à acheter des bijoux... et elle avait raison. Mais pour lui, pas pour elle...

    Elle se jeta contre lui et l'embrassa avec passion. Tout content et tout ému, le grand mâle serra sa petite femelle entre des ailes. Puis il lui répondit :


    -Hier, quand je t'ai laissée parce que j'avais un truc à faire. En fait, je suis allé faire un tour dans les échoppes du marcher à la recherche de celui qui t'irait le mieux.

    Il posa son museau sur sa tête et lui dit :

    -Je suis content qu'il te plaise. Je n'y connais rien, j'espérais qu'il t'irait. Je suis plus métal que gemmes, c'est vrai, mais je vais faire en sorte de te couvrir de trésors...

    Il voulait qu'elle se sente belle et riche, et il avait assez d'économies pour ça

    La mère se dit que le moment était peut-être venu ou jamais de lui avouer la vérité. Télépathiquement, elle en parla à son époux, et il fit un signe du museau. Bien. Elle espérait juste ne pas trop le choquer...

    La dragonnette fit une autre proposition au vieux dragon. Ce dernier sourit et répondit :


    -Oui, j'aimerais bien. Mais je ne veux pas l'embêter. Avec toutes ces démonstrations et conférences, il a sûrement mieux à faire que de s'occuper d'un vieux lézard comme moi.


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 20 Sep - 20:48

La Grande Déesse remarqua que Wolfgang aimer le danger comme ses semblable.
Elle fit une remarque sur les conservateur.
Wolfgang souris et il répondit:

Oui, j'aime me battre je le cache pas, comme le danger.
Se n'est pas parce que mon adversaire à des griffe, des ailes, qui crache du feu et une queue que sa me fait peur.
Puis j'aurais aimer voir leurs tête quand ils se sont rendu comte qu'ils se sont fait battre par "plus faible" qu'eux ah ah ah


La Grande Déesse rigola à la 2eme question de Wolfgang et elle répondit à celle la tout d'abord.
La Grande Déesse acceptais que Wolfgang choisisse, Wolfgang répondit:

Il y a bien un nom que vous aimeriez qu'on vous appelle non ?

Puis sur un sens la Grande Déesse avoua qu'elle n'était pas impressionné par les humains, Wolfgang s'en douter un peu, mais la Grande Déesse avoua qu'elle fut impressionné que les humain on compenser leurs défaut par l'intelligence et leurs imagination.
Ce qui leurs à apporter.
Wolfgang souris et il dit:

Merci et moi j'aime beaucoup votre monde et je reste impressionné et touché par vos enfants ailes de nuit et ailes de ciel.

Wolfgang montra son désaccord à la Grande Déesse, se qui choqua les ames draconique.
La Grande Déesse n'avait pas l'air de le prendre mal, tant mieux et elle se montra très ouverte et avoua des choses.
wolfgang etait assez surpris, il dit:

Je pensais que les divinité savait tout ?

Enfin c'est l'image qu'on n'a donner aux dieu dans son monde...

Puis le sujet viens sur Mars et son courage envers les conservateur, Wolfgang n'était pas d'accord avec la Grande Déesse.
Mais la Grande Déesse dit son opinion, Wolfgang respecte sa et le fit savoir:

Je respecte votre avis personnel.

Wolfgang ne comprenais pas se que voulait dire la Grande Déesse au sujet du Livre que son grand père à donner mais la Grande Déesse était inquiète.
Wolfgang ne put que répondre:

Seul mon grand père connais la réponse.....

La Grande Déesse se montra très stricte envers ses dragonnet et elle fit même une menace.
Les dragonnet divin descendis et se mis à s'excuser.
Un des garde pris un des dragonnets dans ses pattes pour le caline et il répondit:

T'es pardonner petit frère.

Et il le reposa...

Un des gardes s'inquiéta et la Grande Déesse se mis à rassuré le garde, le garde comprenais mieux pour Wolfgang, il dit simplement:

Je suis donc rassurez mère.

La Grande Déesse s'inquiéta que les dragonents divin face du mal sans le vouloir à Wolfgang, elle le dit avec le sourire, le garde souris lui ausis et il répondit:

Oui je comprends, mais je pense qu'on leurs faisans comprendre, ils ferons attention. enfin il espérait.

Et elle fit la remarque sur les problème concernant Wolfgang et que se n'était pas de sa faute.
Le garde d'un air irritant:

Les mortels devrais faire plus attention à se qu'ils fassent mère, vous devriez les rappeler à l'ordre non ?

Volcan fut surpris de la réaction de sa Colombe chérie, elle était heureuse de l'avoir et elle sauta même sur Volcan pour l'embrasser.
volcan expliqua quelque chose à sa dragonne, cette dernière souris et d'un air amusé elle répondit:

Petit cachottier, t'es un petit coquin hein hi hi hi.
Mais sa me plait et sa me touche mon amour.



Se n'était pas une bonne idée que les parents de la dragonnette sache pour leurs travail.
Elle était encore trop jeune, mais le vieux dragon ne voulait pas déranger Wolfgang.
Mais il voulait bien le voir.
La dragonette répondit:

Hé bien je lui demanderais de venir, je suis sur qu'il voudras, Wolfgang aime beaucoup les dragons.
Et je suis sur que sa lui feras plaisir de venir vous voir et les autres.



Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 20 Sep - 23:14

    Wolfgang avoua qu'il voudrait bien voir la tête qu'avaient fait les conservateurs en comprenant qu'ils s'étaient fais battre par plus fort qu'eux. Ça aurait peut-être été possible... mais hélas :

    -J'aurais voulu pouvoir te les faire voir, admit la grand dragonne, mais ils ont commis trop de mauvaises actions pour finir dans mon paradis.

    La déesse soupira : même si ils étaient mauvais, elle n'aimait pas que ses enfants soient privés de leur place ici. Mais là :

    -Menacer un dragonnet. Tenter de briser un œuf. Faire parti de complots visant à tuer de nombreux dragons. Ils ont hélas perdues leurs places ici. Et je doute que ce soit une bonne idée que tu ailles visiter le domaine de mon époux pour les voir...

    Wolfgang insista. Il y avait forcément un nom avec lequel elle voulait qu'il l'appelle. La déesse avoua :

    -Comme chaque mortel, tout les dieux ont un nom véritable. Mais il est impossible à prononcer, pour vous.

    Il était prononcer en une langue ancienne, connus de toutes les divinités, qu'il ne leur était pas autorisé à partager. Alors elle lui dit :

    -Si tu y tiens, tu peux m'appeler grande dragonne, c'est mon nom officiel pour la plupart des clans, même si ça fait un peu long, je l'admet.

    Wolfgang était touché que la grande mère soit impressionnée par les capacités des humains, et il complimenta son monde. La dragonne sourit et dit :

    -Merci. Mon monde est clairement plus sauvage, moins artificiel que celui d'où tu viens...

    Elle ne l'avait jamais réellement vu, mais elle le déduisait en rapport aux machines que l'humain avait rapporté avec lui.

    -... mais il tourne également autour de la force de mes enfants, pas de leur intelligence, contrairement au tien. Chacun à eut une évolution qui lui est propre. Je doute que les humains valent mieux que les dragons, ou vice-versa.

    Wolfgang disait qu'il croyait que les divinités savaient tout, mais elle se fit un plaisir de le détromper :

    -Ça, c'est une idée que ce sont fait nos fidèles. Ils pensent que nous sommes des êtres intemporelles, qui contrôlons le passé, le présent et le futur. Mais c'est faux : nous sommes puissant, nous pouvons créer des mondes, créer la vie, mais le temps passe pour nous comme pour vous. Nous pouvons ressentir les choses présentes sur notre monde et avoir quelques visions des potentiels avenirs, mais jamais rien de clair. En bref : nous sommes des êtres vivants, mais célestes et puissants.

    Il était aussi vrai que certaines divinités se disaient omniprésentes, parce qu'elle voulait être totalement vénérées...

    Seul le grand-père de Wolfgang connaissait la réponse aux questions sur le livre... mais le monde de la grande dragonne avait de la mémoire. Elle ne pourrait peut-être pas parler à l'humain, mais elle trouverait le moyen de mener son enquête.

    Les gardes se montrèrent très ouvert envers les petits. Tous avaient fait des bêtises, à leur âge... la seule différence, c'était que ces dragonnets divins garderaient leur âge pour l'éternité. L'un des dragonnet eut droit à des papouilles d'un garde, et il cessa immédiatement de faire la tête. Les petits retrouvèrent le sourire devant l'ouverture d'esprit de leurs grands frères et se mirent à leur tourner autour en sautillant et à leur monter sur le dos, leur faisant une petite fête...

    Puis lorsqu'ils partirent à-nouveau pousser Wolfgang, elle continua à un instant à discuter avec les gardes. Après la discussion sur les petits, ils s'inquiétèrent des libertés que prenaient les mortels, comme le voyage inter-dimensionnel. La dragonne avoua :


    -Je suis un peu inquiète d'où cela pourrait les mener, mais je leur ai offert le libre arbitre et ils ont la curiosité d'en savoir plus sur les autres monde. Je ne vais pas les empêcher temps que cela ne met pas notre monde en danger.

    Elle se l'interdisait. Elle tenait vraiment à se que ses enfants restent libres de leurs décision, qu'elle ne soit pas une divine tyrante (J'espère que l'histoire et le caractère que je lui donne te convient ?).

    Volcan sourit à la remarque de sa dragonne et lui dit :

    -Je n'étais pas un petit cachottier coquin, avant. C'est toi, qui me rend comme-ça.

    Il lui caressa doucement le cou en-dessous du pendentif et ajouta :

    -C'est parce que je t'aime et que je veux que tu sois comblée.

    Les parents continuèrent à discuter mentalement sur la possibilité d'avouer la véritable nature de leur travail à leur fille... mais alors que cette dernière discutaient avec le vieux dragon, qu'ils voyaient son innocence, sa joie de vivre... non, ce n'était pas possible, finalement, la mère ne pouvait pas lui faire. Elle était trop jeune, ils devaient encore le lui cacher. Mais elle était tellement maline... ce n'était pas toujours simple, elle avait peur qu'elle finisse par comprendre et leur en veuille de l'avoir traitée comme un bébé en ne lui disant rien plus tôt.

    Le vieux dragon fit un signe du museau et lui dit :


    -Tu es une gentille dragonnette. Mais si il ne peut pas, ne le harcèle pas, d'accord ? Tu racontes si bien que j'ai déjà l'impression de l'avoir rencontré...


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 21 Sep - 15:22

Wolfgang avoua quelque chose concernant les 2 conservateur qu'il à tuer, la Grande Déesse fit savoir qu'il n'étais pas dans le paradis, mais sa Wolfgang se douter bien au fond.
Mais qui serais trop dangereux d'aller dans le monde du Grand dragon, Wolfgang répondit:

Je comprends et j'ai une question.
Admettons que je fait des choses mal, que je suis en enfer.
Es que j'aurais une chance de me repentir ?


C'était une simple question, car se qu'on lui a essayer de mettre dans la tête, c'est une fois en enfer, c'est pour l'éternité...

Et il posa une autre:

Parler moi un peu de votre époux si vous le voulez bien.

Puis Wolfgang demanda par quel nom la Grande déesse souhaitait qu'il l'appelle, la Grande Déesse fit une remarque sur les different nom.
Elle disais qu'elle en avait bien une, mais c'était pas une languie que Wolfgang comprendrais et qu'elle avait interdiction de partager.
alors elle donna un nom qu'on l'appelle beaucoup.
Wolfgang répondit:

Bien, je vous appellerais comme sa, Grande Dragonne.

Wolfgang fut toucher par les compliments de la Grande Déesse et il en fit de même.
La Grande Dragonne fut touché mais fit une remarque.
Wolfgang ne pouvait qu'être d'accord de se qu'elle à dit et il répondit:

Chacun évolue comme son instinct le dicte .

Par la suite Wolfgang penser que les divinités savait tout et la Grande Dragonne se donner un plaisir de détromper Wolfgang.
Elle expliqua que en faite, elle ausis elle apprenais tout les jours.
Wolfgang comprenais mieux et il répondit:

Ah je vois, en faite vous êtes une dragonne comme les autres, mais avec de grand pouvoir qui dépasse assez vos enfant et de plus vous êtes plus avancer au niveau du savoir et vous avez l'immortalité.


Seul le Grand père de Wolfgang pouvait répondre à la question, mais sa allait être très difficile, mais la réponse serais dévoilé tôt ou tard.
Wolfgang lui serais dans le choc total.....

Wolfgang se fit pousser vers la Nusery par les dragonnet divin, les gardes câliner leurs petit frère et leurs petit sœur, malgre la fete qu'ils leurs fait.
Mais un moment il reposer et repris son arme divin pour sa garde.

Le gardiens avait montré ses inquiétude à la Grande Dragonne et cette dernier montra aussi.
Le gardien posa une question:

C'est trop risqué, car les conservateur mortel vont surement utilisé les humains comme arme, surtout si votre invité à fait des dégâts sans trop de difficulté..., il sentais quelque chose n'allait pas.....

(Oui tkt sa me conviens Wink )

Volcan souris à la remarque de sa dragonne et répondit à sa remarque.
Colombe souris et elle répondit:

Je t'aime mon amour et je veux que tu sois heureux

Les parents discuter entre eux par la pensée, mais non ils ne pouvait pas faire sa à leurs fille.
Une si adorable dragonette pleine de vie et souriante.
Donc ils n'allaient rien dire pour le moment.
Le vieux dragon eu le sourire avec la dragonette et fit une remarque.
La dragonette répondit au vieux dragon:

Non je suis sur qu'il voudras venir, c'est un humain très gentil.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 21 Sep - 21:00

    Malheureusement, ce qu'on avait essayé de mettre dans la tête de Wolfgang était pratiquement la réalité :

    -Hélas, non, répondit la grande dragonne, qui semblait grandement souffrir de cette vérité. Si l'on commet un crime assez grave pour finir là-bas, on ne peut plus en sortir. D'autant plus qu'ici, les âmes sont baignées de lumières et de pureté. Là-bas, ce n'est que ténèbres et douleur. Certains dragons plaisent assez à mon époux pour qu'il les libère, mais ils ont alors l'âme trop pervertie pour changer, ce sont ses démons.

    Elle marcha un instant, puis lui avoua :

    -Enfin, il y a bien un moyen, mais seuls certaines âmes peuvent échapper à l'enfer. Celles qui y sont sans devoir y être, à-cause d'une erreur, d'un contrat, d'un vol d'âme...

    Comme les petits qu'elle espérait sauver suite à son paris avec lui.

    Wolfgang était curieux d'en savoir plus sur le grand dragon. Elle soupira et lui répondit :


    -Il n'y a pas grand-chose à en dire. Pour l'équilibre dans le monde, il doit y avoir le bien et le mal. Je suis le bien, il est le mal. Je me nourris de l'amour de nos enfants, lui se nourrit de leurs souffrances. Il est sadique et perfide et tentent de faire en sorte que notre monde ne soit qu'un champ de ruine en guerre. Il a choisi les ténèbres pour m'empêcher de devenir comme ça, mais si les rôles avaient été inversés, il aurait été à ma place et j'aurais été à la sienne.

    Et elle n'aurait surement pas mieux tournée.

    Après l'histoire du nom et de la différence d'évolution entre leurs deux espèces, Wolfgang fit une supposition sur les dieux, et elle le lui confirma :


    -Tu as parfaitement compris. Nous sommes divins, mais les divins sont une race à par-entière, en réalité. La nature fait tourner le monde, et nous créons la nature. Mais par derrière, nous sommes aussi nés, nous avons aussi grandis, et nous avons développés nos pouvoirs. Je ne suis pas devenue l'immense créature, sage et puissante, et mère du monde magnifique que tu as pu visiter en un claquement de griffes. Il m'a fallu du temps pour apprendre à créer comme il faut du temps à un mortel pour apprendre à voler.

    Enfin... cet exemple ne convenait pas trop aux humains, mais c'était l'égal de "pour apprendre à marcher".

    Les conservateurs pourraient utiliser les humains et leurs armes lors de la guerre... oui, c'était un risque que la déesse avait envisagé. Les nuages du paradis devinrent gris. Le paradis suivait l'humeur de sa créatrice, et là, l'humeur de la dragonne était gris d’inquiétude. Et elle répondit :


    -C'est possible, mais il y a quand-même peut de chance que cela arrive. Il faudrait que les conservateurs volent les recherches de Ombre, et j'espère qu'il ne les laissera pas faire. Sans possibilité de voyager dans l'autre univers, ils ne peuvent pas faire appel à eux.

    Et si c'était le cas... elle s'était encore une fois jurée de ne pas intervenir directement dans les histoires des mortels, et avec son dernier paris avec le grand dragon, directement dans cette guerre. Elle ne pourrait que y assister, et n'interviendrait que si cela déclenchait un conflit divin.

    Volcan mit son museau sous l'aile de sa compagne comme un gros chat cherchant à la câliner et lui assura :


    -Mais je suis heureux. Parce que tu es heureuse. Et parce que tu es avec moi.

    La dragonnette était certaine que l'humain voudrait bien venir... seul l'avenir le leur dira. Le vieux dragon fit un signe du museau à la petite, puis se sentit fatiguer. Il s'allongea sur son coussin.

    La mère s'approcha de la fille et lui chuchota :


    -Laissons le se reposer. Et si nous allions voir le roi, maintenant ?


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 21 Sep - 22:44

Wolfgang se douter bien que une fois en Enfer, c'est définitive, après sa reste une simple question, mais la Grande Déesse avoua quelque chose qui intrigué Wolfgang.
Se dernier posa une question:

Quel solution parlez vous Grande Dragonne ?

Il se douter pas que la Grande Dragonne avait fait un pacte.
Il a aussi remarquer que les dragon ici on une auras de Lumière brillante et comprenez pourquoi il le regardait mal.

Wolfgang voulait en savoir plus sur le Grand Dragon, la Grande Dragonne n'avait pas l'air de vouloir, mais elle le fit en continua d'avancer.
(en plus j'ai une putain idée pour une une bataille final avant de conclu la 2eme grande guerre Very Happy)

Wolfgang écouta bien la Grande Dragonne et vu que le Grand Dragon était en faite "le Diable" mais comprenez son geste.
Mais le mal à du bien pourrir son cerveau divin et valez mieux ne pas se mettre a travers son chemin.

Il répondit:

Je vois, il vous aime et vous a épargner le mauvais chemin, mais il vous fait souffrir car c'est devenu dans sa nature.
Je partage votre peine Grande Dragonne et vous avez tout mon soutien à cette épreuve.
Mais n'oubliez pas que vous avez des enfants qui vous aime et qui vous soutienne.


Par la suite Wolfgang fit une supposition après quelque explication sur la nature des divinité.
La Grande Dragonne vu bien que Wolfgang avait compris et La Grande Dragonne donna d'autre détail.
Wolfgang comprenais un peu tout.
Il fit un sourire et ne commenta pas....

Le gardien avoua ses craintes concernant les conservateur et les humains, mais la Grande Dragonne rassura son fils et ce dernier répondit:

Et si jamais sa devais arriver ? il imaginer pas les dégâts et le temps que la guerre pouvait enduré.....
Il sais que sa mère ne pourrais pas intervenir à cause du pacte, mais les conservateur risqué de gagné la guerre...

Volcan fut heuruex car sa Colombe était heureuse, cette dernière souris et elle dit:

Je veux que ton bonheur mon amour.

Et elle ajouta:

tu as entendu la nouvelle par les nouvelles démonstration de Wolfgang prévu dans 1 heure ?

Le vieux dragon était fatigué et commencer à se poser.
Sa mère venu derrière et chuchota d'aller voir le roi Ombre, la dragonette chuchota pour répondre:

Oui bien sur maman et fit un bisou sur la joue du vieux dragon pour dire au revoir.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Jeu 22 Sep - 20:31

(Une idée de quelle genre ? Intervention divine ?)

    Le grande déesse cligna un instant des yeux pour sortir de ses pensées, puis baissa les yeux vers Wolfgang pour lui expliquer :

    -Et bien, une âme terminant en enfer alors qu'elle n'y est pas destinée sera plus dure à pervertir qu'une âme déjà noire. D'ailleurs, ce n'est pas le but de mon époux : il se nourrit de la tristesse et de la douleur, et celles d'une âme pure lui plaisent particulièrement.

    Et principalement celles des plus jeunes.

    -Il les garde donc prisonniers, dans d'éternelles tortures. Ces âmes peuvent être sauvée si elles viennent ici, mais je ne suis pas assez puissante pour aller les chercher moi-même. Leur seule chance, c'est soit de s'échapper, soit...

    Elle fit une grimace :

    -Soit que je fasse un Paris avec le grand dragon qui, si il perd, le forcera à relâcher ces âmes.

    Ce n'était pas vraiment que la grande dragonne ne voulait pas répondre à Wolfgang, mais disons que penser à comment il était avant avait tendance à la faire souffrir, et elle n'aimait pas en parler. Mais Après-tout, ce n'était pas un secret divin... il n'y avait aucune autre raison qu'elle ne lui réponde pas.

    La réponse de l'humain fit Lever un œil à la dragonne : Wolfgang lui offrait son soutien ? Était-il en-train de compatir pour elle ?


    -Oh, comme c'est mignon, commenta-t-elle, retrouvant le sourire.

    Elle l'observa et lui dit :


    -Merci bien, Wolfgang, mais je sais déjà tout-ça. Cela s'est passé il y a des millénaires, j'ai eu le temps de me remettre de cette triste vérité : l'un de nous-deux était destiné à devenir le mal.

    Elle leva les yeux au ciel :

    -Nous nous aimons toujours, dans le fond, mais nos natures nous forcent à rester séparés, et je me dois de me dresser contre ses mauvaises actions. J'avoue qu'il va trop loin, bien souvent, surtout ces derniers temps...

    Elle montra les dents :

    -Mais je n'oublierais jamais qu'il s'est sacrifié pour moi. Et je me réconforte dans l'amour de mes enfants.

    La grande dragonne soupira : son fils n'était franchement pas d'un grand réconfort, à lui signaler ses inquiétudes tout en augmentant les siennes. Oui, cela pouvait arriver, et malheureusement, elle ne pouvait rien faire pour l'en empêcher.

    -Si cela doit arriver, répondit-elle, alors cela arrivera. Je ne peux rien contre le cour des choses. Nous préparerons le paradis à recevoir les âmes déroutées des carnages de la guerre.

    Comme cela avait été le cas durant les vingt longues années de la première grande guerre.

    -Mais même si cela doit arriver, Ombre est entrain de se lier d'amitié avec cet humain. J’espère qu'il aura lui-même ses propres alliés. L'intervention d'humains du côté conservateur ne signifiera pas forcément la défaite de mes fidèles.

    Alors, Colombes n'avait pas à s'inquiéter pour ça : Volcan était comblé de bonheur, rien qu'à ressentir ses douces écailles caresser la membrane de ses ailes pendant qu'il la serrait contre lui.

    Elle lui posa une question. Il réfléchit un instant... puis avoua :


    -J'ai entendu qu'il y allait y avoir un truc, mais je n'ait pas bien entendu quoi. J'étais occupé à t'admirer voler pendant que je me demandais quand je pourrais passer un peu de temps seul avec toi pour t'offrir le bijou.

    Le vieux dragon avait déjà les yeux fermés, mais il sourit en sentant le petit bisou de la gentille petite dragonne. C'était en cela, que cette famille était importante : ils veillaient sur ces dragons et leur offrait du réconfort avant qu'ils ne meurent, en plus de les nourrir, de leur offrir l'aide dont ils avaient besoin et des antidouleur. Sans eux, le vieux dragon serait seul, au fond de sa caverne, à souffrir et à broyer du noir. Même la dragonnette, sans le savoir, leur été d'un grand réconfort : un jeune esprit vif lui rappelait de bons souvenir et l'occupait.

    Ses parents sourirent : elle était déjà tellement attentive aux autres. Dès qu'elle saurait et si elle décidait de prendre leur place, ils savaient qu'elle serait très douée. La mère posa une aile sur les épaules de sa fille et la suivit jusqu'au roi Ombre...


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Ven 23 Sep - 16:37

(Ba que le Grand Dragon n'accepte pas sa défaite écrasante et qu'il se met à envahir le paradis.
Puis Wolfgang à "forcer" à la Matriarche de donner les cordonné du paradis pour aller aider la Grande Déesse, une bataille épique Very Happy)

Wolfgang demanda quel solution la Grande Déesse parler, cette dernière cligna des yeux et expliqua certaine chose, concernant les âmes.
Elle parla aussi du comment le Grand Dragon se nourris et se qu'elle disais ne réconforter pas Wolfgang.
Mais la Grande Déesse parla de faire des paris, Wolfgang commencer à mieux comprendre et il répondit:

Et je suppose que vous aviez parié avec lui non ? C'est pour sa que votre 2eme Grande Guerre est sur d'éclater.
Car votre époux nourris cette qui se prépare.


Wolfgang vu bien que la Grande Déesse ne voulait pas trop parler de sa, mais elle le fit quand même et Wolfgang essaya juste de comprendre.

Wolfgang comprenais la Grande Déesse et le fit savoir, il compatissais bien.
La Grande dragonne lever un oeil , elle fit un sourire et fit une remarque.
wolfgang posa une question:

Vous n'avez pas l'air convaincu ?....

Mais la Grande Déesse remercia Wolfgang pour son soutien, elle fit savoir que cette épreuve datte depuis longtemps et qu'elle s'y fait maintenant.
Mais elle expliqua que au fond, les 2 divins s'aimer toujours.
Mais que ces dernier temps, le Grand Dragon dépasser les bornes, la Grande Dragonne en grognais.
Wolfgang comprenais sa.
Il ne répondit pas mais il montra qu'il avait bien compris.

Le gardiens divin était aussi inquiet, mais surtout pour sa mère, elle allait être mal, malheureuse et ne voulait pas qu'elle souffre.
Malgré se que le gardien à peur de se qui risque de se passé.
Mais il se rendit compte qu'il faisais à sa mère..
Si 3 armée humain devait venir dans le monde des dragons, la Grande Déesse ne pourrais pas faire grand chose.
Mais elle fit une remarque qui fit des interrogation au gardien, il posa:

S'allié avec cette humain ? se trouver des allié ? mais mère, le Roi Ombre est en train de signer des alliance nos frère et soeur.
L'humain est seul, qu'es qu'il pourrait faire ? je veux bien être d'accord qu'il est fort, mais je doute qu'il sois "invincible".....


Il ne se douter pas que Wolfgang aller demander, voir supplié à Ombre d'accepter l'aide de l'armée allemande connu sous les nom: Wehrmatch, Kriegsmarine et la Luftwaffe.

Mais le gardien s'en voulais, il sauta au bras de sa mere divine et dit il dit d'un air assez attristé:

Désolé mère, je sais que c'est dur pour vous et j'aurais du vous donnez de meilleur soutien...

Wolfgang n'avait pas encore fini de monter les marches, mais il avait l'habitude de marcher de long marche, comme dans un phare ou dans les Bunker sous terrain....

Colombe savait que son amour, Volcan est comblé de bonheur et après quelque papouille, colombe posa une question.
Volcan n'avait pas entendu la nouvelle et fit un compliment en même temps.
Colombe fit une léchouille et informa:

En faite Wolfgang va faire de nouvelle démonstration dans 1 heure, tu veux y aller ?

La dragonette tout joyeuse, sautilla de partout, elle se diriger avec sa mère vers le petit parc de détente pour les dragons là où l'intendant Ombre se détendis au soleil avec sa bien aimé.....





Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Ven 23 Sep - 18:29

(Mh... si tu veux. Je trouve que ça irait vraiment loin, mais bon : on va toujours plus loin depuis qu'on a commencé à jouer Laughing )

    Wolfgang était plutôt perspicace... c'était une qualité plutôt rare, chez les dragons, d'être capable de deviner les arrières pensées des êtres divins, et elle était surprise de le retrouver chez lui. Mais elle lui répondit :

    -C'est vrai, cette guerre est pratiquement déclarée. Je n'avais pas parié avec mon époux pour qu'elle commence, mais dès le moment où il a insinué la haine des hybrides dans le cœur de ses fidèles, j'ai su que ce n'était qu'une question de temps avant qu'une guerre liée à cela n'éclate. Ombre fait de son mieux pour essayer de l'arrêter, mais je crains qu'il ne fasse que la retarder. Temps qu'il existera des conservateurs, ils répandront leurs idées comme une maladie, et un jour ou l'autre, ça explosera. Au final, le plus tôt sera le mieux, car plus vite ce sera fini, mieux ça vaudra.

    Il n'y avait que deux solutions pour empêcher cela, et toutes deux étaient impossible : soit Ombre tuaient tous les conservateurs, soit elle intervenait directement sur Ottika.

    Ombre fit remarquer que la déesse ne semblait pas convaincue par sa propre remarque. Elle rit et lui avoua :


    -Je suis une divinité, mais je suis celle des dragons. Et la compassion qu'on ressent pour nous n'est pas ce qu'on préfère... mais je te suis quand-même reconnaissante.

    La grande déesse n'aimait pas qu'on ait pitié d'elle, mais contrairement aux mortels, elle était assez sage pour l'accepter.

    Le gardien de la nursery divine ne comprenait pas où voulait en venir sa mère : que pourrait faire un simple humain dans une guerre avec les dragons ? Il n'avait tout-simplement pas comprit ce qu'elle avait voulu dire par là... :


    -Je ne parle pas uniquement de s'allier avec Wolfgang, précisa-t-elle, mais je veux dire que si Ombre devait se retrouver face à une armée humaine enrôlée par les conservateurs, j'imagine qu'il lui faudrait jouer le même jeu qu'eux en demandant de l'aide aux humains alliés de Wolfgang.

    Seuls, les humains ne pouvaient rien contre les dragons, mais si ils faisaient venir leurs armes son monde, elle ne savait pas ce que cela pourrait déclencher...

    Elle sourit et tâcha de relativiser :


    -Mais il n'y a que très peu de chance que ça arrive. Évitons de penser au pire, pour le moment.

    Soudainement, le garde se jeta dans les pattes de sa mère et s'excusa. Les âmes ressentaient toujours les sensations de leur mère, le paradis lui-même devenait plus sombre quand elle était triste, inquiète ou en colère. Il s'excusait, se rendant compte qu'il ne la réconfortait pas, avec ses paroles inquiètes. La grande mère sourit, et le paradis redevint blanc, comme son humeur. Elle lui caressa la tête et lui dit :

    -Je sais ce que tu ressens, mon petit. Tu es inquiet pour les mortels. Et tu es inquiet pour moi...

    Car lorsque ses enfants souffraient, la grande mère souffrait, et les destructions de son monde lui faisaient mal comme si c'était elle qui était détruite. Elle était directement liée à la vie qu'elle avait créée.

    -Mais je suis une déesse, c'est mon devoir de laisser les choses se passer, de réconforter les âmes et de ressentir le malheur. Je le supporterais. Et le meilleur moyen de me réconforter, c'est de faire en sorte que le paradis reste aussi joyeux et beau que si je ne souffrais pas de la guerre terrestre. Alors je vous demande de faire en sorte que ce soit le cas...

    Après-tout, même si le monde des mortels était à feu et à sang, le paradis ne changerait pas...

    Colombe expliqua ce qu'il allait se passer, dans une heure. Elle demandait à Volcan si il voulait y aller. Le grand dragon haussa les ailes et lui répondit :


    -Oui, si ça peut te faire plaisir, et si on reste l'un à côté de l'autre pendant la démonstration...

    La mère riait en regardant sa petite lui sautillait autour. Elle ne la quittait pas des yeux et quand elle passait assez près d'elle, lui donnait un petit coup de patte sur la tête ou les ailes pour l'embêter un peu, puis faisait mine de la poursuivre.

    Arrivé au parc, elle n'eut pas de mal à trouver le roi Ombre : c'était le seul dragon allongé sur le sable avec une aile du ciel qui avait posée sa tête sur la sienne. Ils avaient l'air de dormir, tout-les-deux.


    -Oups, fit la mère...

    Elle ne savait pas si elle pouvait se permettre de réveiller le couple royal.


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Ven 23 Sep - 23:37

(après c'est une idée comme sa, après si tu ne veux pas grave Wink )

Wolfgang avait a pris à "Lire dans les pense" des autre en observant le comportement, Wolfgang remarqua que la Grande Dragonne était comme les mortel, elle avait des sentiment et des émotion.
Sa se voyais bien, mais sa sagesse était quelque chose qui le dépasse largement.

La Grande Déesse répondit à Wolfgang à sa remarque, elle expliqua se qui se passé dans la tête des conservateur.
La haine envers des Hybride, Wolfgang voyais un peu la chose, c'était comme les nazis, le mélange entre les allemand pur et d'autre confession religieuse ou de peau.
Pour Wolfgang, les conservateur son les nazis de ce monde et sa ne le plaisais pas du tout.
Il répondit:

Excusez moi de ma question Grande Dragonne, mais quel sont les détail de se pacte ?

Ombre il est clair qu'il ne pourrais pas exterminé seul les conservateur, ils sont trop nombreux et la Grande Déesse ne pouvait pas intervenir.....

La Grande Dragonne ris à la remarque de wolfgang et elle fut touché que Wolfgang de son inquiétude.
Wolfgang ne fit que sourire...

Le gardien divin ne comprenais pas se que sa mère voulait dire, cette dernière expliqua mieux, le gardien comprenais mieux, mais sa voulait dire que la guerre aller prendre un nouveau visage....
Il s'inquiété pour ses frère vivant... et ses sœurs.

Mais la Grande Dragonne etait sur que sa ne se passerais pas, le gardien ne fit qu'un sourire mais au fond il espérait que sa mère divine avait raison.....

Soudainement le gardien sauta sur sa mère divine pour s'excuser, sa mère ausis douce qu'elle peut montré, pardonna son fils et fit une remarque.
Le Gardien, frotta son museau contre son ventre et il répondit:

Oui mais j ai était un vilain garçon j'aurais du mieux me tenir....


La grande Déesse fit une remarque sur se qu'elle doit faire en temps que divine et le gardien le regarda et il dit:

Je sais bien mère, j'en suis désolé, je vous aime et je veux rester heureux, je veux que vous restiez heureuse.

Et il y tenais beaucoup à sa mère divine....

Colombe raconta à son amour se qui allait se passer dans une heure, Volcan voulait bine y aller si sa dragonne voulait.
Colombe souris et elle dit:

Ba pourquoi pas ? sa serais chouette non ? puis j'espère bien que tu resteras à côté de moi mon amour hé hé hé.

La dragonette sautilla de partout, sa mère joua un peu avec elle, la dragonnette se mis à chaque fois fuir quand sa mère fit mine de la poursuivre.
Parfois elle embêter sa mère à mordillé sa queue en passant derrière....

Une fois devant le Roi Ombre et Xyria, la mère de la dragonette seras les dents, elle n'oser pas reveiller le couple royale.
Mais la dragonette aussi petit et joueuse alla foncer sur la joue de Ombre en mettant ses 2 patte et elle dit d'un ton joyeuse:

Votre majestés, votre majesté on peux vous embêtez une minute.

Elle ne comprenais pas vraiment sur les différent comportement à avoir envers un roi, Ombre fut assez surpris, il ouvrit les yeux, se mis à sourie, voyant la petite dragonette.
Illeva sa tête laissa son museau à porter et il répondit:

Oh bonjour petit, qu'es que je peux faire pour toi ?

Puis la dragonette toute souriante, elle répondit:

Bonjour votre majesté, ma maman voudrais vous parlez.

Ombre regarda sa mère et la salua:

bonjour madame, je peux faire quelque chose pour vous ?






Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 24 Sep - 9:03

(Non, non, ça ne me gêne pas du-tout de le faire Very Happy C'est juste que ça prend vraiment une direction que je ne pensais pas prendre ^^ En outre, avec les "lois divines" dont on avait parlé, je ne pensais pas que l'invasion du paradis serait possible... mais on peut le faire, ce sera marrant =) )

    Wolfgang voulut savoir les détails du pacte que la grande dragonne avait passé. Au début, elle ne fut pas certaine de savoir ce qu'il lui demandait... puis ça lui vint en tête comme un éclat dans la nuit : il voulait savoir ce qu'elle avait parié avec le grand dragon. Il voulait qu'elle lui dise que si Ombre perdait son combat contre Loracle, elle perdrait les âmes de tous ses enfants dans la nursery divine. Il voulait savoir que si les royalistes perdaient le guerre, elle serait prisonnière de son paradis et ne pourrait plus apparaître à ses enfants pour les réconforter et leur venir en aide. Mais bien évidemment, l'inverse se passerait pour le grand dragon...

    Non, la déesse ne voulait pas que ça s'ébruite. Elle ne voulait pas que les mortels le sachent, cela ne leur mettrait que plus de pression. Elle regrettait déjà d'avoir dû le dire à Ombre, car elle voulait qu'il se rende compte de la gravité de ce combat contre le chef conservateurs. Alors elle répondit simplement à l'humain :


    -Navrée, Wolfgang. Mais ça, je ne tiens pas à le partager...

    Le gardien, inquiet, avait l'impression d'avoir fait quelque-chose de mal en insinuant ses inquiétude à sa mère. Elle continua à lui caresser la tête et lui assura :

    -Non, ce que tu as fait et dit n'a rien de méchant. Même si tu es mort, tu peux encore ressentir des émotions comme la peur. Tu as peur et ça te fait réagir. Mais même pour une âme, c'est normal. Moi-aussi, j'ai peur...

    Peur de devoir rester enfermée ici et de ne pouvoir tout le reste de l'éternité qu'assisté à la destruction de tout ce qu'elle avait créé. Mais elle ne se laissée pas emporter par sa peur.

    -Alors ne te culpabilise pas. Essaie de mieux contrôler tes émotions.

    Elle remarqua que ça faisait des années que ces deux âmes gardaient l'entrée de la nursery céleste. Il faisait aussi bon vivre ici qu'ailleurs dans le paradis, et ce n'était pas non-plus aussi difficile que ça : les tentatives d'évasions des petits étaient exceptionnelles, et vu ce qu'elle faisait aux démons osant s'approcher d'eux, très peu osaient tenter le coup. Mais avec ce qu'il se passait, ils devaient avoir un peu la pression...

    Alors elle proposa :


    -Il serait peut-être temps que vous vous reposiez, tout-les-deux. Je peux vous faire remplacer et vous n'aurez plus qu'à aller vous détendre dans les plaines, si vous voulez.

    C'était attendrissant, ce grand et puissant dragon qui se blottit dans les pattes de sa mère en disant qu'il voulait qu'elle reste heureuse. Hélas, elle ne le lui dit pas, mais même pour elle, ce n'était pas possible...

    Volcan sourit à la question de sa dragonne et lui répondit :


    -Oui, ce serait chouette.

    Surtout si il pouvait passer tout ce temps avec elle. Mais en plus... :

    -En plus, j'ai envie d'observer ces fameuses armes de plus près pour voir si je serais capable d'en forger une.

    Avant que la mère n'ait pu réagir, sa petite fila droit vers le couple royal pour les réveiller.

    -Oh... non, attend, commença-t-elle.

    Il valait peut-être mieux attendre qu'ils se réveillent. Mais trop tard, sa fille avait déjà posé ses pattes sur la joue de roi et l'avait réveillé. La mère voulut rejoindre sa fille, mais à ce moment, les gardes de Ombre et de Xyria apparurent et posèrent sur elle un regard méfiant. Ils n'était pas hostiles, mais lui signifiaient clairement qu'elle n'avait pas intérêt à faire la maline. Elle passa devant eux, la tête basse, et prit sa dragonnette entre ses ailes comme si elle craignait que les gardes ne s'en prennent à elle. Ils n'oseraient pas, mais ce ne serait pas la première fois que de mauvais dragons utilisent un subterfuge comme une adorable dragonnette pour arriver à leurs fins.

    Xyria cligna à son tour des yeux et releva la tête. Voyant que Ombre parlait à une petite, elle lui sourit et lui dit :


    -Oh, ce que tu es mignonne.

    Puis Ombre parla à la mère. Un peu intimidée, cette dernière répondit :

    -Bonjour, majestés. Désolé de vous ennuyer.

    Elle s'inclina devant Ombre, puis devant Xyria, puis reprit :

    -Voilà, moi et mon époux travaillons au département médical.

    Elle baissa un instant le regard vers sa fille, puis lui cacha ses pensées et poursuivit ainsi : *Nous nous occupons des dragons en fin de vie, ceux qui sont destinés à mourir.*. Et elle termina à voix haute :

    -Et notre fille a très envie que nous allions voir la démonstration de votre charo... humain, pardon. J'aimerais savoir si vous nous autorisiez à quitter notre poste, en trouvant un remplaçant, bien-sûr, le temps de la démonstration.


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 24 Sep - 14:28

(Je te rassure c etais pas prévu non plus xd, mais a vrai dire le Grand Dragon est tricheur comme tu l'as fait, donc..... hé hé hé ^^)

Wolfgang voulais connaitre les détails de ce pacte, de ce paris, mais en faite il y avait 2 paris en cours (je te fait un rappel), dont la 1er si Loracle gagner contre Ombre, tout les oeufs et les dragonnets divin devrons aller dans les tenebre pour l’éternité et le 2eme c'est que si les conservateur gagner la guerre, le monde serais tenebre pendant 100 Siécles et de plus les autres ames vivant au paradis devrons aller en Enfer....

Chose que Wolfgang ne s'attendais pas et la Grande Déesse refusa de partager cette information, alors Wolfgang n'insista pas....

Le gardien était inquiet pour sa mère et s'excusez de c'être mal comporter avec elle, la Grande Déesse continua de caresser son fils divin et elle le rassura.
Puis elle dit au gardien de se reprendre, ce dernier le fit et il répondit:

Oui mère vous avez raison.... et par la suite la Grande Déesse fit une proposition.
Le gardien n etais pas épuisé et surveiller les dragonnet divin n etais pas épuisante.
Il répondit à la Grande Déesse:

Non sa iras mère, on est pas épuisé.


Le gardien etait persuadé que sa mère pouvait être que heureuse, malgré que au fond non, car le moindre mal fait souffrir la Grande Déesse.

Volcan avait l'air tout excité et fit une remarque pour reproduire une des arme de Wolfgang.
Colombe souris et elle dit:

Allons y alors mon amour et elle vola vers l'entrée de la caserne où une foule attendais pour rentrée.
Mais Volcan ne pourrais faire qu'une replique des armes de Wolfgang, car il ne fallais pas de Forge mais un centre d'usinage.

La dragonette sauta sur le Roi Ombre, ce dernier fut surpris et ecouta la dragonette, sa mère n'avais pas pu l'intercepter à temps.
Xyria fit un compliment à la dragonette et cette dernier souria et dit:

Je suis la plus mignonne de tout le royaume madame.

Et Ombre s adressa à la mère de la petite dragonette, cette dernière s'approcha tenant sa fille et expliqua son problème.
Ombre compris bien et demander aux gardes de se calmer.
Et il répondit:

Je vois, oui vous pouvez vous faire remplacer, mais aussi avoir plus de main d'oeuvre pour vous aidez.
Le repos c'est important


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 24 Sep - 22:42

(Je n'avais pas oublié Wink Cela-dit, je crois que tu te trompes pour le second paris : normalement, c'était que le perdant, donc le grand dragon ou la grande dragonne, serait coincé dans son monde et ne pourrait plus intervenir dans le monde des vivants, et du-coup l'autre aurait les pleins pouvoirs sur les mortels)

    Les deux gardiens ne semblaient pas vouloir que leur mère leur trouve des remplaçant. C'était vrai, garder les dragonnets divins n'était pas si épuisant que ça, il était rare qu'ils leur posent des problèmes, comme aujourd'hui... mais quand-même, elle supposait que ne plus avoir aucune pression sur le dos pour pouvoir juste se prélasser dans les plaines divines leur aurait fait du bien.

    Mais ils ne voulaient pas, et elle n'insista pas :


    -Bien, dit-elle simplement en haussant les ailes. Comme vous voudrez. Mais soyez attentifs : avec ce qu'il se passe en ce moment, j'ai peur que le grand dragon se montre plus intrusif que d'habitude sur nos terres. Je ne veux pas qu'il tombe museau-à-museau l'un d'entre-eux. Au besoin, je vous enverrais deux dragons de plus.

    Elle leva les yeux. Ses petits avaient presque fini de tirer Wolfgang. Ils étaient presque arrivés en-haut de l'escalier d'or. Elle sourit et soupira, tellement heureuse de les voir aussi joyeux et joueurs... ça lui remontait le moral.

    -Bien, je vais vous laisser, dit-elle, avant que nos jeunes dragons ne déchiquettent ce pauvre humain.

    Volcan suivit sa dragonne vers la foule. Lorsqu'il se posa, comme d'habitude, il surpassait en hauteur la plupart des dragons. Il fit bien attention de ne marcher sur la queue de personne et marmonna :

    -Oh... il y a du monde...

    Même en compagnie de sa dragonne, il n'était toujours pas à-l'aise, dans la foule, parce qu'il était trop grand et se faisait trop remarquer. Il remarqua une marais rouge un peu plus loin et demanda :

    -Tu veux qu'on rejoigne les autres ailes du ciel ?

    Xyria cligna, puis poussa un petit rire à la remarque de la dragonnette en commentant :

    -Mh mh mh... oh, mais je n'en doute pas.

    Et elle n'était visiblement, cela-dit, pas la plus modeste. Mais elle était quand-même adorable. La mère arriva et, sous le regard sévère que lancèrent les gardes à la petite, elle l'entoura de sa queue protectrice et lui dit :

    -Hum... ma chérie, c'est la future reine... tu dois l'appeler "majesté".
    -Oh, n'exagérez pas, protesta Xyria en faisant un signe de la patte. Et puis, je ne suis pas encore reine.

    Les gardes se reculèrent à l'ordre de Ombre. Xyria regarda autour d'elle, surprise... elle ne les avait pas remarqués. Puis il accepta la demande de la dragonne, et lui fit même une proposition. La dragonne s'inclina en répondant :

    -Oh, merci énormément, votre altesse.

    Cela-dit, pour ce qui était de prendre de la main d'oeuvre :

    -Merci à vous, majesté, mais ce ne serait pas une très bonne idée. Nos malade ont besoin d'un environnement calme et serein. A seulement nous-deux, mon époux et moi, nous ne les stressons pas. Plus pourrait devenir un peu envahissant, pour eux.


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 24 Sep - 23:31

(Ouais je me doutais que j'avais zapé des trucs, mais j'ai juste oublié un détail Wink )

Les gardiens ne voulait pas être remplacer, se n'était pas fatiguant de surveiller leurs frère et soeur.
La Grande Déesse n'insista pas et elle fit une remarque.
Un des gardien répondit:

Oui mère, c'est juste qu'ils nous ont pris par surprise, on s'y attendais pas sa en faite vu qu'il l'ont jamais fait....
Mais vous pensez que le Grand Dragon va venir ?


Wolfgang continua de se faire tiré par les dragonnet divin, il était bientôt arriver en haut dans la Nusery.
La Grande Déesse avait récupéré un sourire, se qui fit sourire les gardes.
La Grande Déesse salua ses 2 enfants et devez partir vite rejoindre la Nusery en sortant un commentaire qui fit rire les gardiens.
Les gardiens répondit:

au revoir mère à très bientôt.

Volcan se posa avec sa Colombe d'amour, il dépasser la foute de la taille et fit une remarque à sa dragonne, Colombe souris et elle répondit:

En même temps il y a un phénomène que personne ne veux rater.
Et Volcan repéra les siens et elle demanda à Colombe si elle voulaient les leurs.
Colombe souris et elle répondit:

Oui allon y... et elle pris son envol pour vite les rejoindre plus facilement.

Xyria s'adressa à la dragonette et cette dernière affirma d'être la plus mignonne, Xyria ria et n'en douter pas.
En faite tout les dragonette était mignonne....

Puis la dragonette se fit prendre par la queue de sa mère qui voulait la proteger et elle fit une remarque à sa fille.
Xyria protesta gentiment.
La dragonette baissa le museau et elle dit:

Pardon maman..

Les gardes se mis à reculer a la demande de Ombre et ce dernière s'adressa à la jeune maman.
Elle remercia Ombre , mais elle fit une remarque.
Ombre avait les mot pour convaincre:

serte mais vous travaillez non stop, rien vous empêche de engager 4 autres dragon et vous faite une equipe du matin debut après midi, une 2eme début après midi a fin de soiré et une dernière de fin de soiré au matin, en clair une equipe de nuit.
Après vous changer les horaires tout simplement.
Pensez à votre vie et à votre famille, c'est sacrée chez nous les ailes de nuit.


Ombre connaissez se travail,; il n'avait jamais pratiquer, mais savez que c etait dure et important.
C'est pourquoi il insister.

Il ajouta:

Je peux même vous trouver 2 autres équipe pour vous.
Et 1 supplémentaire pour un temps déterminé pour vous pussiez prendre un peu de vacances.



Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 4011
Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 25 Sep - 10:47

    -Et oui, confirma la grande mère en poussant un petit rire à la réponse de son enfant, on a tendance à sous-estimer les dragonnets. Mais n'oubliez jamais qu'ils sont extrêmement malins et ne baissez plus votre garde, tout-les-deux. D'accord ?

    Et pour ce qui était de l'arrivée du grand dragon... les nuage s'entachèrent à-nouveau du gris de l'inquiétude de la déesse, et elle lui répondit :

    -Il l'a déjà fait, l'autre-jour, pour venir se plaindre que j'ai pardonné à quatre âmes qui avaient mal agis...

    Et alternativement, la pousser à faire un pari avec lui.

    -Il n'a pas de pouvoir, ici, mais ses paroles sont toujours aussi envoûtantes. Je doute qu'il ose revenir...

    Vu que la lumière de ce monde l'affectait comme les ténèbres du sien l'affectaient à elle. Il devait récupérer, d'abord.

    -Mais on ne sait jamais, alors gardez l’œil ouvert.

    La déesse accorda une caresse sur le museau à chacun de ses deux fils, puis elle s'envola, arrivant en-haut des escalier un peu avant Wolfgang et les dragonnets. La nursery était également une grande plaine verdoyante où roucoulaient des rivières d'eau pure. Dans les herbes douces, des dragonnets de tous les clans s'amusaient entre-eux, poursuivaient de petits animaux, ou se reposaient, simplement, plongés dans l'éternelle chaleur du paradis. Des gradins entouraient la nursery, pouvant faire penser à une arène, mais ces gradins étaient chargés d'oeufs. La grande dragonne caressa affectueusement ses coquilles avec un regard tendre, tendis que les dragonnet arrivaient avec Wolfgang. Les autres ne les remarquèrent pas tout-de-suite...

    -Ah, vous voilà, vous-deux, dit Nuage en voyant sa fille et son futur beau-fils se poser avec les autres ailes du ciel. Alors, votre petit moment museau-à-museau s'est bien passé ?

    Elle remarqua le collier de Colombe et sourit en disant :

    -Oh, quelle belle pierre. Je comprend, maintenant, pourquoi Volcan voulait être seul avec toi.

    Ce dernier baissa le museau en rougissant.

    La dragonnette s'excusa pour sa petite erreur qu'elle avait commise. Normalement, d'autres reines auraient pu très mal le prendre... mais pas Xyria, et vu qu'elle avait déjà protestée que ce n'était pas grave, la mère de la dragonnette n'insista pas : elle lui fit juste un tendre sourire et la serra affectueusement dans sa queue. Et l'aile du ciel dit à la petite :


    -Allons, je ne t'en veux pas. Et puis, je n'ai surtout pas envie que les petits me voient comme une reine strict qui les brides en les forçant à suivre un protocole avec elle.

    Enfin... elle se tourna vers Ombre avec un regard curieux : peut-être que pour maintenir son autorité, elle devrait faire suivre le protocole, justement.

    Le roi Ombre insistait. Si il n'y aurait eu qu'elle et son époux, la dragonne lui aurait répondu que cette vie et cette importante mission ne les dérangeait pas. Mais... elle baissa les yeux vers sa fille. Parfois, elle l'entendait sangloter de solitude, dans son nid, quand elle pensait que personne ne l'entendait. Elle ne lui avait pas fait la gêne de lui dire qu'elle savait, mais elle était toujours triste pour elle. Ce serait peut-être... bien, pour son enfant, ils auraient enfin l'occasion de passer du temps avec elle.

    Mais elle hésitait encore. Elle demanda au roi :


    -Vous êtes sûr... ? Nos patients son stressé par le changement, ce ne serait peut-être pas bon pour eux. Et puis, il nous faudra nous assurer que nos remplaçant sont très attentifs...


Merci beaucoup à Rivros pour mon avatar et ces magnifiques images ^^:
 

Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Nargavedjo ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 

Merci beaucoup à la créatrice, Pleine Lune ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3896
Messages : 4170
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 25 Sep - 13:48

La Grande Déesse riais à la remarque de son fils sur les dragonnet divin, mais elle demanda de meilleur prudence.
Le gardien resta droit et il répondit:

On resteras prudent mère, on vous le promet.

Et concernant la question sur le Grand Dragon, les gardien vu bien et sentais bien que leurs mère divine était très inquiète, mais au fond non car le Grand Dragon ne viendrais pas.
Les gardiens savait pourquoi le Grand Dragon était venu et le gardien répondit:

Vous avez bien fait de pardonner nos frère et soeur mère, tout le monde à le droit aux pardons.

A son vivant, le gardien était un soldat ailes de Sable cruel et n'hésiter pas à faire du mal et à faire souffrir.
Mais un jour il eu un avertissement et a eu le pardon de la mère divine....

Ne vous en faite pas, nous ferons attention.

Wolfgang continua de monter les marche vers la Nusery en Or et en Marbre bien blanc brillante et un moment il arriva à la Nusery où il vu plein, plein de dragonnet divin jouer ensemble, entre race différente.
Personne n'avait remarquer sa présence.
Mais il resta sur le "cul" voyant autant de dragonnet et de plus il vu plein d'oeufs autour.
La Nusery était très immense.... Wolfgang avait du mal à calculer....

Il fit une remarque:

Sa c'est se qu'j'appelle oune famille.


Volcan et Colombe rejoins les autres ailes de ciel et Nuage fit un commentaire qui fit rougir Colombe et elle dit:

Oui très bien passé maman et vous sa fait longtemps que vous attendez ? et je ne savait pas que vous vouliez voir cette démonstration ? car je connais beaucoup qui on pas mal critiquer elle regardais les ailes de ciel en question.....

Nuage souris et remarquer le collier, elle fit un compliment.
Volcan etait gêner et Colombe souris et elle repondit à sa mère:

Oui mon amour est charmant et j'aime beaucoup ce collier, je vais le mettre tout les jours.

La dragonette s'excusa auprès de sa mère pour le manque de respect qu'elle à faite envers des suzerain, mais elle souris bien vite quand Xyria la rassuras.
Ombre n'était pas à cheval sur les protocole sauf quand il avait des invité royaux ou hors sujet important.
Mais d'autre roi et reine aurais très mal pris et aurais donner une leçon à la petite dragonette, mais Ombre n étais pas un Dragon cruelle.

Ombre insista pour que la mère de la dragonette et son maris est de l'aide.
Il arriver aux parents de la dragonette de entendre leurs fille faire des cauchemar a cause de sa solitude et sa c'était grave, car les dragonnet ne devais pas se sentir seul, sinon une fois adolescent il y avait avoir des conséquence assez grave comme fuge ect.
Ombre voulais éviter sa, car il sais comment ces parents travail.
Mais la mère fit une remarque et Ombre souris et il dit:

Prévenez vos patient et fait sa doucement, comme sa ils ne seront pas perturber.
Fait le pour votre fille surtout et penser à votre vie privé.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour au royaume des ailes de nuits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour au royaume d'Angmar(Pv Nightmar Cidwenn)
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Feu :: Monde RPG : Ottika :: Territoires des Royaumes :: Ailes de nuit (Temple lunaire) :: berge du temple-
Sauter vers: