Les Royaumes de Feu

Thème LRDF © Tome 6
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le monde de la nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Le monde de la nuit.   Mar 9 Juin - 19:42

Xyria pénétra en volant sur les terres des ailes de nuit. Elle voyait, au centre de celui-ci, ce qui ressemblait et devait surement être un immense temple. A moins que ses yeux ne la trahissent, les dragons les plus puissants du royaume devaient vivre ici. Mais pouvait-elle risquer de s'approcher du temple ?

Depuis sa rencontre dans les plaines avec le chef des ailes de nuit, Ombre, et l'invitation de celui-ci de venir lui rendre visite, Xyria n'avait cessait de retourner encore et encore ce qu'il s'était passé dans sa tête. Elle était pressé de le retrouver, de continuer à parler avec lui, et, comme lui-même le disait si bien, d'étancher sa curiosité envers cette espèce si mystérieuse, bien qu'elle l'était moins depuis la fin de la grande guerre. Cela-dit, si Ombre savait qui elle était, tous les ailes de nuit ne savait pas forcément qui elle était. Prendrait-elle un risque en pénétrant dans le temple sans y avoir été invitée ? Paix ne signifiait pas forcément confiance, c'était une leçon de son vieux maître. Elle remarqua que ce dernier était construit près de la mer et que les berges se trouvaient au pied de l'édifice. Ça faisait déjà parti du domaine, mais ce n'était pas l'intérieur. Avec un peu de chance, ils ne prendraient pas son arrivé pour une intrusion. Elle commença alors à descendre, et son chargement gigota un peu...

Elle avait passé autour de son poitrail un sac rouge comme ses écailles, attaché entre ses pattes et ses ailes. Il contenait son petit animal de compagnie, Imissaire, une renarde. La pauvre... après l'une de ses chasses, Xyria l'avait retrouvée toute tremblante au fond d'une crevasse. Personne n'avait voulu se dénoncer, mais elle soupçonnait un aile du ciel d'avoir essayé de la dévorer. Alors désormais lorsqu'elle chassait, elle la cachait, et pour ses longs voyages comme celui-ci, elle l'emmenait avec elle.

Xyria se posa sur la plage. Quelques ailes de nuit étaient là, et les regards convergèrent vers elle... elle eut du mal à ne pas baisser la tête, intimidée... ils étaient tous plus grand qu'elle. En plus, chacun possédait un pouvoir spécial, à en croire les dires d'Ombre, et ils pouvaient lire dans les pensées. Elle ne pouvait pas se permettre de penser n'importe-quoi, comme la dernière fois.


"Bonjour", commença-t-elle finalement par dire. Certains la regardait de haut... ils devaient le voir comme inférieure à eux. Elle décida de redresser la tête pour leur montrer qu'elle avait du cran et continua : "Je viens afin de voir Ombre, votre chef".



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mar 9 Juin - 20:42

(Je vais faire durée un peu le plaisir XD)

Un soldat aile de nuit s'approcha de Xyria avec des yeux méfiant et prêt à sortir ses griffes et lui adressa la paroles avec le ton de méfiance, mais rester poli.

"Bonjour aile de ciel, Je ne sais pas où tu as eu l'idée que notre Roi t’invité ? et pourquoi il t'inviterais petite chasseuse ? tu débarques comme sa sans preuve de se que tu dit, d'où tu le connais, quand tu la rencontrée ? répond moi dragonne !!!!!

Un autre soldat aile de nuit se mis derrière Xyria et fit un commentaire: "C'est peut être une espionne qui sais et elle veux peut être assassiné Ombre, mais tu as raté ton coup petit aile de ciel


(oui je sais chaud pour un début XD)


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mar 9 Juin - 21:15

(C'est chaud... mais j'adore ! On va s'amuser un peu...)

*Roi ? Mince, alors...*, songea-t-elle : ainsi donc, elle avait eue raison ; Ombre était plus qu'un chef, il était un roi ! Les rois avaient cours dans le royaume des ailes de nuit. Elle avait fait une sacrée erreur protocolaire, heureusement que Ombre était un dragon ouvert d'esprit et fort sympathique, et ce peu-importe son passé... cela-dit, le reste de son peuple ne semblait pas aussi calme. Malgré la fin de la guerre, les tensions étaient toujours palpables, et surement que les ailes de nuit tenaient plus à leurs secrets et à la sécurité que ce qu'elle avait crue.

Le premier, bien que méfiant et abrupt, lui avait parlé poliment, et elle s'apprêtait à lui répondre d'un ton égal... mais le second, qui se posa dans son dos, ce qu'elle n'aima pas du tout, se montra beaucoup plus direct et elle comprit, sans avoir à lire dans leurs pensées, que c'était ce que la plupart des dragons présents pensaient. Il la prenaient déjà pour une espionne ou un assassin... bon-sang, qu'est-ce que ça aurait été si elle s'était directement posée dans le temple ?! Elle se dépêcha de se retourner à-moitié afin d'avoir les deux dragons en vue et recula de trois pas, de crainte à une attaque. Ses pattes-arrières furent mouillée par l'eau sâlée.


"Eh, du calme !", s'exclama-t-elle. Elle avait la tête dressée, sa crinière de pointes hérissée et les griffes plantées dans le sable pour une meilleure prise si il lui fallait esquiver, signe qu'elle se tenait prête à se défendre. Cela-dit, la queue basse et les ailes basses, elle tentait dans ce signe à montrer qu'elle n'était pas hostile. "Je vous assure que je suis venue en amie. J'ai rencontré sa majesté Ombre lors d'une chasse, dans les plaines". Elle espérait que montrer le respect qu'elle devait à Ombre, désormais, l'aiderait à se faire croire. "Nous avons simplement discuté et il m'a invitée à venir le voir en apprenant que j'éprouvais la plus grande curiosité pour votre clan".

"Il m'a envoyée vingt-cinq vaches, la semaine dernière, en cadeau. Peut-être êtes-vous au courant...", continua-t-elle à plaider, se disant que peut-être ce petit sujet été connu. Elle se souvenait encore de la tête des autres ailes de ciel quand plusieurs dragons noirs étaient arrivé en transportant avec eux un lourd chargement de bovins vivants. Jusqu'à ce moment, personne, sauf ses parents, bien qu'ils étaient restés sceptiques, n'avaient voulu croire qu'elle s'était lié d'amitié avec Ombre des ailes de nuit... mais dès le moment où elle commença à partager les bovins avec ceux en qui elle tenait, plus personne ne mit sa parole en doute.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mar 9 Juin - 22:34

(désolé si les début de mon RP sur ce sujet est courte et tkt ombre va bientôt intervenir)

Le soldat ailes de nuit qui était au dos commencer à prendre un ton agressive.

"Tu nous prends pour des idiots ? notre roi reste pratiquement seul, que sa sois dans son travail, dans son tour de garde dans dans tout les territoires et il n'a pas le temps de faire un brin de causette"

L'aile de nuit qui était de face commencer à se mettre en position d'attaque, persuader que Xryia est une espionne et qu'elle tenterais d'assassiné Ombre.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mer 10 Juin - 5:31

(T'inquiéte pas de souci. On fait long quand on peut mais ça dépend aussi de l'inspiration Wink ]

*Oh non, par les trois lunes !* songea Xyria, se rendant compte qu'elle ne pourrait pas leur faire entendre raison. Elle s'en était doutée, au fond, au début : qui pourrait croire qu'un roi se soit intéressé à l'amitié avec une simple chasseuse d'un clan étranger. Elle s'était cela-dit attendu à ce qu'on ne la croit pas, pas qu'on la prenne pour une ennemie. Peut-être pourrait-elle se laisser capturer... si ils se contentaient de l'emprisonner, Ombre finirait bien par la voir et il pourrait confirmer son histoire. Mais... et si les ailes de nuit ne faisaient pas de prisonniers ? Si ils la tuaient directement ? Elle décida de ne pas prendre de risque.

*OMBRE !!* appela-t-elle de toute la force de sa pensée. Elle était trop loin du temple pour espérer qu'il l'entende, si il était là, d'ailleurs, mais si les ailes de ciel pouvaient vraiment entendre les pensées, elle espérait que la force de ses pensées étaient plus fortes que sa voie. En attendant, elle ne pouvait pas se battre : les deux soldats étaient plus gros qu'elle et d'autres se trouvaient proche, laissant leur collègues s'occuper de l'intruse. Mais si ils étaient en difficulté, elle était certaine qu'ils se dépêcheraient d'intervenir. Sa vitesse était son seul salut.

Prenant ses adversaire par surprise, elle prit une pleine poignée de sable remplit d'eau de mer et le leur jeta au visage, essayant de ne pas penser à ce qu'elle allait faire. Puis elle déploya rapidement ses larges ailes et monta directement en chandelle, virant dans une figure difficile qu'elle avait apprise avec son frère quand ils étaient plus jeunes et prenant la direction par laquelle elle était venue. Avec un peu de chance, elle allait pouvoir quitter le territoire des ailes de nuit avant que son endurance ne la quitte... mais si elle se ratait, ou si les dragons de cette race étaient plus rapide qu'elle le croyait, alors...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mer 10 Juin - 10:03

(Se n'est pas par manque d'inspiration, c'est surtout que je te laisse agir, donc je coupe petit à petit, mais la situation a trop bien chauffé donc je fait intervenir ombre lol )

Les soldat ailes de nuit pris en chasse Xyria réussi à la plaquer au sol, l'aile de nuit lui avais paralyser les ailes, les pattes et le reste du coprs grace à son pouvoir spéciale.
Le 2eme pris le sac de l'aile de ciel et un d'eux disais:

"Tu croyais nous avoir dupé, mais tu connais très mal les ailes de nuit, on va abattre avec ton renard, tu serviras d'exemple pour les prochains espions qui oserais essayais de nous attaquais, abat la ténébreux
Ténébreux répondit: "Avec plaisir

Tout ta coup, une voix criée:


"SA SUFFIT  !!!!!!LÂCHEZ LA IMMÉDIATEMENT !!!!
Ombre étais là et ordonner à ses soldat de lacher Xyria.
Les 2 soldats ailes de nuit lâcha xyria et Ombre repirs son calme et intervenis


"Qu'es que sa signifie ceci ? pourquoi vous en prendre à cette dragonne ?

les soldats ailes de nuit s’inclinât et disient: "Votre majesté.... et un d'eux expliqua la situation, mais ombre repris une petite colère à un point  on voyais une énergie violet  sortir par les narines.

"Une espionne ? une tentative d’assassinat ?, Mais où vous êtes aller chercher cette idée ?, vous n'avez pas compris qu'il est impossible d'espionner notre peuple et si il avais essayer, il n'enverrais pas une jeune aile de ciel et encore moins il renterais par la porte d'entrée.
Arrêter d'être hostile avec les autres peuple, la guerre est fini et nous avons pas pris partie sur les fronts, on n'a fait que envoyer des agents, je sais de quoi je parle.
Cette espionne comme vous dite, s'appelle Xyra, c'est une amie à moi et elle n'est pas hostile du tout.
C'est moi qui l'est invité à venir.
Vous allez donc rendre ses affaires et présentez vos excuse, c'est un ordre !!!!!


Les soldats ailes de nuit pris leurs calme et obéissez aux ordres de Ombre

"Veuillez nous excusez, nous sommes très stresser ses dernier temps" et un des soldat chuchoter à Xyria pour lui donner plus de détail des raison de leurs comportement.

"Notre roi à échappe à 3 tentative assassinat cette semaine, donc nous sommes très sur nos garde, veuillez sincèrement nous excuser, on n'a laisser notre méfiance nous aveuglé."

Mais un des soldats posais la question à Ombre.

"Mais pourquoi nous avoir rien dit mon roi ?"

Ombre repris son calme, mais répondais d'un point direct.

"Mes affaires ne regarde personne à part moi et vous le savez.
Et arrêter de m’appeler votre majesté ou mon roi.
Je ne suis pas votre roi, je ne suis qu'un n'attendant ou un chef, prenez le comme vous voulez.
"

Mais une aile de nuit s'adressa à Ombre:
"Mais votre majesté, tout les ailes de nuit veulent que vous devenez roi, pourquoi refuser ?"

Ombre ne voulais pas répondre, mais s'adressa à l'aile de nuit.

"Je suis désolé, mais je ne souhaite pas répondre à cette question, mais tot out tard un roi et une reine seras couronné, seul Loracle décideras.
Moi je reste agent, rien de plus.
"

Mais Loracle avais déjà choisie un roi, c'était ombre, mais il manquais à Ombre une dragonne pour former un famille royal.
Ombre voulais se contenter d'une vile simple.
Les soldats ailes de nuit repris leurs poste et ombre viens vers Xyria et lui adressa la parole.

"Veux tu bien les excusez, je ne sais pas se qui leurs à pris, j'ai pourtant pas donner un ordre de rester en alerte.
Toi ça va ? il ne ton pas fait de mal ?


En effet ombre n'était pas au courant que les soldats ailes de nuit avais éradiquer 3 tentatives assassinat contre Ombre et aucun des soldats n'a fait son rapport à Ombre.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mer 10 Juin - 14:45

(Ah oui, pardon, je comprend mieux. De toute-façon, tu as raison, en même-temps, il faut se laisser le temps d'agir entre nous ^^)

Xyria poussa un petit cri de surprise lorsqu'elle sentit ses ailes, ses pattes, sa queue et son corps en générale s'immobiliser totalement. Elle se sentait comme si l'une des longues et étranges pattes des charognards venait de se refermer sur elle, plaquant ses ailes et ses membres contre elle. Elle ne pouvait plus bouger et retomba lourdement sur la berge. Les guerriers aile de nuit furent sur elle bien vite et l'un d'eux lui arracha son sac. Elle essaya de bouger pour récupérer son bien et se défendre, mais c'était pire qu'avec des chaînes ! Elle essaya d'ouvrir la gueule pour souffler, mais la faiblesse des ailes de ciel était qu'ils sifflaient avant de cracher le feu. La même force étrange lui claqua les mâchoires et seulement un peu de fumée noire sortie de ses naseaux.

Le dénommé Ténébreux s'apprêtait à la tuer, et vu le plaisir qu'il semblait y prendre, elle trouva que son nom lui allait bien. Désespérée, elle essaya de gigoter, de continuer à plaider sa cause, mais elle ne pouvait que gronder, impossible de parler. Elle sentit des dents toutes proches de sa gorge... quand un hurlement puissant retentit, obligeant les deux ailes de nuit à s'éloigner d'elle. Ombre ! Il était venu !

Dès que son ordre fut donné, la mystérieuse force qui la retenait prisonnière disparue. Il lui fallut un instant pour s'en rendre compte, et c'est tendis que les soldats expliquaient la situation à Ombre qu'elle le remarqua en agitant les pattes et qu'elle se redressa. Elle joua un peu de ses mâchoires... couper le flux quand on était sur le point de cracher le feu était douloureux. Puis elle regarda les trois ailes de nuit, et surtout les deux soldats, l'air de dire *je vous l'avais bien dit !*. Ombre leur ordonna de s'excuser... pour être honnête, elle le trouvait impressionnant, voir effrayant, lorsqu'il était en colère. Elle se demanda d'où pouvait venir ces lueurs violettes qui lui sortaient des naseaux, comme pour elle avec la fumée.

Ayant d'abord un regard outré, Xyria finit par se détendre en entendant les explications du guerrier... "Je comprend", finit-elle par accepter de dire. Elle ne leur pardonnait pas tout-de-suite d'avoir voulu la tuer sans essayer de vraiment comprendre qui elle était. Ils n'avaient même pas réfléchis : quel genre d'assassin arrivait comme une fleur au milieu du territoire ennemi, en vu de tous les dragons ? Et quel genre d'assassin rempliçait son sac avec un renard plutôt que du poison ou des griffes en métal ? Mais elle comprenait, dans le fond, leur réaction... il était normal qu'ils veuillent protéger leur roi... ou plutôt chef...

Xyria préféra ne pas se mêler d'avantage de la conversation, bien qu'elle était surprise d'apprendre que le peuple voulait qu'il soit roi et que Ombre, lui, ne voulait pas. Les soldats partirent et Ombre s'intéressa au cas de Xyria. Sa voie avait repris sa douceur première, peut-être même tintée d'inquiétude. Elle fit un pas vers lui, mais eut du mal à poser la patte arrière droite. La chute lui avait retournée une griffe... douloureux, mais pas grave. Et l'un des soldat, en la plaquant au sol, avait griffée son aile et déchirée la membrane. Elle la déploya et regarda les dégâts, quatre plaies sanglantes la sillonnaient, comme une voile déchirée par le vent. Cela-dit, c'était trop petit pour l'empêcher de voler. Mais ça ferait mal le temps que ça cicatrise... elle allait prendre du temps à rentrer chez elle, depuis le ciel.


"Une griffe retournée", annonça-t-elle, "Et une aile déchirée. Rien qui ne cicatrisera pas en une semaine. Je vais bien !", déclara-t-elle. Puis elle releva le museau : une lueur remplie de reconnaissance brillait dans ses yeux d'ambre : "Merci, vous m'avez sauvée ! Ça aurait été bien pire si vous n'étiez pas intervenu. Vous avez entendu mon appel ?".

Elle tourna rapidement le regard vers les guerriers. Ils surveillaient les frontières et ne s'intéressaient plus à elle. Elle se demanda, cela-dit, si Ténébreux, qui semblait assez rustre, ne lui en voulait pas pour cette ridiculisation devant son chef. "Je comprend", finit-elle finalement par répondre. "Ils voulaient vous protéger. J'imagine que les ailes de ciel se montreraient aussi prudent pour leur reine".

Elle ignorait que Ombre ne savait pas qu'on avait déjà attenté à sa vie. "Et puis, je suis aussi en partie fautive. Je n'aurais pas dû venir sans m'annoncer. J'avais voulu me laisser capturée, à la base, et attendre que vous me reconnaissiez... mais devant leurs menaces, j'ai eue peur que les ailes de nuit ne fassent pas de prisonniers. Je regrette d'avoir posés des problèmes".

Xyria ramassa son sac. Il était déchiré. Imissaire devrait rentrer entre ses pattes... cela-dit, elle n'était plus dedans. "Attendez", dit-elle en regardant à-droite, à-gauche. Elle repéra une paire d'oreilles noires dépassant du sable... le pauvre animal avait eu tellement peur des prédateurs qu'elle s'était enterrée. Elle retira doucement le sable du bout du museau et le souleva délicatement par la peau du dos. La renarde couina et battit des pattes, mais se calma lorsqu'elle vit que c'était elle. Avant que Ombre ne pose la question, elle pensa, vu qu'elle ne pouvait pas parler sans la lâcher : *Mon animal de compagnie*, puis elle la posa sur son dos, entre ses deux ailles, où la renarde s'accrocha à ses écailles.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mer 10 Juin - 15:16

Xyria se remis sur pattes, blessé, je m'en voulais, je ne sais pas se qu'il leurs à pris de s'en prendre à elle.

"Je t’emmène à mon palais je vais demander à mes guérisseuses de te refaire, en ce qui concerne cette accident, je vais aller dire 2 mots aux généraux, ils vont passé un sale quart d'heure.

Puis elle me remercie de l'avoir sauvée

"Il y à pas de quoi, je te présente aussi mes excuse au nom des ailes de nuit, d'habitude tout les races rentre et sors sans souci, tu n'est pas la 1ere a subir se genre d'attaque.
Mais je te jure que je ne comprends pas se qui leurs prend, en tout cas je vais ouvrir une enquête.
Pour ce comportement venant des ailes de ciel oui je penses, vous protegerais votre reine avec acharnement.




Puis elle me posa une question.

"J'ai entendu ton appel, j'étais en train de voler vers vous quand je t'ai entendu criée.
C'est ma servante qui passais dans le coin, elle vous a reconnu vu que j'ai parler de vous et prévenu de votre visite.
Elle est vite venu m'appeler ton problème, j'ai interrompu ma réunion avec mes conseiller pour venir te sortir de là.


Puis elle me disais leurs raison:

"Je veux bien comprendre qu'ils veulent me protéger, mais protéger ne veux pas dire assassiné une invité, je parlais avec ténébreux, ne t'en fait pas pour lui, il n'est pas méchant.

Puis elle m'expliqua un peu son fautif.

"ah mais Xyria tu as pris un très gros risque, heureusement que je n'étais pas en patrouille, tu ne serais plus là à l’heure qui l'est, qu'es qui ta pris ?
Il te suffisais de voir un des soldats aile de nuit et juste leurs dire que tu veux me voir, il ne t'aurais attaqué, ils t'aurais juste fouiller dans ton esprit pour voir t'es intension et ton sac aussi après il t'aurais amener à moi.
Ne prend plus de risque comme sa si te plait, tu me le promets ?
Je ne t'en veux pas, tu est vivante, un peu blessé.
Limite reste ici pendant quelque jour, histoire de te remettre sur patte, je pourrais envoyé un message à t'es parents si tu veux.


Xyria ramassa son sac déchiré et vu sa renarde toute traumatisé.

"Pour ton sac j'en suis désolé, je vais t'en trouver un autre et te le donner avant que tu repartes

Puis je fit une caresse à la renarde et grâce à mes pouvoir, je lui posé l'esprit pour qu'elle redevienne plus tranquille.

"suis moi, on va au palais.







Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mer 10 Juin - 18:43

Xyria se sentit toute gênée, même honteuse... Ombre avait dû interrompre une réunion avec ses conseillers, certainement quelque-chose d'important pour son royaume, pour venir la sauver. Oh, elle ne regrettait en rien qu'il soit venu, ce qu'elle regrettait vraiment, c'est de l'avoir fait venir, de l'avoir dérangé et d'avoir posée des problèmes pendant ses obligations. Il faudrait qu'elle songe à lui demander qui était cette servante, afin qu'elle puisse la remercier... si elle n'avait pas été le prévenir, il serait peut-être arrivé trop tard. Pourtant, au début, ce qu'il lui dit, elle avait eue l'impression de l'avoir fait, en entrant pas dans la tour et en se présentant aux dragons se trouvant sur la plage... visiblement, son erreur venait du fait qu'elle aurait dû se présenter bien plus tôt, voir littéralement à le frontière du royaume, et ne pas y entrer.

Tout-cela était dû à sa jeunesse, à son ignorance. Sor avait omis de lui enseigner que les races de dragons se montraient malgré-tout méfiante avec les autres... il ne s'était surement pas attendu à se qu'elle se lit d'amitié avec quelqu'un d'autre qu'un aile de ciel... la guerre était fini, mais lui était très vieux jeu. Si il ne s'en prenait pas aux autres, il ne leur faisait pas confiance non-plus et pensait que le mieux, pour éviter la guerre, c'était que chaque espèce reste sur son territoire.

Xyria ne se chercha pas d'excuse, elle savait qu'elle n'en avait pas, elle avait commise une terrible erreur. Cela-dit, il lui demanda ce qu'il lui avait pris, et elle lui répondit en toute sincérité :
"Je pensais pourtant avoir fait ce qu'il fallait. Je me suis posée sur la plage pour ne pas entrée dans votre temple sans y avoir été invitée et j'ai demandé aux dragons présents si je pouvais vous voir. Je me serais pliée à cette fouille si ils me l'avaient réclamée, mais je me suis sans-doute trop rapproché et j'ai éveillée les soupçons. J'aurais effectivement dû demander à un soldat à la frontière de vos terres, je m'en rend compte, maintenant".

Elle admit : "Je sais que ce n'est pas une excuse, mais c'est dû à mon ignorance. C'est la première fois que j'entre sur le territoire d'un autre genre de dragons, généralement je vol sur les terres des miens et je chasse en zone neutre. J'ai sous-estimé la méfiance des dragons de nuit. Je regrette..." et, comme il le lui demandait, elle le dit : "Je promet de ne pas recommencer", de toute-façon, vu qu'elle avait failli mourir, elle ne le risquait pas.

Ombre s'excusait abondamment pour ce qu'il s'était passé, au nom de ses dragons, des ailes de nuit en général. Cela ne faisait qu'augmenter la gêne de Xyria : elle en voulait aux dragons de l'avoir attaqué sans chercher vraiment à comprendre, sans chercher à vérifier si elle disait la vérité, bien qu'elle comprenait, donc, la raison qui les avait poussés à le faire... mais elle n'en voulait certainement pas à Ombre qui avait dû couper ses obligations pour elle et venait de lui sauver la vie. Et en plus, il désirait maintenant la faire soigner et lui offrir un nouveau sac... elle songeait encore aux vaches qu'il lui avait offert. Elle voulait décliner tout-cela, dire qu'elle ne voulait pas déranger d'avantage, qu'il en avait assez fait. Mais déjà, il partait vers le palais. Se doutant de ce qu'il répondrait, elle le suivit donc, mais prit tout-de-même l'initiative de dire :


"Je ne souhaite pas être un fardeau pour vous. Je vous ai déjà dérangé pendant vos obligations et vous avez dû intervenir pour me sauver. Vous n'êtes pas obligé de déranger vos guérisseuses pour moi. Ces blessures ne sont pas graves, je me remettrais très vite. Quand au sac... je l'avais taillé moi-même avec la peau d'une proie, de tout-façon. Il ne m'a rien coûté".

Si elle connaissait aussi bien Ombre que la plupart des autres dragons qu'elle considérait comme ses amis, elle se doutait de ce qu'il lui répondrait... mais elle était tellement gênée de le déranger : elle venait sur son invitation, afin qu'ils puissent discuter en toute amitié, et voilà qu'elle lui attirait des problèmes. En plus, des ennuis pour les soldats... elle sentait qu'elle allait se faire une sacrée réputation de jeune écervelée ignorante et inconsciente, chez les ailes de nuit. "J'espère tout-de-même que leur erreur, due aux miennes, n'entraînera pas de punition", ajouta-t-elle, ne voulant pas être fautive de plus de malheurs.

Tendis qu'ils marchaient, Imissaire se cramponnait toujours sur son dos. Dès qu'un autre aile de nuit tournait la tête vers eux, elle cachait sa tête sous son aile. Le dragon noir avait réussi à la calmer, et elle se sentait rassurée sur le dos de Xyria... mais elle avait déjà du mal à faire confiance aux dragons, après ce qu'il venait de se passer, c'était pire...


"Merci pour les vaches, au fait", lui dit-elle, au bout d'un moment. "Ma famille n'en revenait pas, tous vous sont reconnaissants".



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Mer 10 Juin - 22:50

Je voyais Xyria tout gêner, je savais se qu'elle pensais quand j'ai interrompu ma réunion et je voyais comment elle s'en voulais des problèmes qu'elle c'est mis.
Mais je ne lui en voulais pas du tout.
Puis mes soldats n'avais aucune raison valable de s'en prendre à elle.


Xyria se blâmer à cause de son erreur, je la voyais mal à l'aise.
Je vais faire un geste qui donner des doutes en vu que nous sommes en publique et elle aussi.
Mais c'est un geste qui rassure beaucoup.
Avec un seul doigts de ma pattes que je mis sous le menton et leva sa tête pour que ses yeux fixe au miens avec le sourire et je lui dit

"Tu n'as pas à t’excusais Xyria, je n'ai pas fermes les frontières, donc tu étais libre de rentrée et de sortir.
Ses soldats je vais leurs parler et les généraux vont passer un sale quart d'heure.
Je regrette que ta 1ere sortie hors de ton territoire à commencer mal, je ne m'y attendais pas.
Les ailes de nuit, c'est plus les soldats qui le sont, quand tu iras mieux, on se baladeras au milieu du peuple, tu verras que ils sont plus accueillant que les soldats aile de nuit.
Merci pour ta promesse.


Puis elle se blâmer en ce qui concerne mes obligation

"oh tu n'en veux pas pour sa, mes conseillers m'harceler pour que j'accepte être roi et que je me bouge pour épouser une dragonne, donc dit toi que tu m'as plus retiré d'une affaire qui me taper sur le système ah ah ah ah
Pour mes guérisseuse et pour ton sac, j'insiste, puis de toute façon tu n'as pas le choix hé hé.
T'es venue en bonne santé et ton sac, tu repartiras comme tel.
Puis je prends les responsabilité que tu t'es reçu à cause de mes guerriers.
.

Elle s'inquiéter au sors des soldats et je lui rassuras.

"Ne t'inquiète pas pour eux, je vais discuter avec eux et leurs généraux, je sais qu'ils me cachent quelque chose.
Sais tu quelques choses ? j'ai vu un des soldats te chuchoter.


Puis elle me remercia pour les vaches et me disais la réaction de sa famille

"Mais pas de quoi, c'est tout naturelle, notre peuple est très riche, on sais vite mis à la patte ici.
Pour votre famille je m'en doute bien hé hé hé.
Désolé de ma curiosité, comment ils ont réagis quand tu les à annonçai ?





Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Jeu 11 Juin - 15:55

Xyria marchait au côté de Ombre en gardant le museau quelque-peu incliné, en signe d'excuse. Il n'était pas dans l'habitude de la jeune dragonne de baisser la tête devant les autres, de se soumettre, de se laisser rabaisser. Elle était plutôt du genre à marcher la tête droite et de ne pas se laisser impressionner, même par les plus puissants. Mais elle savait admettre lorsqu'elle faisait une erreur. Elle avait posé des problèmes, à ses yeux, c'était faire amende honorable. Elle comptait garder le museau bas jusqu'à se qu'elle estime s'être suffisamment excusée... mais visiblement, Ombre le décida pour elle.

Elle fut surprise en sentant une griffe se poser sous son menton, et plus encore lorsque le dragon lui fit relever le museau pour le regarder dans les yeux. Autour d'eux, les ailes de nuit chuchotèrent... elle ne les entendait pas, ne pouvait lire dans leurs pensées, mais elle devinait de quoi il s'agissait. Que faisait Ombre ? Ce qu'elle lisait, dans ses yeux, était-ce... ? Non... cette lueur n'était surement que de l'amitié qu'il avait pour une jeune dragonne inexpérimentée et son désir de la rassurer. Elle doutait que ça puisse arriver... elle n'était qu'une chasseuse, et puis, elle se rendait également compte qu'elle n'était qu'une jeune dragonne naïve face à un dragon sage de la plus puissante des races.

Elle considéra donc ça comme un grand geste d'amitié et fut touchée. Cela, ainsi que ses paroles, la rassurèrent, et elle redressa enfin le museau pour marcher d'un pas boitillant, mais plus léger, auprès de son ami. Elle se doutait bien qu'il insisterait, et même qu'il ne lui laisserait pas le choix... au moins s'était-elle montrée aimable avec lui.
"Et bien, je me plie à votre désir, roi Ombre", chuchota-t-elle finalement pour qu'il soit le seul à l'entendre, d'un ton rieur... elle avait compris qu'il avait horreur de ça. Elle ne faisait que le taquiner... elle lui glissa cela-dit un sincère "Merci".

Cela-dit, la suite de ses paroles la surprirent... quoi, il n'était donc pas au courant ? Voilà donc pourquoi il n'avait pas compris pourquoi les guerriers s'étaient montrés aussi violents avec elle. Mais... pourquoi ses soldats n'avaient-ils pas jugé bon de lui en parler ? Elle craignit, soudainement, de commettre une nouvelle erreur qui pourrait poser des problèmes pour elle ne savait quelle raison... mais elle ne voulait pas lui mentir. "Il m'a dit quelque-chose, c'est vrai", admit-elle donc, "Mais... je suis surprise que vous ne soyez pas au courant. Peut-être qu'il vaut mieux que ce soit vos semblables qui vous le dises. Je veux dire... ce n'est pas vraiment mon rôle, et peut-être qu'ils n'en ont pas parlé pour une bonne raison". Si Ombre insistait, elle le lui dirait... mais en attendant, elle préférait éviter de commettre une nouvelle erreur.

La petite renarde sur son dos, un simple animal, devait avoir l'esprit rempli de pensées parasites.
*Peur*, *Crainte*, *Dos de Xyria... rassurée*, *Dragon noir gentil, autres dangereux*... la dragonne rouge s'en doutait et se demandait si les ailes de nuit les entendaient toutes. Cela-dit, elle se redressa et pointa des oreilles en entendant le mot "vache". Xyria partageait souvent ses proies avec elle, et si elle ne parlait pas la langage dragon, elle comprenait quelques mots. *Voilà comment bouger cette petit gourmande de peureuse*, songea Xyria, amusée.

"Ils ne m'ont pas crue lorsque je leur ai dit que j'avais discuté avec vous", admit-elle, retrouvant son entrain et son amusement habituel. "Certains croyaient que je ne faisais que me venter. Ils n'en revenaient pas quand vos livreurs aile de nuit son arrivé avec leur chargement. Par la suite, tout-le-monde a voulu savoir comment vous étiez... mais je n'ai pas répondu aux questions, par respect". Sa langue darda l'air de façon amusée "Cela-dit, beaucoup des dragonnes qui savaient que vous étiez célibataire m'ont particulièrement harcelée".

Tendis qu'ils avançaient, elle commença à admirer de plus près l'architecture du temple de la nuit. Elle songea alors à quelque-chose : "Tout-à-l'heure, quand j'ai voulu fuir, une force étrange m'a plaquée au sol sans que personne ne me touche. C'était l'un des fameux dons dont vous m'avez parlé ?"



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Jeu 11 Juin - 17:55

Quand j'ai monter son menton depuis ma griffe.
Quand je l'ai regarder dans les yeux, mon cœur battais fort, je pense que je tombe amoureux d'elle.
Mais même si je lui faisais ma déclaration d'amour envers Xyria, il était encore trop tôt.
Sa faisais que 1 semaine qu'on se connaissez et nous sommes vu que 2 fois au total.
Mais je décide quand même au fur à mesure lui montré qu'elle me plait.
Mais avant sa j'avais d'autre affaire à régler avant.

elle me taquina avec le mot roi et me dit un sincère remerciement, je décide donc de lui répondre.
"Je t'en prie ma petite reine"  mais je le pensais sincèrement tout en bloquant qu'on pourrais lire dans mes pensée pour éviter qu'on sache de se que je commence a éprouver pour Xyria.
je pris sa patte et lui fit un bisou sur le dos de sa patte en guise d'affection.

Quelque ailes de nuit femelles on fit un petit sourire et certaine petit rire, pour les mâles fit aussi un sourire et fis un clin d’œil à ombre.
Ombre répondez le clin d’œil par le clin d’œil.

Puis elle me répond au sujet de l'aile de nuit qui l'avais chuchoter.
Je ne voulais pas qu'elle crois que elle se crée des ennuies, donc je devais pas la bousculer.

"Sache une chose Xyria, met toi bien sa dans la tête que tu n'as pas crée de problème, aucun aile de nuit ne te regarderas d'un mauvaise œil et tu n'auras pas une mauvaise réputation.
Si tu sais pourquoi ils ont fait sa, n'hésite pas à me le dire et si tu as peur de prendre de mauvaise décision, ne me dit pas, tu pourras tout me dire tout à l'heure quand on m'auras expliquez se qui se passe.
Je ne t’en voudrais pas, je comprends se que tu ressent, alors reste calme et détent toi.


Puis on devais s'occuper du renard.
Je décide donc d'appeler Cristal par la pensée, une aile de nuit qui s'occuper d'animaux domestique tel que le renard, le chiens, le chat et des animaux exotique tel que le dauphin, l'orque et autre animaux.

Une aile de nuit qui était près de la vieillesse atterris à coté de Xyria et ombre et s'adressa à ombre.

Oui votre majesté ?

Ombre répondit:  Pourriez vous vous occupez de cette petit renarde svp, elle a était traumatisé à cause d'un problème d'espionnage, du moins se que ténébreux et météore on cru.
Vous pouvez lui donner quelque bout de morceau de viande de vache et le faire jouer avec les autres animaux, je pense que sa peu la faire du bien


et je pris l'autorisation de Xyria Si tu le veux bien sur Xyria.

Elle me parla des réactions de son clan, je pris un petit rire, vu que sa me faisais bizarre d'être convoité par pas mal de femelle.

"tu peux très bien parler de moi, il y à rien de mal à sa, j'ai bien parler de vous quand je suis rentrée, mes parents se sont inquiétez aussi hé hé hé
Puis elle me parlais des dragonnes suis savais que ombre était célibataire, je commençais à rougir et a tourner la terre au sol avec ma patte pour montré que je suis gêner puis je pris la parole.

"ah j’intéresse tant que sa à vos femelles ah ah ah, c'est mignon je trouve et toi je t’intéresse pas ? et je pris un petit rire, mais j'étais sérieux sur la question.

Puis Xyria me posa une question concernant la paralysie qu'elle c'est reçu.
Je lui répondit sans souci:  oui ta tout compris, c'est météore qui ta mis à terre, son pouvoir spéciale c'est de paralyser l'individue, c'est pour sa que je le met souvent en patrouille, il est très utile et il est très efficace
Ténébreux lui peux repéré tout forme d'espion, mais vu le stress qu'ils avaient comme ils te l'ont dit, sa à du perturbé son pouvoir, va falloir qui améliore sa. J'irais donc lui suggéré un entrainement.


Puis nous sommes rentrée dans le palais et nous avons marcher jusqu'au Hall et sur le plafond avais une peinture de Ombre.
C'était son portrait, on voyais tout le corps, les ailes, les pattes, elle représentais la grandeur du chef aile de nuit, même si ombre n'avais pas demander cette peinture.
Puis ombre appela Mirage

Mirage venu et s’inclinât envers ombre et salua Xyria avec le sourire.
Mirage était très jeune, plus jeune que Xyria et Mirage pris la parole:

"Oui votre majesté, vous m'avez appelez ?

Ombre répondit:

Oui Mirage, je voudrais te présenter quelqu'un que tu dois vite fait connaitre.
Voici Xyria une aile de ciel que tu as vu tout à l'heure

Xyria je te présente Mirage, c'est une de mes servantes, c'est elle qui est venu m'annonçais ton problème de tout à l'heure.


Mirage tout enthousiaste pris une patte de Xyria et fit une bise sur chaque joue de Xyria en lui disant:

"Enchanté de vous rencontrez Xyria, Notre majesté à parlais beaucoup de vous, on l'entendais que parlais de vous.

(J'ai fait des trucs trop mignon Smile)


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Ven 12 Juin - 9:53

*Ma petite reine ?*, songea Xyria. Sur le moment, elle fut prise au dépourvu... elle pensait sincèrement qu'ils n'étaient pas fais l'un pour l'autre, pas qu'elle ne le voulait pas, juste qu'elle doutait de pouvoir intéresser un seigneur. Mais même elle, avec son caractère naïf et son enseignement dans les idées fermés d'un dragon qui pensait que chacun avait sa place et chaque dragon avait son clan, elle n'était pas assez bête pour ne pas saisir que quelque-chose était en-train de se passer. Il lui fit même un baise-patte... était-il sincèrement en-train de... parmi toutes les dragonnes du royaumes, plus royales et plus puissantes qu'elle... a moins qu'il ne soit en-train de la taquiner, de jouer avec elle comme elle s'amusait avec lui. Pourtant, elle ne pouvait pas nier qu'elle commençait à ressentir quelque-chose pour le charmant dragon...

Elle décida de temporiser, de voir, et d'attendre qu'il aille plus loin... et si il ne planait plus aucun doute sur ses idées, alors elle commencerait à jouer son "jeu". En attendant, elle se contenta de garder un moment la patte en l'air, puis elle la reposa et le suivit, le pas léger, lui adressant un charmant petit sourire en coin de museau. Elle entendait les autres femelles ricaner... c'était quelque-peu gênant. Elle était ravie que ses écailles soient déjà rouges.

Il n'eut donc, pas de besoin de lui dire pour qu'elle se détende, son comportement envers elle la détendait déjà. Elle se contenta donc de répondre
"Il semblerait que je ne sois pas la première intruse à entrer sur votre territoire, et qu'ils vous aient déjà protégé plusieurs fois. Demandez le leur directement, et si ils ne vous donne pas une réponse satisfaisante, je vous dirais ce que je sais vraiment". Ainsi, elle évitait une erreur protocolaire, tout en permettant à Ombre de comprendre un peu mieux. Après-tout, c'était le rôle de ses soldats, de le lui dire... elle ne comprenait vraiment pourquoi ils le lui avaient caché. A moins que ce soit pour une raison royale qu'elle ne pouvait pas saisir.

Lorsque la vieille dragonne arriva près d'eux, Xyria fut d'abord surprise, se demandant ce qu'elle voulait. Elle ne se montra pas craintive, mais malgré-tout prudente, après ce qu'il venait de se passer... puis elle comprit que Ombre avait simplement dû l'appeler par la pensée quand elle sut quel était son rôle. C'était vraiment utile, ce que savaient faire les ailes de nuit !
"Bien-sûr", répondit Xyria, sachant parfaitement que quitter un peu les dragons pour se retrouver au milieu d'autres animaux ferait du bien à son amie. La renarde voulut se cacher sous son aile, mais elle la détendit en grattouillant son ventre du vous du museau. Puis elle la remit à Cristal. "Elle est peureuse, ne soyez pas trop brusque en la portant", demanda-t-elle simplement. "Merci". Puis elle se tourna vers Ombre et le remercia à son tour.

Ce dernier été gêné par la déclaration qu'elle lui fit sur les dragonnes de son clan. Elle, elle s'en amusait, et lorsqu'il lui demanda ce qu'il en était d'elle, elle lui répondit simplement
"Et bien... je vous trouve vraiment très charmant", n'allant pas plus loin. Ils entraient dans la hall. Il était immense, à l'architecture riche montrant la puissance du clan. Elle fut surprise de voir, au plafond, un portait de Ombre... et elle ne put s'empêcher de l'admirer : il représentait vraiment le dragon dans toutes sa splendeur, dans ce qu'elle voyait en lui. *Charmant, c'est vraiment le mot*. "Et humble, avec ça", dit-elle en pointant le portrait du museau, toujours taquine.

"Cela-dit", ajouta-t-elle en reprenant son sérieux, "Beaucoup de ces dragonne ailes de ciel sont des chipies qui s'intéressent à vous pour le pouvoir. Faites attention à qui vous donnerez votre cœur". Elle espérait qu'elle lui avoue cette vérité n'allait pas le gêner, lui faire mal. Elle préférait qu'il soit au courant, le mettre en garde, car elle l'appréciait réellement.

La rencontre avec Mirage fut quelque-peu surprenante. Après avoir eut à se défendre contre les guerriers, un tel enthousiasme à la rencontrer faisait chaud au cœur. Les ailes de ciel n'étaient pas aussi expressifs que cette presque-dragonnette... quoi-que, ça devait dépendre de l'âge. Xyria se demanda si Ombre avait fait exprès de l'appeler, sachant qu'elle voulait la remercier. En tout-cas, elle se montra tout aussi joyeuse à cette rencontre qu'elle, serrant sa patte dans la sienne :
"Je suis également enchantée, Mirage ! Et je ne sais comment t'exprimer ma reconnaissance. Si tu n'avais pas prévenu Ombre, je ne serais surement pas là, maintenant". Elle eut du mal à ne pas avaler sa salive en repensant aux crocs sur sa gorge. Elle inclina quelque-peu le museau devant elle : "Merci beaucoup".

Xyria venait seulement de rencontrer Mirage, mais son enthousiasme de jeunesse lui fit penser que c'était le genre de personne avec qui elle pourrait s'entendre. "Oh, vraiment,... ?", demanda-t-elle, jetant un rapide coup-d'oeil à Ombre, avant de poser un regard complice sur Mirage : "Et qu'a dit sa Majesté de si particulier sur moi ?".



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Ven 12 Juin - 11:27

Je savais que en disant ma petit reine allais gêner Xyria, mais je voyais qu'elle pensais que je jouer avec elle et elle doutais.
Mais j'en allais pas en arrêter là.
Puis Xyria me posa une question concernant l'accident.

"Oui Ténébreux et météore on aussi blessé un aile de boue mâle alors qu'il faisais juste du commerce avec nous.
Ils ont blessé aussi une aile de mer femelle et en plus elle était avec son enfant
Il à avais aussi un groupe de jeune aile de sable qui passer en touriste.
Donc tu vois sa fait beaucoup pour moi et cette fois je vais devoir prendre une décision.
Je leurs demanderais, ne t'en fait pas, je ne te bouscule pas et je ne le ferais jamais. Je te le promet


Puis quand cristal est venu, elle prenais la renarde dans ses bras, la regardant dans le yeux et la rassura par la pensée, en lui disant qu'elle allais bien s'occuper d'elle et que de nouveaux amis l'attendais.
Puis elle répondit à Xyria:

"Ne vous inquiétez pas jeune dragonne, elle seras bien soigner et seras en pleine forme et en plein confiance quand vous la récupérez
Puis elle s'envola doucement avec la renarde
Puis elle me répondit sur le sujet de l'amour

Elle ma complimenter, quand elle me disais que je suis charmant.
J'ai commencer à tourner la terre avec ma patte pour dire que je suis gêner et je lui dit
"euh.. Merci, c'est la 1er fois que une aile de ciel me dit sa, sa me touche

puis je baissa un peu ma tête pour cacher mon rougissement sur mes joues.
Quand nous sommes rentrée dans le palais, j'ai vu Xyria impressionné de la peinture de mon portrait, elle fit un compliment et je la remercia.

Puis elle avoua quelque chose assez vexant concernant les dragonne aile de ciel.
Mais je m'en doutais un peu, beaucoup de dragonne veulent m'avoir juste pour le pouvoir.
Je lui répondit tout calmement:
"Je m'en doute bien Xyria, même chez les aile de nuit c'est pareil, enfin je pense que c'est partout se genre de comportement.
Je sais écouter mon cœur et je sais quand je trouverais une dragonne, sa voudras dire qu'elle seras la bonne.
Je vais être honnête avec toi Xyria, je ne cherche pas forcément a épouser une riche héritière d'un trône, ou futur reine.
non je cherche une dragonne qui sois naturelle, qui sais vraiment aimer mes valeurs et nos différence.
Elle peux être très bien être une aile de ciel comme toi, une aile de mers, aile de nuit ou autre race.
Peux importe se qu'elle est au niveau métier, elle peux très bien être pauvre , ou une chasseuse, une militaire, une paysanne ou autre.
Le plus important c'est de s'aimer et avancer ensemble.
Je ne sais pas si tu as déjà entendu sa, mais je te le dit quand même, pour moi tout les dragons, quel sois sa race sont égaux


Puis il y à eu la rencontre avec mirage et Xyria fit sa petit complice quand elle demandais se que je disais sur elle.
Mirage n'hésitais pas à *dénoncer son roi* et elle dit avec très grand enthousiaste

"C'est tout à fait normal Xyria, je n'allais pas laisser ces bandes de brute massacré une innocente.
Est bien quand il est rentré, nous étions tous inquiété et il nous annonçais qu'il vous à rencontré quand il c'est excusez du retard.
Il a dit qu'il a rencontré une si belle créature et très gentille.
Une voix douce qui lui bercer le cœur, et le alléger tout le corps.
Que même il était vite parti dans sa chambre et a annuler sa réunion avec les conseillers.
Il à refuser de manger, il est rester dans sa chambre devant sa fenêtre en train de penser à vous.
Il se demandais même quand vous alliez revenir, il avais hâte de vous revoir.
Après il en a un peu parler avec ses parents.
C'était trop mignon, sa majesté avais pas aussi souris à ce point là, sa nous à tous fait quelque chose de voir un visage comme sa.


Puis ombre était très gêner, il ne dit pas un mot, il se contenter de danser sur ses pattes avant en ce balançant.

Et mirage fait une proposition à Xyria

"Nous les ailes de nuit nous avons un don commun, si vous le voulez, touchez ma patte et votre esprit seras envoyer dans le passé et vous verrez tous se qui c'est passé au retour de notre roi
C'est aussi comme sa que nous arrivons a voir l'avenir aussi


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Ven 12 Juin - 18:51

Une chose était sûr : ce duo de dragons qui s'en était pris à elle était vraiment paranoïaque. Attaquer tellement de monde sans s'assurer avant qu'ils étaient vraiment des ennemis, et plus particulièrement une mère avec son petit... elle ressentit un pincement au coeur pour le pauvre enfant, ce devait être traumatisant de voir sa mère se faire plaquer au sol comme ça lui été arrivé. Si il était vrai qu'ils avaient empêché trois tentatives de meurtre en une semaine, elle voulait bien croire que la crainte pouvait s'installer... mais là, elle en était à se demander si ils avaient réellement empêchés trois tentative de meurtre ou si ils n'avaient pas, dans ces trois cas, agis sur une simple supposition. Mais elle décida de laisser Ombre tirer ça au claire. Qu'elle soit ou non son amie, cela était les affaires des ailes de nuit, pas les siennes.

Les choses étaient en-train d'évoluer dans l'esprit ce Xyria... alors que jusque-là, elle avait cru impossible qu'un dragon comme Ombre voit en elle d'avantage qu'une amie, il lui offrait différents indices pour qu'elle comprenne qu'il était près à la voir comme plus. Autrement, pourquoi aurait-il parlé en premier de "ailes de ciel", et de "chasseuse", avant d'annoncer les autres. Et puis, ce respect pour les autres espèces... la jeune femelle rouge elle-même les respectait, mais elle avait toujours crue que chacun devait rester à sa place. Puis vint l'intervention de Mirage, et tout les doutes s'envolèrent, finalement...


"Ah vraiment ?", demanda Xyria à la jeune servante, "Il a dit tout-ça". Elle se tourna vers le dragon, une étrange lueur dans les yeux. Elle ne pensait pas lui avoir fait un tel effet... elle ne pensait pas être capable de faire un tel effet à qui que ce soit. Elle se considérait comme une belle dragonne, avec un brin de voix qui pouvait plaire... mais à un tel point. Elle en était presque gênée de ne pas en avoir fait autant pour lui... quand elle était rentrée, ses parents étaient venus la voir. Ils s'étaient inquiétés, aussi, surement moins que ceux de Ombre, cela-dit : Xyria partait souvent la journée et rentrait tard le soir, afin de voler librement, car elle aimait ça. Mais ils étaient quand-même surpris qu'elle ne soit pas revenu plus tôt alors qu'elle chassait. Elle leur avait alors simplement raconté qu'elle avait rencontré le chef des ailes de nuit, Ombre, et qu'ils avaient sympathisé, discutés. Elle n'avait pas taris d'éloge sur sa gentillesse et sur ce qu'il lui avait enseigné... mais elle n'était pas allé aussi loin, sans-doute parce qu'elle ne songeait pas encore à cela... mais maintenant...

Si elle n'avait pas été aussi touchée, gênée, si son coeur n'avait pas battu avec une telle force dans sa poitrine, elle aurait surement trouvé amusant l'air gêné d'Ombre. Elle se sentait pratiquement aussi gêné que lui, en fait, et elle ne savait quoi répondre... bon-sang, qu'est-ce qu'on était sensé répondre, dans ce genre de situation ? C'est alors que Mirage lui fit une proposition, et Xyria retrouva sa contenance. L'idée la séduisait... Ombre semblait cela-dit tellement gêné, avait-il vraiment envie qu'elle voit tout-cela... ? Et bien, elle, elle le voulait, et elle décida de ne pas attendre qu'il réponde ou qu'il puisse intervenir...


"Avec plaisir !", s'exclama-t-elle finalement, saisissant la patte de la près-dragonnette...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Ven 12 Juin - 21:01

Ombre serras les dents de gêne plus extrême, Ombre songea*Mince elle va en savoir plus sur se que j’éprouve pour elle.
J’espère qu'elle ne va pas mal réagir*
Mirage tend sa patte et Xyria  pris sa patte.
L'esprit de Xyria se projeter dans le passé, une semaine plus tôt.
Elle était comme une fantôme, mais elle n'était que spectateur et pouvais tout voir et entendre.

*Flashback*

Ombre rentrée au palais avec les 2 soldats ailes de nuit qui était venue le chercher et les parents, les serviteurs de ombre, les conseillers, la prêtresse, les généraux et Loracle (Il fait 10 fois la taille, enfin sa tu le sais XD)

Et certain était paniqué et demander à Ombre où il était passer.
Surtout sa mère qui c'est mis dans les bras de ombre à la limite du pleure:
"Mon garçon tu est en vie, j'ai cru que il était arriver quelque chose, pourquoi tu rentre aussi tard ?

Ombre calma sa mère et les autres aile de nuit.

"hé hé calme toi mère, ne vous inquiétez pas vous autres, j'ai juste rencontré une jolie dragonne dans les plaines, nous avons discutez, nous avons pas vu le temps passez.
Pardonnais moi de mon retard


Tout le monde était rassurez et commencez à posez des questions sur la dragonne.
Ombre n'hésitez pas sur ses mots

"Est bien c'est une aile de ciel très craquante, avec une voix qui m’allège le cœur.
Je me sens plus léger.
Une dragonne très mignonne et très fort sympathique.
Elle ma l'air d'une dragonne sensible, je l'ai souvent gêner a cause de mon statut.
Mais avant qu'elle le sache, elle est resté elle même et j'ai apprécié.
J'aurais peut être pas du lui dire que j'étais le chef.


Puis Ombre pris un sourire
Sa mère lui fit quelque remarque qui étais très normal.

Mais mon chérie, tu ne vas pas me dire que tu es tombé amoureux d'elle directement, tu devrais mieux la connaitre, la laisser te connaitre aussi.
Parce que si tu as l'intention de lui faire ta déclaration directement, sa va être rapide et sa va la perturbé.
en tout cas sa me fait plaisir que tu t'es mis enfin à te trouver une dragonne, même si elle n'est pas aile de nuit.
Sa prouve que les mentalités changent


Ombre répondit à sa mère: Oui mère tu as raison, j'y vais vais beaucoup trop vite, puis elle ne me connais même pas.
Je devrais la laisser mieux me connaitre.
De plus elle s’intéresse beaucoup à notre clan, je l'ai donc invité à venir à passé ici
Mère c'est surtout elle qui ma trouver et je ne regrette pas.


Les servantes s’excitait de savoir qu'une dragonne d'une autre race allais venir
Loracle lui montré qu'il n'étais pas d'accord, mais dis pas un mot.

Puis tout le monde pris a ses occupations.
Ombre alla vers sa chambre, mais les conseillers demanda à ombre en ce qui concerné la réunion.
Ombre tout en se balançant tout son corps de droite à la gauche et a la gauche à la droite en allant vers sa chambre, a la limite de chanter et répondit à ses conseillers: J'annule la réunion, je suis en plein explosion sentimental et émotionnel, veuillez m'excusez

Les conseiller compris et partez à leurs famille.
En cours de route ombre avais tendance a être maladroit et faisais tomber, des vases, des peinture où il rattrapais au plus vite avant que les objets casser et se fait un commentaire.
Je devrais me calmer, je vais me rendre dingue et je vais finir par casser quelque chose et je n'ai pas pas envie que sa majesté m’étripe............. euh mince, je suis bête c'est moi le chef, j'allais m'étripe moi même ah ah ah ah ah ah ah

Ombre rentra dans sa chambre se mis devant sa fenêtre et pensais à Xyria pendant une partie de la soirée.
Au moment de diner, il refusa de manger et commençais a avoir un dé clique.
AHHHHHHH MINCE !!!!!!!

un soldat aile de nuit rentré dans la porte croyant que ombre avais un gros problème

Un problème votre altesse ?.

Ombre tellement enthousiaste fonça sur le soldat le pris et lui fit un baiser sur la bouche en lui disant

Ah tu tombe bien toi, tu vas faire quelque chose pour moi.
Le soldat tout gêner se que le roi venais de faire

euh oui, qu'es que je peux faire pour vous votre altesse ?
Ombre en écrivant sur un parchemin expliqua la situation:

Je veux que tu donnes se parchemin d'ordre au seigneur de l’économie
Elle à ordre d'envoyer 25 vaches que j'ai chasser ce matin aux ailes de ciel, je veux que le chargement sois envoyer des demain


le soldat aile de nuit fonça donner le parchemin

Ombre souris et d'un coup il se fit les gros yeux tout gêner

une minute, je viens de embrasser un de mes soldats ? oups j’espère que sa ne va pas le choquer a vie, je risque de m'en prendre plein la gueule ah ah aha

Ombre partie se coucher.
Tout les jours, Ombre pensa à Xyria, il avais du mal à se concentré a son travail de chef.
Ses sujet de conversation était que la petit dragonne ail de ciel.
Le roi était vraiment amoureux.
*fin du flashback*

Puis l'esprit de Xyria se remis dans le corps de Xyria et Mirage lâcha sa patte.
Et elle lui dit

On peux tout voir, on peux même si vous voulez le montrez a ombre les réactions de votre famille.
Après on peux voir se que vous voulez.


Ombre ne dit pas un mot.


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Sam 13 Juin - 1:48

Tout se déroulait sous ses yeux comme dans un rêve... elle pouvait voir, entendre, mais ne pouvait pas interagir, elle n'avait même plus l'impression de pouvoir bouger, elle n'était plus dans son corps. Elle se demandait comment la jeune servante pouvait lui envoyer avec exactitude tout ce que Ombre avait fait depuis son retour au temple... à croire qu'elle était resté avec lui tout-le-temps. A moins que... oh, mais bien-sûr : elle avait crue, au début, qu'elle voyait les choses à-travers les yeux de Mirage, mais celle-ci lui avait dit que c'était lié à leur don de voir dans l'avenir. Surement pouvait-elle donc aussi voir les choses passées sans en avoir été témoins. Cela-dit, si cela traversait l'esprit de la dragonne, il n'y avait que peu de place dans son esprit pour qu'elle y réfléchisse vraiment.

Mirage lâcha sa patte et Xyria revint au présent. Elle fut prise de vertige : quelle sensation étrange de sortir de son corps pour y rerentrer ! Elle fallit tomber... (je ne précise rien sur ce passage, au cas où tu voudrais jouer que quelqu'un la retient ;} ) et il lui fallut un instant pour retrouver totalement ses esprits, avoir l'impression d'être sortit du rêve. Alors elle tourna lentement le museau vers Ombre. Elle ouvrait et refermait la gueule sans trouver quoi lui dire, à croire qu'elle avait avalée sa langue. Elle aurait pu rire de lui d'avoir, dans sa joie et son amour, embrassé son soldat, mais elle ne pensait même pas à ça... ça lui reviendrait, cela-dit, surement au museau un jour ou l'autre...

Elle avait la gorge serrée, une boule dans l'estomac... pas de crainte, pas par angoisse... elle ne saisissait pas vraiment ce qu'elle ressentait. Était-ce de... les paroles de la mère de Ombre raisonnaient dans sa tête... ils ne se connaissaient que si peu. Mais après avoir vu défiler sous ses yeux en quelques minutes une semaine entière où il pensait à elle, elle avait l'impression qu'elle ne pourrait pas mieux le connaître que ça. Ce voyage dans le passé lui avait appris des choses, elle avait assisté à son quotidien en-tant que chef et vu son caractère de près... il était exactement comme elle l'avait imaginé.


*Et bien...*, commença-t-elle à penser. Elle n'arrivait plus à parler, elle ne pouvait que bafouiller. Mais penser était plus facile que parler, et elle supposait qu'il l'entendrait : *Il n'y a pas grand-chose à montrer, en fait. Tu... je veux dire, vous... enfin, j'ai parler d'Ombre à ma famille, mais en-tant qu'un bon et noble dragon qui m'avait pris en amitié. Je n'aurais jamais penser qu'il verrait tout-cela en moi. Je...*. Elle n'allait pas répéter pourquoi elle avait crue que Ombre ne pouvait pas s'intéresser à elle, car elle savait qu'il l'avait déjà lu en elle. Mais du-coup, elle ne s'était alors pas fait d'espoir et ne l'avait vu que comme un ami. Maintenant qu'elle savait, son esprit bouillonnait, parasité par de multiples pensées qui avaient du mal à se coordonner. Surprise, crainte... et affection, également.

Elle ne savait que dire... que pouvait-elle dire ? Que devait-elle dire ? Qu'est-ce qu'une dragonne était sensée faire face à une telle déclaration ? Mettons cela sur le compte de sa jeunesse et de son inexpérience au sujet de l'amour, jusqu'à présent les autres dragons qui s'étaient intéressé à elle était les snobinard de l'école des guerriers, et aucun ne lui avait vraiment. Mais Ombre était différent d'eux. Elle était perdue, elle ne savait même pas si elle était sensé dire quelque-chose ou le laisser faire le premier pas. Alors, puisqu'elle ne pouvait rien dire, elle décida d'agir, de faire l'expérience. Doucement, elle avança une patte vers lui, jusqu'à se que leurs griffes se touchent, juste pour voir comment il allait réagir. Elle, en tout-cas, elle sentit un frisson parcourir ses écailles...



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Sam 13 Juin - 9:18

(Tkt Ombre est très élégant, sa va il était bien le flashback, pas trop cours, pas trop long ? es que j'aurais du mettre plus de détail ou moins, l'humour ta aimer XD, enfin je ne demande qu'a me amélioré pour durée le plaisir XD)

Je voyais Xyria récupéré son corps.
Elle pris de vertige et elle tomba et a se moment là Ombre la rattrapa sur ces 2 pattes avant.
Je la laissa dans mes bras , juste le temps qu'elle se remette, je profite de la regarder.
Ombre voyais que Xyria essya de parler, mais son souffle était couper.
Elle avais découvert beaucoup de chose et ombre pense que Xyria commence à calculer la puissance des ailes de nuit.
Mais va t-elle en avoir peur comme une majeur partie des autres clans ou va t-elle traiter les ailes de nuit comme pense Ombre sur l'égalité des dragons.
Puis Ombre au moment que Xyria tourne lentement son museau vers celui de ombre.
Ombre profite de le lui frotter son museau avec son museau.
Puis Ombre décide de dire quelque chose, pour ne pas bousculer Xyria.

Je vous aime Xyria, sache une chose, si tu veux attendre encore un peu, qu'es que sois t'es raison, j'attendrais.
Sache le au moins que je vous aime.


Ombre avais le sourire, ses yeux scintillé, sa voix se sentais plus léger, puis ombre laissa Xyria dans ses bras en vu qu'il n'est pas sur que Xyria est retrouver tous ses forces ou que le choque st encore présent et qu'elle à du mal à se relever.

Puis elle me parla dans ses pensée, je lui répondit:
Non il y à pas grand chose à montré et oui je vous aime, j'ai laisser mon cœur parler.
Quand je parlais de vous, mon cœur battais, quand je pensée à vous, mon coeur battais.
Je n'arrivais pas à pensée autre chose, des moment j'étais tout chaud.
Je suis aller voir la prêtresse pour lui demander une confirmation, elle ma dit une chose: L'Amour.
Vous je sais que vous vous intéressez aux ailes de nuit.
J'ai penser que si vous venez, vous pourriez mieux nous apprendre à nous connaitre et apprendre plein d'autre chose que nous pourrons vous partager.
Puis pour être plus personnel, j'ai penser qu'on pourrais plus se connaitre d'avantage.
Vous savez comment j'ai parler de vous à ma famille et à mon cercle royale, vous avez vu qu'ils vous accepte et que sa les rends une joie d'avoir eu cette nouvelle.
Pour votre famille, peux importe comment vous avez parler de moi, nous sommes tous égaux, sachez sa.
Pour moi c'est ma philosophie, même si je suis un chef ou roi, vois moi comme tu le sens, mais au fond je suis comme vous
Un Dragon qui a corps a nourrir, un cœur a battre et une vie à partager.
Vous savez dans l'amour, elle est forgé par des différence, par des points commun, l'envie et plein d'autre chose que j’ignore aussi.
Vous me traitez comme un amis sa me touche déjà, même si vous n'avez pas maintenu le protocole pour se comporter à un chef, c’était une chose que je ne voulais pas que vous fassiez.
Par moment c'est très vexant, on n'a l'impression d'être autre chose au lieu d'être vu a point égal.
A votre retour et si vous le voulez, je pourrais vous accompagnez, peut être que votre famille voudrais voir avec tout se que vous avez fait comme expérience, c'est à dire rencontré le chef des ailes de nuit, qui est quand même une occasion rare et un privilège.
non que je me vante, mais je souhaite faire de mon peuple un clan plus ouvert avant que je ne quitte le trône et passez a une vie simple avec vous si vous m'acceptez le moment venu


Je voyais que Xyria était surprise mais je sentais des crainte, mais elle craignais quoi ?
Puis je sentais qu'elle commencer à avoir une affection pour moi.
Sa me faisais plaisir.

Xyria approcha sa patte doucement vers le miens.
Je décide d'accepter ce geste et prendre sa patte sur le miens et après je fis plusieurs baiser sur sa patte.
Puis je aider à Xyria de se relevé.
Et j’appelai mon aide de camp par la pensée.

Mon aide de camps arriva, me salua

Votre majesté, vous m'avez appelez ?

Ombre répondit à l'aide de camps.

Oui je veux une réunion militaire, je veux que tout les généraux, Ténébreux et météore sois dans la chambre du conseil immédiatement.
J'attends des explication concernant les accidents frontaliers.
Prévenez les que si ils me ne me donnent pas des détails valables, que je sens qu'ils me cache ou ils me mentent.
Ils risque de passez de sale moment et appeler Xjiva dit la de venir me rejoindre svp


L'aide de camps obéissez aux ordres sans posez se pose de question.

Bien votre altesse

Puis l'aide de camps s'envola.
Mais Mirage fait une tête toute triste, elle se mis sur le côté d'un air, je suis occupé.





Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Dim 14 Juin - 2:01

(Ne t'en fait pas, tout était parfait ! La longueur comme l'humour Very Happy Cela-dit, de mon côté, j'espère que mes réponses te conviennent. Je n'ai fais que peu de sujets romantiques, je manque un peu d'inspiration -_-' Si tu as l'impression que mes réponses n'apportent pas assez, n'hésite pas à me le dire, je ferais un effort)

Xyria ressentait une certaine crainte, oui. Mais quelle crainte ? Elle-même l'ignorait. C'était lorsqu'on se réveillait un matin, lorsqu'on était angoissé sans savoir pourquoi, qu'on avait passé une mauvaise nuit... cela-dit, c'était seulement le même procédé, elle ne trouvait pas vraiment que la sensation était la même. En réalité, l'esprit de Xyria craignait quelque-chose qu'elle ne pouvait comprendre, justement, enfin pas pour le moment : l'amour. Elle était jeune, elle ne faisait son expérience de la vie adulte seulement depuis quelques mois. Au, bien-sûr, elle avait déjà songé à son futur. Elle avait déjà rêvé d'à quoi ressemblerait le mâle parfait, pour elle, et le nombre de petits qu'elle aurait... combien de fois n'avait-elle pas discuté de cela avec ses copines, se moquant des mâles et des goûts de chacune, en comparant la beauté de leurs camarades. Mais ce n'était que des discutions d'adolescente. Là, elle découvrait vraiment ce que c'était d'être aimée, et d'aimer quelqu'un.

En outre, toutes les fois où elle rêvait, c'était avec un aile de ciel, comme elle, et un séduisant guerrier, non un roi. Non-pas que ça ne la ravissait pas, mais... c'était tellement différents, tellement particulier, elle avait l'impression de réaliser le rêve d'une autre et que l'honneur qu'il lui faisait n'était pas le sien. Ombre était charmant, et après avoir vu tout-ça, après le long discours qu'il lui fit avant de l'aider de façon très gentleman à se relever, elle ne pouvait plus nier les sentiments que elle-même éprouvait pour lui. Elle ne s'était pas permise de les exprimer, jusqu'à maintenant, elle ne s'en sentait pas digne, au point qu'elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle les ressentait... mais maintenant...

Elle ne retira pas sa patte de celle d'Ombre, elle le laissa faire, et petit-à-petit, elle se calma. Certes, elle se demandait encore comment les choses allaient pouvoir se passer, si ce serait aussi simple, si... personne n'allait se mettre entre eux, contre le roi, contre cet amour peu conventionnel... elle songeait encore à ce grand dragon noir, dont elle ignorait le nom, qui avait semblait contre l'annonce de son chef, bien qu'il n'avait pas osé dire quoi que ce soit. Elle était sur le point de pénétrer dans un monde qu'elle ne connaissait pas encore, elle n'allait visiblement pas découvrir uniquement le monde des ailes de nuit, mais aussi un monde de politique et surtout, son possible premier amour, et elle n'avait pas encore conscience de tout-ça...

Finalement, elle retrouva l'usage de sa langue.
"Et bien, qui sais..." commença-t-elle à marmonner. Elle ne savait pas encore si elle pouvait répondre affirmativement à ses déclarations, après-tout, ce serait peut-être un peu trop rapide, mais elle ne disait pas non, en tout-cas. "Vos déclarations m'ont... surprise, et elles me vont droit au coeur. Et je souhaite également vous connaitre, votre peuple... et vous...". Elle ne savait encore que répondre à ses déclarations, mais... elle était intéressée, elle-aussi. Qui sais... en passant un peu de temps avec lui, comment les choses allaient évoluer. "Votre compagnie pour le voyage du retour sera un plaisir, et ma famille sera, j'en suis sûr, honorée de votre visite".

Tendis que Ombre reprenait son sérieux et son rôle, préparant sa réunion afin de discuter des différents incidents qui s'étaient produits dernièrement, Xyria commença à se sentir plus sûr d'elle. Elle le laissa à sa besogne et ne fit que demander, curieuse : "Qui est Xjiva ?".

Ombre l'aimait... le roi Ombre l'aimait ! Elle savait que c'était un honneur, et puis, elle était loin d'être insensible à son charme, surtout maintenant qu'elle savait que lui-aussi ressentait tout-cela pour elle. En fait, elle serait presque tenter de se jeter immédiatement dans ses bras... mais elle avait peur que ça aille trop vite. Joyeuse de la tournure que prenaient les choses, elle laissa Ombre à ses soldats et se tourna, tout sourire, vers Mirage, dont elle avait particulièrement appréciée l'aide et qu'elle commençait aussi à apprécier...

Elle voulait la remercier de lui avoir montré tout-ça. La jeune dragonne n'avait pas exagéré ses mots lorsqu'elle lui avaient parlé du comportement de Ombre. Mais elle fut surprise : la dragonne de nuit avait l'air triste. Elle détourna le museau et fit l'air de travailler... mais Xyria crut lire sur son museau que quelque-chose n'allait pas. Elle se demanda ce qu'il se passait... avait-elle dit ou fait quelque-chose qu'il ne fallait pas ? Ou alors, était-ce les ennuis que les soldats allait avoir qui l'inquiétait ? Xyria en était en partie coupable, après-tout. Ou bien... y avait-il quelque-chose dans la déclaration d'Ombre qui n'allait pas ? Elle fit quelque-pas vers elle et chercha à croiser son regard, l'air de demander *quelque-chose ne va pas ?*.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Dim 14 Juin - 2:41

(tkt pas pour les sujets romantique, je peux t'aider a ce sujet)

Mes déclarations ont choqué Xyria, elle commença à me répondre.
Mais j'avais l'impression qu'elle avais peur d'avancer.
Je décide donner de marmonner pour que elle seule m'entende tout en continuant à caresser sa patte.

Je ne fait que exprimé se que mon cœur à.
Malgré nos différences, j'espère que vous m'accepterez.
Qu'es que tu éprouves pour moi Xyria, es que je suis à votre gout, des choses vous dérange chez moi ?
Le seul moyen de bien me connaitre Xyria, c'est de me posez des questions, sache que aucun question est idiot pour moi.
Je voudrais savoir aussi si tu souhaites rester quelque jours ici ? tu pourras envoyer un message à t'es parents pour les prévenir.



Puis après avoir repris mon rôle de chef, Xyria me posa sa question.

Xjiva est une de mes guérisseuses, elle va te soigner et te donner quelque chose pour faire disparaitre t'es cicatrice

Mirage apprécier l'inquiétude Xyria et décida de prendre Xyria a part, Ombre laissa un parchemin pour Xjiva sur la table et partie dans la salle du conseil.
Ombre fit un bisou sur la joue de Xyria en lui disant

"On se vois dans 30 min, je vais régler le problème. puis Ombre partie.
Mirage profite de la solitude pour tout dévoilé à Xyria

"c'est notre roi Ombre qui nous inquiète à tous, il refuse de garder le trône et accepter son titre.
Le souci, si Ombre quitte le trône, les conservateur vont prendre le pouvoir et les choses ne vont pas bien se passez.
Surtout qu'ils sont derrière les tentatives d'assassinat contre Ombre.


(je coupe pour te laisser interagir)


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Dim 14 Juin - 8:54

(Oki ^^ De toute-façon, cette longueur est très bien Wink )

Ombre lui caressait la patte. Elle ne chercha pas à échapper à ce contact, bien au contraire, elle profita grandement de celui-ci. Tendis qu'il lui parlait, elle serra même sa serre dans la sienne. "Et bien,...", commença-t-elle à dire, finalement. "Je peux toujours rester deux ou trois jours afin de faire la connaissance du clan du ciel et... la vitre. Les œufs de mon clan vont éclore dans une semaine, ils auront besoin des chasseurs, mais d'ici là, je suis libre". Leur garde-manger était plein, les petits crocs affamés auraient vite raison des réserves, mais en attendant, les chasseurs des ailes de ciel était congédié, raison pour laquelle elle était venue maintenant, au cas où elle voudrait justement rester un peu. Ses parents ne s'inquiéteraient pas, effectivement, si un message leur été envoyé. Mais ils se demanderaient surement pourquoi tenait-elle tant que ça à rester chez les ailes de nuit. Cela-dit, si les choses se passaient comme le prévoyait l'amour que lui portait Ombre, alors ils comprendraient vite en le rencontrant...

"Absolument rien ne me dérange chez-vous", chuchota-t-elle à son tour, avec la plus sincère des honnêtetés. Elle admira un instant le jeu de points argentés sur ses ailes, donnant l'impression qu'elles avaient été taillées dans une galaxie. Elle ne le connaissait peut-être pas assez pour voir ses défauts, mais en attendant, les faits étaient là : "Vous êtes un dragon... magnifique. C'est juste que... je ne m'attendais pas à une telle chose. Je ne pensais pas qu'une dragonne de mon clan et de mon rang puisse intéresser le... futur roi des ailes de nuit. Je désirs également vous connaître d'avantage, puis...". Elle serra d'avantage sa patte. Elle avait l'impression de flotter au milieu d'une eau infestée de requins, que la moindre erreur pouvait lui coûter chère. Mais son coeur était gonflé à l'idée que ce dragon, qui lui plaisait réellement, même si elle ne s'était pas laissé emballer par ses émotions aussi facilement que lui, puisse lui demander d'être sa compagne. "Puis je déciderais si mes sentiments sont les même que les votre".

*Bien que ce soit pratiquement déjà décidé*, songea-t-elle. Après-tout, jusqu'à ce jour, le seul dragon qui l'avait réellement intéressé était Ombre, et si elle l'intéressait aussi à ce point, alors, seul leurs différences lui faisait craindre à des problèmes. Finalement, le souci ne venait pas de lui, mais d'elle.

Le geste du dragon noir, son embrassade, toucha tellement Xyria qu'elle porta une patte à sa joue en le regardant partir et faillit oublier que quelques instant plus tôt elle avait été inquiète de l'altitude de Mirage. Maintenant qu'elle lui expliquait le souci, elle se tourna à-nouveau vers là où été parti Ombre, inquiète pour lui, cette fois...
"Ce pourrait donc être des dragons de nuit qui seraient derrières ses tentatives d'assassinat ?", demanda-t-elle à la servante, à la fois surprise et choquée. Elle avait failli le penser, mais elle se retint : elle ne devait pas penser. Les dragons du temple pouvaient l'entendre penser, contrairement à ses chuchotement.

"Mais qui sont les conservateurs ?", demanda-t-elle, déployant son aile et posant le bout sur l'épaule de Mirage afin de dissimuler leurs museaux derrière, comme pour simuler une conversation complice avec sa nouvelle amie. "Pourquoi voudraient-ils tuer Ombre ? Je croyais qu'il était un bon chef pour votre clan. Et puis, pourquoi personne ne le lui explique-t-il pas, tout-simplement ? D'après ce que j'ai compris, il ignore même qu'on a attenté à sa vie, il ne se montre même pas prudent. Est-il nécessaire qu'il prenne le trône à ce point ? Ne peut-il pas simplement désigner quelqu'un pour le prendre ? Et puis, en plus, n'est-ce pas sensé être une reine, qui règne ?"



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Dim 14 Juin - 9:42

(ba même si c'est long, j'adore Smile c'est un plaisir de lire t'es RP)

Xyria accepta de rester quelque jours, Ombre souririez de joie.
Je suis content que tu acceptes de rester quelques jours et si tu le veux, je te raccompagnerais chez toi et seul., Ombre fit un clin d’œil discret à Xyria

Ombre sentais que quelque chose n'allais pas chez Xyria et décide de la mettre de plus en plus à l'aise.
Si quelque chose te tracasse Xyria n'hésite pas à me le dire, on pourras même en parler en privé, personne ne connaitra notre conversation à part nous 2, je suis un dragon très ouvert d'esprit.

Puis ombre partie à sa réunion après les derniers réponse de Xyria (je parle des réponses de ton prochain RP)

Puis Xyria et Mirage se reparler, Mirage répondit à tout les questions et décide aussi de rassurer Xyria.
Ils sont derrière les attentats, mais il ne le font pas directement, ils engagent des dragons de d'autre clan.
Ténébreux et Météore le savais et c'est pour sa qu'il s'en est pris à vous et autres dragons.
Les conservateur sont les ailes de nuit qui n'aiment pas le changement, si vous revoyiez l’histoire de la Grande guerre, vous verrez comment on était à une époque: Manipulateur, arrogant, on ne voulais pas se salir les main tellement on se sentais supérieur, on aimai faire des coups en douce et on aimais crée des guerres aussi.
Les conservateurs veulent revenir aux ancienne tradition, vu que Ombre à tout changer parce que il a jugé que cette mentalité était criminel et que nous avons tous des droit et que nous sommes tous égaux.
Quand il a dit sa, sa fait un choque total.
On début on aimais pas ombre, mais au fur a mesure que ombre faisais de grande chose qui nous plaisais, on commençais à l'aimais et aujourd'hui nous le voulons comme roi.
Il refuse a cause de sa ligné qui n'est pas royale tout simplement, il ne veux pas le dire, parce que il a quand même honte, même si on la pousser a être attendant et il c'est fait un nom, une réputation et une influence sans le vouloir, il voulais juste géré notre clan, mais il la mener avec une patte de fer.
Le peuple ne veux pas un couronnement, ils veulent voté leurs nouveau roi avec les même droit et pouvoir qu'une reine.
l'armée des nuit ne disent rien à Ombre tout simplement parce que c'est la saison des amours, nous connaissons tous le passé de notre roi, pas en détail, mais les principaux détails, nous voulons qu'il profite au moins un long moment de bonheur.
L'armée pensais pouvoir régler le souci sans en parler a Ombre sans qu'il s'en rende compte, mais les choses ne sont pas passé comme prévu.
Ombre ne remarque pas les tentatives d'assassinat vu qu'on les a arrêter, les assassins n'étais pas malin de trop penser.
Donc c'était vite fait et ni connu.
A la base oui se sont les reine qui dirige, mais la vrai ligné royale que tu connais surement de la Grande Guerre dans t'es études, à était éteinte au déluge, l’héritière n'a pas survécu.
Aucune dragonne n'est lié a la ligné Royale, mais, Ombre est tout à fait qualifié pour être chef, parce que c'est le 2ème aile de nuit le plus puissant de notre clan, mais aussi le plus sage et le plus ouvert.
On tiens tous à lui vous comprenez ?. Nous voulons pas que une reine sois couronné comme à l'ancien temps sans notre avis. Nous voulons cette fois choisir notre chef et ce chef c'est Ombre
Ne soyez pas gêner de l’épouser Xyria, il n'a que 1 ou 2 ans plus que vous, c'est la guerre qui lui fait de lui un dragon sage et ouvert d’esprit, sa lui a crée une ambition.
Il est jeune comme vous et de plus vous on seras les 1ere clan à se serré les pattes et dire qu'on arrête les querelle des époques sombre.
Si vous l'aimez aussi, ne vous dérangez pas à sortir, même en publique se que vous éprouvez pour lui.
Il vous à fait la déclaration, il vous feras la demande quand le jour seras venu, mais tout dépendras de vous.
N'ayez pas peur non plus de penser, Ombre à insautré la liberté de pense et la liberté de parler.
Donc même si des choses ne plaise pas a certain aile de nuit, qui serons surement les conservateurs, on ne pourras rien vous dire.
Si on vous l’empêche de penser se que vous voulez, L'armée a eu ordre de arrêter ces dragons.
L'armée est fidèle à Ombre et ont fait un serment envers notre roi.
Vous êtes en sécurité, mais par pitié, aidez nous à convaincre ombre de gardez le trône, vous êtes le dragon qui est très proche de lui en ce moment, il vous écouteras, écouter votre cœur et vous aurez les mots pour le convaincre.
Ombre ne seras pas déçu de vous et ne vous jugeras pas, il vous écouteras.


Mirage pris avec ses 2 pattes une patte de Xyria et la regarda avec les yeux qui voulais dire, *si vous plait aidez nous*


Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Dim 14 Juin - 11:35

Xyria écouta le long discours de Mirage du début jusqu'à la fin. Et a certains moment, elle avait l'impression d'avoir avaler une grosse pierre qui lui pesait sur l'estomac : les choses prenaient une tournure à laquelle elle n'était pas préparée. Complots, assassinats, peuple ayant le désir d'un nouveau roi qui lui ne souhaite pas accéder au trône, et on comptait visiblement sur elle pour l'en convaincre, et par derrière de dangereux dragons de nuit aux pouvoirs qui lui étaient encore inconnus qui, dans l'ombre, voulaient prendre le pouvoir pour ramener l'ancien ordre en place. Et par ancien ordre, qu'entendait exactement Mirage ? Ce n'était quand-même pas dans le but de ramener la guerre entre les clans, jusqu'à se que les autres soient tellement affaiblis qu'ils pourront les dominer sans le moindre problème, ou un truc dans le genre ? Ils n'avaient tout-de-même pas l'intention de commettre les mêmes erreurs qui avaient mené à la destruction de Pyrrhia... si ?

Mais par les trois lunes, elle n'était qu'une chasseuse, elle ! Elle n'y connaissait rien, aux intrigues politiques, aux complots, aux tentatives de meurtres, aux passassions de pouvoirs, et tout ce qui touchait à la vie royale en générale. Et là, Mirage lui annonçait qu'elle comptait sur elle pour les aider... elle n'était d'ailleurs surement pas la seule à compter sur elle. Xyria jeta encore un coup-d’œil par là où le mâle était parti. Si ça se trouve, pendant qu'elle était ici, quelqu'un complotait pour attenter à sa vie, ou cherchait déjà à attenter à sa vie. Elle tenait désormais trop à lui pour le laisser tomber... elle ne pouvait, d'ailleurs, tout-simplement pas laisser tomber un clan entier entre les serres de dragons qui pourraient précipiter le royaume dans la guerre, une fois de plus. Sous le regard suppliant de cette dragonne encore plus jeune qu'elle, elle serra ses pattes à son tour et lui promis :


"Je vais faire ce que je peux pour vous aider. Mais je ne suis qu'une guerrière et j'ai été éduquée dans ce but, je ne comprend que peu de choses à la royauté". Elle décida même de ne pas avouer qu'elle ne connaissait que peu de chose à l'histoire des ailes de nuit et à leur lignée royale, contrairement à ce que pensait Mirage. La clan était resté mystérieux, même si il était aujourd'hui plus ouvert, le peu de choses qu'elle savait été le nom de leur reine et leur rôle à l'époque de la grande guerre. Mais Mirage lui en apprenait assez pour qu'elle saisisse la gravité de la situation. "J'ignore si je pourrais convaincre Ombre de devenir roi, je ne le connais même pas assez pour savoir si il le veut. Mais je vais essayer de le convaincre que c'est le mieux pour votre clan. Cela-dit...". Elle regarda autour d'elle. Maintenant que Mirage lui avait avoué tout-ça, elle craignait de voir débarquer un assassin à tout-moment. Elle craignait aussi que quelqu'un l'espionne, maintenant.

"Je ne pense pas que les guerriers aient pris la bonne décision en cachant à Ombre qu'il était la cible d'assassins. Je comprends que vous vouliez qu'il soit heureux, mais... lors de notre première rencontre, il était seul a lire un parchemin sur au bord d'un lac, sans être prudent. Si j'avais été un assassin, alors...", elle ne termina pas sa phrase. Justement, elle avait pensé à cela, à ce moment-là, et Ombre lui avait prouvé que penser ce genre de chose en présence d'un aile de nuit n'était pas une bonne idée. Mais si elle avait été un assassin entraîné à garder ses pensées pour elle, alors peut-être qu'il ne s'en serait pas sortie. Elle repensa à Ténébreux et Comète, et aux généraux qui avait donné l'ordre de se montrer prudent. Ombre avait l'intention de leur faire passer un sale quart-d'heure, mais avait-il aussi l'intention de les punir ?

*Ombre...*, dit-elle par la pensée, supposant qu'il entendrait, même de loin... supposant que tous les ailes de nuit entendrait, mais ça, ce n'était pas bien grave. *Je voulais juste que vous sachiez que je pardonne leur attaque à vos guerriers. Ils ont agis sur un coup de tête*, ses pensées avaient une pointe de reproche envers les deux dragons, *Mais ils avaient une bonne raison. Maintenait votre réunion et faites ce que vous avez à faire, mais je voudrais que cet incident n'entraîne pas leur disgrâce, s'il-vous-plait*. Elle parlerait surement elle-même à ces deux guerriers, mais ça, ce serait plus tard.

Elle s'intéressa à-nouveau à Mirage : "Il faut que les guerriers lui disent la vérité, et si ils ne le font pas, je le ferais moi, lorsque nous serons seuls. Je ne veux pas aller contre la décision des ailes de nuit, je veux qu'il soit heureux aussi, mais veiller à sa sécurité ne suffit pas : il doit lui-aussi surveiller ses arrières". Bien qu'elle parlait comme si elle avait prise sa décision, ses yeux, posés sur Mirage, indiquait clairement qu'elle attendait qu'elle lui donne son avis sur cette décision. Elle ne la connaissait pas vraiment, mais elle avait déjà confiance en le jugement de cette autre dragonne.

"Ce n'est pas une question d'âge...", admit Xyria en tapotant quelque-peu le sol d'une griffe, l'air un peu gênée, "C'est d'avantage son rang qui me bloquait. Je veux dire... je ne pensais pas qu'un chef de clan, un roi, même, puisse s'intéresser à une chasseuse. J'avais même peur qu'il se moque de moi si l'idée me venait en tête. Mais..." elle baissa le ton, mettant ainsi Mirage dans la confidence "Je l'aime aussi, et maintenant que tu viens de m'avouer tout-ça, je compte reste auprès de lui, au moins pour le protéger". Il avait une armée, il n'en avait certainement pas besoin... mais elle voulait veiller sur lui. "Je vais passer du temps avec lui, le connaître d'avantage, et le moment venu, et bien...", son ton se fit plus léger quand elle lui dit "Normalement, tu sauras quand il m'aura fait sa demande, car les dragonnes de ciel les plus rapide, comme moi, on une façon particulière de se mettre avec un compagnon. Tu comprendras quand tu le verras", elle lui fit un clin d’œil complice, mais repris son sérieux pour ajouter :

"Mais j'ai quand-même quelques craintes. Je veux dire... si ces conservateurs apprennent le lien qu'il y a entre nous, ne risquent-ils pas de se servir de moi pour faire du mal, ou faire chanter Ombre ?". Elle était sincère. En réalité, elle ne craignait pas pour sa propre sécurité, mais elle s'en voudrait qu'on se serve d'elle pour atteindre Ombre. Se remémorant alors, dans la vision, qu'un dragon n'avait pas semblé ravis de l'annonce de son roi, elle ajouta "Qui est ce grand aile de nuit, que j'ai vu dans la vision, qui faisait un drôle de museau lorsque Ombre a parlé de moi. Crois-tu que je doive me méfier de lui ?".



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Admin
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3640
Messages : 3906
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 24

Desciption du dragon
Race: Ailes de Nuit
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Dim 14 Juin - 12:55

Xyria écouta Mirage et répondit à Xyria.

Je te remercie Xyria, si tu réussi à le convaincre, tu auras aider tout un clan, parce que juste après, Ombre va prendre les choses en pattes et tu verras quand il gère un clan, il ne le fait pas à moitié et il se bat avec acharnement, que sa sois politique ou le combat.
ton rôle de guerrière te suffiras Xyria, les conservateurs s’attaqueront pas à toi directement, donc si t'es face à un assassin, il seras peut etre aile de sable, ails de mer ou autre.
tu n'auras aucun mal, crois moi et de plus je suis amie avec certain soldat de la garde, je pourrais leurs demander de garder un oeil sur toi si tu est sur une difficulté.
De toute manière Ombre le feras aussi.
Pour t'es connaissance à la royauté, elle n'est pas importante, pour ombre le plus plus important c'est être avec toi, de t'aimer, être aimer et passer des choses ensemble.
Il géra le clan avec sagesse et feras tout pour que la paix entre les clans sois respectez.
Ombre aurais aussi du accepter d'être empereur, il aurais eu plus de facilité à la maintenir.


Puis Mirage assura Xyria concernant l’acceptation du trône par Ombre

Tu sauras le convaincre, je suis sur qu'il cache beaucoup de chose sur ses raisons, tu n'arriveras pas du 1er coup certes.
Mais Ombre ne voudras pas te faire du mal, il te respecteras.
il a tendance a péter des câble parce que tout le monde lui harcèle, en faite on le pousse a accepter, mais notre majesté est très coriace, sa se vois bien qui a fait partie des agent de L'Ombre.
Il n'a pas perdu sa patte sur sa.


Mirage entendis les pensée de Xyria et décide lui apprendre quelque chose qui seras très utile.

Je vais t'apprendre quelque chose de simple quand tu veux t'adresser à Ombre sans que les autres ne t'entendent.
Prend une énorme respiration, ferme les yeux, concentre toi sur ombre, si ton cœur l'aime vraiment, il pourras t'entendre, même si t'es à l'autre bout de l'île et à se moment là, tu lui dit se que tu veux lui dire.
Puis sa seras plus discret.


Puis Mirage compris la remarque de Xyria

Je suis tout à fait d'accord, mais vous connaissez les militaires avec leurs fierté.
Ils veulent montré qu'ils peuvent se débrouiller sans leurs chef.
Mais vu la réunion et j'ai senti Ombre en colère, je pense que cette fois ils vont lui dire.
Ne t'en fait pas, tu n'auras pas à dénoncer, si ténébreux et météore savais que t’aller les dénonçais, il t'aurais rien dit.
Une fois qu'il l'aurons dit, tu pourras dire ta version, mais rien obligatoire à sa.
Il est vrai qu'ils n'ont pas pris de bonne décision, après tout c'est des militaires, ils font que obéir et non prendre des décisions majeur.
J'espère que sa ne va pas couter la vie de notre roi..... si c'est le cas, je me pardonnerais jamais.
Notre roi était partie aux plaine parce que ils voulaient juste se détendre, on voulais envoyer un garde du corps, mais il a refusé.
On lui a trouver une excuse qu'il devais aller dans sa réunion dans 2h se jour la, mais il était que revenu 6h après, quand il nous à annonçais votre rencontre, on a senti un retournement de situation, mais surtout sa mère qu'il c'est inquiété.
Sa mère a très beaucoup souffert de l’enlèvement de Ombre pour le programme des agents de L'Ombre


Puis Xyria expliqua sa vrai gêne

Mirage fit un sourire d'un air de dire *alalala les dragonnes, même parfois plus vieux, elle ne comprenne rien à l'amour*

Pour ombre se n'est pas important votre statut, il cherche une dragonne a qui aimais et peut importe son statut et sa profession, il veux être aimer en retour, pas pour son pouvoir, mais pour ses valeur, son physique, sa mentalité, enfin lui
En plus il aime beaucoup les chasseuse ah ah ah, donc vous tombez a pique, mais je vous rassure, c'est un dragon fidèle.
Il n'iras pas voir ailleurs
, Mirage lui fit un clin d’œil
Puis mirage continuas

Ombre n'est pas du genre a plaisanter sur des sujets important comme l'amour, tous se qu'il vous diras seras sincère.

Je suis contente que vous l'aimiez aussi, mais vous l'aimiez depuis quand ?
Je suis contente que tu veux le protéger, mais lui il feras pareil quand il connaitra la situation.
Apprends à le connaitre, je suis sur que tu ne vas pas regretter d'être avec lui hé hé hé, c'est un drgon très gentil et sensible au fond.
tiens je me demande se que tu veux dire par façon particulière avec leurs compagnon, tu peux me le dire ?
mirage fit aussi le clin d’œil de complice.

Mirage rassura Xyria

Pour les conservateur, il te suffiras de rester discret rien de plus, ils ne rentre pas dans la palais.
Ils sont dans l'assemblé en général, mais il ne rentre jamais dans le palais.
De plus si tu reste avec ombre, il ne te toucherons pas, ils n'oserons pas, parce que si ils veulent faire tomber ombre, c'est parce que ils craignent ombre et de son pouvoir qui est 10 fois plus puissant que la précédente reine
Mais reste quand même prudente xyria, Ombre tiens à toi et il se pardonneras jamais si il t'arrivais malheur.
Mais pense aussi à ta sécurité.


Mirage répondit a Xyria a propos du Grand Ailes de Nuit.

C'est Loracle, tu as peut être déjà entendu parlais de lui ?
Il est le maitre principale de Ombre pendant le programme Agent de L'ombre, je te suggère juste de ne pas lui parlais tant qu'il ne t'adresse pas la parole, il n'aime pas les étrangers, je ne suis pas sur, mais je pense que c'est un conservateur, mais nous avons aucune preuve, alors on le considérè comme neutre.
Mais nous le respectons quand même.
C'est lui l'aile de nuit le plus puisant de notre clan.



Musique que j'adore.:
 


Panzerlied:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xyria
Ancien
avatar

Médailles :
Émeraudes : 3736
Messages : 4881
Date d'inscription : 05/06/2015

Desciption du dragon
Race: Ailes du Ciel.
Avertissement:
0/3  (0/3)
Bannissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   Dim 14 Juin - 13:49

Des ailes de sable, des ailes de mer, ou d'autres ailes, hein ? Elle se demanda durant un instant si elle pouvait se retrouver face à un aile de ciel... si c'était le cas, alors elle serait particulièrement fâchée d'apprendre que certains de ses semblables commettaient des actions capables de mener à une nouvelle guerre. Elle parlerait de tout-cela avec sa reine, lorsqu'elle en aurait l'occasion, car cela pourrait peut-être prouver que tout les adorateurs de l'ancienne reine Scarlet et de son régime sanguinaire n'avaient pas disparus. Mais dans un sens, ce n'était qu'une supposition qu'elle fit... elle ne pouvait pas allait déranger sa dirigeante sans preuves, mais elle ouvrirait l’œil à partir de maintenant, que ce soit ici ou chez-elle, vu qu'il restait visiblement encore des dragons dans ce nouveau royaume qui désiraient faire la guerre.

Xyria promit qu'elle essayerait de convaincre Ombre... mais elle ne chercherait, cela-dit, pas à le harceler. Elle ne voulait pas qu'il croit qu'elle était contre lui, contre sa décision de laisser le trône. Elle lui en parlerait, car elle comprenait que c'était ce qu'il fallait, mais elle allait y aller doucement, progressivement. Il lui fallait simplement réfléchir à la marche et suivre, et surtout, elle devrait lui en parler lorsqu'ils seraient seuls, comme une discussion amicale née de la curiosité de la jeune femelle. Elle devait le convaincre sans avoir l'air de chercher à le convaincre.
"Si ça peut te rassure", lui dit-elle d'un ton neutre, "Sparryx n'est pas Ombre, mais je le connais en-tant que chef des ailes de ciel. Il saura faire en sorte de maintenir la paix, lui-aussi".

"Oh oui, je sais comment sont les militaires", confirma Xyria aux paroles de Mirage... elle leva même les yeux au ciel, comme si cela ravivait de vieux souvenirs qui l'exaspéraient. "J'ai été éduquée par un vieil aile de ciel qui était né, dans sa jeunesse, au tout début de la grande guerre. Il l'a connu toute sa vie. Ce n'est pas le mauvais bougre, mais..." elle réfléchit un instant à comment expliquer ce qu'elle voulait lui expliquer... "C'est plutôt le vieux soldat à l'ancienne qui est persuadée que pour maintenir la paix, il faut que chaque clan reste à sa place. Il va d'ailleurs avoir une attaque, si il apprend qu'un aile de nuit veut que je sois sa compagne... et que je compte surement accepter. C'est à-cause de ce qu'il m'a enseigné que j'ai cru que... ombre ne s'intéresserait jamais à moi". Elle lui apprit ensuite à parler avec Ombre à distance, et elle fut surprise :

"Ah bon ?!", demanda-t-elle. Elle se tourna vers le couloir par où Ombre était parti. Elle eut envie d'essayer, surtout pour s'assurer si son coeur était capable de le trouver... mais la réunion avait dû commencer, elle ne voulut pas le déranger. "Et tout les couples comportant un aile de ciel peuvent faire ça ? En tout-cas, merci pour l'astuce". Elle rit également de bon coeur à la remarque de Mirage sur la fidélité de Ombre... cela-dit, derrière son sourire, elle avait l'air de dire "il n'a pas intérêt, de toute-façon", car oui, si Xyria pouvait être une compagne aimante, elle ne tolérerait pas un tel manque de respect envers elle. Mirage lui apprit également que Ombre avait une mère. Enfin... évidemment, qu'il avait une mère, mais qu'elle était encore en vie. Elle espéra qu'elle pourrait bientôt la rencontrer et surtout, qu'elle trouverait grâce à ses yeux pour son fils.

"Et bien... je pense que je l'ai trouvé mignon dès que je l'ai vu pour la première fois. Ce qui m'a plus en premier, ce sont ses ailes. J'avais l'impression d'admirer les étoiles en plein jour. Puis quand nous avons commencé à discuter... il était si gentil, semblait prendre tellement de plaisir à juste parler avec moi". Elle poussa un profond soupir : "Mais j'étais alors persuadée que la différence de clan faisait qu'on ne pouvait pas aller plus loin, alors je l'ai vu comme un simple ami. Je n'avais même pas compris que je lui avais fait un tel effet avant que tu ne me montres ses souvenirs... merci, au fait. Mais maintenant que je sais ce qu'il ressent pour moi, je prend conscience que je ressens la même chose pour lui". Elle s'approcha et lui chuchota à l'oreille : "Une aile de ciel rapide fait toujours voler son mâle avant d'accepter sa demande. Ombre devra être capable de me suivre et de me rattraper à la course, et même de me forcer à me poser, si il veut que je sois à lui". Elle se recula un peu et lui dit, riant : "Mais ce n'est qu'un jeu, une façon de le taquiner. J'accepterais sa demande quoi qu'il arrive, je ralentirais même pour qu'il me rattrape, si il faut".

*Loracle ?*, songea Xyria, "Le dragon qui a fait la prophétie sur les cinq dragonnets ?", demanda-t-elle, surprise. Oui, elle savait qui il était, mais elle ignorait alors qu'il était encore en vie. Selon le peu qu'elle savait, bien qu'il avait été le créateur de la prophétie qui avait sauvé les dragons et mit fin à la guerre, ce n'était pas un dragon bien sympathique et il était toujours du genre à cacher quelque-chose. Elle faisait confiance à Mirage, mais... si Loracle faisait parti des Conservateurs, elle décida qu'elle resterait quand-même sur ses gardes, même dans la palais où ils n'étaient pas sensé être. Elle sentait que les Conservateurs seraient le genre de dragons près à tout pour arriver à leurs objectifs.

"Je resterais également prudente", promit-elle finalement, bien que cela coulait de source. Elle décida que le moment serait peut-être venu d'alléger un peu la conversation... tout-du-moins, si Mirage devait la mettre en garde contre autre-chose, autant que ce soit en se baladant. "Lorsque la guérisseuse se sera occupée de moi et en attendant qu'Ombre ait fini, tu me feras visiter les lieux ?" demanda-t-elle.



Merci à Rivros pour cette magnifique image ^^ Ainsi que les suivantes :

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Xyria et Imissaire - Merci beaucoup à la dessinatrice, Sywah ^^:
 

Merci beaucoup à la dessinatrice, Eliadora ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le monde de la nuit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde de la nuit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit irréelle dans un monde trop cruel. '' Lyleïa&Swann "
» C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous - Nuit Apocalyptique
» Bonne nuit tout le monde
» Les grandes villes du monde ..
» Sous la nuit pur, un signe du monde extérieur [Saibogu Zenko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Feu :: Monde RPG : Ottika :: Territoires des Royaumes :: Ailes de nuit (Temple lunaire) :: berge du temple-
Sauter vers: