Les Royaumes de Feu

Thème LRDF © Tome 6
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour au royaume des ailes de nuits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 19 ... 35  Suivant
AuteurMessage
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 25 Sep - 17:57

    La grande dragonne fit un signe du museau à son fils et répondit :

    -Merci à vous-deux. Je vous fais confiance.

    Certains de ses enfants disaient parfois d'elle qu'elle était trop tendre, même avec les dragons qui commettaient des crimes. Elle savait se montrer intransigeante : si Tison, Flammèche, Blood et Écarlate avaient tué le petit Firmament, elle ne les aurait pas pardonné et ne leur aurait même pas accordé un entrevu. Mais par chance, le petit avait survécu, sauvé par Ombre, même si il aurait pu gardé des séquelles à vie de ses blessures. Alors elle avait accepté de leur pardonné, ce qui avait déplu au grand dragon, qui avait déjà une place toute prête pour eux dans son enfer.

    Ça faisait du bien, parfois, d'entendre dire qu'on était d'accord avec elle. Et ça lui faisait plaisir de voir à quel point ce dragon avait changé, après qu'elle lui eu accordé son pardon. Ce n'était pas tous qui en profitaient, malheureusement.

    Elle répondit à son fils :

    -Merci. Mais j'espère pour eux qu'ils sauront profiter de cette chance...

    Elle fronça les sourcils :

    -Car je n'accorde mon pardon qu'une fois, pas deux.

    Wolfgang ne pouvait pas calculer le nombre d'oeufs qu'il y avait dans cette nursery, ni le nombre de dragonnets. Il ne pouvait même pas voir la fin de la nursery. Elle contenait les dragonnets et les œufs morts en bas âge depuis le début de la création de son monde, le nombre de vie qu'elle pouvait contenir était infini. Ici, ils passaient le reste de l'éternité dans le bonheur le plus total, et les œufs étaient plongés dans une éternelle chaleur où ils pouvaient s'ébattre dans leurs rêves de dragonnets. L'humain n'avait qu'un tout petit aperçu de ce qu'était le monde de la déesse. Comme le temps, ici, n'avait pas d'emprise, elle pouvait voyager d'une parcelle à l'autre de son paradis et voir tous ses enfant en un rien de temps... mais Wolfgang n'aurait pas assez de trois vie entières pour tout visiter, surtout que chaque mort faisait s'agrandir le paradis.

    La grande déesse eut un sourire à la remarque de Wolfgang et posa une patte affectueuse sur l'un des œufs :


    -Merci. Voir mes plus jeunes petits me réchauffe toujours le cœur... même si, d'un autre côté, ça me rend un peu triste, aussi.

    Elle embrassa sa plaine du regard et expliqua :

    -Chaque œuf et petit qui se trouve ici est mort, dans le monde réel, et il n'aura pas connu sa vie. Il ne grandira jamais. C'est ici qu'auraient fini Mars et l’œuf d'Uranus, si tu ne les avais pas sauvés.

    Nuage eut un large sourire lorsque sa fille apostropha les dragons qui avaient critiquées les idées de Ombre et la présence de Wolfgang. Ces derniers eurent un sourire gêné... beaucoup préférèrent ne pas commenter, certains eurent l'audace de nier :

    -Je ne vois pas vraiment de quoi tu parle, Colombe.

    Et quelques-uns eurent l'honnêteté d'admettre :

    -Bon, OK, je m'étais trompé : c'est vrai, il est passionnant.

    Quand à sa mère, elle répondit simplement :

    -Nous venons seulement d'arriver.

    Elle jeta un coup d’œil aux autres ailes de nuit qui arrivaient et commenta :

    -Et je pense qu'il va y avoir foule.

    Volcan sourit quand Colombe dit qu'elle voulait porter son collier tous les jours : c'était ce qu'il voulait, il était ravi qu'il lui plaise à ce point. Nuage soupira :

    -Ah, le premier bijou que notre amour nous offre est toujours le plus important...

    Pourpre, qui écoutait, était bien d'accord avec elle. Et il savait qu'il devrait faire quelque-chose pour Ténébreuse, juste avant le départ. Hors, il savait exactement ce qu'il devait faire...

    Nuage leva une patte où brillait un bracelet en or et commenta :


    -Ça, c'est le premier cadeau de ton père. Il me l'a offert lorsque nous nous sommes retrouvé dans notre pièce de rencontre, lors du programme de reproduction de Scarlet. Il voulait être galant, bien que nous ne nous doutions pas que nous finirions réellement ensemble.

    "Faites le pour votre fille"... au-delà de sa vie privée, ce fut ce qui convainquit la mère de famille. Elle baissa les yeux vers sa petite, coincée entre ses ailes... lui caressa la tête, puis sourit et répondit :

    -Très bien. Je vais le faire.

    Après-tout, si c'était le roi Ombre lui-même qui lui disait de le faire, et lui disait même que ça ne risquait rien pour les patients, alors elle serait bête de ne pas en profiter. Elle s'inclina devant son futur roi et lui dit :

    -Merci, votre majesté.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 25 Sep - 21:10

La Grande Déesse montra sa confiance envers ses 2 enfants et elle partie rejoindre Wolfgang et ses dragonnet divin.
Les gardiens s'inclinais et observa leurs mère partir...
Et concernant les 4 aile de ciels, ils savaient que la Grande Dragonne ne pardonner pas 2 fois et encore moins si ils avaient tuer des dragonnets.
Les 4 ailes de ciel avait eu de la chance.....

Wolfgang vu bien la grandeur au point de ne pas voir la fin, car le paradis comme l'enfer grandissais en fonction de Nombre d'ame qui venais.
Mais il vu le bonheur et le sentais aussi, malgré que ce bonheur ne l'était pas destiné.
Il complimenta cette famille et la Grande Déesse eu le sourire et remercia Wolfgang de son compliment.
Elle caressa les œufs et fit savoir que voir ses petit la réchauffé le cœurs, mais aussi d'où venais.
Wolfgang comprenais bien la chose et il dit:

Sa ma fait plaisir d'avoir utilisé mon expérience militaire à de bonne fin.
Se n'est pas dur de vous occupez autant de dragonnets ?



Nuage souris quand Colombe fit une remarque sur les doute des leurs envers Wolfgang et Ombre.
Les ailes de ciel comme à leurs habitude n'admettez pas, se qui fit sourire Colombe.
Mais les ailes de ciel trouvais que Wolfgang était passionnant et Colombe répondit:

Je suis sur que sa va faire le même effet chez nous demain hé hé hé.

Nuage répondit à la question de Colombe et cette dernière répondit sur la foule:

Oui sa c'est sur et je pense que chez nous aussi, enfin j'espère.... car les notre vont raté beaucoup de chose.

Volcan souris à la remarque de Colombe ,et Nuage fit une remarque, que sa fille fut bien d'accord et elle fit signe du museau.
Puis sa mère montra le 1er cadeau de son père, Colombe admira et elle dit:

Whoua c'est beau, papa à beaucoup de gout

Ombre avait réussi à convaincre la mère de la dragonette et elle remercia envers Ombre.
La dragonette aimais sentir les caresse de sa mère, elle se blottis même contre elle...
La dragonnette observa sa mère et fit pareil envers Ombre:

Merci votre majesté.

Ombre souris, s'inclinat ausis et il dit:

Mais je vous en prie, Bonne journée et à tout à l'heure.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 25 Sep - 22:33

    -Vous voyez ? Commenta la déesse quand Wolfgang lui dit qu'il était heureux d'avoir pu utiliser son expérience militaire à de bonnes fins. Vous vous inquiétez de n'avoir fait que de mauvaises action, depuis que vous êtes devenu militaire, mais quand vous l'utilisez bien, votre expérience peut vous faire faire le bien.

    Puis elle rit à la question de l'humain et lui dit :

    -Ces dragonnets n'ont pas autant de besoin que lorsqu'ils étaient vivants. Ils ne souffrent pas, ils n'ont pas besoin de manger, ils ne font jamais de cauchemars. Ils ne sont même pas obligés de dormir, mais certains aiment bien. Tout ce que j'ai à faire, c'est m'assurer qu'ils ne se mettent pas en danger en quittant la nursery, qu'ils ne se disputent pas, et quand certains en ont besoin, je leur apporte mon amour et ma chaleur.

    En la voyant se poser, ses petits qui ne dormaient pas étaient venus vers elle, joyeux de voir leur mère. Elle baissa le museau vers eux et profita des câlins qu'ils lui firent :

    -En outre, continua-t-elle, je ressens tout ce qu'il se passe dans le paradis et dès que je sens qu'un de mes petits à un souci, je le rejoins. Alors non, je n'ai aucun problème de m'occuper de mes petits chéris.

    Un dragonnet qui léchait le nez de sa mère releva la tête et cligna un instant des yeux en regardant Wolfgang... puis s'exclama :

    -Oh, regardez ! C'est le drôle de charognard géant !

    Et immédiatement, plus d'une dizaine de dragonnets s'approchèrent de Wolfgang en piaillant d'excitation en le reniflant, en tirant sur ses habits et en riant, faisant une sorte de petite fête autour de lui.

    La remarque de Colombe fit rire l'aile du ciel qui avait bien voulu admettre qu'il avait commis une erreur de jugement sur Wolfgang, qui commenta :


    -Ah ah ! C'est clair : les trois quarts des notre ne vont pas vouloir aller voir un charognard parlant, puis s'en mordront les griffes quand ils verront qu'il est en réalité aussi passionnant.

    Il fit un sourire aux dragons qui avaient nié :

    -Comme certains que je connais.

    Ils se contentèrent de lui tirer la langue.

    Nuage, elle, répondit :


    -J'ai peur que les ailes du ciel soient moins curieux que les ailes de nuit. Mais si nous parlons de tout-cela aux notre en rentrant chez nous, ce soir, nous pourrions faire gagner quelques spectateurs à Ombre.

    Nuage sourit à la remarque de de sa fille et admira son bracelet... il représentait deux serpents entrelacés se mordant mutuellement la queue, avec des petits rubis pour les yeux. Elle soupira et lui dit :

    -Oui. Il le nie pour garder son image de militaire au cœur dur, mais il est très galant... quand il ne se montre pas entêté...

    Et ne manque pas au passage de détruire leur famille. Elle leva les yeux vers le collier de sa fille et lui affirma :

    -Mais Volcan n'a rien à lui envier. C'est un magnifique cadeau qu'il t'a fait, très bien choisi.
    -Oh, je n'ai pas vraiment de mérite, avoua le grand dragon en se grattant le museau, intimidé, je n'y connais rien. C'est la vendeuse qui m'a conseillée.

    La dragonnette se montra finalement très polie avec le roi, ce qui fit sourire sa mère. Elle lui fit un câlin sur le museau et dit :

    -Bien, ma chérie, allons trouver qui pourra nous remplacer.

    Elle se releva, s'inclina en disant :

    -A tout-à-l'heure, vos majestés.

    Et elle partit en entraînant sa fille sous son aile. Il lui fallait juste trouver deux dragons qui n'iraient pas voir la démonstration et avaient des connaissances en médecine.

    Xyria fit un large sourire et fit un baiser sur le museau de son dragon en disant :


    -Encore une action noble et généreuse, mon roi.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 26 Sep - 14:59

La Grande Déesse commenta à la réponse de Wolfgang qu'avec son expérience Militaire il fut content du bien qu'il à fait ce matin.
Wolfgang souris et il répondit à la Grande Déesse:

Oh je sais que je n'ai pas fait que de mal dans ma carrière militaire, mais je sais que j'ai fait beaucoup chose mal.
Mais il est vrai que sa fait toujours plaisir.
Sa me permet de voir les choses plus différemment.
Je n'ai penser qu'a me venger de mes souffrance que j'ai subi à mon enfance, mais le devoir d'un militaire est plus que sa et plus noble.


La Grande Déesse risque la question à propos des dragonnets, Wolfgang comprenais que les ame n'avait plus besoin de manger, boire ect, mais pouvait quand même le faire par pur habitude ou car ils pourraient toujours apprécié le gout de la nourriture.
La Grande Déesse s'assurez que tout aller bien et elle fit savoir qu'elle ressentais tout et quand il y avait un problème, elle alla voir se qui se passe.
Wolfgang eu le sourire de voir les dragonnets venir vers leurs mère divine et se câliner sur elle.

Il répondit à la Grande Déesse:

Je vois, c'est une vie eternel et en paix.
Vous êtes non seulement la créatrice mais aussi la gardienne.



Et un des dragonnets divin vu Wolfgang et se mis à crié pour attiré les autres, la Wolfgang vu plein de dragonnets venir vers lui, il voulait courir, mais preferas rester sur palce, mais il regretta vite, car les dragonnets s'excité sur lui.
Wolfgang ria mais il dit:

Oula faite attention à mon uniforme, j'y tiens. et il caressa la tête de quelque dragonnet avec ses 2 mains en montrant son sourire.

Colombe et les autres ailes de ciel fut amusé la réaction que leurs clan risqué de faire quand Wolfgang arriveras.
Il eu de bon fou rire dans le groupe et Colombe répondit:

Je suis sur qu'un moment ils vont réagir comme Cumi hi hi hi.

Puis Nuage avoua quelque chose sur les ailes de ciel, Colombe en était bien d'accord malheureusement, beaucoup n'allez pas être aussi curieux que sa mais elle fit une autre remarque.
Colombe souris et elle dit:

Tu crois que papa et Firmament voudrons venir ? hé hé hé. Mais oui il faut en parlez au autre.

Bon elle se douter que peu serais intéresser, mais d'autre le seront sa c'est sur.

Le sujet vint sur le bracelet que Sommet à offert à Nuage, Colombe posa une question et Nuage expliqua quelque chose à sa fille qui la fait rire.
Elle répondit:

alallala les mâle avec leurs fierté hi hi hi

Colombe ignoré beaucoup sur les "crime" de son père du passé.
Mais Nuage fit une remarque concernant Volcan et Volcan fut enchantée et fit une remarque.
Colombe souris et elle dit:

Hé bien elle ta bien conseillé

La dragonnette se montra poli en suivant l'exemple de sa mère et sa mère fit une remarque.
La dragonette souriante et elle dit:

Oui maman
puis elle suivi sa mère qui la tenais entre ses ailes.

Ombre les laissa partir et elle répondit avec le sourire à la remarque de Xyria:

J'en fait tout les jours mon amour et tu en feras aussi.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 26 Sep - 17:35

    La grande dragonne écouta ce qu'avait à dire Wolfgang. Elle lui fit un signe du museau, puis lui demanda finalement :

    -Tu n'as pensé qu'à te venger... et maintenant, dit-moi : as-tu réussie ta vengeance ?

    Elle baissa son museau pour pouvoir le regarder dans les yeux et lui demanda :

    -Ça valait le coup ? Tu te sens mieux, depuis ?

    "La créatrice et la gardienne"... oui, à la fois du monde des mortels et du monde du paradis... :

    -Oui, répondit-elle, appréciant d'être apostrophée de cela, c'est exactement ça.

    Elle ne releva pas le museau et laissa ses enfants la câliner et l'embrasser. Ses écailles semblaient briller de plaisir et le gris inquiet des nuages disparu, redevenant blanc pur. Elle lui expliqua :

    -Tout cela fonctionne comme n'importe quel écho-système terrestre. Ils ont besoin de moi pour naître et pour vivre heureux après leur mort. Et moi, je me nourris de cet amour qu'ils me portent. Et plus je les rend heureux, plus je suis heureuse, et plus j'ai de quoi me nourrir. En fait, mon immortalité est liée à l'amour de mes petits. Temps qu'ils m'aimeront, je vivrais.

    Les dragonnets n'avaient pas l'habitude des nouvelles choses. Tout été beau, dans leur monde, ils ne pouvaient pas s'ennuyer, c'était le bonheur et ils faisaient tout ce qu'ils avaient envie... ou presque. Mais c'était toujours la même chose, donc chaque fois qu'il se passait quelque-chose d'inhabituel, comme l'arrivée d'une nouvelle créature, ça les excitait.

    Les dragonnets continuèrent à lui tourner autour en riant et en lui mordant les habits, jusqu'à se que leur mère leur dise d'une voie douce, mais puissante :


    -Vous avez entendu ? Faites doucement, les petits. N’abîmez pas Wolfgang, il n'est encore qu'un mortel.

    Ce qu'il ne devait pas prendre pour une insulte : elle disait cela pour leur rappeler qu'il pouvait encore avoir mal, et même mourir.

    Alors les petits arrêtèrent et restèrent autour de lui. Et rapidement, les questions fusèrent :


    -C'est vrai que vous venez d'un autre monde ?
    -C'est vrai qu'il n'y a pas de dragons dans votre monde ?
    -Comment vous pouvez être l'espèce dominante ? Vous n'êtes pas impressionnant...
    -Comment vous êtes arrivé ici ?
    -Elles sont où, vos machines ?

    Oh, oui : Cumulonimbus avait eu des doutes jusqu'au bout (c'est bien de Cumulonimbus, que tu parles ?), et il s'était passionné par l'humain quand il l'avait vu et qu'il avait vu l'avancée scientifique de son espèce. Clairement, la moitié ne viendrait pas par manque d'intérêt et s'en mordraient les griffes, et l'autre moitié viendrait à reculons et finalement serait passionnée par l'humain. Mais tien, en parlant de son petit fils...

    Pourpre regarda de tous les côtés, à sa recherche. Il avait bien compris son jeu avec la servante aile de nuit. Il se demanda si il allait venir quand-même ou si il était resté auprès d'elle, peu importe où ils étaient...

    Nuage sourit en pensant aux deux mâles, restés à la caverne pour s'occuper des nouveaux-nés, et répondit :

    -Oh, nous saurons les convaincre de nous accompagner, même si il faudra surement tirer ton frère par la queue. Il suffira d'éveiller un peu l'intérêt des notre en leur parlant de ses exploits, et je pense qu'on fera gagner quelques spectateurs au roi.

    Volcan se contentait d'écouter les deux dragonnes en souriant. Lui, il n'avait pas de fierté, il n'avait pas honte de se montrer galant et de faire plaisir à sa belle, même si il avait préféré, par timidité, être seul avec elle pour lui donner le collier. Et il espérait que ce caractère plaisait à Colombe... peut-être préférait-elle les mâles un peu plus fières, justement ? Mais il n'en avait pas l'impression, sinon elle n'aurait pas soupirait en disant cela de son père... si ?

    Puis quand elle lui assura qu'il avait été bien conseiller, il ajouta :


    -J'ai demandé conseil que pour le premier parce que c'était une surprise. Mais maintenant, tu peux me dire le genre de bijoux que tu veux, et je te trouverais tout ce que tu désires.

    La mère et la fille partirent. Xyria leur souhaita mentalement de rapidement trouver des remplaçant, avant le début de la démonstration, puis répondit à son compagnon :

    -J'essaierais, en tout-cas. Mais c'est toi, le suzerain principal du royaume. Ce genre de décision te revient, et il vaut mieux que ce soit le cas, pour que tu conserves la confiance du peuple.

    Elle ne voulait surtout pas voler la vedette à Ombre, il devait régner avant elle.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 26 Sep - 19:54

La Grande Déesse écouta attentivement Wolfgang et elle posa des questions en regardant bien Wolfgang dans les yeux et Wolfgang ne pouvait pas mentir.
Il était assez embarassé, sa le déranger beaucoup, il baissa les yeux et il dit:

Au début sa ma fait du bien, les rôles avait changer, c etais moi qui savourais notre victoire, mais après non.
Sa ne valez rien, car la guerre à continuer, mais je suis rester aveugle et j'ai continuer à suivre notre Furher.
Mais je me suis pas senti mieux, bien contraire, car la victoire avait changer de camps et plus on reculé plus la fin approcher.... et un moment je me suis que en tête que je mourrais et finiras entre 4 mur et être torturé.


Wolfgang avait bien compris se que la Grande Déesse faisais en fin de compte et la Grande déesse affirma d'autre chose.
Wolfgang voyez, tant qu'elle était aimer par ses enfants, alors elle resteras en vie.

Par la suite Wolfgang eu la foule de dragonnet, il demanda d'aller doucement aux dragonnet divin, la grande Déesse fit une remarque à ses enfants.
Ces derniers se calmer et rester autour de Wolfgang et beaucoup de question se fit savoir.
Mais une dragonette senti Wolfgang et essaya de monter sur lui.
wolfgang savais se qu'elle voulais, alors il la porta et il répondit aux questions:

Oui je viens d'un autre monde jeune dragonnet.
Et on n'a pas encore réussi à prouver l'existence des dragons chez nous, mais officiellement non ils n'existent pas.
Nous sommes l’espèce dominante car nous inventions des des objet, des machine et d'autre chose.
Que les animaux son pas capable de faire par faible d'intelligence.
Comment je suis arriver ici ? difficile a dire, c'est un roi qui ma amener ici....
Pour mes machine hé bien sa depend de lequel tu veux me parler,car on en beaucoup.


(oui c'est bien de Cumulonimbus que je parle ^^)

Cumulonimbus était toujours avec sa dragonne et sa famille pour parler, se connaitre et profiter de cette journée.
Pourpre avait l'air de le chercher.
Mais les parents de Étincelante voulais aussi voir la démonstration, il allait donc pas tarder non plus.

Colombe posa une question concernant les 2 mâles rester à la maison.
Mais Nuage fit savoir qu'il serais comment les convaincre de venir et pour Firmament, ba elle le tirerais par la queue.
Sa Colombe ria elle imaginais bien la scène...
Elle dit:

Quand tu dit exploit, tu veux parler de son sauvetage de ce matin ? sa ne seras pas dure de le dire car nous avons pas était témoin de sa.

Puis le sujet vins sur le cadeau de volcan et Colombe complimenta la aile de nuit indirectement, Volcan s'expliqua et Colombe souris et elle répondit à son amour:

Hé bien moi aussi j'aimerais te faire des cadeau mon amour et je sais quoi t'offrir hi hi hi.

La mère et sa dragonette partie, elle n’allait pas avoir du mal à trouver quelqu'un, comme une vieille dragonne qui est trop veille pour voir tout sa, car les bruit pourrais lui faire un arrêt cardiaque par exemple.

Ombre fit une remarque à son amour, mais cette derniere tout de même une remarque.
Ombre souris et il dit:

Par moment tu devras le faire de toi même mon amour, car par moment je partirais en conférence privé entre suzerain dominante.
Ou que je partirais dans le royaume pour voir différent problème et les regler. Pendant que toi tu apprend et d'autre chose.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 27 Sep - 20:41

    Une lueur satisfaite s'alluma dans les yeux de la déesse. Parfois, quand un dragon arrivait au paradis et que dans sa vie, il avait eu une histoire de vengeance, elle lui posait exactement la même question. Et tous lui repondaient pratiquement la même chose. Ceux qui étaient satisfaits de leur vengeances étaient généralement, malheureusement, ceux qui commettaient le pire et perdaient leur place ici.

    La dragonne se redressa et lui dit :


    -Bien. Tu as appris une leçon importante que, j'espère, tu partagera avec les autres. Se venger n'apporte qu'une satisfaction éphémère, et c'est ce qui déclenche les guerre, car un être fait le mal, quelqu'un se venge de lui, un proche le venge, et ainsi de suite, dans un cycle sans fin qui mène à la destruction globale de civilisations et de mondes.

    Elle l'avait vu arriver bien trop souvent dans son monde, au fil des millénaires.

    -Maintenant que tu as compris cette leçon, tu es près à te servir de ce que tu as appris correctement. Et tu es près à commencer une nouvelle vie... si, Bien-sûr, tu renonce à accepter le sort qui t'attend dans ton monde. Et tu as finalement compris à quoi servait réellement ton entraînement militaire.

    Elle baissa le museau vers lui et lui assura :

    -Si j'étais ta mère, je serais fière de toi.

    Wolfgang était très apprécié des dragonnets, de toute évidence, et il les appréciait aussi. Une dragonnette réussit à se faire prendre dans ses bras. Des lueurs jalouses s'allumèrent dans les yeux de certains de ses frères et sœurs. La grande dragonne se dit qu'elle ferait mieux faire vite partir l'humain, avant de la marais d'écailles de sa progéniture ne le recouvre.

    En attendant, autour de lui, les dragonnets buvaient ses paroles avec un grand intérêt. Le premier à lui avoir poser une question demanda ensuite :


    -Il y a aussi un paradis, dans votre monde ?
    -Je parle de ces machines puissantes qui font de vous un prédateur. Elles sont où ?

    Là, ce fut la déesse qui répondit :

    -Ces armes sont destinées à la guerre, ma chérie...

    Contrairement aux facultés naturelles des dragons, qui avaient de base étaient créées pour faire d'eux des prédateurs et leur permettre de se défendre.

    -Et je ne les autorises pas ici.

    Bien que déçue, la dragonnette n'insista pas.

    En fait, Nuage ne parlait pas uniquement de ce sauvetage. Elle expliqua :


    -Oui, entre-autre, mais aussi ce qu'il nous a raconté sur sa guerre, sur lui et sur son monde. Si nous réussissons à les convaincre, certains seront réellement intéressés et iront voir. Et d'autres...

    Elle fit un sourire au dragon qui avait perdu son pari avec Xyria, qui préféra aller se cacher derrière les autres... :

    -Voudront se moquer de nous en voyant qu'on a tors et viendront quand-même. Et là, c'est nous qui pourrons rire.

    Volcan sourit quand sa dragonne affirma que elle aussi savait quoi lui offrir pour le rendre heureux. Il se gratta un peu le museau en admettant :

    -Oui, ce n'est pas compliqué de savoir ce que j'aime.

    Tout ce qui était en métal. Mais il ajouta :

    -Cela-dit, tu n'es pas obligée. C'est moi ton mâle. C'est moi qui doit être galant, te combler, t'apporter tout ce dont tu es besoin.

    Nuage se dit que ça paraîtrait presque matchos, si ça ne venait pas de cet adorable gros benêt de Volcan. Il devait juste répété ce qu'il avait entendu dire sur les relations amoureuses.

    Ooooh... les explications de Ombre venaient de faire comprendre à Xyria à quoi servaient les rois, finalement : pas uniquement à soutenir sa reine et maintenir la lignée, mais aussi à remplacer la reine lorsqu'il le fallait. Et ce serait son rôle, quand Ombre ne serait pas là, car les rôles étaient inversés, dans leur couple royal.

    Elle lui fit un sourire et lui assura :


    -Et dans ces moments-là, je tâcherait de te faire honneur, mon roi.

    Puis elle rit en ajoutant :

    -Mais il n'empêche, c'est drôle de t'imaginer le seul mâle, entouré de reines, lors des réunions entre suzerains.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 27 Sep - 23:38

La Grande Déesse fut satisfaite de la réponse de Wolfgang et elle leva le museau et fit des remarques et raconta se que Wolfgang pourrais apporter comme leçon aux autres dragons si il décider de rester.
Mais la grande Déesse sortie quelque chose qui ne réchauffé pas vraiment Wolfgang "Si j'étais ta mère.."
Il a eu de très mauvais souvenir de sa mère, il eu quelque image du comment elle le traité: insulte, ne prenez pas soin de lui.
Son égoïsme et son inactivité quand son père le battais et le jour où il a viré Wolfgang de la maison.
Il se resaisis et il dit:

Si je reste, je ferais de mon mieux pour apprendre à vos enfants de mon expérience militaire.

Wolfgang aimer beaucoup les dragonnet, il a toujours imaginer d'en porter un ou une, mais jamais il a penser à se que sa sois une réalité.
La dragonette fit un sourire à Wolfgang se blottis contre lui pour faire un Calin, Wolfgang touché se mis à caresser sa tête.
Il vu aussi que certain dragonnets eu les yeux de jalousie et Wolfgang répondit aux question.

On en reposa 2 autres, Wolfgang répondit:

J'ignore si il y a un paradis dans mon monde... mais il s'en douter maintenant....

Ah euh nos machine son dans mon monde.... mais il venait de se souvenir que des savant aile de nuit on amener un Flak 88 avec un Half Track....

Mais la Grande Déesse fit une remarque et un dragonnet qui aimais un peu les guerres protesta:

Ooh maman, pourquoi ? sa serais cool de voir une démonstration.


Nuage ne parla pas que de l'exploit de ce matin, mais aussi de se que Wolfgang à raconter sur son histoire de la campagne en Pologne.
Mais raconta une scène qui allait encore se passer comme certain se son moquer hier.
Colombe rigola et elle répondit:

Hi hi hi j'imagine bien, hate de voir sa, on va bien rigoler.


Colombe assura que elle aussi elle ferais des cadeau à son amour, Volcan se gratta le museau et fit une remarque, mais surtout une qui fit lever un sourcil à Colombe.
elle répondit:

non sa seras pas difficile, mais si je veux t'offrir quelque chose, je le ferais mon amour.

Elle se douter que Volcan à du trop écouter les paroles de Dragon trop matcho, mais elle allait refaire son éducation.

Ombre donna quelque explication à sa dragonne bien aimée, Xyria souris et elle rassura Ombre.
Ce dernier souris et il répondit:

Je sais ma chérie j'ai confiance.

Et Xyria ria et ajouta quelque chose.
Ombre ris aussi et tester la jalousie de Xyria:

Oh tu sais il parait d etre entouré de femelle porte bonheur hé hé hé


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 28 Sep - 15:24

    La grande dragonne sentit le cœur de Wolfgang se serrer quand elle évoqua sa mère. Oh... mauvaises relations avec elle, maltraitance, éloignement... de cela aussi, elle en avait trop vu, dans son monde, surtout chez les ailes de nuit ayant vécu au Volcan. Si elle avait su, elle aurait dit les choses autrement...

    Wolfgang n'avait jamais connu la chaleur d'une vraie mère. La dragonne ne l'était pas encore... mais elle décida de lui en donner un petit avant-goût, de ce que c'était, d'avoir une mère aimante : elle déploya ses ailes pour l'immobiliser, l'attira contre elle et le serra comme n'importe lequel de ses fils ayant besoin de réconfort. La chaleur du paradis se répandit dans son cœur, essayant de chasser les malheurs.

    Elle lui précisa :


    -Je voulais parler dans le sens "divin". Si j'avais été ta mère divine, ta déesse, je serais fière de toi.

    Wolfgang promettait de se servir de son expérience pour enseigner cela aux dragons, et elle ne mit absolument pas sa parole en doute.

    Pour les dragonnets divins et la plupart des dragons célestes, il était clair que le monde de Wolfgang avait un paradis. Ils ne pouvaient pas imaginer un monde sans. Autrement, que deviendrait-on, une fois mort ?


    -Il y en a forcément un, dit une dragonnette. Sinon, où auriez-vous, à la fin de votre vie ?

    Puis le sujet vint sur les armes de guerre, qui déplaisait grandement à la grande dragonne, mais elle s'était doutée que ses petits voudraient en savoir plus. Et son intervention fit poser une autre question à l'un de ses petits.

    La déesse baissa les yeux vers lui. C'était un jeune aile du ciel, et même morts, les combats et challenges plaisaient à ces dragons, alors ça ne la surprenait pas. Elle lui expliqua :


    -Parce que ce sont des instruments de morts et de malheurs et je ne les tolère pas dans mon paradis. Ils pourraient insinuer le noir dans les cœurs de certains anges et corrompre ce monde.

    Cela prendrait sûrement des milliers d'années. Mais une fois plantée, la graine d'ombre grandirait, et pourrait transformer les anges en démons. Elle baissa les yeux vers son petit et lui demanda :

    -Tu ne voudrais pas que cet endroit devienne comme chez ton père, n'est-ce pas ?

    Elle se redressa et sourit aux dragonnets en affirmant :

    -Mais ne vous en fait pas : l'humain doit faire une nouvelle démonstration d'ici une demi-heure sur Ottika, et vous pourrez tous y assister depuis la marre.

    Elle se tourna vers lui et lui dit :

    -Wolfgang, l'heure est venue pour toi de partir.

    Colombe leva un sourcil à la remarque de Volcan. Elle ne semblait pas énervée, mais le museau qu'elle fit surprit le grand dragon. Il pencha la tête sur le côté...

    Elle lui répondit que si elle voulait lui offrir quelque-chose, elle le ferait. Il haussa les épaules en disant :


    -Bien, mon amour.

    Avant de quand-même demander :

    -Mais j'ai dit quelque-chose qui t'a fâchée ?

    Xyria sourit : il n'y avait rien de plus important, pour elle, que la confiance que lui portait Ombre. Mais il ajouta quelque-chose qui était, elle le devina, uniquement pour la rendre jalouse... ils jouaient à ça régulièrement, maintenant.

    Elle s'allongea bien sur lui, les pattes sur ses épaules, faisant peser son poids sur lui, puis posa son museau sur le sien en faisant mine de se rendormir et protesta :


    -Le seul porte-bonheur dont tu as besoin, c'est moi !



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 28 Sep - 17:49

Non Wolfgang ne connais pas la chaleur d'une maman, jamais il a fait un câlin à sa mère ou son père.
Il n'a connu que la souffrance et la guerre.
Il est resté influençable dans les début du régime nazis, alors parler de sa mère était un sujet sensible....
La Grande Déesse fit un geste qui surpris Wolfgang, la Déesse l'avait immobiliser avec ses ailes et l'avait rapproché d'elle, comme si elle voulait le réconforter, il n'osa pas se blottir contre elle, sa lui venu pas à l'idée....
Mais il ne dit rien a ce sujet, mais la Grande Déesse donna une précision et Wolfgang répondit simplement:

Ah je vois se que vous voulez dire....

Par la suite Wolfgang promis qu'il partagerais son expérience aux dragons et après sa réponse aux question des dragonnet.
Une affirmé que un paradis devait excité, mais sa Wolfgang n'a jamais y penser...
Il répondit:

C'est possible, j'ai jamais y penser...., lui il n'y croyais pas aux religions avant d'arriver ici ....

Et un dragonnet aile de ciel voulais voir ses macheine de guerre, mais la grande Déesse s'opposa qu'une machine sois ici pour divers raison et la Grande Déesse posa une question a son dragonnet divin, ce dernier baissa le museau et il dit:

non je ne veux pas que sa devienne l'enfer ici et je n'aime pas papa divin, il est trop méchant......

Mais la Grande Déesse rassura ses petit et tous se mis à crier de joie et son impatient de voir se qui va se passer durant la démonstration.
Et La Grande Déesse se tourna vers Wolfgang et fit une remarque.
Wolfgang répondit:

Oui on va finir par m'attendre.
Sa ma fait plaisir de venir ici Grande Dragonne et peut être qu'on se re verras.


Xyria souris à la réponse de son amour et elle vu que Ombre joua encore avec sa jalousie, mais sa elle avait habitude elle répondit tout de même.
Ombre souris et il se mis à embrasser sa dragonne et il répondit:

Et je ne regrette pas ma cherie.
Volcan ne protesta pas envers sa dragonne et il posa une question.
Colombe caressa la joue de Volcan et elle dit:

Non ne t'en fait pas mon amour.



Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mer 28 Sep - 22:09

(Voilà ^^ J'espère que cette visite de Wolfgang te convient et que tout à été fait ?)

    Wolfgang semblait bloqué. Il n'osait pas se blottir contre la grande dragonne. Il ignorait donc réellement ce qu'était un simple geste d'affection de la part d'une mère à son petit, ce qu'elle était en-train de lui offrir. Généralement, les dragons venant ici, qui n'avaient pas eu la chance de connaître l'amour maternelle et à qui elle faisait ça se laissaient instinctivement tomber contre elle, comme si ils rattrapaient tout ce qu'on leur avait retiré durant leur vie. Certains se mettaient même à pleurer. Mais Wolfgang n'était pas un dragon... pas encore... il ne ressentait donc pas ce que ressentaient ses enfants quand elle les prenait contre elle. Cela changera certainement quand il apprendra à recevoir un véritable amour. Quand il sera en couple, sous sa nouvelle forme, et qu'il aura ses œufs. Cela changera quand il aura sa nouvelle vie.

    La déesse le relâcha et lui fit un sourire en lui disant :


    -Bien que tes malheurs soient tristes, tu en auras tiré des leçons, j'en suis certaine. Et tu apprendras naturellement à être un bon père pour les dragonnets que tu auras avec la dragonne de ton choix.

    Visiblement, la "menace" que le paradis soit corrompu par une démonstration de guerre suffit à faire renoncer à l'envie du dragonnet de voir des armes ici. Il baissa même le museau en disant qu'il n'aimait pas le grand dragon. Plusieurs dragonnets frissonnèrent : personne n'aimait le grand dragon, et c'était grâce à cela qu'il était le plus puissant. La déesse aurait voulu réconforter son petit, lui dire qu'il n'était pas aussi mauvais que ça... mais c'était impossible. Il ne l'était pas, avant, mais en faisant une dernière bonne action, il avait été perverti à-jamais.

    Alors elle dit malgré-tout :


    -Je sais. Sache cela-dit que ton père a fait une chose par amour pour moi et pour vous : il a accepté les ténèbres pour que je ne sois pas corrompue et que je puisse a jamais veiller sur nous. Craint ce qu'il est devenu, mais aime ce qu'il a été.

    Elle releva la tête de son petit d'un affectueux coup de museau et ajouta :

    -Et n'ai pas peur : ici, il ne peut rien contre vous. Je veille à ce que rien ne détruise la pureté de notre maison.

    La grande dragonne avait craint que son annonce que Wolfgang devait partir de lève un soupir déçu parmi ses dragonnets. Mais l'annonce d'une nouvelle démonstration et la promesse qu'ils pourraient y assister les excita d'avantage et ils se mirent tous à crier de joie, pour son plus grand bonheur, elle qui aimait les voir aussi heureux.

    La grande dragonne sourit à Wolfgang et lui assura :


    -Nous nous reverrons certainement. Gagne ta place parmi nous, et tu reviendras. Tu passeras l'éternité ici avec la dragonne de ton cœur.

    Elle baissa le museau à son niveau et lui demanda :

    -Soit prudent, Wolfgang.

    Puis elle ouvrit la gueule et lui souffla dessus. Une vague de douce chaleur l'envahi, le forçant à fermer les yeux. Et lorsqu'il put les rouvrir, il était de retour dans le temple, au milieu du cercle. Ses armes étaient à-nouveau entières et se trouvaient à ses pieds...

    Ombre embrassa sa dragonne, lui assura qu'il ne regrettait pas son choix. Cette dernière poussa un petit rire... il savait comment la rendre jalouse e, l'instant d'après, la charmer. Elle cligna des yeux en le regardant et caressa son museau du sien.


    -Combien de temps avons-nous, avant de devoir rejoindre Wolfgang ? Voulut-elle savoir.

    La plupart des dragons étaient déjà rassemblés, que ce soit les habitants du royaume ou les invités ailes du ciel, pour la nouvelle démonstration de Wolfgang. Son chef avait donné une heure de libre à Cosmique pour qu'elle puisse aller le voir, elle-aussi... avant que Wolfgang ne vienne l'interroger. Elle traversa une partie déserte du marcher... et à un détour, tomba sur un dragon noir de haute taille qui lui coupait la route. Il avait un large sourire au museau et s'approcha d'elle, la forçant à reculer... sauf qu'elle ne put aller très loin : deux autres dragons arrivèrent derrière elle pour lui couper la route, et deux autres la surveillaient, perchés sur les toits des échoppes.

    -Salut, Cosmique, dit le premier dragon. Alors, tu nous as sorti quoi, cette fois ?

    Voilà ce que Cosmique n'osait pas avouer. Voilà pourquoi elle se faisait régulièrement frappée : elle était victime de rackette, elle devait voler pour ces cinq dragons dans la boutique de son patron régulièrement. Mais cette fois, elle lui montra les dents et lui dit :

    -Rien ! Je n'ai rien pour vous, et je ne sortirais plus rien ! Alors laissez tomber et fichez-moi la paix !



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Jeu 29 Sep - 12:57

(Oui sa ma beaucoup plus Very Happy)

Wolfgang était bien bloqué et ne comprenez pas trop en faite.
Mais aussi le régime nazis à endoctriné pas mal certain soldat et la jeunesse aussi et pleuré et caliner était une marque de faiblesse.
L'Allemagne nazi c'est basé sur "la lois du plus fort" c'est à dire exterminé les faible et garder que les fort en vie.
Wolfgang ressentais bien la chaleur de la Grande Dragonne, mais son blocage le rejeté assez à cause de son endoctrinement...
Mais une chose que le régime nazis n'a pas réussi à retiré à Wolfgang, malgré que sa ne sois pas attentionné.
C'est retiré sa sensibilité pour les dragons, chose qui serais faible et stupide pour les Nazis.

La Grande Dragonne relacha Wolfgang et elle fit une remarque à Wolfgang et elle fut sur que Wolfgang ferais un bon père.
Wolfgang répondit:

si je deviens papa, j'espère être digne et être un bon père, je ne cherche que la paix, mais elle va etre sur à conquérir.
Car c'est un chemin très difficile ...


Les dragonnets ne voulait pas que le paradis devienne la demeure du Grand Dragon, personne ne l'aimer dans ce paradis.
Et peu dans le monde des mortel, mais la Grande Dragonne expliqua quelque chose à ses enfants.
ces enfants comprenais mais le mal se faisais, c'était dur de pardonner...
Mais ils fut rassuré car il ne craigniez rien.

La Grande Dragonne devais pas crier trop vite, car oui beaucoup fut excité, mais la dragonnette sur Wolfgang se blottis contre Wolfgang et elle protesta une fois que le silence était revenu:

non je veux pas qu'il part......

Le moment était venu de partir, Wolfgang et la Grande Dragonne se disais au revoir.
Wolfgang posa une question, la Grande Déesse fit une remarque.
wolfgang fut pensif à ce moment la et la Grande Déesse demanda à Wolfgang de rester prudent.
wolfgang souris et il dit:

Pour sa, ne vous inquiétez pas

Et la Grande Déesse se baisa et souffla un vent chaud sur Wolfgang, se que ce dernier senti un grand bien extreme.
Et Wolfgang se retrouva dans le cercle du Rituel allonger avec ses armes....
Wolfgang ouvrit doucement les yeux.
La Matriarche et d'autre sirène de la nuit s'approcher de Wolfgang, une tenais sa main et la Matriarche demanda:

es que sa va bien Wolfgang ? bon retour parmis nous

Wolfgang se leva doucement, clignais des yeux, mais il ne repondit pas.
Il etait en etat de choc de se qu'il venais de voir, la sensation des 2 monde n etait pas la même....


Ombre embrassa sa dragonne et Xyria demanda dans combien de temps ils devaioent rejoindre Wolfgang.
Ombre répondit:

On doit aller à la caserne dans une demi heure, nous avons encore un peu temps ma chère. et il se frotta son museau contre celle de Xyria.

Cosmique fut en route pour voir la démonstration de Wolfgang, mais de plus elle fit interpellé par des voyou aile de nuit.
Wolfgang ne s'attendais pas encore à ce genre d histoire, mais une nouvelle epreuve aller faire face à lui.
L'aile de nuit qui avait l'air d'être le meneur, le salua et posa une question.
Cosmique répondit à l'aile de nuit et avouer qu'elle n'avait rien cette fois et un autre aile de nuit faisans partie de la bande, s'approcha derrière de Cosmqiue et répondit d'un air déçu:

Oh tu nous déçois Cosmique, d'habitude nous donne toujours des choses.
Tu es vilaine là, pas bien.


Son air était arrogant, un sourire insultant, fermée d'esprit, pas pour autant conservateur, mais il aimais la domination...


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Jeu 29 Sep - 21:25

    La loi du plus fort... les dragons aussi la suivaient, c'était une loi naturelle et universelle que toute créature devait suivre dès sa naissance : devenir fort pour rester en vie. Il fallait être fort rien que pour survivre à un accouchement ou briser un œuf, c'était les premières épreuves de la vie. Par la suite, il fallait être fort pour survivre aux menaces du monde... les maladies, les désastres naturels, la famine, les prédateurs... mais pour cela, la force ne venait pas toujours de soi-même : elle pouvait aussi venir de ses sentiments, de sa famille, de ceux qui nous soutenaient et nous donnaient notre fameuse force.

    L'amour et la tristesse n'étaient pas une faiblesse, contrairement à ce qu'on avait appris à Wolfgang. La tendresse envers ceux qu'on aimait pouvait se transformer en force. Tout ce que le déesse espérait, c'était qu'en changeant de vie, Wolfgang le comprendrait.


    -La paix est ce que tout-le-monde recherche, affirma la grande dragonne. Mais même en temps de guerre, elle peut être atteinte.

    Ou tout du-moins, son illusion peut être atteinte. Elle se redressa et admira ses enfants :

    -Même si je m'inquiète pour mes enfants mortels, je me sens toujours tellement heureuse quand je les vois jouer. Ils me réchauffent le cœur et me font me sentir si bien.

    Elle le regarda à-nouveau termina :

    -Tu auras aussi tes moment de paix, quand tu te seras laissé allé à tes sentiments. Tu sais, Wolfgang : l'amour, la tendresse, et même la tristesse ne sont pas des faiblesses. Tu as le droit d'aimer ta femelle et tes enfants et rien ne te force d'être désagréable avec eux.

    Au contraire, même.

    Oups... la grande dragonne avait criait victoire un peu trop vite : la dragonnette qui s'était blottit contre Wolfgang n'avait pas envie qu'il parte. Et, suivant son exemple, elle vit plusieurs de ses petits sur le point de protester, eux-aussi. Elle allait devoir leur rappeler les règles naturelles des choses.

    Alors elle mit son museau au niveau de celui de sa fille dans les bras de l'humain et lui dit :


    -Désolée, mais chérie, mais Wolfgang doit partir. C'est encore un mortel, et tu sais qu'à-cause de cela, il ne peut pas rester. Il aura un jour sa place ici, si il la gagne, mais pour le moment, il doit retourner auprès des vivants. C'est sa place.

    Elle eut une petite idée : les animaux de son monde aussi finissaient ici, même si ils ne se voyaient pas forcément car ils avaient des zones qui leurs étaient réservées, quand ils ne finissaient pas familiers des dragons, comme en témoignaient les proies qui gambadaient entre les dragonnets. Elle leur en offrait régulièrement par jeu et par compagnie. Hors, ils n'avaient pas de cette espèce... si bien qu'elle leur proposa :

    -Je comprend que vous vous attachez à lui, il est particulier. Alors peut-être que je pourrais vous apporter quelques charognards pour vous tenir compagnie et jouer avec vous, si vous voulez...

    Ce ne serait pas la même chose que Wolfgang, mais elle espérait que ça les contenterait.

    Wolfgang s'évanouit du paradis en promettant d'être prudent, sous les "au-revoir" et les signes de pattes des dragonnets. La grande dragonne songea qu'il le serait surement, mais elle espérait que ce serait suffisant, face aux conservateurs. Elle commençait à se demander si, effectivement, il n'allait pas jouer un rôle plus important que prévu dans tout-ça...

    Wolfgang revint dans le monde des mortels. La matriarche et les sirènes de la nuit s'occupèrent de lui. L'ancien ennemi de Wolfgang s'approcha, sans oser pénétrer dans le cercle, éprouvant un nouveau et profond respect pour l'humain. Il était un peu inquiet : on ne sortait pas toujours indemne d'un voyage au royaume de la grande dragonne.

    Une demi-heure... ?


    -Oh, fit la dragonne en fermant les yeux sous la caresse de museau de son dragon. Parfait.

    Elle se releva. Devant eux se trouvait un lac, mais si elle s'était faite massé sur les pierres plates et avait fait la sieste dans le sable chaud, elle n'en avait jamais profité, de lui. Alors elle proposa :

    -J'ai envie de me baigner. Tu viens avec moi ?

    Les dragons se rapprochèrent de Cosmique avec un air menaçant. Il ne leur en fallait pas beaucoup pour la cogner, généralement... mais c'était encore pire lorsqu'elle ne leur rapportait rien. Ils la tenaient par le nombre, et menaçaient de s'en prendre à son petit frère de deux ans, qui prendrait sa place dans leur rackette, si elle osait leur désobéir et se plaindre à quelqu'un.

    Un dragon lui parla comme si elle était leur animal de compagnie. Le museau baissait, elle montra quand-même les dents et protesta :


    -On commence à poser des questions à-cause de mes blessures... je ne pourrais pas vous couvrir plus longtemps. L'humain veut m'interroger.
    -Tu n'as cas dire que c'est ton père qui te bas, proposa simplement le meneur.

    Il avait entendues les rumeurs à ce sujet qui circulaient.


    -Jamais ! Protesta-t-elle.
    -Ah ? Vraiment ?

    Il se tourna vers l'autre dragon qui lui avait parlé et lui fit signe de lui rappeler pourquoi elle leur devait obéissance...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Ven 30 Sep - 18:11

La Grande Déesse avait compris se qui se passer au niveau de l'endoctrinement que Wolfgang à subi.
Wolfgang est totalement couper de certain sentiment et émotions.
Il ne connaissais pas se que tout sa pouvait apporter, mais peut être qu'il apprendrais au fur à mesure que son esprit se retrouve dans un environnement libéré et finirais par s'ouvrir un peu plus.

L'amour et la tristesse n'était pas une faiblesse, mais Wolfgang le voyais dans ce sens, mais au sujet de l'amour il seras très vite libéré quand il prendra une discussion avec la Matriarche.

Wolfgang sortie une remarque et la grande Déesse fit un autre.
Wolfgang répondit:

Peut être, sa depends je crois.

elle fit une remarque sur ses enfant, le bonheur qu'elles le fait quand ils sont heureux et elle assura à Wolfgang qu'il auras aussi ses moment de paix qu'il cherche.
Mais elle fit la remarque que les sentiment comme l'amour n'a rien de faible.
Wolfgang ocha la tête légérement , les yeus fixé au sol et il dit en la regardant:

Je vous crois, les nazis mon endoctriné et sa fait 3 ans que je doute beaucoup de leurs politique.

et il ajouta:

La seule chose qui me reste à faire, c'est changé de moi même.


La Grande Dragonne avait trop crié victoire trop vite, une dragonette ne voulais pas que Wolfgang part.
La Grande Dragonne baissa son museau au niveau de sa petite dragonette et elle donna des explications.

La dragonette divin répondit:

Mais il à besoin d'amour maman, il n'a eu aucun, c'est trop triste.

Et elle se frotta contre Wolfgang pour donner de l'affection.
wolfgang caressa la petite dragonette et à la dernière remarque de la grande Dragonne, un des petit répondit:

Mais maman, sa ne seras pas pareil, on prefere Wolfgang..... et Wolfgang décida de aider la Grande Dragonne.
Il posa la dragonette et il ils 'adressa à eux:

C'est gentil de votre part de vouloir me donner de l'amour qui me manque beaucoup dans ma vie.
Mais je reviendrais, puis vous avez toujours l'occasion de me voir depuis votre "marre".
Le devoir m'appel en bas et je commence à de plus en plus à vouloir rester dans ce monde et devenir un dragon.
Une fois mort, vous me reverrais mais dans le même forme que vous.


Wolfgang partie tout doucement dans le monde des mortel, il vu les dernier "au revoir" des dragonnet divin et de la Grande Déesse.
La Grande Déesse pouvait ressenti et voir ce futur de la guerre qui approche:





Visions que les plus clairvoyant verrons comme la Matriarche et Ombre.
Mais aussi d'autre dragon...

La Matriarche et les sirène de la Nuit s'occuper de Wolfgang.
Ce dernier était en etat de choc, il répondit la Matriarche d'un nouveau regard:

Oui oui sa va bien.

Il commença à se lever, prenant ses armes, la Matriarche et la sirène de la nuit l'aider à se lever.
La Matriarche posa une question:

Alors Wolfgang comment sa c'est passé ?

Wolfgang répondit:

Bien, mais je reste en etat de choc, je ne pensais pas que des divinité exister.......

La Matriarche et les autre dragons autour souris et la Matriarche répondit:

Maintenant tu es convaincu ?

Wolfgang ocha la tête pour affimer:

ja ja....

La Matriarche souris et elle dit:

Bien on va te laisser te remettre, si tu as des question tu peux venir me voir ou un fidèle.

Wolfgang répondit:

Oui... justement j'aimerais vous parlez en privée.

La Matriarche souris et elle dit:

Oui bien sur, on va aller dans mon bureau, suit moi.

Puis la Matriarche commencer à partir, elle s'adressa à Météore:

Je vous le rends après, on feras vite.

Puis Wolfgang suivi la Matriarche vers son bureau....

Il restait une demi heure à Xyria et à Ombre.
xyria fit une remarque, elle voulait se baigné et elle proposa.
Ombre se leva et il dit:

Avec plaisir.

Cosmique n'avait rien amener, sa énerver beaucoup de dragon, un commença à l'interpllé, mais comsique prévu que l'humain commencer à s’intéresser à elle a cause de ses blessure et fit savoir qu'elle pourras pas les couvrir encore longtemps.
Le meneur fit savoir qu'elle pouvait dire que c'était son père.
Mais Cosmique ne voulait pas, elle s'opposa.
Mais si se n 'étais pas son père, pourquoi ce dernier ne disez rien, surtout avec les rumeurs qui on suivi sur lui....

Mais Cosmique résista, et le meneur fit signe du museau à son amis.
Ce dernier se mis à donner un grand coup de queue sur le dos de la dragonne pour la mettre à terre....


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Ven 30 Sep - 23:08

(Jolies démo' =) )

    "Ça dépend"...

    -Ah ? Vraiment ? Demanda la grande dragonne.

    Elle n'avait aucune hostilité envers les pensées de Wolfgang. Seulement de la curiosité et un peu de tristesse pour lui. Elle espérait pouvoir lui faire comprendre qu'il était dans l'erreur. Alors elle lui demanda :


    -Alors dit-moi : quand est-ce que ces sentiments sont une faiblesse ? Quand est-ce qu'ils ne peuvent pas apporter la paix ?

    Wolfgang avoua qu'il avait été endoctriné pendant trois ans. Tout ce qu'il avait à faire, c'était de changer lui-même... et oui, après cela, il serait enfin libéré. La dragonne tenta de lui donner du courage en lui confirmant :

    -Si tu t'en donnes la force, tu y arriveras. Il te faut juste trouver les bons dragons, qui t'y aideront. Et tu les as déjà rencontrés...

    La matriarche, le roi Ombre, qui voulaient l'aider à changer... Merveille, qui allait le faire changer, c'était certain, lorsque leurs relations évolueraient. Et tout ces dragons qu'il allait passionner et à qui il allait rendre des services.

    -Tu dois seulement leur faire confiance, termina-t-elle, et les suivre.

    La grande dragonne cligna des yeux à la réponse de sa fille... et elle sourit : oh, ses bébés étaient si mignon. Ils voulaient le garder parce qu'il leur plaisait, comme un bébé chat qu'un enfant trouve et supplie ses parents de le laisser l'adopter... mais aussi parce qu'ils avaient aussi sentit la noirceur des sentiments de Wolfgang et qu'ils voulaient le réconforter, lui apprendre eux-aussi que c'était bien, l'amour.

    Elle donna un affectueux coup de langue à sa fille, et lui répondit :


    -Il a encore besoin d'apprendre ce que c'est l'amour d'un mortel pour comprendre l'amour éternel dans le monde divin. Et ne t'en fait pas : il aura droit à cet amour. Regarde...

    Elle passa sa patte au-dessus de l'eau et celle-ci ondula, révélant une image de Merveille où elle se trouvait actuellement :

    -Elle est belle, n'est-ce pas ? Si les choses se passent correctement, cette dragonne et lui son destinés l'un à l'autre. Nous l'empêcherions de vivre ce qu'il doit vivre en le faisant rester ici alors qu'il est mortel. C'est pour ça qu'il doit partir.

    Wolfgang l'aida, et ses petits l'écoutèrent avec attention. La grande mère sourit et affirma :

    -Oui. Si tu le souhaites, et si vous le souhaitez, tu pourras revenir. Après-tout, la visite d'âme adulte n'est pas interdite, dans la nursery.

    Elle se tourna vers son petit :

    -Et je sais, ce n'est pas la même chose. Mais Wolfgang n'est pas un animal de compagnie. Vous ne pouvez pas le garder comme tel.

    Elle s'adressa à tous :

    -Alors ? Vous êtes sûr de ne pas vouloir des charognards ? Ils sont plus petits, mais tout aussi doux et joueurs.

    Tendis que l'humain s'évanouissait sous les signes des pattes des dragonnets divins, la grande dragonne le regarda dans les yeux et eut une vision, une sorte de transmission de ses souvenirs des batailles de la guerre de son monde. Son cœur s'emplit soudainement de tristesses : tant de malheurs, temps de morts, seulement pour la folie de quelques humains... elle était triste pour les humains, elle était triste pour Wolfgang d'avoir vécu ça. Et un étrange pressentiment l'envahi soudainement : elle avait comme l'impression que ce genre de guerre planait au-dessus de son monde. Elle avait dit à son fils qu'il y avait bien peu de chance pour qu'une armée humaine ne se joigne au conflit à venir... mais étrangement, son instinct lui disait qu'elle s'était peut-être trompée... elle espérait qu'au contraire, ce soit son instinct, qui se trompe.

    Wolfgang était en état de choc, mais il affirma quelque-chose qui attira le sourire et quelques rires amusés de la part des dragons présents : désormais, il avait vu et il avait la preuve que les dieux existaient. Plusieurs dragons poussèrent un grondement de contentement : même si leur religion n'était pas une obligation, ça faisait toujours plaisir d'avoir un nouveau fidèle.

    L'heure était presque venue, Météore allait devoir guider Wolfgang à-travers le temple pour qu'il puisse sortir et aller faire sa démonstration. Mais il voulait d'abord parler à la grande mère. Cette dernière fit une remarque au fanatique, et il s'inclina en répondant :


    -Je vous en pris, matriarche. Prenez votre temps.

    Xyria sourit à l'accord de son compagnon. Elle se souvenait que lors de leur première rencontre, c'était au bord d'un lac, où la dragonne du ciel se baignait après une chasse fructueuse et au bord duquel il lisait... :

    -Ça va nous rappeler de bons souvenirs, commenta-t-elle.

    Et elle s'avança, rentrant les pattes dans l'eau agréablement fraîche. Les dragons s'écartaient pour la laisser passer. Elle les remerciait d'un signe du museau...

    Le père de Cosmique était comme tout-le-monde : il avait questionné sa fille, et cette dernière lui répondait à chaque-fois qu'elle se blessait juste à-cause de sa maladresse. Et malheureusement, ses obligations au conseil royal, surtout ces derniers temps avec l'histoire des conservateurs, l'empêchaient de se concentrer bien longtemps sur son enfant... il ne pouvait que se contentait de la croire.

    Cosmique gémit de douleur et tomba aux pattes du meneur après son coup de queue. Ce dernier lui posa une patte sur la tête et la plaqua au sol en lui disant :


    -Tu te rappelle, maintenant, pourquoi on t'est supérieur ? Alors tu vas arrêter de nous faire perdre notre temps, compris ? On attend de toi que tu te soumettes.

    Cosmique montra les dents et s'exclama :

    -Je n'irais pas accuser mon père pour vous couvrir ! Faites moi ce que vous voulez, j'en ai marre de vous obéir !

    Elle aurait surement continué, si Wolfgang ne s'était pas intéressé à son cas. Mais là, elle considérait ne plus avoir le choix...

    Elle lança un regard au dragon qui l'avait frappée et s'exclama :


    -Lâche !



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Sam 1 Oct - 19:56

(Merci, sa rappel le bon vieux temps sa Very Happy)
La Grande Dragonne se poser des question, elle ne jugez pas Wolfgang, mais elle voulais quand même savoir la pensée de Wolfgang.
Elle fit des remarques bien sur pour essayer de le libéré.
Mais il y avait du chemins, Wolfgang répondit:

Tout dépends de la personnes, moi je suis très fermée sur ses émotions, pleuré parce qu'on n'a mal, alors que le faible aurais pu s’entraîner à résister à la douleur.
Ne pas céder à l'amour, car on pourrais être un sensible aussi.
C'est la que votre ennemi vous attaque pour mieux vous avoir.
Le mieux pour avoir la paix, c'est d'exterminer l'ennemi une bonne fois pour toute.


Sa resté triste, mais la guerre a rendu fou pas mal de militaire, la guerre rend fou les hommes.
Wolfgang n'était pas encore libéré de sa, le baiser de Merveille accidentel à bien fait quelque chose, mais sa était rapide...

Wolfgang montré sa détermination de continuer à se battre pour changer, au moins il avait la volonté de le faire, mais ne savez pas trop.
La Grande Dragonne fit une remarque et il est vrai que Wolfgang pourras compter sur certain dragon comme Ombre, la Matriarche, Xyria et Merveille par exemple.
Wolfgang était bien d'accord avec la Grande Dragonne.

La dragonettes divine ne voulais pas que Wolfgang partent, Wolfgang essaya de aider la Grande dragonne et fit la remarque aussi.
La Grande Dragonne avait les bon mots pour convaincre ses filles et fils.

La dragonette divine comprenais et quand sa mère montré les images de Merveille, Wolfgang était fixé dessus d'un air de dire "elle est vraiment belle, magnifique...", la dragonnette remarqua elle souris et elle répondit à sa mère:

Oh oui elle est très belle et Wolfgang à l'air de flashé sur Merveille, je suis sur qu'il est amoureux de Merveille.

Wolfgang rougissais et protesta:

Ah non c'est pas vrai et détourna le regard... l'air gêner...

Puis la Grande Dragonne posa sa question et les dragonnet divin répondit au final:

Bon d'accord on en veux bien avec nous...

La Grande Dragonne vu les vision de la guerre que Wolfgang à subi, elle était triste et ce genre de guerre planais bien sur son monde.
Wolfgang le seul être humain à bien connaitre ce monde et de plus un fin de stratège, sauras quoi faire pour repousser les envahisseurs conservatrice et de leurs alliées.

Wolfgang arriva et répondit aux questions de la Matriarche.
Il voulait aussi parler à la Matriarche en privé, la Matriarche s'excusa auprès de Météore.
Météore rassura la Matriarche.
Cette dernière souris et elle dit:

bien on reviens tout de suite.

Puis elle commença à partir, Wolfgang la suivi jusqu’à son bureau...
Un des garde de l'entrée avec qui il a discuté avec Météore durant sa ronde, il s'adressa à Météore:

alors il est revenu ?

Xyria se mis dans l'eau, Ombre le rejoins et Xyria fit une remarque, Ombre souris et il répondit à sa belle:

C'est vrai, sa rappel de bon souvenir, mais sa date pas non plus ma mère.

L'eau était froide, mais elle reste bonne, sa détendit Ombre....

L'histoire de Cosmique aller être clair dans quelque temps, mais pour le moment Cosmique résiste et sa ne plaisais pas à la bande.
Après que le dragon de derrière est frappé Cosmique, le meneur rappela à l'ordre à la dragonne.
Mais Cosmique continua de résister et le dragon derrière lui continua à frapper mais cette fois beaucoup plus fort.

Cosmique l'insulta de lache, le dragon souris et il dit:

Je m'en moque petite cervellé.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 2 Oct - 10:09

(Le bon vieux temps ? Tu veux dire les premiers jeux de guerre ?)

    La grande déesse écouta les explications de Wolfgang. Quelle triste philosophie de la vie on lui avait enseignée. Elle savait qu'elle ne pourrait pas le convaincre immédiatement, mais elle commença tout-de-même en lui expliquant :

    -Wolfgang, ce que tu dis n'est pas rationnel. Regarde-moi : je suis la déesse de la lumière, qui apporte l'amour à mes enfants et qui aime tout ce qui vie. Certains me qualifieraient de "déesse gnangnan".

    Elle poussa un petit rire, puis continua :

    -Et pourtant, cela ne fait pas moins de moi une déesse, bien plus puissante que tout être terrestre et même assez puissant pour maintenir le grand dragon, un dieu qui tente de détruire toutes ces émotions, à distance. Et Ombre, ces derniers-temps, se laisse aller à ses émotions : il s'est lié d'amitié avec les ailes du ciel et avec toi, il s'est pris d'affection pour de jeunes dragons qu'il a pris sous son aile...

    Elle parlait, entre autre, de Xijva.

    -... et il est tombé amoureux. Penses-tu que cela l'a rendu plus faible ?

    Et pour ce qui était de ses ennemis :

    -Je suis d'accord que quand tu as un ennemi, le mieux est de se débarrasser de lui avant qu'il ne se débarrasse de toi.

    Elle trouvait cela triste, mais c'était la loi de la nature.

    -Mais comment détermines-tu qui est ton ennemi ? Pour le mal qu'on te fait, ou simplement parce qu'on te le dit ? Regarde les ailes de nuit : les ailes de pluie se trouvaient sur le territoire qu'ils convoitaient, et ils en ont fait leurs ennemis, alors qu'ils étaient le peuple le plus pacifique de tous les dragons, qui auraient surement partagé leurs terres si ils le leur avaient juste demandé. Ils étaient d'avantage les ennemis des ailes de pluie que les ailes de pluie étaient leurs ennemis. Et pourtant, sachant cela, la reine Gloria leur a quand-même donnée une chance, leur a permis de vivre dans sa jungle et a empêchée leur espèce de disparaître. Penses-tu qu'elle a eu tors ? Aurait-elle dû les laisser mourir parce qu'ils étaient ses ennemis ?

    Aaah... la déesse avait réussi à convaincre ses enfants que la place de Wolfgang était sur Ottika, pour le moment. La dragonnette fit une remarque sur Merveille et Wolfgang, et ce dernier protesta, ce qui fit rire la déesse. Oh, voilà encore un point en commun entre les humains et les dragons : ils avaient du mal à assumer leurs émotions. Et ce qu'il répondit ne fit que conforter ce que penser les dragonnet. Ils se mirent à sautiller et à rire autour de l'humain en s'exclamant :

    -Wolfgang est amoureux ! Wolfgang est amoureux !

    Les dragonnets étaient finalement près à se contenter de charognards normaux. La dragonne sourit et mit son museau près d'eux en leur disant :

    -Je vous en ramènerais à la fin de la journée.

    Les plus dociles, ceux qui avaient été des animaux de compagnie durant leur vie terrestre et qui prendraient plaisir à jouer avec des dragonnets, mais surtout, sans séparer des couples fait. Elle ne voulait pas que les charognards souffrent de ce changement.

    Météore s'assit à la sortie de la salle et attendit patiemment le retour de Wolfgang. Le garde avec qui il avait discuté à la sortie du temple arriva et lui posa une question.


    -En effet, répondit-il. Il est un peu secoué, mais il a tenu à parler seul à seul avec la matriarche pour je ne sais quelle raison. Je l'attend, pour le moment.

    Xyria se laissa submerger, mit sa tête sous l'eau le temps que ses écailles s'habituent au froid... ce n'était pas parce qu'elle n'était pas un aile de mer qu'elle ne pouvait pas apprécier de nager... puis la sortit pour se tourner vers Ombre. Non, ça ne faisait pas si longtemps que cela était arrivé... à-peine un peu plus d'un mois. Mais elle elle rit et lui avoua :

    -Avec tout ce qu'il nous est arrivé, ça me semble déjà bien loin.

    Et encore : il n'étaient encore ni mariés, ni couronnés.

    Le meneur bloquait la tête de la dragonne sous sa patte pour la maintenir en place tendis que son ami la cognait, sous les rires moqueurs des autres. Cosmique cria de douleur, mais n'eut pas la force de résister, et les dragons avaient fait en sorte de la coincer quelque-part où personne ne l'entendrait.

    Quand il arrêta et se moqua de son insulte, elle leva ses yeux haineux vers le meneur et dit :


    -Vous attendez quoi de moi ? J'étais prête à voler pour vous, mais je ne vais pas briser ma famille. Je refuse de faire ce que vous me demandez !

    Elle se tourna vers l'autre :

    -Alors quoi ? Tu vas continuer à me frapper jusqu'à se que je m'évanouisse ? Tu vas me tuer ? Je ne peux plus rien faire sans risquer de vous faire prendre, maintenant.

    Le dragon enfonça d'avantage sa tête dans le sol jusqu'à se qu'elle couine :

    -Tu ne diras rien à l'humain, compris ?! Si il apprend quoi que ce soit, ton pauvre petit frère, qui prend toujours le même chemin pour aller à l'école, seul, aura un accident...

    Il sourit à son camarade violent :

    -N'est-ce pas ?



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 2 Oct - 20:47

(Oui Very Happy mais avoue sa fait stylé avec les vidéo les rp Very Happy)

La Grande Déesse vu la triste philosophie de Wolfgang, ce dernière était bien endoctriné, pas au point de mourir pour Hitler comme les Waffen SS, mais Wolfgang est un homme à bout et ne veux qu'en finir.
Il à laisser la folie à commencer à l'emporter.
Mais la Grande Dragonne se mis à essayer de convaincre à Wolfgang se que certain émotion que pour lui faible peut apporter.
Elle posa des question pour que Wolfgang se remettent en questions sur le sujet.
Elle parla même de Ombre et de se qu'il à fait.
Wolfgang répondit:

Chacun vois les choses comme ils veulent non ?, Puis je ne connais pas Ombre au niveau des combat, donc je ne peux pas le juger comme sa.
Je sais qu'il est fort, rien de plus.


Puis la Grande Déesse parlant du sujet de l'ennemi et de son sors.
Elle sortie un discours, elle parla de l'histoire des ailes de Pluie et des ailes de nuit durant la Grande Guerre.
De se que les ailes de Pluie aurais pu faire, mais se qu'on décider de faire au final.
Alors elle posa la question, Wolfgang répondit:

Quand un ennemi est plein de haine, l'ennemi ne s'arrêteras pas a essayer de nous exterminer, sa fut le cas des français avec le traité de Versailles.
Du coup on a fait que répondre la terreur par la terreur.


Les dragonnets divin, était convaincu par la proposition de leurs mère, puis une dragonette se mis à embêter Wolfgang qui ce dernier protesta.
Mais les dragonnets décide de encore embêter Wolfgang.
Se dernier rougissais et protesta:

Non c'est pas vrai.. puis euh.... qu'es que je pourrais l'intéresser à une dragonne si intelligente, elle mérite mieux que sa.....

Puis la grande Déesse décide de amener des charognard un peu plus tard.
Météore se mis à s'assoire et répondit au garde.
Le garde souris et continua son chemin en disant:

Hé bien sa feras un fidèle de plus.

La Matriarche rentrée dans son bureau, Wolfgang le suivi et la Matriarche se mis à son bureau et elle s'adressa à Wolfgang:

Alors dite moi Wolfgang qu'es que vous vouliez me parlez.
- Votre proposition pour devenir un dragon était du sérieux ?
Oui Wolfgang, pourquoi je te mentirais ?
- Juste pour savoir, j'avoue que vous étiez assez direct alors qu'on se connais a peine.....
OOh tu te trompe, c'est toi qui me connais pas Wolfgang, mais moi je te connais très bien.
Je suis direct c'est mon défaut, mais au moins votre esprit se tiendras prêt.
Donc tu veux devenir un dragon ?
-Oui, je ne souhaite pas gâcher ma vie pour un régime et je suis bien aimer ici et aimer à ce point c'est pas quelque chose qui m'es arrivé...


La MAtriarche souris et elle dit:

Hé bien je suis heureuse pour toi
-Mais il y aussi autre chose qui me trouble ....
Laquel ?
- Hé bien j'ai eu un accident avec Merveille tout à l'heure, on c'est embrasser par accident et depuis je pense beaucoup à elle et j'ai compris que je suis tomber amoureux d'elle....


La MAtriarche eu un plus grand sourire et elle répondit:

Oh ne t'en fait pas à ce sujet, sa n'a rien de tabou pour moi.
Mais tu as t'es chance de la conquérir, puis elle pourras beaucoup t'aider pour le rituel pour devenir un dragon.
-Ah bon ? en quoi
Je vais y venir, mais sa risque de te faire un choc car je ne t'ai pas tout dit hier
-Vous me faite peur la....


La Matriarche rigola amusé et elle répondit:

Je sais hé hé hé, mais avant de parler de ce détail.
Si tu veux devenir un dragon, tu dois d'abord avoir la probation d'un maximum de dragon.
Faire des actions qui montre digne que tu seras un dragon.
Que tu récolte du sang mais il en fait de chaque clan.
-Comment je suis sensé faire ?
tu feras des voyages Wolfgang, car un destin t'attends, la guerre arrive et tu joueras un rôle


Cette petite révélation fit battre fort le coeur de Wolfgang et il dit:

Euh ok et c'est quoi mon destin, après je veux vous aidez dans cette guerre...

La Matriarche souris et elle répondit:

tu le sauras au temps voulu Wolfgang, mais nous allons passer à un détail qui devrais te plaire.

Cette fois elle montra un sourire montrant ses dents....

Ombre plongea dans l'eau aussi, se rafraîchissais bien avant que l'Automne arrive.
Sa faisais du bien de prendre un bain aussi et il fit une remarque à Xyria .
Cette dernière ria et il est vrai qu'il juste 1 mois qui est passé.
Elle fit une remarque, Ombre souris caressant sa dragonne il dit:

C'est vrai que beaucoup de chose se sont passé hé hé hé

Le meneur malmenée Cosmique, la pauvre dragonne elle n'avait pas de chance de tomber sur des brutes.
Mais Cosmique garda la tête haute, mais le meneur continua de la frapper et l'aile de nuit de derrière y compris.
Cosmique s'adressa à l'aile de nuit derrière elle et fit une remarque.
L'aile de nuit répondit:

Te tuer ? non c'est mauvais pour les affaires

Le meneur replongea la tête de Cosmique sur le sol, elle couina, personne n'entendais ce carnage.
Le meneur fit une menace de ne pas prévenir l'humain, même si Cosmique ne disais rien, Wolfgang l'aurais suivi...

Le petit frère de Cosmique était maintenant menacer, l'aile de nuit derrière ajouta:

sa serais dommage qu'il sois défiguré le pauvre hé hé hé ah ah ah ho ho ho.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Dim 2 Oct - 22:47

(Oui, je ne dis pas le contraire ^^)

    La grande mère réprima un soupir. Elle ne pouvait qu'essayer de convaincre Wolfgang, pas le forcer à croire ce qu'elle voulait qu'il croit, car... :

    -Oui, admit-elle, chacun est libre de croire ce qu'il veut. Mon monde est régit pas le libre arbitre.

    Mais elle n'avait pas abattues toutes ses cartes, et elle Ombre serait peut-être la clé pour le convaincre de ce qu'elle affirmait :

    -Mais bientôt, tu auras l'occasion de voir Ombre en pleine bataille, car un combat où il devra être le seul à participer l'attend.

    Celui qui le mettra en face-à-face avec le dragon qui lui dispute la place de plus puissant dragon du monde.

    -Et tu pourras voir, à ce moment-là, de quoi il est vraiment capable. Et plus encore lorsque sa dragonne est en danger...

    Car Ombre était alors capable de devenir un vrai psychopathe.

    -Et le jour où Merveille sera elle-même en danger et que tu sentiras ta colère et ton désir de la protéger grandir, je viendrais te voir, et tu me diras alors si tu penses toujours que l'amour est une faiblesse.

    Pour la suite de ce qu'il lui dit, cette fois, la grande dragonne ne put réprimer son soupir. Elle avait vu cela arriver si souvent qu'elle avait un pincement au cœur à chaque fois qu'elle y pensait.

    -Oui, affirma-t-elle, c'est la même logique de vengeance qui peut détruire des familles, voir des peuple. Quelqu'un trouve le moyen de détester une personne et le tue, ses enfants vengent cette personne, les enfant de cette personne le venge, et ainsi de-suite, dans un cycle sans fin, jusqu'à se que la terre se dépeuple.

    Et malheureusement, les haines étaient tellement ancrée que quand une personne essayait de changer cela, on lui riait au nez, ou on le traitait de traître et on le tuait, comme cela avait failli arriver à Justicier.

    -Les ailes de nuit étaient aussi plein de haine, après des années de souffrance sur ce volcan. Les ailes de pluie aussi étaient plein de haine pour ce qu'ils leur avaient fait, mais ils ont eu la force de pardonner et de leur donner une chance, et les ailes de nuit ont changé. Penses-tu que les ailes de pluie ont eu tors de se montrer si ouverts ?

    Les dragonnets jouaient avec les nerfs de Wolfgang, et plus il protestait, plus ils avaient envie de continuer. Quand il posa une question, la plupart des dragonnets continuèrent à lui tourner autour en chantant "Wolfgang est amoureux". Mais une dragonnette de mer s'arrêta et posa ses pattes-avant sur les jambes de Wolfgang pour lui dire :

    -Oh, tu te dévalorises ! Il n'y a pas que l'intelligence, qui compte. Si elle est vraiment amoureuse de toi, c'est qu'elle a vu quelque-chose en toi que d'autres n'ont pas vu.

    La grande dragonne sourit en pensant : *Brave petite.*.

    Dans le couloir, Météore fit un signe de l'aile au garde et rit en lui répondant :

    -Oui, même si il sera surement notre fidèle le plus bizarre.

    Et il retrouva son calme et son silence en attendant qu'il ait fini de discuter de son avenir avec la matriarche...

    Xyria sourit en sentant son dragon la caresser sous l'eau. Ça semblait tellement loin... et pourtant, elle l'aimait toujours plus chaque jour. Elle lui caressa affectueusement le torse avec la queue... puis le repoussa : elle avait envie de jouer :


    -Attrape-moi, si tu peux, lui dit-elle.

    Et elle plongea sous l'eau, se servant de sa queue et de ses ailes pour se propulser.

    Les dragons malmenaient Cosmique, bien décidés à garder soumise cette dragonne qui, grâce aux richesses de son pères et au magasin où elle travaillait, était un super moyen de revenus pour eux. Clairement, la tuer serait mauvais pour les affaires... surtout que ces dragons étaient juste des brutes, pas des tueurs.

    Ils avaient plus d'une seule corde à leur arc, et menacèrent le petit-frère de cosmique, un dragonnet de deux ans qui savait à-peine voler. Mais il savait aller à l'école seul, vu que son père ne pouvait pas toujours l'y emmener et que la mère des deux dragons était porte à la naissance du jeune frère. Cosmique s'était occupée de lui, mais son travail à elle aussi l'accaparait, maintenant. Elle l'aimait beaucoup, cela-dit...


    -Vous n'oseriez pas vous en prendre à un aussi jeune dragonnet ! S'exclama Cosmique.

    Bien que ce ne soit pas la première fois qu'ils le menacent. Le meneur ricana, moqueur, et demanda aux autres :


    -Je sais pas. Les gars : on oserait ?



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 3 Oct - 7:00

La Grande Dragonne soupira à la réponse de Wolfgang, mais elle ne pouvait pas réprimé vu qu'elle à laisser le libre arbitre...
Mais elle déclara pas avoir perdu, elle fit savoir qu'une bataille attends Ombre et que Wolfgang.
Wolfgang eu un sourire:

Hé bien si un combat singulier l'attends, au moins il pourras en finir avec certain conservateur hé hé. Hate de le voir en actionne.

Wolfgang ne s'attendais pas vraiment dans quel rage Ombre pouvait se mettre quand sa dragonne était en danger, mais il est vrai que Ombre peut devenir très cruel.

La Grande Dragonne fit la remarque que le jour que MErveille seras en danger et que Wolfgang sentiras une grand colère et une envie de la preoteger grandir, elle reveindrais la voir.
Wolfgang eu les yeux gros surpris comme si la Grande Déesse était convaincu que lui et Merveille aller sortir ensemble.
Mais pour lui c'était impossible....
Mais il dit:

Très bien, on verras bien de toute façon.

Concernant l'histoire des ailes de Pluie et Ailes de nuit, Wolfgang avait répondu d'une phrase simple et donnant lui aussi un exemple.
La Grande Dragonne savait bien se que Wolfgang voulait dire: la Vengeance.
La haine était bien ancrée comme sa fut le cas des français contre les allemands depuis 1870 dans le monde des humains.
La Grande Dragonne demanda un avis à Wolfgang.
Ce dernier répondit:

Je ne sais pas vraiment, je ne connais pas les détail de cette guerre, il y a bien des ennemi que je respecte et que je haie pas.
Tout depends des pays contre qui on se bats et pourquoi aussi.


Les dragonnets continuer à embêter Wolfgang, ce dernier entendu bien encore des dragonnet se retourner et continuer de dire cette phrase "Wolfgang est amoureux.
Puis une dragonette des mere mis une patte sur la jambe de Wolfgang et elle fit une remarque à Wolfgang.
Sa réponse surpris Wolfgang et ce dernier posa une question:

Et qu'es que tu en sais petite ? dit t-il avec un sourire.

Dans le couloir météore salua le garde et fit une remarque qui fit rire plus d'un.
Mais le garde répondit:

Oui mais sa peut changer si il deviens dragon.

Xyria apprécia les caresse de son mâles, puis Ombre fut surpris quand Xyria la repoussa et fit une remarque.
Elle commença à nager au plus vite.
Ombre ria et il dit:

Ah oui tu veux joué à sa ? n'oublie pas que j'ai beaucoup d'amis aile de mer et je sais comment mieux nager petite chipie !!! ah ha ha

Et il se mis à nager en battant des, mais rien de plus.
Avec les pattes et la queue sa fatigué plus.
Il avait pas le corps d'un aile de mer.....

Les dragons malmené encore Cosmique, sa devenais grave.
Ils menacer aussi le petit frère mais Cosmique ne croyais pas trop.
Le meneur montra bien son sourire, sachant que parfois le petit dragonnet partait à l'école seul...
L'aile de nuit qui est derrière Cosmique répondit d'un ton d'envie:

Oh oui on oseras, le pauvre, la peur va etre ancrée en lui et personne ne pourras rien faire pour lui hé hé hé.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 3 Oct - 15:01

    En effet. Une défaite de Loracle signifierait de nombreuses victoires pour les royalistes : la mort de l'un de leur plus puissant dragon et de leur chef, même si Apocalypse prendrait sa place et qu'il ne fallait pas non-plus la sous-estimer. Beaucoup de conservateurs perdraient leur foi en ce mouvement et déserteraient, soit pour rejoindre les royalistes, soit devenant simplement des solitaires, se cachant des deux camps. Et cela serait une victoire personnelle de la grande dragonne contre son époux.

    La déesse fit un signe du museau à Wolfgang et lui répondit :


    -Oui, c'est ce qui l'attend.

    Et elle ne commenta pas le combat impressionnant que cela serait, car tout ce qu'elle voyait, elle, c'était que deux de ses enfants allaient se battre et qu'un allait mourir. Même si elle voulait que Ombre gagne, elle ne pouvait pas s'en réjouir.

    -Donc tu comprends que même si Ombre perd, tu ne devras pas intervenir.

    Autrement, qu'il survive ou pas, il perdrait par forfait.

    Wolfgang doutait encore qu'il soit possible qu'il se passe quelque-chose entre lui et Merveille, bien qu'elle lui eut prouvé que tout-deux avaient des sentiments l'un pour l'autre. Mais elle n'en dit pas plus : comme il le disait, ils verraient bien. La déesse ne pouvait pas savoir avec exactitude ce que réservait l'avenir, vu qu'il n'était pas écrit... mais elle était assez maline pour deviner certaines choses.

    Wolfgang ne connaissait pas l'histoire des ailes de pluie et ne pouvait donc pas comprendre l'exemple de la déesse. Alors cette dernière lui répondit :


    -Nous avons un peu de temps. Je vais donc te la raconter.

    Il pourrait ainsi déterminer si il considérait que c'était le genre d'ennemis qu'il pardonnerait ou pas.

    -Les ailes de nuit ont vécu de nombreuses années sur un volcan en activité. Ils se prenaient pour la race la plus pure et refusaient de se mélanger aux autres, ils vivaient cachés. Mais ce mode de vie fut leur perte : le volcan était à une époque une île paradisiaque, jusqu'à se qu'il rentre en éruption. Son activité les à tué à petit feu, leur prenant leurs pouvoir et leurs santé, emportant œufs et dragonnets.

    Elle avait toute une section de couveuse qui leur était destiné.

    -Ils étaient sous-alimentés et vivaient dans l'éternelle danger d'une éruption volcanique.

    Il vivaient une vie horrible simplement parce qu'ils se croyaient supérieur.

    -Ils ont donc décidé de prendre le territoire des ailes de pluie, qui étaient un clan pacifique de mangeurs de fruits qui ne se battaient jamais. Pour cela, ils en ont kidnappés plusieurs et les ont torturés, affamés et fait des expériences sur eux pour en apprendre plus sur leurs moyens de défense et s'en protéger. Ils avaient l'intention de les envahir, de les exterminer ou de les réduire en esclavage. Les ailes de pluie, tellement pris dans leur vie tranquille, ne se sont rendu compte de rien.

    Et au final, seul un heureux coup du destin du nom de Gloria leur avait permis d'être sauvés.

    -Et malgré cela, termina-t-elle, quand leur plan à était mis à mal, les ailes de pluie ont donnée une chance aux ailes de nuit, et tu as vu ce qu'ils sont devenus, aujourd'hui.

    La dragonnette de mer, tenta de réconforter Wolfgang, mais il lui posa une question qui réduisit un peu l'effet de ce qu'elle lui avait dit : comment le n'avait-elle ? Elle cligna des yeux... pus lui sourit et haussa les épaules en répondant :

    -En fait, j'en sais rien, mais c'est en ça que je veux croire. Quand quelqu'un tombe amoureux d'un autre quelqu'un, c'est qu'il y a une bonne raison. Et ce n'est pas parce que je suis une dragonnette qui n'a pas connu l'amour de son vivant que je ne peux pas avoir d'avis là-dessus.

    En fait, cette petite était l'inverse de Wolfgang : elle voyait le bon côté des choses et restait optimiste.

    Oui, si Wolfgang devient un dragon, cela changera... tout-du-moins, en partie :


    -Oui, répondit Météore, mais ça restera bizarre pour ceux qui se souviendront qu'il n'est pas né dragon.

    Il ne disait pas ça dans le mauvais sens, ce coup-ci. C'était juste une remarque.

    "Petite chipie"... Xyria aimait quand Ombre l'appelait comme ça, parce que ça partait toujours sur un agréable jeu entre eux.

    -Justement, répondit-elle. J'aime découvrir toutes tes capacités. Allez, accélère, mollusque sans cervelle.

    Tous savaient que c'était l'insulte favorite de la reine des ailes de mer, c'était écrit dans tous les parchemins.

    Elle, elle faisait l'erreur de se servir de ses pattes et de sa queue. Elle n'en connaissait pas autant que lui. Il pourrait peut-être lui apprendre à nager, justement...


    -Sale sadique, grommela Cosmique au dragon derrière elle.

    C'était le plus violent du groupe. Celui qui la frappait le plus et à-cause de qui elle gardait toute ces marques. Ce serait de sa faute, au final, si ils se faisaient prendre D'ailleurs, son dos la lançait, maintenant, et il avait dû lui briser plusieurs écailles.

    La dragonne soupira : elle savait bien qu'ils ne bluffaient pas. Ils ne le tueraient pas, mais pas question qu'il subisse le même sort qu'elle. Elle voulait qu'ils gardent leurs sales griffes loin de lui Alors... :


    -D'accord, soupira-t'elle. Je vais continué, et je ne dirais rien à l'humain. Mais je n'accuserais pas mon père. Je trouverais une autre excuse...

    Le meneur eut un sourire triomphant. Il lui caressa la tête comme à un animal et lui dit :

    -C'est bien. Gentille fille.

    Et ses amis ricanèrent.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 3 Oct - 20:14

Wolfgang ne connais pas Loracle.. pas encore, mais il est vrai qu'il resteras impressionné par ce combat qui seras titanesque...
La Grande Dragonne fit même une remarque à Wolfgang qui devras pas intervenir.
Wolfgang répondit:

Je m'en doute bien, mais se n'était pas dans mes attention, sauf si un des amis de ce dragon l'aide.
Je n'hésiterais pas à mettre une balle dans la tête au dragon qui oseras aider son pote à tuer Ombre.


Car les combat singulier chez les humains avait aussi exister et c etait toujours quelque chose de respecté, mais interdit dans beaucoup de pays...

Wolfgang doutais encore pour lui et Merveille, mais il serais très bientôt surpris qu'en faite, sa allait très bien marché et même si certain dragon le découvrirais.
Beaucoup respecterons le jeune couple.

La Grande Dragonne avouaz qu'il resté encore un peu de temps pour parler un peu de cete histoire aile de nuit/aile de Pluie.
donc wolfgang écouta attentivement se que raconter la Grande Dragonne.
Une fois qu'elle avait fini, il répondit:

Je vois, la situation était dramatique.
Ils ont pas de manière loyal, mais bon je n'ai pas a dit quoi que se sois, car l’Allemagne commis aussi des crimes de guerre.
Les ailes de Pluie on était très clément.
De plus on ma fort conseillé de voir ce peuple


Et fallait être fort pour pardonner a un tel crime....

il ajouta:

Mais j'ai vu que les ailes de nuit sont devenu des dragons fort et puissant.

La dragonette aile de mer ne savait pas quoi dire à la remarque de Wolfgang, mais elle répondit tout de même.
Wolfgang ne fit qu'un sourire.

Météore trouva quand même bizarre car au fond Wolfgang n'est pas né dragon et beaucoup de dragon aller avoir du mal.
Le garde ris et il dit:

Je suis sur qu'il sauras s'intégré.

Ombre et Xyria joua ensemble, Ombre se mis à nager fort et commencer à rattraper Xyria, il cria:

Je vais t'attraper !!!!!

C'est sur il n'aimais pas se faire insulter et pour le jeu, sa le fit grogner, il fonça et aller montré d'autre capacité à sa dragonne...

Cosmique continua de se faire malmené et un moment elle céda.
Elle ne diras rien à Wolfgang, mais ce dernier n'allait pas s'arrêter là.
Le meneur fut satisfait et les autres aussi, alors le meneur félicita Cosmique.
Le dragon derrière elle se mis à caresser le dos de Cosmique et il dit avec le sourire:

Bien on laisse passer pour cette fois mais demain tu nous remmène des trucs compris ? sinon ton frère risque d avoir des problème.
N'es pas les gars ?






Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Lun 3 Oct - 21:21

    Oh, mais malheureusement, Loracle avait déjà été aidé. Elle savait que le grand dragon avait fait son possible pour lui donner ce qu'il fallait pour avoir une chance de vaincre Ombre, en lui offrant des moyen pour éviter les pouvoirs spécifiques de Ombre. La grande mère aurait pu faire la même chose... mais elle était trop honnête pour ça. Tout ce qu'elle avait pu faire, c'était prévenir Ombre, pour qu'il sache ce qui l'attendait. Mais elle doutait que Loracle prenne le risque de faire appel à quelqu'un pour l'aider, lors de ce combat. Il savait qu'officiellement, si c'était le cas, il serait déclaré perdant.

    -Oh, oui, affirma la grande dragonne quand Wolfgang commenta l'histoire qu'elle venait de lui raconter. Pour tout te dire, j'ai eu très peur qu'un des clans né de ma progéniture disparaisse.

    Ce qui aurait été dramatique pour son monde, pour son écosystème, pour son cœur, car cela l'aurait grandement faite souffrir.

    -Mais j'ai été heureuse de voir que simplement en ayant grandi à l'écart de leurs clans, les cinq dragonnets du destin, comme on les appelait à l'époque, avaient su se démarquer des autres et apprendre la pitié. Ainsi, Gloria a su faire preuve de clémence, pousser les autres ailes de pluie à faire de même, et les a sauvé, ce qui a empêcher l'équilibre de mon monde de se briser.

    Une place royale était accordée dans le paradis à chacun des dragonnets et à ceux qui les avaient aidé.

    -Et les ailes de nuit ne sont pas devenus que fort et puissants : ils sont aussi devenus plus ouverts. Tu ne les reconnaîtrais pas, si tu les voyais à cette époque, au volcan.

    Mais Wolfgang pourrait peut-être les voir... les conservateurs étaient ainsi, justement.

    -Alors dit-moi, termina-t-elle, ne penses-tu pas que ton peuple aurait des leçons à tirer de cette histoire ?

    *Oui, Wolfgang saura s'intégrer...*, songea Météore pour lui-même. *Mais tous les dragons sauront-ils l'intégrer, eux ?*. Quoi qu'il voyait bien ses semblables, dans cent ans, penser que l'histoire de Wolfgang n'était qu'un mythe, que le vieux dragon qu'il était devenu n'avait jamais été un charognard géant parlant, que les humains n'avaient jamais existé, et les plus jeunes rêver ou rire de cette histoires que leur raconteraient les plus vieux.

    Oui, Ombre allait rattrapé Xyria... dans le fond, c'était ce qu'elle voulait, sinon ce ne serait pas marrant. Mais avec le peu d'avance qu'il lui restait, elle lui tira la langue et l'aspergea d'un coup de queue. Les dragons autour de lac était surpris, certains outrés, d'autres amusés de voir les futurs roi et reine jouer ainsi comme des dragonnets.

    Les autres dragons confirmèrent en faisant des signes du museau et en ricanant. Certains s'imaginait marcher sur le petit dragonnet... des brutes s'attaquant à une proie facile.

    Cosmique se crispa un peu en le sentant caresser son dos douloureux. Puis elle lui répondit :


    -Oui, j'ai compris.
    -Et le double de d'habitude, ajouta le meneur. Pour compenser aujourd'hui.

    Cosmique soupira, mais répondit :

    -Oui.
    -Parfait. Allez, les gars, on s'en vas.

    Et les dragons s'éloignèrent, laissant la dragonne endolorie seule. Le meneur chuchota à son ami :

    -Va falloir qu'on ralentisse sur les coups. Si elle éveille les soupçons, ce ne sera pas non-plus bon pour nos affaires.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3637
Messages : 3903
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 4 Oct - 6:54

Wolfgang allait voir le combat le plus titanesque et le plus attendu du royaume, il verras ce combat le jour venu.
La Grande Déesse n'avait pas tricher, trop honnête, mais au moins Ombre était prévenu et Wolfgang verrais a quel point le Grand dragon était un tricheur.

Wolfgang commenta la guerre qui avait éclater entre les ailes de Nuit et les ailes de Pluie, la Grande dragonne avoua qu'elle avait eu très peur et sa Wolfgang volait bien croire.
Mais elle fut heureuse que Gloria est décider autrement et elle fit savoir que elle et les dragonnets du destin on une place au paradis bien garder au chaud a cause de leurs action.
Wolfgang était content pour eux, mais Wolfgang fit une remarque beaucoup moins heureuse:

Moi sans vouloir vous vexez, je m'en moque un peu on je risque de finir.
L'enfer j'y suis des mois, donc même si je vais sous terres, je ne verrais pas trop la différence.


au début il y croyais pas au "paradis" et "enfer", mais sa ne l'inquiéter pas vraiment, c'était une simple remarque.
Mais il fut convaincu qu'il n'aurais pas reconnu les ailes de nuit durant la Grande Guerre, enfin si, il suffisais de voir les conservateur et leurs idée...

Puis la Grande Déesse posa une question et Wolfgang répondit:

Je ne sais pas, je pense que oui, mais même si c'est le cas, nos ennemi ne montrerons pas cette même clémence.
Une autre vague d'humiliation nous attends pendant les année a venir ou voir pire... notre destruction de l'Allemagne.


C'est aussi pourquoi il continue à ce battre, pas pour le regime nazi, mais pour l'Allemagne, comme beaucoup de soldat.

Beaucoup d'aile de nuit accepterons Wolfgang comme dragon, comme un des leurs, mais le mythe de "l'humain" seras une grande légende, mais pourtant, des preuves seront montré, car des trace d'après guerre de l'existence des humain de leurs machine seront toujours là.

Ombre n'allait pas tarder à rattraper Xyria, il vu cette dernière lui tiré la langue, la nargué, Ombre songea "oui profite bien petit chipie hé hé hé"

Cosmique avait compris et elle céda, le meneur demanda le double pour compenser aujourd hui.
Cosmique n'u pas eu le choix d'accepter puis les dragons partie....
Durant le vol, le meneur fit une remarque au dragon qui était derrière Cosmique, ce dernier répondit:

Oui.... et pour l'humain on fait quoi ?


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3733
Messages : 4871
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   Mar 4 Oct - 15:13

    La grande dragonne n'était pas vexée... juste malheureuse qu'il puisse penser une telle chose. Il n'imaginait pas les tortures que pouvaient subir chaque créature condamnée à l'enfer, et ce n'était pas elle qui le lui raconterait. Mais son époux s'adaptait à chacun de ses pensionnaires et lui faisait vivre la pire chose pour lui. Si il n'avait connu que la douleur toute sa vie, il trouvait une douleur pire, physique ou psychologique. Il pouvait, par exemple, le forcer à vivre et revivre encore et encore le pire jour de sa vie, et il faisait régulièrement évoluer ses supplices pour que jamais ils ne s'y habituent et que la souffrance ne réduise. Wolfgang pouvait croire ce qu'il voulait, mais pas qu'il serait capable de s'adapter à l'enfer.

    Elle ne le lui dit cependant pas et se contenta de lui commenter :


    -Tu n'as connu que le malheur toute ta vie, mais attend de connaître ta nouvelle vie parmi les dragons, et tu changeras peut-être d'avis...

    C'était même presque certain, car des gents allaient vraiment l'aimer, cette fois, et il pourrait connaître un avant-goût du paradis comme il avait eu un avant-goût de l'enfer.

    Au moins, Wolfgang admettait que parfois, faire preuve de clémence, comme les dragons de pluie l'avaient fait avec les dragons de nuit, était une bonne chose. Mais hélas, les peuples de son monde n'en faisait que rarement preuve...

    La grande dragonne soupira :

    -Oui, mes enfants sont du même genre. Il sont plus du genre à se venger qu'à pardonner.

    Et ceux, même si le mal fait été mérité, comme lorsqu'un dragon était blessé par un être qu'il cherchait à tuer et qui ne faisait que se défendre contre lui...

    -Et puisque tu sembles t'intéresser à mon point de vu, continua-t-elle : as-tu une idée de comment nous pourrions changer les mentalités ?

    Elle n'attendait pas de sa part une solution miracle, elle savait qu'elle ne pouvait pas changer la façon de penser de tous ses enfants sans briser le libre arbitre. Mais la réponse à cette question lui en disait souvent long sur la personnalité de ceux avec qui elle parlait.

    Xyria profita bien, comme le songea Ombre, mais elle remarqua vite que ses membres fatiguaient et qu'il la rattrapait. Sur la berge, de jeunes dragons s'étaient rassemblés et avaient choisi leur camp dans cette course : beaucoup disaient :


    -Allez-y, roi Ombre !

    Mais certains lui disaient :

    -Plus vite, reine Xyria !

    L'aile du ciel sourit et fit un signe de l'aile à ceux qui la supportaient, avant d'essayer d'échapper à Ombre en plongeant vers les profondeurs...

    Les dragons partirent, mais bien que seule, Cosmique resta au sol un moment et s'enroula sur elle-même, s'entourant de sa queue. Elle tremblait, plongée dans un trop grand état de stress. Elle ne pouvait pas les affronter, et elle ne pouvait pas leur échapper. Si elle faisait quoi que ce soit, elle mettait son jeune frère, Cosmos, en danger. Elle devait inventer une histoire convaincante à raconter à Wolfgang, mais elle ne savait pas quoi...

    Le meneur montra les dents à la question de son ami et lui répondit :


    -Que veux-tu qu'on fasse ? Tu as vu de quoi il est capable, et il est sous la protection du roi.

    Il était un petit racketteur et un délinquant, mais pas assez criminel, ou fou, pour s'en prendre à la royauté, et il doutait que l'humain se laisse aussi facilement frapper ou effrayer que cette ridicule dragonne. Alors il répondit simplement :

    -On continue à faire peur à Cosmique et si il vient nous poser des question, on nie. On dit que c'est son père et qu'elle nous accusé en voulant le couvrir.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour au royaume des ailes de nuits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour au royaume des ailes de nuits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 35Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 19 ... 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour au royaume d'Angmar(Pv Nightmar Cidwenn)
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Feu :: Monde RPG : Ottika :: Territoires des Royaumes :: Ailes de nuit (Temple lunaire) :: berge du temple-
Sauter vers: