Les Royaumes de Feu

D'après l'œuvre de Tui T. Sutherland
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30 ... 32 ... 36  Suivant
AuteurMessage
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Jeu 29 Mar - 14:19

Péril se mis à dire le pourquoi de ce conseil et elle affirma a l'un des conseiller.
Mais sa remarque suivante fit grincer les quelque généraux présent et les conseillé militaire.
Un conseillé répondit à la reine:

Mais ma reine, nous avons pas de meilleur moyen pour éviter l'entrée des conservateur ou la trahison..
Tous passe avec sucés les test...

Pendant ce temps un garde aile de nuit venu chuchoté a Ombre se qui c'est passé entre Black et Wolfgang.

Black souffler des naseaux et protester tout en s'expliquant,Wolfgang affirma:

Oh que si  tu as trahi ta patrie, le peuple aile de nuit est pour que Ombre, toi et moi nous avons pas les même idée que nos gouvernement mais se qui nous différencie c'est que tu reste un traître à ta patrie, alors que moi malgré mes idée assez différente, je me bats toujours pour l'Allemagne.
Tu te voile la face.


Et concernant Apocalypse il dit:

Oh elle se n'est pas une reine, elle n'a aucune légitimité sur le trône des ailes de nuit, donc c'est une tyrannique rien de plus.


Par la suite Black lui fit une remarque se que venais de dire Wolfgang, ce dernier dit:

Nous avons pas la même définition du mot " Civilité" mais n'oublie pas que le primate à mis fin a votre tentative d'assassinat barbare chez les ailes de nuit et a mis en déroute 2 armée conservateur.
Tu devrais faire attention à t'es mots, car ta vie ne tiens qu'un un fil, car moi je suis pas dans régime démocratique où tout le monde peut dire se qu'il pense.


Et à sa remarque suivante, Wolfgang dit:

C'est un dictons les plus banale, mais sa change pas votre statut, vous êtes in virus qui faut eradiquer jusqu'au dernier.
Le pire c'est que les royaliste sont contre votre éradication total.


Black dit à Wolfgang que c'est un cas déséspéré, Wolfgang dit:

Je dit que c'est vous les conservateurs que vous êtes désespérant, vous apportez rien à votre espèce.
A part peut être du dégoût.


Les gardes aile de ciel décide de laisser passer Wolfgang un s'adressa à lui.
Wolfgang répondit:

Je ne suis pas monsieur mais Hauptmann et pour le conseil, non merci je sais où sais.


Et il continua sa route.

Magicien fronça les sourcil et n'apprécié pas la réponse du guérisseur et il le fit une remarque.
Le chef guérisseur dit:

bon très bien, pas besoin de le prendre comme sa, on vous le mettra dans votre laboratoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Jeu 29 Mar - 19:17

-Bien. C'est donc là où est le problème, répondit la reine Péril à ce que lui dit son conseiller.

En réalité, elle ne reprochait rien à personne. Elle cherchait simplement la raison de cette attaque, pour le reprocher si, réellement, il pouvait y avoir un coupable. Elle ne pouvait pas reprocher à ses gardes de ne pas être capable de faire la différence entre tel ou tel aile du ciel...

Elle posa son museau sur ses pattes croisées et demanda donc :


-Quelqu'un a-t-il une suggestion ? Un moyen d'améliorer la sécurité, ou les tests pour déterminer si un aile du ciel a des idées conservatrices ou non ?

Péril remarqua l'aile de nuit qui vint chuchoter quelque-chose à son compère, Ombre. Elle devait s'occuper du conseil, mais fit un signe du museau à son époux, espérant qu'il n'y avait pas un autre problème...

Le roi Argil s'approcha donc des deux ailes de nuit et demanda :


-Un souci, votre majesté ?

Black poussa un nouveau grondement à ce que lui dit Wolfgang, puis affirma :

-Bien au contraire : ce sont ceux qui acceptent ces changements qui se voilent la face, ne comprenant pas que c'est ce qui va faire de nous des êtres de plus en plus éloignés de ce que nous sommes au naturel. J'ai simplement suivit la moitié de mon clan qui accepte cette vérité. L'autre moitié sont les vraie traitre, mais une fois Ombre mort et son immonde compagne avec lui, ils le comprendront enfin.

Il secoua ensuite le museau en affirmant :

-Elle a bien plus de légitimité sur le trône que Ombre. Lui n'est qu'un temporaire, le temps qu'on trouve mieux. Elle a du sang noble dans les veines, contrairement à cette vulgaire expérience militaire...

Elle avait effectivement un lien royal, de part son lien avec la matriarche.

-Alors elle a autant le droit d'y prétendre, et même plus. Et elle est la seule à en être digne, vu que la lignée royale s'est arrêtée avec la fille de Conquérante.

Il cracha à-nouveau :

-Cette lâche qui n'a rien fait contre cette aile de pluie qui nous a gouvernée trop longtemps !

Il écouta la suite des remarques de Wolfgang, et poussa un petit rire en demandant :

-C'est bien là la grande différence entre nous et les royalistes. Alors ne penses-tu pas que le fait qu'ils ne soient pas assez courageux pour se battre normalement fait d'eux les vrais virus, au final ?

Et a sa remarque finale, il affirma :

-Nous leur apporterons, dès que tu cesseras de nous gêner.

Le garde aile du ciel cligna des yeux à la réponse de Wolfgang. Se méprenant sur ce qu'il avait dit, il s'inclina et répondit :

-Hum, très bien, monsieur... euh... Taupeman. Bonne journée.

"Pas besoin de le prendre comme-ça", hein ? Magicien envoya soudainement sa patte en avant et attrapa le dragon par la gorge.

Il serra, puis lui demanda :


-Est-ce une façon de parler à ton futur roi, misérable ?


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Jeu 29 Mar - 21:09

Péril ne fit pas de reproche et affirma qu'il y avais bien un problème et elle demanda des suggestion.

Un généraux pris la parle:

Pour le moment nous en avons pas, je vous propose à la prochaine réunion militaire votre majesté.


Péril remarqua un garde aile de nuit aller chuchoté a son futur roi et Péril fit signe à son époux pour voir se qui se passe.
Le garde aile de nuit repartie et Argil alla le voir et demander se qui se passer.
Ombre souris et dit:

Un messager conservatrice est venu laisser un message à Wolfgang.
Ils on essayer de l'engager contre non, Wolfgang a refuser sans réfléchir et le messager conservateur et Wolfgang se sont un peu pris la tête, tout le monde a cru qu'il allait avoir une bagarre, enfin sa c'est bien terminé, le messager est repartie.


Black poussa un grondement a la remarque de Wolfgang et donna des affirmation a ce dernier.
Wolfgang répondit:

Hé hé pour vous les conservateur c'est toujours les autres le problème, vous êtes des sains ? ah ah ah ah.
Vous n'êtes qu'une minorité à avoir cette idée chez les ailes de nuits.
Pour la mort de Ombre, vous en êtes loins, car j'ai entendu dire que vous avez échoué lamentablement.
vous parlez d'une force politique puissante, vous êtes que de la m****.


Black se secoua le museau et affirme que Apocalypse est légitime et il le dit pourquoi.
Wolfgang dit:

Elle n'est fille que la Matriarche, elle n'a rien dans la classe de la noblesse.
Puis le temple Lunaire qui est neutre dans les idée, na pas mis Apocalypse dans la légitimé Apocalypse.


La Matriarche n'étais pas une ligné royal ou noble mais oui une Matriarche peut devenir reine si la grande dragonne l'accorde.

Black eu un petit rire à la remarque de Wolfgang elle il fit une remarque.
Wolfgang dit:

Les royaliste savent très bien, même mieux que vous et avec de meilleur honneur militaire.
qu'il sois Aile de nuit ou aile de ciel.
Se qui aurais fait votre victoire, c'est votre force numérique ecrasante, j'appel sa une invasion pour ma part.
Je ne suis qu'un renfort militaire de taille pour vous faire face et nos armes sont très supérieur à la votre.


Et à la dernière remarque de Black, Wolfgang dit:

Je serais toujours sur votre chemin, jus'au mon dernier souffle je ne penserais qu'a la victoire, j'exterminerais tout conservateur que je verrais sans aucune pitié et compassion.


C'était des mots qui pouvais faire un peu peur, c'était une nouvelle fois le fanatisme de Wolfgang qui parlais, il montrait qu'il seras un ennemi des conservateur les plus coriace.

Le garde aile de ciel cligna des yeux et essaya de se rattrapaer, Wolfgang dit:

Dit Capitaine c'est la même chose et bonne journée à vous aussi.


Magicien n'apprécia pas la réponse du guérisseur et l'attrapa par la gorge et lui fit un e remarque.
Le chef guerrisseur les sépara et cria:

Sa suffit, on n'a deja peu de guérisseur alors eviter d'abimer mes guerrisseur compris !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Ven 30 Mar - 16:27

-Bien, répondit la reine Péril.

Elle se dressa et dit :


-Je compte sur vous pour réfléchir à des solutions et à les apporter à la prochaine réunion que je programme dans deux jours.

Ça pouvait sembler court, comme délais, mais la guerre était à leurs portes. Même en imaginant que les conservateurs ne s'attaquent plus à eux... et elle n'était pas assez naïve pour penser que c'était possible... il était hors de question qu'elle laisse cette attaque impunie.

Elle ajouta :


-En attendant, je veux que la garde soit doublée, et que chaque dragon du clan soit soigneusement surveillé. Le moindre comportement étrange ou suspect doit être relevé. Si un conservateur est découvert, arrêtée le immédiatement. Tuez le, si il résiste trop.

Argil alla demandé à Ombre se qu'il se passait. Un simple messager... :

-Ouf ! Dit-il. Si ce n'est que ça, tant mieux, alors.

Il sourit et demanda :

-Donc, cela confirme qu'on peut vraiment lui faire confiance. Il ne nous trahira pas.

Wolfgang se moqua des conservateurs, mais Black décida de le prendre comme un fait.

Il se dressa, regarda Wolfgang de haut et affirma :


-Parfaitement ! Nous sommes des sains, car notre cause est juste et sacrée ! Mais un étranger comme toi ne peut pas comprendre.

Il fit un signe de la patte, montrant les dents à son insultes, et ajouta :

-En effet : seule une poignée d'entre nous a vu la vérité. C'est bien triste, mais c'est bien pour cela que c'est à nous, ceux qui la défendent, de les guider, et de tuer ceux qui nous menacent, ainsi que notre cause sacrée !

Wolfgang n'était pas le seul à souffrir de fanatisme...

Il doutait également que le lien de Apocalypse avec la matriarche lui donne un droit de sang sur le trône. Surtout que cette dernière l'avait destituée... bon, pour cela, il n'avait pas tors.

Mais Black secoua le museau, préférant ignorer ce détail, et continua à protester :


-Tu ne connais rien à nos traditions : la famille de la matriarche a autant d'importance e que la famille royale, et elle peut prendre la place de reine si personne d'autre n'en n'est digne. En outre, ce n'est pas parce qu'elle n'a pas été choisie par sa mère qu'elle a perdu la noblesse de son sang...

La suite de Wolfgang fit hausser le museau à Black, puis il répondit :

-Sauf que tu viens justement de lever l'un des soucis des royalistes, et un souci te concernant : nous sommes supérieur en nombre. Même pour toi.

Il sourit :

-Tes armes peuvent tuer plusieurs de nos escadrons, mais tu finiras par être submergé par le nombre. Qui plus est...

Il pointa son fusil de la griffe :

-Si je ne me trompe pas, tes armes sont limitées en munitions. Tu finiras par être à-court. Alors un bon conseil : si tu ne veux pas te rallier à nous, alors retourne dans ton monde. Finalement, cette guerre ne te concerne pas, après-tout.

Oui, ce que disait Wolfgang était assez inquiétant... Black montra les dents pour cacher qu'il était inquiet, et protesta :

-Alors ta mort ne saurait tarder ! Je vais rapporter cela à ma reine, et elle fera de ton exécution une priorité.

L'aile du ciel fit un signe du museau en disant bien, cette fois :

-D'accord, capitaine Wolfgang.

Ce mot, au moins, il le connaissait...

Magicien n'arrivait pas à y croire... comment pouvait-on lui manquer à ce point de respect ? Il grogna après le chef guérisseur et lui demanda :


-Bien. Dans ce cas, peut-être préfères-tu que ce soit toi, que j'abime ?

Il attrapa un scalpel et s'amusa à le faire tourner entre ses griffes :

-Je vais bientôt être votre roi ! Il va falloir que vous appreniez à me respecter et à bien me parler.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Ven 30 Mar - 17:44

Péril se dressa et laissa 2 jours  au conseiller et généraux a trouver une solution.
Les ailes de ciel concerné s’inclinât et disent:

A vos ordres ma reine.


Et Péril ajouta un dernier ordres pour la garde, le général de la garde répondit:

Déjà en cours ma reine.


Argil demanda à Ombre se qui se passé, il fut rassuré se que dit Ombre a propos de Wolfgang et il fit une remarque.
Ombre dit:

Je n'ai jamais douter de sa fidélité pour ma part comme mes gardes je suppose.


Wolfgang se mis à se moquer des conservateurs, Black le regarda de haut et pris au sérieux un détail.
Wolfgang se mis à rigoler et dit:


Maintenant des fanatique religieux comme c'est mignon.


Concernant la minorité, il répondit:

Mouais de toute façon pour vous, vous aurez toujours raison, notre débats ne va rien servir.


Wolfgang sais qu'il à a faire a des fanatique, pour lui sa aller être marrant.
Wolfgang douter concernant la Matriarche, il avais pas tord, Black ignora ce détail et protesta de nouveau.
Wolfgang répondit:


Au si je les connais, j'ai eu pas mal de discussion avec la Matriarche et je sais qu'elle ne feras jamais sa fille comme reine des ailes de nuits.
Et peut importe d'ou viens son sang.


Black fit lever un problème concernant les royaliste mais aussi celle de Wolfgang.
Wolfgang répondit:

Déja je parler uniquement de votre attaque d'aujourd'hui et concernant mes armes se n'est pas un problème réel.
C'est pas la vrai question, la vrai question est.. combien de litres de sang êtes vous prêt à verser pour gagner contre moi.
vous êtes pas les 1er à vouloir m’écraser en nombre et ceux qui ont tenter on eu des séquelle psychologique.
Comme je vous l'ai dit, je suis prêt à faire venir mon régiment ici.
Mais malgré que cette guerre ne me concerne pas, vous avez tout de même essayer de recruter au lieu de négocier mon retrait à votre guerre.


Se qu'il dit par la suite inquiéter bien Black, Wolfgang le lu dans ses yeux et à sa remarque, Wolfgang dit:

Je ne demande que la guerre Black dit -il avec un sourire très enthousiaste  Sa seras une bataille les plus violente et les plus sanglante que vous aurez jamais vu.
Je vous attendrais, comme un loup solitaire qui attend sa proie.


Magicien n'apprécié pas qu'on le répondent ainsi et il se mis a s'attaquer au chef guérisseur et ce dernier, malgre la douleur, il dit:

Vous êtes pas encore roi et si vous nous blessé, Apocalypse ne risque pas de l'apprécier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Sam 31 Mar - 11:06

La reine Péril sourit et répondit à son général :

-Parfait ! Je savais que je pouvais compter sur vous.

Elle se tourna ensuite vers le reste du conseil. Elle remarqua très vite les regards éteints et les sanglots de certains. Elle comprenait très bien ce qu'il se passait...

Elle dit :


-Je sais que cette attaque a fait des morts, et je sais que certains d'entre-vous ont perdu des êtres chers. Amis, compagnons, frères et sœurs, enfants... je vous promet qu'un hommage sera rendu à chacun d'entre-eux. Je vais être brève afin de vous laisser rapidement à votre deuil : cette attaque est une déclaration de guerre officielle. Le clan doit rester en alerte, désormais. Les conservateurs vont payer pour ce qu'ils ont osé nous faire !

Elle dressa gracieusement la patte :

-En attendant, n'hésitez pas à venir me voir si vous avez quelque-chose sur le cœur. Mais avant...

Elle fit planer son regard sur tout-le-monde :

-J'ai demandé l'avis de mes généraux, mais chaque conseil est bon à prendre. Quelqu'un a-t-il quelque-chose à dire ? Ne serais-ce qu'une remarque à me faire...

Le roi Argil haussa les épaules à la réponse de Ombre et lui affirma :

-Oh, ce n'est pas que je doutais de lui, votre majesté, et les ailes du ciel non-plus. Mais nous ne le connaissions pas, contrairement à vous. Et il est quand-même... une bien étrange créature.

Black sourit à la moquerie de Wolfgang et lui dit :

-Tu te moques pour notre fanatisme ? Mais tu te ventes continuellement d'en être un toi-même. Tu n'as pas de leçon à nous donner...

Et quand il décida de mettre fin un débat, il poussa un grondement satisfait et dit :

-Au moins, nous sommes enfin d'accord sur quelque-chose.

La discussion vint sur la matriarche. Black rejeta les objections de Wolfgang d'un signe de la patte et affirma :

-L'avis de la matriarche nous est bien égal. Elle s'est rangé du côté des royalistes. Elle est autant une traîtresse que Ombre. Quand nous aurons gagnée la guerre, elle sera destituée et remplacée, comme chaque dragon important des clans. Une nouvelle air approche, mais seulement pour mieux rester comme tout doit l'être.

La réponse suivante fut très simple et montra, encore une fois, le fanatisme de certains conservateurs... :

-Nous sommes près à laisser couler autant de sang que nécessaire pour la victoire.

Et pour le reste, il fit un signe de la patte et dit :

-La première solution n'a pas marché, j'en ai tenté une autre. Vu comment la guerre va finir, il est dans ton intérêt soit de nous rejoindre, soit de t'en aller...

Black recula d'un pas à ce que dit Wolfgang, visiblement effrayé, finalement, à l'idée de devoir le combattre.

Il répondit :


-Les loups solitaires ne survivent jamais bien longtemps. Sache une chose : cette guerre contre nous, c'est toi qui l'aura voulu. On t'aura laissée une chance...

La lame du scalpel n'était pas encore entré dans les écailles du chef guérisseur. Magicien se contentait de le menacer en le faisant innocemment danser entre ses griffes. Il avait l'intention de l'ensorceler pour l'envoyer dans les yeux de cet insolent...

Mais ce qu'il dit l'en dissuada. Il cessa de jouer avec l'instrument, observa le guérisseur d'un air las, puis dit :


-La reine Apocalypse m'adore. Certes, elle sera un peu fâchée, mais ne me fera aucun mal, alors que toi, tes séquelles seront éternelles. Alors parle mieux à ton futur roi ou tu vas perdre ce qui te permet d'opérer.

Finalement, il reposa l'objet et se retourna pour quitter la salle :

-Je veux ce cadavre dans mon laboratoire à la fin de la réunion. Sinon, je reviendrais et irait au bout de ma menace.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Sam 31 Mar - 21:32

La reine souris à la réponses de ses conseillé  militaire puis en voyant la tête de ses conseillé et elle fit une remarque.

Les conseillé se senti rassuré, certain voulais faire leurs deuil.
Un dit:

Merci ma reine, nous allons tous nous receuillir.


Puis à la remarque suivante de la reine, un dit:

Oui ma reine mais rien avoir dans l'armée, mais c'est pour cette étrange creature... on devrais le surveillé... il pourrais devenir une menace.


Le roi Argil souris se que dit Ombre et il lui répondit avec affirmation.
Ombre dit:

Oui c'est sur mais vous allez apprendre à le connaitre et il n'est pas étrange, il est speciale


Black à la moquerie de Wolfgang et il lui rétorqua quelque chose.
Wolfgang souris et il dit:

Certe mais je peux me permettre d'ouvrir ma gueule car vous avez 3 défaites contre moi en moins de 48, pour moi c'est une belle Blitzkrieg.


Black se montra d'accord sur un trucs avec Wolfgang, mais ce dernier ne fit pas de remarque sur le sujet.

La discussion vint sur la Matriarche était au fond menacé et après la remarque, Wolfgang répondit:

Pour sa vous devez gagner la guerre, personnellement je ferais tout pour votre extermination sois total.


Bien sur Ombre refuserais comme d'autre au nom de la liberté d'expression mais Wolfgang ne seras pas de cette avis jusqu'à la fin de la guerre.

La réponse suivante de Black fut simple, les conservateur seront prêt à verser des centaine de litre de sang pour tuer Wolfgang.
Sa fit peur Merveille, mais Wolfgang eu un sourire satisfait et il dit:
Intéressant.


Et à la réponse suivante, Wolfgang dit:

Pour ceux qui n'on pas reussi à m'avoir en nombre, sa n'a rien avoir avec vous... vous n'avez pas tout vu à mon sujet.
Hate de voir se que va donner votre intelligence stratégique et votre sens tactique.
Mais tu m'as demander sois de vous rejoindre sois de quitter, que j'ai refusé.
A moi de lancer cette avertissement...


Rendez vous, si vous le faite, il y auras des vie épargner, si vous refusez.. alors sa seras la guerre total entre vous les conservateur et moi, Capitaine de la Wehrmacht.


Mais se qu'il dit par la suite fit peur à Black, Wolfgang souris, il commençais à l'atteindre psychologiquement, il demanda:

Pourquoi reculer vous ? je lis de la peur dans vos yeux.


A sa réponse suivante, Wolfgang répondit:

Un loup peut être tout aussi rusé qu'un renard, la preuve je suis toujours la... ni ces bolchevique russe mon eu, ni les capitaliste amercain, ni la couronne britannique, les barbare conservateur ne feront pas de grosse différence et oui j'assume que je suis rentrée en guerre contre vous.
Sa ne me déplait pas et je ne regrette rien.


Magicien n'avais pas planter son scalpel sur le chef guerrissseur mais n'apprécier pas comment on lui parler.
Il relâcha le chef guerrisseurs et posa l'outil, la dissuasion avait marcher et à la remarque de Magicien il ne repondit pas et il alla voir son employer:

Ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Dim 1 Avr - 11:01

La reine fit un signe du museau au conseiller qui venait de répondre, puis dit :

-Bien évidemment. Laissez la conseil se finir, et vous aurez les deux jours qui suivront pour faire ce qu'il faut pour vos morts.

Elle espérait cependant voir tout son conseil réuni dans deux jours. Elle avait besoin de tous leurs esprits, n'importe lequel d'entre-eux pourrait trouver LA solution contre les conservateurs.

La remarque suivante fut à-nouveau pour Wolfgang. Un conseiller acceptait visiblement qu'il reste, mais il espérait juste que quelqu'un le surveille.

Péril fit un signe du museau et dit :


-Je comprend votre inquiétude. J'imagine que les gardes que je vais lui allouer pourront garder un œil sur lui-même également...

Elle se tourna ensuite vers le futur roi des ailes de nuit :

-Mais étant-donné que l'humain est venu de chez lui, je pense que le mieux, question sécurité, est de faire confiance au roi Ombre. Votre majesté : voulez-vous prendre la parole sur ce détail ?

Le roi Argil, de son côté, pencha le museau et demanda :

-Étrange, spécial... il y a une différence ?

Black se dressa et gronda :

-Je t'ai déjà dit de m'insulter en des termes que je peux comprendre, primate !

Et pour le reste, il affirma :

-Nous avons perdu car tu nous as surpris ! Maintenant, on sait ce que tu vaux... plus qu'un charognard normal, c'est sûr, mais toujours comme un charognard. Tu n'auras plus l'effet de surprise, maintenant.

Il parla ensuite d'exterminer les conservateurs. Black haussa un œil et demanda :

-Et les royalistes te suivent ? Ça prouve bien qu'ils ne sont pas différents de nous, finalement...
-Moi, en tout-cas, je le suis !
Affirma un aile du ciel.

A son discours suivant, Wolfgang termina en donnant un dernier avertissement. Black ricana, puis lui répondit :


-Je passerais le message à ma reine. Mais ne te fait pas d'illusions : ça n'arrivera jamais.

Oups... ça s'était vu. Black refit son pas en avant et essaya de rattraper :

-Ce n'est pas de la peur, mais de l'ennui. Cette conversation commence à m'agacer et j'ai envie de partir pour en finir !

Et à la fin, il dit :

-Oh, tu finiras par le regretter. Comme pour les autres, on trouvera le moyen de t'atteindre sans nécessairement te toucher. Il y a des dragons auxquels tu commences à t'attacher... ils mourront juste pour être amis avec toi !

Non, il ne savait rien de la relation entre lui et Merveille, mais vu leur proximité, c'était clairement une menace qu'il lui faisait...

Magicien fit demi-tour et rejoignit sa reine...

L'employer se massait son cou endolorie. A la question de son chef, il répondit :


-Oui, ça va. Merci.

Mais au fond de lui, ça n'allait pas vraiment. Il commençait à... douter de la cause. Mais il n’osait pas parler de ses doutes. Les plus pro-conservateurs que lui pourraient le tuer juste pour cette idée, et il ne savait pas où se classait son chef...


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Lun 2 Avr - 14:15

La reine Péril fit signe du museau à la réponse de son conseiller qui venais de répondre et elle répondit de même.
Le conseiller répondit:

Bien ma reine... autre chose que vous souhaitez abordé pour le conseil ?


Les conseiller seront tous la pour le prochain conseil.

Puis un conseiller reposa une question concernant Wolfgang, Péril répondit à sa demande et Ombre pris la parole:

Il ne voudras pas de garde, il à refuser ceux que je voulais lui allouer et pour la surveillance, il vaux mieux éviter, mais je vous garanti qu'il n'est pas une menace et ne deviens pas menaçant sans raison.


Le roi Argil de son côté répondit à la remarque de Ombre et il posa une question.
Ombre dit:

La différence c'est que tous se que il est pas "naturel" pour nous est étrange, mais spéciale car on connais son espece mais pas les different évolution.


Black se dressa et gronda envers Wolfgang, ce dernier dit:

Sauf que je vous est pas insulté et Blitzkrieg veux dire " Guerre Eclair"


Et il ajouta a la remarque suivante de Black:

Je doute fort que vous savez se que je vaux, vous en êtes loin, je n'ai usé que 5 armes sur des centaines que nous avons.
Donc non vous ne savez rien du tout et je vais voir se que vous vallez en combat face à face.


En clair rien, a la Conférence aile de mer il le prouveras une nouvelle fois


Wolfgang parla de exterminé les Conservateur, Black fit une remarque qui fit grogner les ailes de nuit royaliste.
sauf un aile de ciel mais Black lui dit:  Les ailes de ciel on toujours était les plus sauvage, sa ne me surprend pas.


Wolfgang souris et il lui dit:

Non les royalistes ne sont pas pour votre extermination, c'est la raison pour laquel vous pollué depuis des siècle votre monde.
Moi je suis un fasciste on est très différent des royaliste comme vous les conservateur.


Wolfgang donna lui aussi un avertissement lui aussi a Black, ce dernier rigola et fit savoir qu'il allait le transmettre.
Mais a sa remarque Wolfgang souris une nouvelle fois:

Mais j'espère bien que vous n'allez pas vous rendre, sa ne seras pas marrant sinon hé hé hé.


Black c'est fait avoir et il essaya de se rattraper mais Wolfgang lui dit:

Je connais se regard, tu es loin de me prendre pour un idiot j'ai vu la peur dans t'es yeux, tu as bien raison d'avoir peur, je mettrais tout mes forces a la bataille final.


Et au menace de black bon sa inquiéter Wolfgang pour Merveille et d'autre mais il dit:

Je suis qu'un sujet d'étude vous savez, mais vous allez faire une grave erreur dans tout les cas, car je n’hésiterais pas a détruire tout se que vous aimez et mettre vos territoire à feu et à sang.


Magicien partie et l'employer remercia son chef, le chef aussi douter de la cause conservateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Lun 2 Avr - 19:58

-En effet, répondit la reine Péril.

Elle se dressa et dit :


-Je pense qu'il serait intéressant de mettre en place une base d'entraînement militaire spéciale à l'intérieur-même du palais. Nos soldats sont intervenus rapidement, mais pas à-temps, les conservateurs ont tués les gardes...

Un sanglot se fit entendre dans un coin. Péril fit un signe du museau vers la dragonne qui l'avait lâché en signe d'excuse... son fils avait était l'un de ces gardes... puis poursuivit :

-... et avaient tout barricadés avant-même qu'ils ne puissent arriver. Avoir sur place un escadron entraîné spécialement pour les interventions d'urgence pourrait s'avérer utile. Nous pourrions même y songer pour chaque point stratégique du royaume.

Le futur roi Ombre affirma que Wolfgang ne voudrait pas de garde. Péril voulut savoir :

-Et si nous le faisions surveiller sans qu'il le sache ? Pour sa propre sécurité avant-tout, bien-sûr. Des ailes du ciel pourraient le suivre discrètement...

Black recula le museau en apprenant qu'il avait mal saisi ce qu'avait voulu lui dire Wolfgang.

-Oh, fit-il...

Avant de secouer le museau et de continuer :


-Et bien, tu pourrais faire l'effort de parler normalement, et pas dans ta langue bizarre et sauvage !

Wolfgang parla de ses armes. Black le pointa de la griffe et affirma :

-Oui, j'ai entendu dire que ta race possédait des armes encore plus puissantes que celles que nous avons vu. Mais je doute que tu les ais sur toi. Ton artillerie est réduite et nous avons juste à l'étudier un peu pour nous préparer à nous défendre.

Black protesta envers l'aile du ciel qui dit qu'il suivait Wolfgang dans son désir d'exterminer les conservateurs. Ce dernier lui fit un sourire malicieux et lui répondit :

-Bah oui, justement : je suis nos vieux instincts. Tu me le reproches ? Je croyais que c'était ce que voulaient les conservateurs... tu n'es même pas honnête avec tes propres idées !

Black, lui, secoua le museau et répondit à Wolfgang :

-Alors tu ne seras jamais d'accord avec tes propres alliés ! Tu crois vraiment pouvoir faire une alliance convenable, comme cela ?

Wolfgang avait vu que Black avait peur. Ce dernier grogna, secoua le museau, puis s'exclama :

-Peu importe ! Même si je te crains un peu, je me battrais jusqu'au bout ! Je ne suis pas un lâche...

Perdre ceux qu'il aimait, hein ? Black fit un signe de la patte et dit :

-Si c'est le prix à payer pour gagner cette guerre, alors qu'il en soit ainsi !

L'employé se frotta un peu les pattes, puis demanda à son chef :

-Hum... ai-je la permission de prendre une pause ? J'ai besoin d'un peu d'air...

Il avait surtout envie de s'isoler un peu pour réfléchir.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Mar 3 Avr - 15:53

Péril se mis à ajouter quelque chose et montra une idée qu'elle voulais mettre en place.
Un conseillé, chargé de l'urbanisme dit:

C'est faisable ma reine, mais sa va demander beaucoup de travaux pour ajouter ou modifié quelque chose dans le palais pour pouvoir mettre sa en place.
Sa prendra du temps, je peux m'en charger.


Mais durant la remarque de la reine, une dragonne avais perdu son fils qui était un des gardes, un conseiller lui mis jeune aile sur l’épaule pour la réconforter.

Le futur roi Ombre affirme que Wolfgang n'apprécierais pas avoir des gardes en train de le surveiller et peu importe la raison.

Péril posa une question, Ombre répondit:

Sa seras pas efficace, Wolfgang à fait des mission de contre espionnage quand lui et son régiment ne partie pas en campagne militaire.
Il verras vos gardes a coup sur.


Black recula le museau de se qu'il venais d'apprendre et il protesta, Wolfgang souris il s'approcha allant sur le côté en disant calmement:

Ma langue de sauvage ? ma langue de Sauvage ?


Et il se mis à écraser le bout de la queue de Black en criant:

Ma langue de sauvage c'est de l'allemand espèce d'inculte !!!! a ta place j'eviterais d'être insultant si tu tiens à ta vie misérable larve !!!!


Par la suite Wolfgang parla de ses armes et Black pointa de la griffe et fit une remarque.
Wolfgang répondit:

Qu'es que tu en sais que mon artillerie est réduite ? tu ne sais pas se que j'ai amener dans votre monde, mais je te laisserais avec t'es copain le découvrir durant nos prochaine bataille.


Black protesta contre un aile de ciel qui soutiens l'idée de Wolfgang et l'aile de ciel lui retorqua quelque chose.
Black grogna et dit:

On dois purger que de se qui est impur, a savoir les hybride par exemple.


Black se secoua le museau à la réponse de Wolfgang et il fit une remarque.
Wolfgang dit:

Sauf que je ne suis pas un représentant de mon pays, mais considéré moi comme un "Mercenaire" et notre alliance se porte bien.


Wolfgang avait vu que Black avait peur et Black l'avoua et il fit une autre remarque.
Wolfgang dit:

Tant mieux alors.


Et Black se montra pas intimidé par se que Wolfgang avait dit et a sa remarque, Wolfgang dit:

Si vous gagner, sa seras une victoire amère pour vous.

L'employer se frotta un peu les pattes et il dit une demande a son chef.
Ce dernier dit:

Oui va y prend toi un congé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Mar 3 Avr - 19:42

-Oui, je m'en rend compte, répondit la reine Péril à la réponse de son conseiller chargé de l'urbanisme. Mais à-terme, cela pourra nous éviter de subir ce genre d'attaque interne. Je vous remercie de vous proposer. Vous aurez tous les moyens et les pattes nécessaires pour mener à bien ce projet.

Elle jeta un regard à la salle :

-Bien-sûr, pour que la vie du palais n'en soit pas bouleversée, cela nécessitera un agrandissement. Je veux que les gardes entraînés dans cette base ait tout ce qu'il leur faut et la place, sans avoir à supporter les allers-retours de la cour.

La mère du garde mort reçu un geste de soutien de son voisin. Elle se lova contre lui, ressentant le besoin d'un peu de soutien, reconnaissante envers lui.

Péril fit une proposition, mais Ombre affirma que ça ne marcherait pas. Elle supposait qu'il savait de quoi il parlait et dit :


-Je vois...

Avant de se dresser et de dire :

-Et j'imagine que même si je suis la reine de ce royaume, il ne m'écoutera pas si je décide de lui imposer une garde.

Black poussa un rugissement de douleur. Il ignorait si Wolfgang l'avait fait exprès, mais la pointe de la queue d'un dragon était très sensible...

Il la retira brusquement de sous son pied et rugit :


-Oui : une langue de sauvage parlée par un sauvage ! Tu t'attaques à un messager... comme je m'y attendais : tu n'as aucun honneur !

Comment cela, son artillerie n'était pas réduite ? Black ressentit soudainement comme un petit doute...

Puis secoua le museau et protesta :


-N'essaie pas de me bluffer ! Il est évident que ton artillerie est réduite, tu n'as pas pu amener toutes tes armes avec toi, et surement pas les plus grosses et puissantes.

Black protesta contre l'aile du ciel. Ce dernier remua la queue et affirma :

-Les hybrides, au moins, savent faire ce qu'il faut pour s'adapter. Toi et les tiens, vous êtes juste bloqués dans le passé. Commence déjà par purger les conneries que tu as dans la tête, va !
-Ouais ! Bien envoyé !

Les ailes du ciel se ressemblèrent autour de celui qui parlait pour lâcher aussi leurs insultes au conservateur.

-Un mercenaire, hein ? Demanda Black à la remarque de Wolfgang. Et bien, les royalistes doivent être bien désespérés pour demander l'aide de mercenaires, surtout venant d'un autre monde...

Et finalement, il fit un signe de la patte et affirma :

-Aucune victoire n'est jamais amère : la victoire, c'est la victoire ! Ce qui est détruit peut-être reconstruit. Quand aux morts... bah, les dragonnes font bien assez d’œufs pour repeupler.
-Ça veut dire quoi, ça ?
Gronda une aile du ciel...

L'employer fit un signe du museau à son chef et lui dit :


-Merci, monsieur.

Et il quitta la pièce, essayant de cacher ses pensées...

Pendant ce temps, Magicien entra dans la salle du conseil et se faufila jusqu'à sa reine.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Mer 4 Avr - 17:55

Péril affirma qu'elle se rendais compte des quelque souci du projet, mais elle avait confiance et remercia au conseiller de se proposé de s'occuper du projet.
Mais Péril fit une autre remarque et un conseiller militaire demanda:

Mais ma reine, avoir de nouvelle place pour la garde royal c'est bien, mais si on ne peux pas assumer leurs loyauté, l'histoire peux se répété, on devrais s'assuré que aucun a des idée conservatrice... mais on ignore comment on pourrais les cerné..


Et une voix grave avec un profond accent surgit derrière Xyria..

Il suffit de faire des pression psychologie, de la surveillance de masse, de poser des questions piège et bien d'autre chose.


C'était Wolfgang, arme sur l’épaule , toujours en uniforme de combat.
Ombre eu un petit sursaut et regarda avec le sourire Wolfgang et il lui dit:

Oh tiens Wolfgang tu es venu au final ?
-Je suis juste venu donner ceci.
Il tend son rapport qu'il a eu finalement le temps de faire et il ajouta:

Je vais déplacer le Flak 88 et le mettre a sa place et aller nettoyer mes armes.


Enfin les ailes de ciel et Wolfgang se rencontré pour la 1ere fois, les ailes de ciel allait voir plus fanatique qu'eux à la guerre, sa allais être marrant.


La mère du garde mort chercher du réconfort, sa surpris le collègue a son geste, mais il la pris ses ailes et la caresser le dos pour la réconforté.

Ombre affirma que Wolfgang verrais les gardes de toute manière, Péril voyais se que voulais dire Ombre et elle posa une question.
Ombre dit:
Oui sa change rien, mais en faite il y a bien un garde qu'il n'a pas remarqué, car elle est masqué, mais se n'est pas un garde.
Merveille est chargé de s'occupée de lui donc elle a toujours un oeil dans tout les cas.


Et un garde religieux du Temple Lunaire le protéger aussi.

Black poussa un rugissement quand Wolfgang lui marcha sur le boue de la queue, il la fait exprès, il sais que sa fait très mal ici.
Black protesta en se retirant.. les gardes ailes de nuit se mis à rire discrètement, même Merveille.
Wolfgang répondit en s'approcha de manière menaçant en regardant droit dans les yeux:

T'es bien insultant pour un simple messager, va pas te plaindre que je te fait mal et ta loi m'interdit peut etre de te tuer mais elle ne m'interdit pas de te faire mal pour te faire apprendre le respect et la courtoisie espece de dragonnet mal eduqué !!!!!


A la remarque suivante, Blakc ressentis un doute concernant l'artillerie de Wolfgang et il le fit remarqué.
Wolfgang dit:

Suis moi je vais te montré quelque chose.


Et il fit route où des centaine de cadavre conservateur jailli encore dans un quartier causer par son flak 88.
Une fois arriver et il montre les cadavre dont beaucoup très amocher, des tête qui peux manguer certaine partie, des ailes dechiquter par les obus, des centaine de litre de sang en train de couler.
Une scène digne d'un film d'horreur tellement le quartier a etait ferme le temps de tout nettoyer.
Certain soldat aile de ciel vomissais a cause de la puanteur de la mort mélanger à la poudre de l'arme.
Wolfgang dit:

Sa fait partie une de nos meilleur arme qui a causer sa.


Black protesta contre l'aile de ciel et l'aile de ciel rétorqua, Black retorqua aussi:

Les Hybride ne sont pas naturel


Black fit une remarque sur les royaliste quand Wolfgang se dit Mercenaire.
Il répondit:

Non il ne m'on pas fait appel, je me suis proposé tout simplement.


Et à la dernière remarque de Wolfgang, Black sortie qui vexa quelque dragonne, même Merveille, Wolfgang dit:

On verras ta tête quand sa seras ta défaite sous ton museau.


L'employer remercia son chef et durant le chemin de so employer, il dit:

On n'a à faire a un ennemi très fort et les autres n'ont pas l'air de le comprendre.. ce charognard n'a pas peur de mourir et je doute que nos menace vont l'intimidé.

Dans la salle du conseil de guerre, Apocalypse dit:

Bon qu'es qu'on peux me dire sur cette creature ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Mer 4 Avr - 20:56

-C'est une très bonne remarque, répondit la reine Péril à ce que lui dit son conseiller militaire, et c'est en cela que vous intervenez...

Elle allait parler de son idée, quand une voie retentit derrière Xyria. La plupart des membres du conseil sursautèrent, et la future reine des ailes de nuit aussi. Elle posa une patte sur son cœur en se tournant vers Wolfgang et en se disant qu'il pourrait éviter de faire ce genre de choses.

Après que l'humain ait tendu son rapport à Ombre, Péril s'inclina devant lui et lui dit :


-Wolfgang, c'est un plaisir de vous voir vous joindre à nous. Votre proposition est bonne et intrigante, mais pourrait prendre du temps. J'avais, pour les début, tout du moins, une idée plus simple et rapide...

Elle se dirigea vers la partie militaire de son conseil et expliqua :

-Vous avez forcément chacun quelques dragons dont vous êtes parfaitement sûr de leurs loyauté. J'aimerais que vous sélectionnez les meilleurs pour rejoindre cette garde. Seuls ceux qui auront votre aval pourront se joindre à ce projet. Et il en va de-même pour les constructeurs de cette base.

Elle ne voudrait pas qu'un ennemi en profite pour glisser une faiblesse dans son projet.

Certains membres du conseil ne l'écoutaient plus, cependant. Ils se penchaient au-dessus de leur pupitre de mieux voir l'humain en marmonnant entre eux...

Ombre confirma ce que supposait la reine : Wolfgang n'accepterait aucune surveillance de personne, même à leur demande. Elle fit un signe du museau quand il lui expliqua qu'il était malgré-tout surveillé, puis dit :


-Bien, je vous fais confiance.
-Vous en prenez donc sa responsabilité ?
Demanda la conseillère Vénérable. Si il fait quoi que ce soit contre notre clan, vous serez considéré comme responsable, futur roi Ombre.

Wolfgang s'approcha de Black, menaçant, en lui disant ses quatre vérités en face. Le dragon recula, mais protesta malgré-tout :

-Je n'ai pas de leçon d'éducation à recevoir d'un simple animal !

Wolfgang décida de montrer quelque-chose à Black. Ce dernier se montra méfiant, mais il le suivit quand-même. L'aile de nuit regarda les différents cadavres autour de lui...

... puis sourit, visiblement amusé :

-Je n'ai pas dit que tu n'avais pas des armes puissantes, juste que ton artillerie était limitée. En fait, j'ai assisté à ce massacre, j'attendais le bon moment pour pouvoir venir te parler, j'ai vu ce que tu as fait.

Il regrettait juste un peu qu'il ne se soit pas fait tué durant l'assaut.

-Mais peu importe : maintenant que je sais comment fonctionne cette arme, je vais l'expliquer à ma reine et nous saurons comment l'éviter. Si c'est ce que tu as de plus puissant, alors finalement, je n'ai pas à m’inquiéter.

Il sous-estimait l'arme, persuadé qu'elle n'avait pas des munitions infinies et qu'il ne pourrait pas tous les avoir si ils attaquaient depuis le sol. Là, les conservateurs avaient été pris par surprise et n'avaient pas pu se défendre.

Black protesta contre les ailes du ciel. Celui qui parler lui fit un signe las de la patte et lui répondit :


-Ouais, ouais, tu l'as déjà dit... change de disque, papi, tu te fais aussi vieux que les idées ridicules que tu véhicules !

A la réponse de Wolfgang, Black se contenta de reformuler :

-Et bien, ils ont quand-même accepté l'aide d'un mercenaire. Vraiment pitoyable !

Et à sa dernière remarque, il secoua le museau et affirma :

-Ou la tienne quand toi, tu perdras !

L'employer s'arrêta à la remarque de son chef. Il demanda :

-Chef... vous croyez qu'on peut encore gagner la guerre ?

Dans la salle du conseil, Apocalypse posa une question. Les conseillers se regardèrent... puis commencèrent à répondre :

-Rien de plus que ce que vous savez déjà, ma reine.
-Il ne vient pas d'ici, ça, c'est sûr.
-Ses armes sont capables de tuer plusieurs dragons en une fois.
-Il est plus évolué qu'un charognard normal.
-Moi, je pense que c'est un complot de Ombre, pour nous déstabiliser. Il n'y a pas de charognard évolué, en réalité.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Jeu 5 Avr - 15:48

La reine Péril affirma que son conseiller de guerre fit une très belle remarque et elle fit une remarque elle aussi.
Le conseiller fit signe de tête mais Péril ne put ajouter quelque chose que Wolfgang arriva à ce moment la.
Xyria eu peur comme d'autre eu un sursaut et Ombre reçu le rapport de Wolfgang qui n'étais pas dans un parchemin.
On voyais la fameuse Faucon avec la crois gammé en haut au milieu de la feuille, sa pourrais devenir une collection pour un musée pour prouvé l'arriver de Wolfgang.
Péril s’inclinât et répondit à la remarque de Wolfgang et elle exposa son idée.
Wolfgang fit son salut hitlérien en claquant de ses bottes comme il le fait depuis l'arrivé des nazi au pouvoir et il répondit:

Je ne vais pas vous dérangez plus longtemps, je vais ranger mes armes et aller me reposer, on se reverras dans la journée.
Mesdames et messieurs, je vous dit bonne journée.


Et il refait son salut Hitlérien et repartie avec une discipline très pointu.

Le conseil militaire lui dit:

Oui nous allons voir sa pour nos meilleur garde fidèle, je vous suggère de mettre l'Elite de l'Orage en attendant.


Mais Ombre remarqua que quelque conseillé était plus concentré sur Wolfgang que sur le conseil, il cacha son sourire au fond de lui.
Par la suite Ombre affirma que Wolfgang n'accepteras pas de surveillance, malgré que un il s'en est pas rendu compte et qu'il s'en rendra jamais.
Pour le guerrier religieux, il ne le sauras qu'a la fin de tout cette histoire avec les conservateurs.
Péril fit confiance à Ombre mais Vénérable elle se mis en avant, Ombre lui répondit:

Vous savez si il voulait la mort de vous tous et de votre clan, il aurais laisser faire les conservateurs.
Vous avez bien la langue bien pendu envers une créature qui vous a sauvez la vie, car n'oublier pas que le conservateur à voulu vous tranché la gorge, vous devriez plutôt vous montrée reconnaissante envers lui au lieu de le pointé de la patte comme si il était une menace.


Wolfgang s’approcha de Black montrant aucune peur et lui fit une leçon de moral mais Black protesta et Wolfgang rétorqua:

Tu en aurais bien besoin !!!!!


Puis Wolfgang montra quelque chose, Black se montra pas intimidé, il pensais tout savoir de cette arme, Wolfgang le laissa croire se qu'il venais de dire, il vu que les conservateur n'étais pas prudent car le Flak 88 il ne la utilisé que en mode anti aérien et en plus Black avait tout vu sur le massacre de ses camarade.
Wolfgang aller laisser les conservateur croire que Wolfgang n'avais pas grand chose en arme, il dit:

Soite crois en ce que tu veux Black, je m'en moque.


Les munitions était bien limité, mais bien rempli, Wolfgang pouvais tenir des heures.
Et les munitions il en avait quelque sorte.

Black protesta contre les ailes de ciel et l'aile de ciel fit une remarque, Black grogna:

Tu feras moins ton malin quand ton royaume seras devenu conservateur.


Black protesta contre Wolfgang sur son statut, Wolfgang retorqua:

Tu parles des royaliste, mais tu viens de me demander de vous rejoindre.


Black affirma qu'ils allaient gagner, Wolfgang retorqua:

Ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tuer, nous verrons bien qui gagneras.


L'employer s'arrêta a la remarque de son chef et il lui posa une question.
Son chef dit:

j'ai des doute très sincèrement, on 'a subi pas mal de defaite et cette créature nous a causer 2 defaite en moins de 1 jour.


Dans le conseil Apocalypse posa sa question, le conseil repondit à cette dernière, Apocalypse répondit:

Non se n'est pas un complot, ce charognard est bien la.
Quelqu'un a des suggestion pour le tuer si il refuse de nous rejoindre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Jeu 5 Avr - 18:36

Oh... il ne restait pas ? La reine Péril allait lui proposer de participer au conseil. Il avait sauvé le clan, il y avait parfaitement sa place. Mais il dit vouloir se reposer. Elle se demandait si c'était un aveux de fatigue ou une simple remarque...

En tout-cas, elle décida de ne pas le retenir et lui dit :


-Bien. Quand vous croiserez un serviteur, demandez-lui de vous conduire jusqu'à votre chambre. Ils sont au-courant qu'une a été mise en place pour vous, normalement...

Et à son départ, les conseillers commencèrent à parler entre-eux :

-Alors, c'est lui ?
-C'est vrai qu'il est... impressionnant.
-Tu trouves, toi ?
-Oui... par son comportement, en tout-cas.


L'un des conseillers militaires fit une suggestion à la reine Péril. Elle garda un instant le silence, tapant des griffes, réfléchissant...

Puis elle fit un signe du museau et dit :


-Non. L'élite a été fondée pour protéger le clan, pas pour ma protection personnelle. Je ne veux pas penser à moi au détriment de mon peuple. Tout-du-moins, pas entièrement. Je vais assigner trois membres de l'élite à la protection du palais le temps de finaliser les travaux, mais le reste restera à son travail normal.

Le futur roi Ombre se montra fort éloquent dans sa réponse envers Vénérable. Cette dernière avait un léger et aimable sourire tout en l'écoutant. Elle le laissa terminer, puis lui dit :

-Oh, votre majesté : ai-je eu l'air de me montrer ingrate envers Wolfgang ? Si c'est le cas, je m'en excuse, ce n'était pas mon but.

Elle secoua le museau :

-Non, j'ai beaucoup d'admiration pour lui et je suis reconnaissante pour ce qu'il a fait. Mais il reste un étranger que nous, que nous ne connaissons pas et dont nous ignorons encore tout, même si il nous a sauvés. Je ne fais que me montrer prudente, rien de plus. Mais il aura droit à mes remerciements, bien évidemment.

Black siffla de colère à la manière d'un serpent et demanda :

-Ah ouais ? Et qu'est-ce qu'un mammifère tel que toi pourrait enseigner à un grand dragon comme moi, hein ?!

Black fit une affirmation envers les dragons du ciel. Celui qui parlait pour les autres se dressa et lui dit :

-On ne deviendra jamais conservateur, que ça te plaise ou non. Notre clan a évolué. Tu peux dire à ta psychopathe de reine que même si nous perdons une bataille et que vous envahissez notre clan, il y aura toujours de la résistance, jusqu'à se qu'elle meurt !

Wolfgang tenta de retourner ce qu'avait Black contre lui, mais il affirma :

-Sauf que nous ne sommes pas encore un royaume : nous sommes uns faction rebelle tentant de sauver les royaumes, et toute l'aide est bonne à prendre, pour nous. Qu'une reine ait besoin de l'aide de mercenaires prouve qu'elle est faible !

Son chef acceptait d'avouer ses doutes, finalement. Le guérisseur ressentait le besoin de se confier... il avait besoin qu'on le réconforte dans ses idées.

Il regarda autour de lui. Les autres guérisseurs étaient en pause déjeuné, ils étaient de garde seuls. Et leurs trois patients dormaient. Alors il chuchota :


-Et, euh... que pensez-vous de nos meneurs, actuellement ?

Le conseil se mit à marmonner. Ses membres réfléchissaient, en parlaient entre eux :

-Il ne pourra pas résister à une attaque groupée...
-Mais il a déjà abattu beaucoup des notre...
-On pourrait envoyer un assassin se rapprocher de lui et...
-Ou alors, on l'espionne...
-Si on lui offrait des fruits ?
-Ma reine...


Magicien se mit en avant :

-Si j'avais quelque-chose venant de lui, par exemple une mèche de cheveux, je pourrais ensorceler une lance pour qu'elle traverse les océans et aille le tuer, peu importe où il se trouve.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Jeu 5 Avr - 22:59

Wolfgang aller tout simplement se reposer car tout sa était très physique et voulais être prêt en cas d'attaque, après il n'étais pas complètement épuisé, mais on ne savais jamais.
Péril répondit:

Bien je vous remercie votre majesté.


Et après son salut, il repartie... logiquement, il avais la même chambre que Merveille.
Les conseillé se mis à parler entre eux et il eu des réponses:

-En quoi il est impresionnant ?
-Qu'es qu'il la son comportement, je vois rien personnellement.


Puis un conseiller militaire fit une suggestion à la reine Péril et cette dernière se mis à réfléchir et au final non, elle ne mettrais que 3 Elite de l’orage et le conseiller dit:

Fort bien ma reine.


Ombre se montra fort éloquent envers Vénérable, cette dernière montra un sourire aimable et elle répondit à Ombre à sa remarque.
Puis Ombre dit:

Je comprends mais être prudente envers lui parce que vous ne connaissez pas et qu'il vous a sauver la vie c'est assez déplacé.


Black siffla de colère et il posa une question, Wolfgang répondit net:

Être plus courtois et plus respectueux quand on est désigné messager, même entre ennemi.


Black fit une affirmation aux ailes de ciel et ces dernier affirma qu'il deviendrons des résistant.
Black souris et dit:

Sa on sais qu'il y auras de la résistance c'est pourquoi on n'a tout prévu une fois votre reine battu.
Apocalypse la tueras d'elle même vu que elle, elle ne peux pas mourir alors que votre reine si ah ah ah ah.


Wolfgang tenta le coup de Black contre lui et Black rétorqua de nouveau.
Wolfgang dit:

Alors la votre est tout aussi faible, vu qu'elle ta envoyer m'engager, nous sommes quitte dans l'histoire mais je pensais que 2 royaume était conservateur ? au final ils ont laché vos idée ? c'est bien sa.


Son chef avoua ses doutes aussi et l'employer posa une question, ce dernier dit:

Qu'ils sont déconnecté de la réalité, nous avons pas une armée suffisante pour conquérir tout les autres royaume royaliste.
Du moins on ne pourras pas avant une bonne cinquantaine d'année.


Le conseil se mis à marmonner et il eu quelque idée, mais Magicien proposa quelque chose.
Apocalypse dit:

tout les idée son bon a prendre, fait se que vous pouvez pour sois le tuer, l'espionner ou autre.


Mais le plan de Magicien n'allais pas fonctionner, car Wolfgang porter un casque et il avait les cheveux assez cours, donc pas moyen de prendre un cheveux.
Il le verrais au moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Dim 8 Avr - 11:37

Dans le palais, il ne restait que peu de serviteurs. La plupart avaient préféré aller s'assurer que leur famille allait bien, avaient rejoint les groupes qui portaient hommage aux morts, ou, choqués suite à cette prise d'otage, se reposaient, actuellement. La royauté n'allait pas le leur reprocher suite à cette journée. Cependant, il y en avait toujours quelques sérieux qui faisaient la permanence, malgré leurs regards vides.

Trois dragons nettoyaient les bibelots et les tableaux dans un couloir relevèrent les yeux à l'arrivée de Wolfgang...

Pendant ce temps, les conseillers se mirent à parler de lui. Beaucoup voyaient cette petite chose qui rendait Wolfgang particulier... d'autres non.

Alors ceux qui voyaient essayèrent de l'expliquer :


-Il est de toute évidence d'une grande droiture et d'un sérieux digne de nos vétérans de guerre.
-Sa façon de parler est aimable et respectueuse.
-Sa posture, aussi, mais je pense que sans queue, ce n'est pas facile à remarquer.
-Et pour ce qui est d'être impressionnant... je pense que ses actes parlent d'eux-même.


Xyria lança un sourire à Ombre : certains avaient bien compris ce qu'il avait vu en lui et ça devait lui faire plaisir.

-Déplacé ? Demanda Vénérable.

Elle eut un léger sourire et secoua le museau, songeant à ce moment-là à un dragonnet qui avait encore beaucoup à apprendre...

Elle lui expliqua :


-Avec tout le respect que je vous dois, votre majesté : vous êtes un novice dans les devoirs de veiller sur un clan. En-tant que membre du conseil royal, je me dois de me méfier de ce que je ne connais pas, au début, tout du moins, afin de veiller sur la sécurité de mon clan. Ce n'est pas comme si je voulais le chasser... juste garder un œil sur lui. En réalité, c'est le contraire, qui serait déplacé.

Ça, c'était sûr : Black n'avait aucune idée du comportement que devait avoir un messager. Il avait été sélectionné juste parce qu'il avait déjà vu Wolfgang à l’œuvre, mais autrement, il ignorait tout de ce rang, et que l'honneur demandait à un messager de rester courtois autant qu'aux seigneurs de ne pas s'en prendre à eux.

Black ne s'en rendait pas compte. Il préféra répondre à Wolfgang :


-J'ai déjà la politesse de rester calme en la présence de mes ennemis. Et pour le reste, je ne fais que donner mon avis tout en faisant mon travail, je n'ai rien à me reprocher.

Il ajouta entre ses dents :

-Et puis qu'est-ce qu'un charognard connait de la courtoisie ?
-Plus que toi, ça c'est sûr,
répondit innocemment un aile du ciel.

Black affirma que Apocalypse allait tuer la reine Péril... ce qui lui valu les rires moqueurs de tous les ailes du ciel présents.


-Tu as idée du nombre de dragons qui ont voulu la tuer ?
-La bonne blague !
-Même si elle ne peut pas mourir, elle se brûlera les pattes si elle essaie de la toucher !


Wolfgang essayait de retourner ce que disait Black contre lui. Le dragon de nuit dressa le museau et protesta :

-Non ! Ils sont bien toujours des nôtres, eux ont été assez malins pour comprendre. Mais temps que tous les royaumes ne nous auront pas rejoins, alors notre quête ne sera pas complète.

Hum... c'était bien, comme réponse, mais ce n'était pas exactement ce que le jeune guérisseur voulait savoir. Voyant le comportement de Magicien, il se demandait si ils pouvaient avoir confiance en leur futurs roi et reine, finalement. Mais il n'osait pas le dire ainsi, du coup...

Alors il essaya de changer de sujet en disant :


-Oh... bah, mieux vaut tard que jamais... non ?

Magicien fit un signe si museau à l'annonce de sa reine et lui dit :

-Fort bien, votre majesté. Je vais m'atteler à préparer le sort. Il faudra juste que quelqu'un m'apporte ce qu'il me faut...

En fait, même si ce n'était pas une mèche de cheveux : n'importe quoi venant de son corps pourrait marcher. L'important, c'était que ça vienne de lui...

Un aile du ciel se dressa et proposa :


-J'ai encore quelques espions dans le royaume. Je peux le faire surveiller.
-Après, on n'est pas forcément obligés de s'inquiéter tout de suite. Si ça se trouve, il a acceptée votre proposition...


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Dim 8 Avr - 22:34

Wolfgang était sur le chemin du retour, le palais était assez vide, les serviteur du palais nettoyer tout le palais.
Certain serviteur se mis à regarder Wolfgang et Wolfgang se mis à chanter tout restant droit dans ses pas et posture:



Les conseiller dans la salle du conseil se mis à parler de lui.
Ceux qui voyais quelque chose particulier en lui expliquer a ceux qui le voyais pas et les réponse fusent:

-Oui c'est vrai qu'il a l'air d'avoir une grande discipline.... un regard sérieux aussi.
-Oui sa façon est très correct
-Pas besoin de queue pour voir, suffit de regarder de faire la différence entre lui et un charognard.
-Oui son intervention était très impressionnant , j'ai hâte que la conférence commence pour en apprendre plus lui.


Xyria souris se que venais de dire le conseil, Ombre fut ravi en entendant sa.

Mais Ombre était occupé avec Vénérable et a sa remarque, il dit:

Je pense que vous avez moins d'expérience que moi sur la gestion d'un clan, il me semble que vous aviez était que conseillère et non reine.
Puis c'est assez hypocrite le vouloir le surveiller parce que vous êtes prudente car vous ne le connaissez pas.
Mais il me semble qu'il y a pas très longtemps, j'ai fait pas mal d'action pour les ailes de ciel, pourtant on me connaissez pas et vous aviez pas fait la demande qu'on me surveille.
Puis si Wolfgang découvre que des ailes de ciel le surveille, il peut le prendre comme pour un espionnage ou même les prendre pour des conservateurs.
Puis pourquoi vous méfiez de votre sauveur, Wolfgang n'a pas la même façon de pensée que vous ou nous les ailes de nuits, ils risquent de très mal le prendre de votre proposition, si vous montrez une méfiance envers lui, il va tout aussi se méfiez.


Oui les ailes de ciel devais vite savoir que Wolfgang n'a pas un esprit aussi bien que les ailes de nuits a cause de son endoctrinement causé par les nazis et la guerre.

Wolfgang savais bien que Black n'avais pas de comportement adequat pour un messager, mais Black avait l'air de s'en fichais et Wolfgang dit:

Alors la loi ne te protege pas, c'est pas une fichu médailles qui va m’empêcher de t'abattre comme j'aurais du le faire la derniere fois.
Mais je ne le ferais pas, car je veux que tu apporte ma réponse à ta chef.
Je te propose que la discussion s'arrête la.


Car sinon le message auras un autre forme.

Et à la question de Black et à la réponse de l'aile de ciel, Wolfgang dit:

Je fait partie d'un pays civilisé.


Black affirma que Apocalypse tuerais Péril, les ailes de ciel se mis à rire et un fit une remarque, Black dit:

Peut être, mais ma reine ne peux pas mourir, la votre si, elle aurais trouver un moyen tot ou tard.


Wolfgang tenta un retour contre Black et se dernier affirma quelque chose.
Wolfgang dit:

Tant mieux alors, c'est parfait alors.


L'employer du chef guérisseur changea de sujet et il fit une remarque, le chef guérisseur dit:
Oui peut etre mais sa laisse du temps aussi au royaliste.

 Magicien se plia à sa reine et Apocalypse dit:
On va essayer de trouver sa.


Mais sa allait etre difficile d'avoir quelque chose de Wolfgang, pas impossible mais difficile.

Mais un aile de ciel fit une remarque, Apocalypse dit:

Oui tu as raison attendons, je suis sur qu'il accepteras.
Mais oui envoyer vos espion, mais qu'il le surveille juste, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Lun 9 Avr - 21:49

Les serviteurs s'arrêtèrent de travailler un instant pour regarder Wolfgang passer en chantant. Ce charognard parlant n'avait pas une voie désagréable. Quelques dragons secouèrent la queue au rythme de ses paroles, même si ils ne savaient pas ce que ça voulait dire...

Finalement, les quelques dragons qui avaient du mal à comprendre en quoi Wolfgang était quelqu'un de remarquable commencèrent un peu à le saisir... pour la plupart, en tout-cas.

Un aile du ciel fit un signe du museau et continua :


-Oui, vous comprenez enfin où on veut en venir.
-Il n'empêche, je me demande si il aura des choses à apprendre au clan...
-Il ne faut peut-être pas aller jusque là. Ça reste un mammifère.


Ombre continua de reprocher son désir d'être prudente à Vénérable, il se prit même comme exemple. La vieille dragonne secoua le museau et dit :

-Ce n'est pas la même chose : vous êtes roi... ou tout-du-moins meneur de votre clan. Une mauvaise action de votre part serait un incident diplomatique, et il serait mal venu de faire surveiller une personne royale.

Elle posa une patte sur sa poitrine et répondit :

-Et je ne suis pas hypocrite, je ne pense qu'à la sécurité de mon clan. Comme vous le dites si bien : il n'est pas comme nous, ses réactions nous sont étrangères et imprévisibles, pour le moment, j'ai bien le droit d'être inquiète temps que je ne suis pas certaine de ce qu'il pourrait se passer si quelque-chose ne va pas, justement. Mais souate.

Elle fit un aimable sourire à Ombre :

-Mon but n'est pas de me fâcher avec vous, votre majesté. Je vous propose donc, avec tous les honneurs qui vous est dû, que l'on mette fin à cette conversation qui tourne en rond. Je retire ma demande de surveillance.

Xyria cligna des yeux. On ne pouvait nier que Vénérable savait drôlement bien choisir ses mots...

Black ouvrit grand les yeux, effrayé, quand Wolfgang commença à lui parler. Il protesta :


-Quoi ?! Si, la loi me protège ! Tu n'as pas... !

Mais il retint un soupir de soulagement quand il renonça à s'en prendre à lui... caché par un grondement agacé :

-Bien ! Compte sur moi, au moins pour ça, je compte bien lui donner la réponse et lui parler de tout ce que j'ai pu voir et entendre sur toi, aujourd'hui.

Black ignora la remarque des ailes du ciel, et répondit à Wolfgang :

-Civilisé ? Je te croyais aussi sanguinaire que nous... tu appelles ça civilisé, toi ?

Certes, Apocalypse était immortelle, mais les ailes du ciel avaient une entière confiance en leur reine.

Ils répondirent :


-Certes, elle ne peut pas mourir, mais elle peut souffrir.
-Je lui souhaite de trouver le moyen avant qu'on ne trouve le moyen de l'enfermer, ta monstrueuse reine.

Wolfgang affirma que c'était parfait, si les clans de glace et de boue continuaient à suivre les conservateurs. Là, la plupart des dragons ne comprirent pas. Même les ailes du ciel le regardèrent, surpris...

Mouais... les paroles de son chef n'étaient pas très réconfortante. Le jeune guérisseur avoua à mi-voix :


-J'ai un peu peur, maintenant...

L'aile du ciel s'inclina devant Apocalypse et répondit :

-A vos ordres, reine de la nuit.

Et le silence se fit dans le conseil. Personne n'avait d'autres idées...

Il y eut juste un aile de mer qui dit :

-Et si votre messager ne revient. Il semble tellement violant, ce charognard... il va peut-être le tuer.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Mar 10 Avr - 16:02

Les serviteurs écouter le chant de Wolfgang qu'il chanté et stopper de travailler pendant un temps.
Wolfgang sortie du palais et commença à ranger ses armes qu'il à utilisé.
Il monta sur son engin et commencer à le déplacé vers l'endroit où se passerais la conférence.
Il remonta le flak 88 et commencer à nettoyer tout ses armes utilisé ses dernier temps.

Les dragons aile de ciel qui avait encore du mal à comprendre Wolfgang commencer à saisir en effet et un aile de ciel fit signe et d'autre réponse fut exprimé et surtout des question.
Ombre interviens et dit:

A vous de voir qu'es qu'il vous apprendra, mais il vous apprendra surtout sur l’évolution de son espèce, malgré que parfois les ténèbres régner parfois.


Ombre fit quelque reproche à Vénérable, après sa remarque, Vénérable se secoua le museau et elle répondit à Ombre.
Vénérable affirma de ne pas être hypocrite et que son but n'est pas de se fâché avec lui et elle fini par abandonné par sa demande.
Ombre suris et dit:

Certe mais Wolfgang est mon invité royal, puis votre demande n'est pas de nature de prudence, mais que vus avez tout simplement peur en vue de se qu'il a pu faire à un groupe de dragon qui était plus la majorité des troupes de votre clan.
Si vous faite surveiller Wolfgang, vous allez devoir vous débrouillez avec lui.

Oui Vénérable savez choisir ses mots mais sa n'aurais pas même effet chez Wolfgang, car il n'apprécie pas trop les politicien.

Black ouvris grand les yeux se que venais de dire Wolfgang mais il commença de protester mais pas entièrement car il venais d'avoir peur mais Wolfgang ne le tuerais pas.
Mais Black donnerais le message, Wolfgang dit:

Fort bien.


Black se mis à ignoré la remarque des ailes de ciel et il fit une remarque à Wolfgang, ce dernier dit:

Je ne tue pas tout se qui bouge, je ne tue que mes ennemis et je m'en prend qu'au militaire qu'il résiste ou contre des terroristes.

Il est vrai que en 1941 se n'étais pas le cas.

Les ailes de ciel n'étais pas convaincu que Apocalypse reussierais et a la remarque suivante, Black dit:

Vous verrez bien un jour, nous avons tous une faiblesse.


Wolfgang affirma que c'était parfait que 2 clans etait conservateurs, personne ne le comprenais, mais Merveille si, Wolfgang dit:

La victoire ne seras plus grande et quand ils vont capituler, les conservateurs vont gravement payer de leurs arrogance.


L'employer avoua qu'il commencer à avoir peur, son chef demanda:

Peur de quoi ?


L'aile de ciel s’inclinât auprès de Apocalypse et fit une remarque.
Mais un aile de mer posa une question.
Apocalypse dit:
Alors sa voudras dire qu'il nous feras la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Mar 10 Avr - 19:47

Pendant tout le temps où Wolfgang alla ranger ses armes, puis déplaça son véhicule, plusieurs ailes du ciel se mirent à se suivre en se croyant assez discrets pour l'observer, par pure curiosité, pas par espionnage, et désir d'en voir plus sur leur sauveur. Mais Wolfgang pouvait régulièrement voir dépasser, derrière un muret ou un arbre, une aile, une queue, une partie d'écailles rouges, ou simplement un œil brillant. Un murmure montait. Les dragons parlaient de lui, mais trop bas pour qu'il puisse comprendre, par-contre.

Le conseil se tourna vers le futur roi Ombre. D'autres question fusèrent :


-Les ténèbres ?
-Laissez-moi deviner : son monde aussi sort d'une guerre ?
-Où y est encore actuellement. C'est la seule raison que je vois pour qu'il soit aussi sérieux, en fait.
-A moins que ce soit une habitude de son espèce toute entière ?


Ombre sembla vouloir toucher Vénérable sur une émotion que les dragons du ciel détestaient... pour la plupart, tout du moins. Mais la dragonne était assez vieille pour avoir appris à accepter ses sentiments, et même s'en servir à son avantage.

Alors elle cligna des yeux, poussa un grondement amusé, et répondit :


-Oui, c'est vrai : j'ai peur de Wolfgang.

Plusieurs dragons se regardèrent, surpris.

-A cause de ce qu'il a été capable de faire. Ai-je eu l'air de vouloir dire le contraire ? Et c'est cette crainte de ce qu'il est capable de faire et de mon manque de connaissance sur lui qui me pousse à me montrer prudente. J'espère qu'il saura me rassurer lors de ses conférences.

Elle apprécia l'air des autres conseillers : certains semblaient d'accord avec elle, mais d'autres semblaient surpris, voir moqueur ou agacés, qu'elle admette sa faiblesse de la peur. Mais pour elle, sa façon de l'admettre ne faisait que prouver sa sagesse et les réactions négatives son intelligence par-rapport aux autres.

Elle haussa les épaules et termina :


-Mais vous n'avez pas à vous inquiéter : encore une fois, je renonce à mon désir de le faire surveiller.

Black écouta les dernières paroles de Wolfgang, puis il lui demanda :

-Tu ne tues que les militaires ? Étrange, venant de quelqu'un qui veut exterminer tous les conservateurs... tu sais que nous n'avons pas que des soldats, dans nos rangs ? Aussi des civils ayant voulu nous rejoindre et des dragonnets de nos militaires. Pourtant, tu les tueras aussi ?

L'aile du ciel pointa Black de la patte et s'exclama :

-Ah ah ! Oui, exactement, et là, c'est toi qui l'avoue ! On a tous une faiblesse, et nous trouverons celle de ta reine, crois-moi ! Car elle en a forcément une, aussi...

Les dragons clignèrent encore un peu des yeux à ce que dit Wolfgang sur les clans conservateurs, mais pensèrent commencer petit-à-petit à comprendre...

Black mit en avant ce qu'il supposait :


-Oh... tu es juste content parce que tu auras plus d'honneur à vaincre autant de dragons.

Oups... l'employer n'avait pas voulu dire ça à voie haute. Il essaya d'improviser une réponse :

-Et bien... peur qu'on ne puisse pas gagner, finalement.

Un lourd silence survola le conseil à la déclaration de la reine Apocalypse. Un aile de nuit se mit en avant et dit :

-Dans ce cas, si c'est bien ce qu'il se passe, je pense que nous devrions suspendre nos plans actuels et nous concentrer sur sa mort. Il risque de nous causer plus d'ennuis si on le laisse en vie.
-Oui,
ajouta son voisin, qui plus est, vu ce que les royalistes doivent penser de lui, maintenant, sa mort les démoralisera.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Mer 11 Avr - 15:38

Wolfgang remarqua des ailes de ciel le suivre le plus discrètement possible, Wolfgang a était prévenu de la curiosité qui allais avoir sur lui.
Il ne dit rien et fit se qu'il à a faire.
Il déposa tout les armes qu'il allait montré en démonstration en tir.
Tout en mettant une des musique préférais:



2 gardes ailes de nuit rester sur la zone de la conférence pour surveiller en cas de problème.
Wolfgang démonta ses armes et les nettoyer.

Le conseil se tourna vers Ombre et des réponses fut donner.
Ombre répondit:

Son monde est toujours en guerre et Wolfgang est dans un régime 10 fois plus pire que les conservateurs.
malgré sa leurs monde évolue.


Ombre avait bien touché Vénérable et cette dernière s'assuma qu'elle avait peur de Wolfgang en vue de se qu'il à fait, mais qu'elle ne le feras pas surveiller.
Se qui surpris plein de conseillé aile de ciel et Ombre dit:

Je le comprends bien, mais je vous assure que vous n'avez rien a craindre de lui et tant qu'on s'en prend pas à lui, il ne feras de mal à personne.
Sauf si la personne est un conservateur hé hé hé hé.


Black écouta les paroles de Wolfgang et il lui fit une remarque.
Wolfgang répondit sans raconter son passé:

Les conservateur et le III eme Reich nous sommes pareil au fond, mais a des idées différente.
Nous sommes tout les 2 des fanatique du pourquoi on se bats.
Si le III eme reich et vous on doit se faire la guerre, sa seras une guerre total, car vous avez cette doctrine, vous voulez exterminé les royalistes pour que vos idées reste le maître de votre monde.
Nous sommes 2 maladies contagieuse au fond et quand on se feras face, le gagant seras selui qui auras éradiqué l'autre.
Les civil conservateur seront comme vous et si on les laisse en vie, il ne feront que re propagé vos idée.


Black fit une remarque, L'aile de ciel lui pointa de la patte, Black dit:

Bonne chance pour la trouver.


Tout le monde commencer a comprendre se que voulais dire Wolfgang et Black se mis en avant et fit une remarque.
Wolfgang dit:

Oui en quelque sorte, puis lui privé ses ressources qui vous permettra de vous développer en guise de paiement de tout se que vous aurez fait subir aux autres.


L'employer se rattrapa très vite sur ce qu'il venais de dire, le chef guérisseur dit:

bon, va prendre congée on se revois plus tard.


Il y a eu un long silence dans le conseil de guerre conservateur et un aile de nuit fit une suggestion.
Apocalypse répondit:

Non nous savons maintenant de quoi il est capable, que les groupes paramilitaire conservateur établisse des plan contre lui au cas où


Mais sa n'allais pas suffire....
Et à la dernière remarque, elle dit:

Oui si on le tue, on démoraliseras les royaliste et on profiteras 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 5567
Messages : 7805
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Mer 11 Avr - 20:33

Les dragons du ciel observaient Wolfgang préparer ses armes. C'était déjà assez surprenant en soi, de voir ce "charognard" en action, mais ce qui les étonna le plus, ce fut quand il mit sa musique.

Les dragons ne savait pas ce qu'était une radio. Plusieurs dressèrent la tête, regardèrent autour d'eux, puis se mirent à demander :


-Euh... d'où est-ce que ça vient, ça ?

Ils ne firent pas tout de suite le rapprochement entre la musique et cette étrange boîte que Wolfgang avait posé un peu plus tôt.

Au Conseil des dragons du ciel, Ombre donna une réponse aux questions. Les conseillers se regardèrent d'un instant entre eux...

Puis l'un d'entre eux avança la tête vers le roi des ailes de nuit et lui demanda :


-Vous voulez dire qu'il affronte un régime pire que les conservateurs, votre Majesté ? Où qu'il fait partie d'un régime pire que les conservateurs ?

Car c'était plus ou moins ce qu'ils avaient compris, mais ce genre de vérité ne faisait pas vraiment envie d'avoir confiance en lui, pour le coup...

À la fin de leur conversation, le roi Ombre assura à vénérable que Wolfgang ne ferais de mal à personne temps que personne ne s'en prendrait à lui. La vieille dragon lui fit un signe du museau, puis, avec un sourire, lui répondit :


-Bien, votre Majesté. Je vous fais confiance. Merci de m'avoir rassurée.

Mais elle se tiendrait malgré tout prête à lui tomber dessus si finalement, les choses se passaient mal. Elle respecter le roi des ailes de nuit, mais savait toujours profiter de la loi à son avantage quand l'occasion se présentait.

Mmmh... donc oui, Wolfgang comptais bien tuer les dragonnets et les simples dragon qui faisaient partie des conservateurs. Tous les royalistes ne seraient pas d'accord avec ça... Mais pour le coup, aucun de ceux qui observaient la scène ne protesta contre lui.

Black, cependant, se dressa et affirma :


-Alors c'est bien ce que je disais : tu ne vaux pas mieux que nous, tu es même encore plus impitoyable.

Car si, les conservateurs comptaient bien garder quelques royalistes en vie. Ceux qui accepteraient de se rallier à leur cause, que ce soit de gré ou de force, et ceux qu'ils garderaient en esclavage. Ils ne tueraient, au final, que ce qui résisteraient jusqu'au bout. Et les impures, bien sûr...

-Mais qui plus est, tu es seul, et nous sommes toute une armée. Donc quand nous nous retrouverons face à face, comme tu le dis si bien, l'issue sera sans appel : nous finirons par l'emporter par le nombre, et tu seras au final mort pour rien, car les conservateurs l'emporteront quoi qu'il arrive.

À la dernière remarque de Wolfgang, ce coup-ci, ce furent les ailes du ciel et les ailes de nuits présents qui se regardèrent, surpris.

Un garde du ciel demanda à l'humain :


-Euh... monsieur Wolfgang, que voulez-vous dire par "les privés de leurs ressources" ?

L'employer préféra partir avant de dire encore une bêtise. Il avait confiance en son chef, mais au final il ne savait pas à quel point il pouvait être dans la cause conservatrice. Il ne voulait pas parler de ses doutes sans être certain qu'il ne le ferai pas tuer pour ces derniers.

Alors il fit un signe du museau et lui répondit :


-Bien. Merci chef.

Et il s'en alla....

La Reine apocalypse donna un ordre, et les supérieur militaire firent immédiatement un signe du museau, avant de se rassembler pour commencer à parler du meilleur moyen d'abattre Wolfgang...


-Vous avez une idée vous ?
-Il est seul. Il nous suffira d'une attaque bien calculée pour réussir à la battre facilement...
-Mais... et ses armes ?
-Pas d'inquiétude à avoir : même avec ses armes ultra puissante, il ne pourra pas tuer toute une armée en une fois et finira bien par se faire dévorer sous le nombre.


Magicien sourit à la remarque de sa compagne. Démoraliser les autres, c'était l'un de ses jeux préférés...

Il proposa :


-Et une fois que nous l'aurons tué, nous pourrons envoyer sa tête au roi Ombre pour bien lui montrer que peu importe qui il appellera, il ne pourra jamais nous vaincre.


Merci beaucoup à Rivros ce magnifiques kit ^^

Et merci énormément à tous les autres artistes ayant fait des œuvres sur ma dragonne, que je garde tous précieusement =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Niveau RP : Ne RP plus
Émeraudes : 5183
Messages : 5697
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 26

Desciption du dragon
Race:
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   Jeu 12 Avr - 12:27

Les dragons du ciel se mis à observer Wolfgang sur se qu'il faisais, mais quand il mis de la musique, les ailes de ciel se poser la question, un répondit à son camarade:

J'ai l'impression que sa sort de sa boite....


Wolfgang se mis a démonter ses armes qu'il a utilisé et les nettoyer bien.
Les ailes de ciels pouvais voir des phrase sur le véhicule de Wolfgang, sur son ceinture et sur le haut du bras:

"Gott ist mit uns" (Ceinturons de Wolfgang)

"Wir werden besiegen oder wir werden für das Vaterland sterben" (Sur le vehicule)

"Meine Ehre heißt Treue" (sur haut du bras de Wolfgang sur son uniforme.)

Ombre donna une réponse au conseil et ces dernier posa une question.
Ombre dit:

Il se bats pour le régime en quelque sorte, mais il est loin de leurs idée.
avant que vous posiez la question, il se bat pour son pays uniquement et non pour le régime au pouvoir.


Ombre rassura à Vénérable et autres aile de ciel que Wolfgang n'étais pas une menace a condition qu'on s'attaque pas à lui.
Vénérable fut rassuré, Ombre dit:

bien dans ce cas le problème est réglé.


Mais Vénérable devais faire attention, Ombre était peut être un débutant en politique, mais Wolfgang lui en étais pas un, malgré qu'il sois pas politicien... il avait du charisme et il est malin comme tout le monde sais, Wolfgang n’hésiteras pas a usé aussi des lois de chaque royaume pour se protéger et contre attaqué.
Vénérable le verrais bien si elle tenteras d'attaquer politiquement Wolfgang.

Black se redressa et protesta contre Wolfgang, oui il n'étais pas mieux mais.. il souris et dit:

Je n'ai jamais dit que je valais mieux que vous et il faut être plus pitoyable que son ennemi pour lui ancrée un traumatise.
Et sur vous sa commence à marché car vous avez peur de moi, donc vous allez sortir tout les coup pour m’abattre.

Il est vrai que Wolfgang voudras exterminé tout les conservateur, au début de la guerre il ne le feras pas suite a une discussion avec quelque suzerain royaliste.
Mais quelque événement allait mettre en faveur de la guerre total pour Wolfgang et ceux qui voudrons défendre les innocent chez les conservateur, donc ceux qui on suivi par crainte et les dragonnet devrons faire une bataille politique très acharné.

Black fit une remarque sur la situation de Wolfgang, ce dernier dit:

Nous verrons bien, vous ne me connaissez pas assez pour juger de ma situation militaire.
Vous verrez biens à notre prochaine bataille, mais a la prochaine, je ne ferais pas de prisonnier.
J'ai se qu'il faut pour tenir a une offensive comme tu me le decris.


S'enterré dans un bunker avec une MG42 rempli de munition et il était curieux de savoir comment les dragons allait le déloger.

il fini par dire:

Je vous attendrais a bras ouvert.


Se que dit Wolfgang par la suite intrigua tout le monde et un garde aile de ciel posa une question.
Wolfgang dit:

Tout se qui peux leurs permettre de faire des armes par exemple, mettre en place un gouvernement d'occupation pour s'assuré que les vaincu tienne leurs engagement de la capitulation.


en clair les peuple aile de boue et aile de glace devrons montré qu'ils ne sont pas si conservateur que sa pour s’éviter une dure peine.

L'employer du chef guérisseur partie prendre congé, se dernier se mis à réfléchir de son côté.


Apocalypse donna ses ordres que tous obei sans discuté, les militaire se mis à parler d'un plan et un d 'eux répondit:

Il faut que les ailes de mers prépare une embuscade a se Wolfgang, prendre des otages, il ne pourras pas tiré sur des civils, il suffiras que leurs lancier lui jette tout plein de lance sur lui et l'achever.


(j'adapte par rapport à l'autre sujet Wink )

Magicien souris se que dit sa reine et il fit une remarque, Apocalypse souris et dit:

Oui on le feras.
Même chaque membre de son corps a chaque clan royaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etat d'urgence au royaume du ciel - Conférence (Ouvert aux ailes du ciel)
Revenir en haut 
Page 29 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30 ... 32 ... 36  Suivant
 Sujets similaires
-
» Route nationale numéro 2 un tombeau à ciel ouvert
» Ho Oh, l'arc en ciel eternel
» À Carrefour le maire Yvon Jérôme n'a pas de nouvelles idées.
» Aile de glace
» SAGE ☞ je veux pas du ciel comme royaume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Feu :: Archive-
Sauter vers: